Vaticide

Vaticide

28/05/2021

Autoproduction

VATICIDE : acte par lequel une personne tue un vaticinateur, un prophète.

VATICIDE : groupe de Death/Thrash originaire de Sydney, Australie, et formé en 2001.         

 

Piochez la définition que vous préférez, les deux sont bonnes. Quoique la deuxième soit légèrement erronée puisqu’on ne trouve aux commandes de VATICIDE qu’un seul membre, Habatu (Rob pour les intimes), qui si l’on en croit la référence The Metal Archives manie la guitare et le chant. Sans autre indication sur un line-up complet, considérons ce premier album arrivé sur le tard comme la création d’un seul homme, qui depuis l’orée des années 2000 n’a quand même pas foutu grand-chose. Avec seulement deux démos au compteur en deux décennies d’existence, VATICIDE n’est pas exactement la créature la pus prolixe et dangereuse de l’underground australien, mais ce premier éponyme pourrait justement remettre les pendules de la méchanceté à l’heure de la bestialité hybride. En se basant sur une complémentarité entre Death et Thrash, Habatu a abattu (sic) un boulot assez considérable, sortant de sa guitare des riffs assez persuasifs, et de son gosier des lignes vocales n’ayant rien à envier au plus grands grogneurs suédois.

Le produit est emballé dans une pochette assez douteuse, au lettrage un peu envahissant, mais cette faute de goût ne doit pas occulter le flair de composition du bonhomme qui riffe pour dix et qui enterre une douzaine de guitar-heroes à chacune de ses interventions. Guitariste volubile, chanteur capable, Habatu mérite donc un minimum d’exposition, même si son Death/Thrash reste très formel dans les faits.

D’une cadence soutenue, d’une férocité palpable, Vaticide est donc à recommander aux plus cruels des thrasheurs et aux plus modérés des fans de Death. Composé de courts chapitres percutants, ce premier LP est à prendre comme une carte de visite qui donne envie d’embaucher, et déploie les capacités d’un musicien sympathique, qui sait utiliser une boîte à rythme et imprimer à ses riffs les saccades indispensables. Chaque titre est un festival de soli, et lorsqu’ils sont posés sur un beat véloce, le mélange est détonnant, comme le démontre le maléfique « Hell On Earth » qui mérite amplement son titre. Cette façon de privilégier les parties de guitare sur des accélérations supersoniques n’est pas sans évoquer le meilleur MORBID ANGEL, à la différence près que les soli du sieur Rob sont bien plus mélodiques et efficaces que ceux de Trey (j’attends les insultes en règle).

D’ailleurs, tout l’album est construit sur une alternance entre gueulantes bien senties et soli vraiment incendiaires, ce qui permet à cette réalisation de s’écarter des sentiers battus. A prendre à la rigueur comme un mélange entre album instrumental cruel et œuvre Death/Thrash plus classique, Vaticide est donc beaucoup moins prévisible qu’on aurait pu le croire au prime abord, et réserve même des passages méchamment accrocheurs, comme cette suite rythmique sur l’imparable « Soul Sacrifice » qui parvient à mixer DEATH et DEATH ANGEL.

Pas de lassitude à craindre, pour deux raisons. D’une, l’album est très court avec ses trente-trois minutes, et de deux, il est suffisamment varié pour ne pas avoir besoin d’insister sur ses points forts. Nous passons donc allègrement d’une ambiance à la SLAYER sur « Descent », à une déviation presque Techno-Thrash sur « Hate », aux fills bien sentis et aux licks hypnotiques. Du bon, du très bon, du lapidaire saignant (« Cixth Dimension », quelle intro bombastic !), des ambitions, un niveau de jeu assez hallucinant, et une entrée en matière probante pour un musicien ayant longuement patienté avant de se mettre en avant. Beaucoup plus efficace que la majorité des productions vintage de notre époque, assez culotté, et distrayant dans l’abomination, VATICIDE mérite donc d’être mis sous la lumière, et de laisser saigner les faux prophètes qui ne le sont plus en leur pays depuis longtemps.    

 

                                                                                                                                                                                                        

Titres de l’album:

01. Intro

02. War

03. Rotting Flesh       

04. Two Million

05. Hungry For Blood

06. Hell On Earth      

07. Soul Sacrifice

08. Descent

09. Hate         

10. Cixth Dimension 

11. World Contamination


Facebook officiel


par mortne2001 le 24/01/2022 à 15:52
82 %    100

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

100 Albums à (re)découvrir - Chapitre 2

mortne2001 26/05/2022

La cave

Peter Hook and The Light

RBD 24/05/2022

Live Report

Kraftwerk 3 D

RBD 14/05/2022

Live Report

Mosh Fest 7

RBD 12/05/2022

Live Report

The Exploited + Fat Society + F.O.M.

RBD 27/04/2022

Live Report

100 Albums à (re)découvrir - Chapitre 1

mortne2001 25/04/2022

La cave

DEFICIENCY : entretien avec Laurent Gisonna (guitare/chant)

Chief Rebel Angel 20/04/2022

Interview

Author and Punisher + Mvtant + HAG

RBD 10/04/2022

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Chief Rebel Angel

D'habitude les trolls c'est rigolo, mais là non. Pathétique.

26/05/2022, 09:52

NecroKosmos

J'aimais beaucoup MORTILLERY. Là, même si la voix est toujours là, c'est musicalement assez décevant, ça ne décolle pas trop.

26/05/2022, 07:20

NecroKosmos

Evidemment, quand on ne sait pas lire, il est plus facile de cracher son fiel. Le niveau ici est consternant. De pire en pire.

26/05/2022, 06:23

chantal

Un super groupe qui mérite d'être écouté, laissez vous tenter vous ne le regretterez pas, vos oreilles vous dirons merci.

25/05/2022, 20:23

Moshimosher

RIP...

25/05/2022, 19:20

Deathcotheque

Je n'en reviens pas, je suis bouche bée. Un personnage de notre scène metal française parti bien trop tôt. J'étais moi aussi étonné de ne plus entendre parler de lui et ses divers projets depuis un moment. Qu'est-ce qu'il va nous(...)

25/05/2022, 14:56

Jus de cadavre

Ben bordel ! Que de souvenirs avec Scarve (le reste beaucoup moins)... 

25/05/2022, 14:23

RBD

C'est terrible. C'est surtout son travail pour Mnemic qui m'avait plu mais Scarve restera probablement le plus marquant pour la scène Metal française. Je m'étais étonné de remarquer qu'il ne faisait plus rien depuis quelque temps, m&ecir(...)

25/05/2022, 12:09

Gerggg

Avec le misgivings qui arrive, il a pas chômé Stéphane 

24/05/2022, 20:45

Jus de cadavre

Féroce comme toujours. Un des groupes les plus bestial du pays... Vivement cette sortie !

24/05/2022, 20:04

ars

Ils auraient du arreter depuis longtemps. Les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures.

24/05/2022, 10:32

asr

Vince Neil n'a jamais su chanter. Il a juste bousille ses cordes vocales en forcant sans aucune technique

24/05/2022, 09:38

Chief Rebel Angel

C'est la tournée qui devait avoir lieu avant le confinement il me semble. Motley Crue ont eu toutes les peines du monde pour justifier ce retour mdr

23/05/2022, 11:25

L\'Anonyme

Vince Neil sait de nouveau chanter ?

23/05/2022, 09:29

Sharon Osbourne sale putain

New Noise, c'est pour les bobos élevés au soja

21/05/2022, 19:50

Le zizi au cancer de LG Petrov

Humungus le sale assisté, c'est pas parce que t'es occupé à boire ton RSA qu'il ne faut pas aller te rencarder sur le net. Enfin, je veux dire, te rencarder pour autre chose que les dernières vidéos de Pascal OP.

21/05/2022, 19:48

Simony

Désolé Humungus !   

21/05/2022, 15:33

Chief Rebel Angel

@Humungus mieux vaut tard que jamais ;)

21/05/2022, 13:52

Humungus

Simony + 1 (comme d'hab'...).Seul bémol à tout ça : Pourquoi vous prévenez si tard du bazar ?!?!

21/05/2022, 13:10

NecroKosmos

Comparez NEW NOISE et METALLIAN et vous comprendrez tout. Et à propos de ROCKHARD, avez-vous déjà vu la version allemande ? Le jour et la nuit...

21/05/2022, 07:23