IVIIV

Monads

01/12/2017

Aesthetic Death

Auteur d'une démo en 2011 à la naissance du groupe, les Belges de MONADS ont ensuite littéralement disparu, en tout cas sous ce nom, car les membres qui le composent sont bien restés actif. Le groupe est pour une bonne partie le line-up live du one-man band TOORN auquel s'ajoute le guitariste Corvus que l'on a pu voir avec les excellents CULT OF ERINYES. Toutefois, les accointances Black Metal des autres activités de ses membres ne rejaillissent pas vraiment (en tout cas pas de prime abord) sur la musique de MONADS qui œuvre dans un Funeral Doom Metal à la EVOKEN, MOURNFUL CONGREGATION ou ESOTERIC avec cette gestion des temps forts et des temps calmes. Pas de chant clair, que du growl typé Death Metal, on pourra regretter que celui-ci soit un brin monotone sur l'ensemble de l'album mais il reste toujours à propos, jamais placé inutilement, il accompagne parfaitement la musique là où on pourrait parfois attendre qu'il la sublime avec une voix plus hurlée par exemple.

Toutefois, le choix du grain de guitare couplé à une basse bien présente rend l'ensemble plutôt cradingue ce qui donne une couleur particulière au Funeral Doom Metal des Belges alors que dans le style tout est plutôt assez propre et cela débouche sur une partie plus Death Doom sur "Your Wounds Were My Temple", une caisse claire qui résonne dans la boîte crânienne et tout de suite un lead parfaitement mélodique comme pour s'excuser de cette colère manifestée au beau milieu de ce titre très prenant et plutôt réussi. Parce que oui, les titres de MONADS font dans les 10 minutes minimum mais il y a toujours suffisamment d'intérêt pour ne pas tomber dans le monolithique statique, d'ailleurs pour du Funeral Doom Metal, le groupe est plutôt rapide, on est en moyenne dans les 70 bpm. Cela donne des morceaux assez dynamiques, lourds et pesant sans tomber dans le contemplatif. Il faut dire aussi que le groupe n'abuse pas des cassures rythmiques avec les parties claires mais jouent plutôt sur l'intensité d'éxécution, c'est plus subtile et tellement moins répandu dans le style. Au final, MONADS amène une valeur ajoutée à leur Doom Death Metal qui lorgne sans vergogne sur un ESOTERIC ayant copulé avec OFFICIUM TRISTE par exemple, certainement le fait de jouer d'autres styles à côté leur permet de ne pas rester enlisé dans un carcan dont ils se sont si bien sorti sur ce premier album. 

L'album se termine par un "The Despair Of An Aeon" qu'un ESOTERIC ne renierait pas avec quelques edits un peu bruts à la production mais ce titre qui pourrait paraître assez banal voit le chant évoluer vers un mix de Black et de Death, des voix plus caverneuses, R. Polon a choisi le titre le plus typé Doom Death pour introduire un chant moins évident et plus varié, voilà ce qui fait que MONADS n'est pas tombé dans la facilité avec ce premier album alors que dans son ensemble ce IVIIV revêt un peu tous les habits du code stylistique ici pratiqué. Enfin, il y a ce vrai talent pour pondre des mélodies simples, entêtantes, loin d'être niaises sans pour autant leur donner une prépondérance qui desservirait l'ensemble, on reste sur des interventions minimalistes excepté cet ultime titre plutôt basé sur ce lead qui l'introduit d'ailleurs. 

Ce premier album de MONADS s'adresse donc aux amateurs de Funeral Doom Metal qui y trouveront là un style pas forcément original mais pratiqué avec beaucoup d'intelligence pour le rendre intéressant. Une belle découverte venue de Belgique.

Track-listing :

  1. Leviathan as My Lament
  2. Your Wounds Were My Temple
  3. To A Bloodstained Shore
  4. The Despair Of An Aeon

Facebook


par Simony le 31/03/2018 à 08:00
74 %    464

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Night Of The Masks

Simony 26/09/2020

From This Day Forward

mortne2001 10/09/2020

...And Justice For All

mortne2001 08/09/2020

Slayer + Megadeth 2011

RBD 05/09/2020

Manifest Decimation

mortne2001 31/08/2020

Opeth 2006

RBD 29/08/2020

Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Oliv

C’est reparti comme en quarante ! 

29/09/2020, 19:05

mortne2001

@Humungus : Il y a toujours un historien qui connaît le fils du neveu du facteur du biographe d'EXODUS et qui SAIT. Honorons leur présence sur ce site. ;)

29/09/2020, 17:42

Buck Dancer

Ce groupe n'en est plus un depuis bien trop longtemps (le retour de Cazares?) et pourtant comme RBD, j'ai jamais lâché. Même si les deux derniers albums m'ont déçu je voulais continuer a y croire. Cazares va t'il continuer à (...)

29/09/2020, 15:31

Bones

"There is a Fric Factor in the system"  

29/09/2020, 15:23

RBD

Burton ayant été de toutes les incarnations du groupe au fil des intrigues, j'imagine mal que FF puisse continuer maintenant avec les uns ou les autres. La réconciliation avec Christian et Raymond ne me paraît pas possible, d'autant qu'eux aussi sont pass(...)

29/09/2020, 12:57

licks0re

Santa barbara...

29/09/2020, 11:51

Baxter

Le mec n'est pas blanc non plus c'est encore une crise comme en 2002 ou son détachement en 2008. D'ailleurs Burton avait en 2008 vendu des parts à Raymond et Christian (puis virant la femme de ce dernier étant manageuse de F.F à ce moment) puis suite &ag(...)

29/09/2020, 10:46

Raumsog

Y a une bonne petite ambiance Deströyer 666 dans le son et les riffs! 

29/09/2020, 10:38

jean mounier

Quel foutoir ce groupe depuis une bonne dizaine d'années quand même, niveau musical comme niveau humain. Je ne vois pas Fear Factory sans Burton, mais je ne voyais pas Suffocation sans Frank Mullen également...

29/09/2020, 09:58

Humungus

Aaaaaaahhh !!!Les commentaires de 78.192.38.132... ... ...

29/09/2020, 09:00

Humungus

Bah putain...Devait y avoir une sacrée ambiance depuis un sacré bout de temps dans le groupe hein...Je ne savais pas du tout que Burton avait un projet annexe.Je m'écoute ça en ce moment là : Rien de Metal là-dedans.

29/09/2020, 08:53

Arioch91

Slamming Beatdown...La lutte contre le tabassage...  

29/09/2020, 08:08

Arioch91

@NecroKosmos : alors, tu l'as écouté finalement ? T'en as pensé kwa ?

29/09/2020, 08:04

Xoen

Chronique montrant une méconnaissance flagrante de l'histoire de Blasphemy et des groupes cités...

29/09/2020, 08:03

Bones

Kézako ??? Slamming Beatdown ??Ca y est, je suis officiellement devenu un vieux con.

28/09/2020, 17:52

LeMoustre

Excellent, lui, il a la palme, en effet.

28/09/2020, 17:12

LeMoustre

En plus le clip est sympa, et le morcif, avec es leads finaux amène une ambiance plus typée black, hâte de le commander, ce disque.

28/09/2020, 11:21

Gargan

 Le chant et le mixage de la batterie, whaa, faut pas écouter ça après ta journée de travail...

28/09/2020, 09:42

LeMoustre

Le dernier EP est super, voilà une sortie qu'elle devrait être bonne en deathmetal.

28/09/2020, 09:41

grinder92

Sur le clip de Belphegor, perso, je trouve que la langue serpent fait son petit effet... mais effectivement, un peu de sang et un crucifix... ils auraient pu se fouler.... et les roubignolles du bouc en gros plan à la fin, c'est rigolo 

27/09/2020, 21:50