Je mentirai en vous disant que le heavy metal est mon style de prédilection. Il m'arrive d'en écouter mais ce sont généralement les grands classiques et ce n'est pas la scène que je suis le plus assidûment. Pourtant quand j'ai découvert THE LOSTS dans l'émission de radio Riffeater pour la sortie de leur EP No God, No Devil en 2013, j'ai légèrement tendu l'oreille tant ce que j'entendais m'était agréable.

Alors quand j'ai su que nos quatre mousquetaires remettaient le couvert mais cette fois-ci en sautant le pas et en sortant un album, je n'ai pas loupé l'occasion de me plonger dans les treize titres de ce ...Of Shades & Deadlands qui flirte avec les 50 minutes.

Pas de grand changement à la première écoute, les THE LOSTS ne se sont pas perdus en chemin et pratique toujours un heavy metal efficace et catchy. Cependant, on se rend vite compte que là où le EP était un peu frileux et se cantonnait dans sa petite case heavy metal, l'album n'hésite pas à prendre un peu de distance et à laisser les influences de chacun s'exprimer ici ou là. ON retrouve donc pêle-mêle du heavy bien sûr, mais aussi du power, du black ()"Venus Kills Mars") et des solos de guitare bien sentis. On y entend aussi des parties qui ne dépareilleraient pas sur un album de THERION ("Lema Sabachthani"), d'autres sur une galette de MEGADETH, ou encore du MERCYFUL FATE, bref tout un tas d'influences des plus recommandables mais ici parfaitement digérées.

Les morceaux sont plus variés que sur l'EP que ce soit en terme de tempo ou de créativité, le groupe a pris de la bouteille et de l'assurance et sait maintenant vraiment où il veut aller.

Niveau production, rien à dire c'est tout à fait correct, surtout quand on sait que, en dehors de la batterie, le groupe a tout enregistré lui-même.  Le mixage et le mastering ont été confié à Clément Decrock, batteur de LYZANXIA et GENERAL LEE mais surtout propriétaire du Studio Boss Hogg (en voilà qui a trop regardé Shérif, fais-moi peur !) où il a déjà travaillé pour quelques groupes des Hauts-de-France ou d'autres régions, notamment DUNGORTHEB. Il a fait ici du plutôt bon boulot, la prod' est claire mais assez old-school.

Ajoutons à cela un artwork plutôt réussi signé Stan Decker qui commence à avoir un book bien rempli avec des pochettes réalisées pour MASTERPLAN, VANDEN PLAS, MICHAEL KISKE et des dizaines d'autres et un bonus track avec trois chanteurs d'autres groupes régionaux invités à pousser la chansonnette et au final on obtient un solide album sur lequel je ne peux que conseiller à tous les amateurs de heavy metal de jeter une oreille.

Titres de l'album:

  • 1.     My Devil's Rising          
  • 2.     Freewings Are Burning          
  • 3.     Synthetic Head (Electrodrama)          
  • 4.     Genesis, Livre III      
  • 5.     Witchcraft      
  • 6.     Motorcry          
  • 7.     Lema Sabachthani          
  • 8.     Never Come, Never Gone          
  • 9.     ...of Shades & Deadlands          
  • 10.     Holy Faces of Conspiracy          
  • 11.     Venus Kills Mars          
  • 12.     Dr Punkelstein "'The Maximator'"          
  • 13.     My Devil's Rising (Support the Underground version)

Page Facebook

Bandcamp

A lire également: l'interview du groupe

par Sheb le 07/11/2016 à 18:30
75 %    409

Commentaires (1) | Ajouter un commentaire


YGC
@82.241.160.161
15/11/2016 à 10:52:33
Merci beaucoup Metalnews pour cette super chronique et votre soutien!
A bientôt!

Ajouter un commentaire


Ember

Ember & Dust

Towering

Obscuring Manifestation

Calamity

Kairos

Deathspell Omega

The Furnaces Of Palingenesia

Pectora

Untaken

Warchest

Sentenced Since Conception

Sangue

Culś

Wormwitch

Heaven That Dwells Within

Wings Of Decay

Crossroads

Ares Kingdom

By the Light of Their Destruction

Mosh-pit Justice

Fighting The Poison

East Of The Wall

NP-Complete

Spirits Of Fire

Spirits Of Fire

Brutal Sphincter

Analhu Akbar

Darkthrone

Old Star

Makkmat

Beina Brenner

Jess By The Lake

Under The Red Light Shine

Rammstein

Rammstein

D.a.d

A Prayer for the Loud

Death Angel

Humanicide

Pitfest

Mold_Putrefaction / 08/06/2019
Crust

Warm-Up Hellfest

JTDP / 07/06/2019
Hellfest

Ad Patres / Iron Flesh / Origin'Hell - Live-report Rennes

Jus de cadavre / 28/05/2019
Death Metal

Mgła - Revenge - Doombringer // Paris

Mold_Putrefaction / 19/05/2019
Death Metal

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

Excellent morcif. Eh ben ça donne envie ça. Une chouette baffe en thrashmetal de ce milieu d'année. A voir si ça tient la route sur un album entier, comme le dernier Terrifier ou Maligner récemment.


le Black album est du heavy commercial, je ne le considère pas comme une réussite indiscutable


pas grand chose de mélodique la dedans


Saleté ! J'espère que cela a été vu à temps. Comme quoi les vies assainies ne sont pas à l'abri.


Haha, ouais. Bon en même temps, fallait pas s'attendre à voir autre chose venant d'eux.


Ca paiera les soins de Mustaine, touché par un cancer de la gorge. En espérant un prompt rétablissement au divin rouquin.
Endgame reste leur meilleur album depuis... Rust In Peace, et le plus agressif aussi.


Courage a ce monstre du Metal.


Ah bah merde ! J'étais content de pouvoir revoir le père Wino sur scène... Grand souvenir avec Spirit Caravan il y a quelques années sur cette même scène.


Ah merde Humungus, ce qui me plaît surtout dans le dernier Vltimas, c'est les influences orientales...Le mash-up Faudel/David Vincent m'a tellement fait rêver ! :)


Il a survécu à la dope, à l'alcool, à dieu et à Metallica en écrivant les plus belles pages du Heavy/Thrash alors je pense qu'il survivra à ce putain de cancer ! Pour moi, le Metal God, c'est lui. Le meilleur guitariste du Metal c'est lui, alors il ne peut pas mourir. Dave Mustaine ne mourra (...)


Vas y Dave, nique lui la gueule à ce putain de cancer.


Tout simplement parce qu’ils sont pourris...


Eh ben...
Fucking hook in mouth.... :-(


@humungus : tout à fait d'accord ! ;-)


En fait, je pensais que tu faisais une vanne et que tu sous entendais par là que c'était le meilleur fest d'Europe…
Alors, pour corriger "réellement" l'ensemble, le HELLFEST c'est :
L'un des plus grands d'Europe, le plus grand de France et le meilleur au monde mondial au niveau des (...)


Détrompe toi Humungus, on ne s'en branle absolument pas, c'est justement pour partager les attentes de chacun et pourquoi pas donner envie à ceux qui hésitent d'aller voir tel ou tel groupe. Et ton R.O. est plus que solide dites donc, je m'y reconnais assez !
Et pour "le plus grand festival(...)


J'imagine que tout le monde s'en branle, mais y'a pas de raison qu'il n'y ait que les chroniqueurs qui vous fassent part de leur destinations sur le fest (merde quoi !) :
- Vendredi : CONAN, POWER TRIP (jamais vu. Hâte de voir ça sur scène et surtout dans le pit hé hé hé), DIAMOND HEAD ((...)


Ah merci totoro !
Je ne suis donc pas le seul à penser qu'il n'y a pas plus de Crust là dedans que de références Raï dans le dernier VLTIMAS.


De mon coté j'y serais aussi pour le zine'... Mon RO du coup : Slayer, Slayer et Slayer (en gros quoi). Plus sérieusement y'a de quoi faire encore cette année ! Mais pour moi ça se passera, comme depuis des années maintenant, quasi uniquement sous les tentes... A part pour Slayer, Gojira et 1 o(...)


J'avais peur après "LIFAD" que je n'aime pas (trop facile, pas assez martial, aux chansons loin d'être inoubliables, à part "Waidmanns Heil"). Rassuré par l'énormissime "Deutschland" et "Radio", c'est désormais tout l'album qui me fait plaisir. Rammstein ne change pas vraiment mais a trouvé u(...)