On avait laissé nos petits frenchies de FACE DOWN en 2013 avec leur premier album The Long Lost Future qui mélangeait habilement le Groove Metal d'un PANTERA à un Stoner Metal hérité d'un CORROSION OF CONFORMITY ou de DOWN. Tout, jusqu'à l'artwork montrait cette volonté de pratiqué un Southern Groove Metal alors lorsque arrive ce deuxième album, Soylent Green, l'artwork nous suggère que le groupe a viré vers un revival Thrash Metal, un style sous-jacent dans l'univers du groupe et qui ne serait donc pas totalement hors sujet.

L'ouverture de l'album confirme cette première impression, "My Suit And My Gun" donne clairement dans un Groove Metal aux racines Thrash bien ancrées. Mais "Live On" vient rebattre les cartes avec un titre clairement inspiré d'un CORROSION OF CONFORMITY (ce refrain ne masque pas du tout l'influence), pourtant l'esprit Groove Thrash Metal est toujours là, en toile de fond avec cette impression récurrente que le groupe se retrouve dans la même configuration que METALLICA (et certaines lignes de chant de Byron s'en inspire assez largement également), le cul entre la période Load et les racines Thrash Metal, mais FACE DOWN sait gérer ses deux facettes mais aussi la dynamique d'un album. C'est ainsi que "Lost Paths" déboule après 3 titres assez intenses, un titre qui respire un Blues plutôt moderne et qui montre un chant où l'accent franchouillard que l'on entend sur "My Suit And My Gun" disparait quelque peu, un beau moment qui voit les guitares à la fête, les arrangements et les idées sont assez fins.

Ce Soylent Green oscille donc habilement entre Groove Thrash Metal et Stoner Metal piochant autant dans DOWN, PANTERA que CORROSION OF CONFORMITY avec un petit soupçon, très légers, de Thrash Metal à la HAVOK toutefois il manque quelques petites choses à FACE DOWN pour définitivement confirmer tout le bien que l'on pensait de ce groupe suite à ce premier album, et le premier EP de bonne tenue également. La production, pour commencer, notamment cette batterie qui manque un peu de relief, c'est mat, ça claque mais ça manque un peu de vie dans sa dynamique, de même sur les guitares, avec ce son assez neutre, là aussi c'est propre mais cela renvoie à n'importe quel groupe lambda. On remarque que le groupe a travaillé à une production propre, équilibrée, il reste maintenant à travailler sur la personnalité de ce son. Le chant ensuite, alors pas sur les lignes de chant car si celles-ci sont assez attendues, elles sont spontanées et collent parfaitement à l'univers du groupe et puis les titres comme "Lost Paths" et "No One" montrent là que Byron sait sortir des sentiers battus quand il le faut, non il s'agit plutôt de cet accent que l'on ressent parfois, sur les parties Groove surtout, une prononciation qui mériterait un peu plus d'attention mais rien de rédhibitoire là non plus. Enfin, le fait qu'à la longue, l'album s'essoufle un peu sur la fin, pas tant par les titres qui la compose même si "My Own Worst Enemy" ou "Fading" n'offrent rien de bien de plus que le reste, mais comme si la galette était un peu trop remplie, clairement il manque deux ou trois titres vraiment marquant un peu comme "No One" peut le laisser entrevoir, des titres qui brisent les codes établis sur ce qui les entourent, mais certainement qu'avec une autre production, cet effet se ferait bien moins sentir.

Alors, si FACE DOWN laisse remonter des racines Groove Thrash de manière plus direct, ses influences Stoner Metal sont là bien mieux digérées que sur The Long Lost Future  et ce nouvel opus permet à ce groupe de continuer sa progression, de l'affirmer !

  1. My Suit And My Gun
  2. Live On
  3. Give Me Your Bra
  4. Lost Paths
  5. Moleville
  6. The Hindrance
  7. No One
  8. Void
  9. Fading
  10. My Own Worst Enemy
  11. Paths Lust
  12. My Own Worst Enemy (demo version) - bonus track

Facebook


par Simony le 09/05/2017 à 06:54
74 %    445

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Soul Grinder

The Prophecy of Blight

Silverstage

Heart n’Balls

Surgical Strike

Part of a Sick World

Annihilator

Ballistic, Sadistic

Scratches

Rundown

Mass Worship

Mass Worship

King Legba

Back From The Dead

Liturgy

H.A.Q.Q.

Obscure

Darkness Must Prevail

Beyond The Void

Ex Nihilo Nihil

Bütcher

666 Goats Carry My Chariot

Stormrider

What Lies Within

Coffin Rot

A Monument to the Dead

Merging Flare

Revolt Regime

Sepultura

Quadra

Decarlo

Lightning Strikes Twice

Jorn Lande

Heavy Rock Radio II - Executing The Classics

Abisme

As Fear Falls In

Those Darn Gnomes

Calling Whitetails to a Tuned Bow

Norman Shores

De L'ombre Surgit La Lumière

Stolearm

RBD / 17/02/2020
New Wave

Pastor of Muppets

RBD / 12/02/2020
Brass Band

J'irais Mosher chez vous ! Episode 2 : Indonésie

Jus de cadavre / 08/02/2020
Asie

Incite + Skaphos

RBD / 04/02/2020
Black Death Metal

Concerts à 7 jours

Lindemann

21/02 : L'olympia, Paris (75)

Neptrecus + Manzer + Nokturn Gorgon

22/02 : L'auditorium, Laval (53)

Visions Of Atlantis + Chaos Magic + Morlas Memoria

27/02 : Le Grillen, Colmar (68)

+ Putrid Offal + Sublime Cadaveric Decomposition

28/02 : Le Bistrot De St So, Lille (59)

Photo Stream

Derniers coms

Après quelques minutes de recherche sur la toile, voici ce qu'il y a réellement dans cette fameuse box :
"Vinyl Features:
+ Mud-Green / Black Marbled Vinyl
+ Gatefold Jacket
+ A1 Size Poster (~23.4" x 33.1")

Box Set Includes:
----------------------
(...)


@Blind :
Ah ah ah !!! !!! !!!
Ton intervention (très gentille au demeurant...) m'a laissé perplexe quelques secondes avant de me rendre compte que tu avais mal compris mon propos : N'ayant pas vu de descriptif de ladite box et ne m'étant donc fié qu'aux photos de NUCLEAR BLAST, je ne(...)


@Humungus: Les patches ce sont les bon vieux écussons à coudre sur ta veste en jean ou ton cuir (ou comme le faisait le lycéen que j'étais au début des années 2000 sur ton sac à dos Eastpack).


T'as ça aussi sur le label d'origine Metal Blade. Bon morcif, déjà que le EP contient un sacré titre, ils ont gardé leur sens de la composition, les gaziers. Hâte d'avoir ça en mains.


"J'vous ai d'jà dit que j'prêtais d'l'argent à des taux pas dégueulasses ?"


La pochette, c'est un peu ce qui reste sous mon cerisier à une certaine période.


Rooohhhlala !!!
Je viens de voir qu'il y avait actuellement chez NUCLEAR BLAST une preorder pour une box collector de ce futur album avec double vinyles + double CDs + drapeau + slipmat + patchs (autocollants ?)…
Pas bon pour mes finances tout ça bordel !


Dommage que ce soit loin de chez moi...


Miam miam !!!


Si mais il a quitté le groupe entre l'enregistrement et la sortie, d'où son absence dans le clip, même si, je te le concède, si Jean Noel avait été présent dans le clip, ça n'aurait pas été déconnant non plus.


C'est le Ptiot qu'on voit à la basse? C'est pas Jean Noel qui a enregistré l'album?


Et bien moi je prends ça comme une putain de bonne nouvelle !
Deux PRIESTs pour le prix d'un, que demander de plus ?!
Hâte de voir ça en live...


Comme vous je vais me pencher sur cet album. Par contre je n'ai jamais bouder ke groupe lors de ses prestations live. Leur chanteur est un très puissant frontman


C'est très bon


En effet pas mal du tout dans le genre. Même si déjà entendu 1000 fois. Plus Grave que Grave !


Ca sent vraiment la fin du bal, là.


Le pire la dedans, c'est que tout le monde serait d'accord pour qu'il dise stop. Mais malgré son statut de star, ses thunes etc... Il ne sait faire qu'une chose, c'est chanter sur scène. Dans ce sens, la célébrité c'est moche. Ozzy est mort vive ozzy !


Excellente nouvelle ! Hâte de les voir à Toulouse avec Holt.


Merci pour la réponse Simony. Et donc, rien de bien méchant apparemment, un petit bizutage !
En même temps dans Death, comme les musiciens changeaient tout le temps ou presque, tout le monde était toujours le petit nouveau.


100 % d'accord avec la chronique !!