Eternal Hails......

Darkthrone

25/06/2021

Peaceville Records

Avec sa pochette flanquée du tableau Pluto And Charon de l’artiste David A. Hardy, DARKTHRONE fait un gros clin d’œil à son passé et à son histoire, celle d’un des groupes les plus importants et influents de la scène Black Metal de Norvège. En admettant que le duo célèbre n’a jamais vraiment déçu, mais qu’il n’a jamais vraiment su renouveler son patrimoine, il n’y avait pas grand-chose de neuf à attendre de ce dix-neuvième album studio. Mais on n’attend pas quelque chose de neuf de la part des norvégiens, on attend quelque chose de consistant, de true, de fidèle à l’éthique, de lent, de glauque, de lourd, des références aux épisodes les plus malsains de la légende, et en ce sens, Eternal Hails...... et ses multiples points de suspension touche le cœur de la cible, et celui plus noir des fans. Pour l’occasion, les amis Nocturno Culto et Fenriz ont dérogé à leur sempiternelle habitude d’enregistrer avec leur fidèle Necrohell II, ce huit-pistes un peu fatigué qui avait pris la suite de Necrohell, mort d’avoir trop plaqué de riffs morbides sur ses bandes. Cette fois-ci, ils ont investi un studio pro, le Chaka Khan Studio d’Oslo, mais le résultat n’est guère différent de ce qu’ils auraient pu nous proposer en restant dans leur abri.

Composé une fois encore de cinq longs morceaux, dans la même veine qu’Old Star, leur dernier effort, Eternal Hails......  privilégie une fois de plus les riffs lancinants, les mélodies un peu rachitiques, et les longs développements qui replongent Fenriz dans son adolescence, lorsqu’il achetait chez le disquaire le premier CANDLEMASS, sans savoir quelle musique l’attendait, mais en se fiant à la longueur des morceaux. Alors, il n’est guère étonnant qu’en 2021 le duo n’ait enregistré son propre Epicus Doomicus Metallicus…à sa manière.

Les parallèles entre les deux albums sont évidemment dressés par le faible nombre de pistes et cette atmosphère confinée renvoyant aux meilleures heures de BLACK SABBATH, revu et corrigé par la haine BM des nineties. Après tout, DARKTHRONE n’a pas enregistré des chefs d’œuvre sombres comme Panzerfaust ou Transilvanian Hunger pour retourner sa veste et se la jouer champêtre. Alors, assumons le trait d’union dessiné entre son propre passé et celui du Doom des suédois, mais aussi du Metal poisseux et gauche d’HELLHAMMER, l’autre immense influence avec BATHORY, les précurseurs damnés. En mélangeant le tout, on obtient ce dix-neuvième chapitre, lourd, empesé, fidèle, qui nous réjouit au plus haut point en cette époque de standardisation du son et du nivellement par la perfection.

Malgré son investissement dans des studios propres, DARKTHRONE n’a pas abandonné sa sale créativité pour la remettre aux mains d’une console high-tech. Les nouveaux morceaux sonnent gras, parfois comme du Doom joué par des stoner-men complètement à côté de la plaque, et « Wake Of The Awakened » de s’aventurer en terrain Heavy Metal très prononcé, et à peine entaché de cette voix immonde, vomie aux avant-postes cette fois-ci, et pas plus engageante de fait.

Factuellement, rien sous la barre des six minutes, puisque les deux hommes n’ont pas envie ces dernières années de verser dans la facilité brève. Ils aiment les longs morceaux, qu’ils soient basés sur un lick unique qui se répète à l’envi, ou qu’ils accumulent les thèmes pour nous emporter vers les Hadès décrits par Quorthon et ses délires wagnériens les plus emphatiques. D’ailleurs, en poussant un peu les limites de l’imagination, il est possible de concevoir cet Eternal Hails...... comme du CANDLEMASS des eighties repris à son compte par un BATHORY moins majestueux qu’au temps de Hammerheart, mais aussi vénéneux qu’à l’époque d’Under the Sign of the Black Mark.  

La voix de son maître comme le souligne le groupe, avec un « His Master's Voice » qui nous replonge dans la grande époque des cauchemars les plus norvégiens, des rythmiques les plus primaires héritées du Hardcore, et cette linéarité de fond qui nous oblige à nous laisser hypnotiser par les grandes forêts du nord, celles où l’on se perd sans vraiment vouloir retrouver son chemin. Guitare mélodique, inserts harmonieux dans la mesure du possible, décalage entre l’instrumental souple et cette voix rigidifiée par le temps, l’ambiance est à la révérence, et au constat le plus évident qui soit : DARKTHRONE n’a plus rien à prouver depuis longtemps et se contente de se faire plaisir au présent, sans songer à un avenir hypothétique ou à un passé trop révolu. Tout le monde connaît Fenriz via les réseaux sociaux, et tout le monde connait la simplicité d’un musicien qui ne s’est jamais considéré comme une légende, trop humble pour ça. Entre ses lettres à poster et son rôle municipal, l’homme ne s’est jamais trahi, et accompagné de Nocturno Culto, il se contente de continuer à jouer, ce que les deux hommes savent faire de mieux : du rudimentaire amélioré, du lent supportable, de l’étouffant aéré.

Très orienté Doom, ce nouvel épisode de la saga DARKTHRONE propose sa vision du style, et lâche avec « Voyage To A North Pole Adrift » un petit bijou d’efficacité, qui se passe très bien de graves, et qui cavale encore assez rapidement pour échapper au temps. Relativement simple dans sa construction, Eternal Hails...... ne sera pas une entrée majeure du catalogue des norvégiens, mais un souvenir solide, qui restera dans les mémoires suffisamment longtemps pour attendre la narration suivante.

C’est tout ce qu’on attend de Nocturno et Fenriz aujourd’hui. Qu’ils se rappellent à notre bon souvenir de temps en temps pour relancer la machine.

      

                                                                                                                                                                                                   

Titres de l’album:

01. His Master's Voice

02. Hate Cloak

03. Wake Of The Awakened

04. Voyage To A North Pole Adrift

05. Lost Arcane City Of Uppakra


Facebook officiel


par mortne2001 le 21/07/2021 à 17:44
78 %    611

Commentaires (1) | Ajouter un commentaire


Mon sexe bande
@188.166.162.239
05/08/2021, 22:12:59

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Use Your Illusion I & II

mortne2001 18/09/2021

From the past

Witchfuck : le contre-pouvoir en Pologne

Simony 14/09/2021

Interview

Voyage au centre de la scène : CATACOMB

Jus de cadavre 29/08/2021

Vidéos

LA CAVE #6 : une sélection d'albums Metal Extreme

Jus de cadavre 20/08/2021

La cave

Suffocation 2014

RBD 09/08/2021

Live Report

SWAMP TERROR : La bête des marais !

Simony 16/07/2021

Interview

Palavas Surfers

RBD 16/07/2021

Live Report

Monarch ! 2009 + 2015

RBD 06/07/2021

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
KRISS

Fan des 4 premiers albums évidemment je suis déçu, même si j’ai apprécié surgical steel, je trouve ce dernier album sans saveur, et une viande sans gout ce n’est pas festif.J’abandonne.

20/09/2021, 21:20

Gargan

ça n'a absolument rien à voir, mais l'écoute m'a rappelé l'impression que j'ai eue à l'époque à l'écoute de "towers of frozen dusk" d'Evoken, l'expression auditive d'un putain de mo(...)

20/09/2021, 20:29

POMAH

Une énorme claque, dans la même veine que Abyssal Vacuum et Amnutseba

20/09/2021, 17:06

Bones

En passant ces 2 albums au pressoir pour en extraire toute la flotte et les moments passables, on aurait facilement obtenu la matière brute d'un Appetite 2.Immense gâchi. Du coup c'est une doublette que je ne ressors jamais. Ca me gave de zapper des pistes.

20/09/2021, 12:45

Bones

En pleine découverte de cet album, acheté samedi.Mais bon sang, on y retrouve des moments d'excellence !  Ces mélodies tordues et vicieuses, ces rythmiques velues, ces petits passages qui blastent, ces vocaux au papier de verre...  on est complètemen(...)

20/09/2021, 12:42

Kerry King

November Rain faut dire la vérité, ce titre démonte tout à tout niveau, Axl et Slash y sont a leur top.

20/09/2021, 11:14

Humungus

!!! !!! !!! O-BLI-GA-TOI-RE !!! !!! !!!

20/09/2021, 09:54

Gargan

C’est juste moi ou la pochette est vraiment moche ?

20/09/2021, 06:41

Buck Dancer

Comme j'aime pas les Guns, j'attends maintenant la chronique du Black Album. 

19/09/2021, 13:56

Hoover

Un grand merci pour cette belle chronique. A ceux qui pourraient dire qu'il aurait mieux fallu une chronique deux fois moins longue avec juste les meilleurs morceaux, j'ai la même réponse que pour les Use your illusion: je veux le tout, et qu'importent les longueurs.

19/09/2021, 13:45

Arioch91

Gun's Roses, à l'instar d'autres comme Cotlett Crüe/Ratt/Poison me sont tous passés au-dessus de la tête sans même que je m'y intéresse.Le seul morcif que je connais d'eux est Welcome to the Jungle et uniquement parce qu'i(...)

19/09/2021, 12:21

Gargan

La succession don't cry /back off bitch m'a toujours bien fait rire, on passe du romantique au bien vulgaire sans transition. Civil war (mon coeur balance aussi avec november rain, forcément), ça reste toujours parfaitement d'actualité, aussi bien outre-altanti(...)

19/09/2021, 11:59

Humungus

Oh et pis crotte !"Novembre rain" reste quand même la mieux merde.Cf. "« November Rain » n’est ni plus ni moins que le « Bohemian Rapshody » d’Axl"

19/09/2021, 10:42

Humungus

Pfiouuu !!!Ça c'est de la chro.Perso, "Civil war" reste ma préférée.PS : "Aurait-il fallu condenser tout ça en un seul double album, ne contenant que l’indispensable ?"OUI !!!

19/09/2021, 10:28

totoro

Trop de morceaux qui font que je ne reviens que sur ceux que j'aime ("You Could Be Mine", "Breakdown", "Locomotive", "November Rain", "Pretty Tied Up", "Shotgun Blues", "14 Years", "Get In The Ring", "Yester(...)

18/09/2021, 23:59

Simony

Autant je reconnais l'importance de ces deux albums dans l'histoire du Rock, autant ils glissent sur moi sans que je m'y accroche. A un moment donné, je devais posséder le volume II mais c'est vraiment long pour moi, j'ai préféré rester (...)

18/09/2021, 21:16

Gargan

Très belle pochette et bonne surprise, travail de compo au dessus du lot + basse bien en avant.

18/09/2021, 18:47

Jus de cadavre

Rah bordel ce que j'aime ce groupe. La prod est un chouilla trop propre pour le style, mais bon dieu ça défouraille ! La bagarre !

18/09/2021, 17:43

metalrunner

Tu rajoutes la voix d Dickinson et voila le dernier album de Maiden  

18/09/2021, 09:11

POMAH

C'est fougueux ce truc... je ne m'attendais pas à cela.

18/09/2021, 08:41