One man band surgissant de nulle part, ABSQUE COR, qui semble signifier "sans coeur" en latin, se créé en 2015 dans la tête de Vos qui fait absolument tout ici jusqu'à l'enregistrement. Alors, cela semble courant dit comme ça mais lorsque l'on voit apparaître ce genre de projet on tend le dos soit le chant est à côté de la plaque, soit la batterie est une boite à rythme mal programmée, soit les guitares sont inaudibles, bref, il y a toujours un domaine qui pêche. Et bien là, ce Vos montre des capacités plus qu'intéressantes au chant, comme à la batterie, aux guitares, à la basse, à la production, la première surprise de l'album, le premier de la jeune carrière du groupe, est de taille et bien agréable.

Avec une mélancolie en toile de fond, Vos nous tisse là une ambiance bien sombre où les guitares s'entremêlent, alternant leads plus mélodiques avec des blasts au rendu mid-tempo et des passages que l'on pourrait croire sortis d'un album de Post-Black Metal ("To co w człowieku nieuniknione") et son introduction très acoustique, ce son de batterie très vivant qui déboule sur un blast Black Metal tout ce qu'il y a de plus traditionnel, la voix clamée nous rappelle beaucoup ce qu'ACHERONTAS peut faire, un mélange de chant de voix clamée et de chant hurlé qui renvoie l'impression que le gars derrière le micro crache sa haine à votre face, une sensation auditive qui trouve écho dans ce son de guitare assez naturel, en mode plug & play, on notera quelques légers effets sur les parties de guitares claires, un peu de reverb' pour embellir tout cela mais c'est surtout le travail de riffing qui fait tout le boulot.

Avec 31 minutes en 4 titres, on pourrait penser que notre ami Vos a joué la carte de la sécurité et tire sur la quantité, chose qu'on ne peut qu'apprécier car ici, rien n'est de trop et puis à la fin de "Do niezbawienia" on a cette sensation que tout a été dit, pas de sensation de manque, juste l'envie de relancer la galette car disons le clairement, ce premier album est une petite réussite qui ne manque pas de parties plus mosh à l'image de ce "Zdecyduj więc sam, którą wybierzesz drogę" où le travail à la caisse claire donne une dynamique particulière bien mise en valeur par les toms et ces parties assez aériennes et si les riffs sont frénétiques, on est là sur une frange Melodic Black Metal relevée par des parties rythmiques bien rentre dedans pour bien secouer l'auditeur. Des premiers albums de cette trempe, on en rencontre rarement, ABSQUE COR réussit là une entrée en matière avec un Wędrówkę haniebnie zakończyć dont il faut retenir le nom ;-)

Track-listing :

  1. Jeden księżyc wciąż wskazuje
  2. To co w człowieku nieuniknione
  3. Zdecyduj więc sam, którą wybierzesz drogę
  4. Do niezbawienia 

Bandcamp


par Simony le 16/03/2018 à 07:00
83 %    153

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Birds In Row

We Already Lost The World

Deadline

Nothing Beside Remains

Faustcoven

In The Shadow Of Doom

Confessor Ad

Too Late To Pray

Invocation Spells

Spread Cruelty in the Abyss

Ultra-violence

Operation Misdirection

Droid

Terrestrial Mutations

Witchfyre

Grimorium Verum

Haunt

Burst Into Flame

Funeral Mist

Hekatomb

Tremonti

A Dying Machine

Truchło Strzygi

Pora Umierać

Dee Snider

For The Love Of Metal

Sadraen

Orphan Lord

Drawn And Quartered

The One Who Lurks

Outline

Fire Whiplash

Silence Of The Abyss

Silence Of The Abyss

Lykhaeon

Ominous Eradication of Anguished Souls

Boar

Poséidon

Kingdom

Putrescent Remains Of The Dead Ground

Alcatraz Hard Rock & Metal Festival - Dimanche

JérémBVL / 16/08/2018
Alcatraz Festival

Alcatraz Hard Rock & Metal Festival - Samedi

JérémBVL / 15/08/2018
Alcatraz Festival

Alcatraz Hard Rock & Metal Festival - Vendredi

JérémBVL / 14/08/2018
Alcatraz Festival

Nervosa + Sekator

RBD / 11/08/2018
Black Thrash Metal

Phoenix in Flames + Black Bart

grinder92 / 07/08/2018
Black Bart

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

Avec plaisir! Et franchement si l'affiche de l'an prochain te botte n'hésite pas!


Prochain record : 500 bassistes qui jouent simultanément les parties de basse de "And Justice for All".


Bientôt ils vont faire 400 chanteurs en même temps qui chantent "Hammer Smashed Face"


Pour ma part j'en ai compté que 456 !


Là on est vraiment dans une totale ineptie ! Car en allant au bout de la logique, effectivement comment vérifie-t-on que chacun joue? (tout à fait Simony !). Et puis la vidéo ne montre absolument rien, donc on reste dans l’inutilité jusqu'au bout...


Annulé, j'ai vu Jean Michel tout au fond à droite qui faisait semblant de jouer. Honte à toi Jean Michel ! Et pour ton information Sylvie, tu étais à contre-temps sur tout le morceau... j'ai les pistes de chacun de toute façon.... y a pas de quoi vous applaudir. :-)


Repose en paix mon cher frère tu es et restera dans mon cœur à jamais mais on se retrouvera vite la haut je l'espère je t'aime


Bizarrement je trouve un petit feeling Deicide sur ce morceau. Le chant peut être...


Merci pour ce report JérémBVL !
Les photos et le descriptif du fest font que j'me laisserai bien tenter aussi l'an prochain... A voir l'affiche 2019 donc...

PS : Putain ! Louper EXHORDER pour un changement de running order inopiné... J'en aurai bouffer mon slip moi bordel !!!


oh oui oh oui oh oui !!!


Fébrilité bordel !!! L'album que j'attends le plus cette année !!!


J'ai écouté ce morceau pour la première fois il y une semaine ou deux ( m'étant jamais intéressé au groupe). Effectivement très bon morceau.


World... était mauvais


On dirait du Morbid Angel ! Super


Hé ben... Ça fait pas mine ce morceau ! Beaucoup plus Death Metal que Grindcore par contre...


RIP ! Un putain de titre culte !


Merci beaucoup Bones! La suite arrive demain!
Sinon entièrement d'accord avec toi pour la fluidité aux différents stands/WC!
C'est un festival agréable à vivre mais les prix sont assez hallucinants, je ne suis pas allé en festival depuis un moment mais je me rappelle pas de prix au(...)


@beliath : C'est bien pour ça que j'ai mis "selon les dires de Nergal" Parce que je me doutais d'un truc louche ;)
Après je comprend qu'il puisse avoir besoin de justifier ce titre le père Nergal, car au premier coup d’œil, on pense plus à un titre d'album de groupe gothico-ado-marilyn(...)


Un super petit fest qui gagnerait à être connu !
Super affiche, circulation fluide, jamais plus d'une minute d'attente aux jetons, à la bouffe, aux bars ou aux toilettes. J'avais jamais vu ça ! :-))))
Putain ça change des queues interminables au Hellfest ou au Download !


"Celui-ci s'intitulera I Loved You At Your Darkest et sortira le 5 octobre prochain via Nuclear Blast. Ce titre est tiré d'un verset de la Bible selon les dires de Nergal. "C'est même une citation du Christ lui-même" ajoute t-il." FAIL !

C'est ni de Jésus, ni même dans la Bible, du(...)