One man band surgissant de nulle part, ABSQUE COR, qui semble signifier "sans coeur" en latin, se créé en 2015 dans la tête de Vos qui fait absolument tout ici jusqu'à l'enregistrement. Alors, cela semble courant dit comme ça mais lorsque l'on voit apparaître ce genre de projet on tend le dos soit le chant est à côté de la plaque, soit la batterie est une boite à rythme mal programmée, soit les guitares sont inaudibles, bref, il y a toujours un domaine qui pêche. Et bien là, ce Vos montre des capacités plus qu'intéressantes au chant, comme à la batterie, aux guitares, à la basse, à la production, la première surprise de l'album, le premier de la jeune carrière du groupe, est de taille et bien agréable.

Avec une mélancolie en toile de fond, Vos nous tisse là une ambiance bien sombre où les guitares s'entremêlent, alternant leads plus mélodiques avec des blasts au rendu mid-tempo et des passages que l'on pourrait croire sortis d'un album de Post-Black Metal ("To co w człowieku nieuniknione") et son introduction très acoustique, ce son de batterie très vivant qui déboule sur un blast Black Metal tout ce qu'il y a de plus traditionnel, la voix clamée nous rappelle beaucoup ce qu'ACHERONTAS peut faire, un mélange de chant de voix clamée et de chant hurlé qui renvoie l'impression que le gars derrière le micro crache sa haine à votre face, une sensation auditive qui trouve écho dans ce son de guitare assez naturel, en mode plug & play, on notera quelques légers effets sur les parties de guitares claires, un peu de reverb' pour embellir tout cela mais c'est surtout le travail de riffing qui fait tout le boulot.

Avec 31 minutes en 4 titres, on pourrait penser que notre ami Vos a joué la carte de la sécurité et tire sur la quantité, chose qu'on ne peut qu'apprécier car ici, rien n'est de trop et puis à la fin de "Do niezbawienia" on a cette sensation que tout a été dit, pas de sensation de manque, juste l'envie de relancer la galette car disons le clairement, ce premier album est une petite réussite qui ne manque pas de parties plus mosh à l'image de ce "Zdecyduj więc sam, którą wybierzesz drogę" où le travail à la caisse claire donne une dynamique particulière bien mise en valeur par les toms et ces parties assez aériennes et si les riffs sont frénétiques, on est là sur une frange Melodic Black Metal relevée par des parties rythmiques bien rentre dedans pour bien secouer l'auditeur. Des premiers albums de cette trempe, on en rencontre rarement, ABSQUE COR réussit là une entrée en matière avec un Wędrówkę haniebnie zakończyć dont il faut retenir le nom ;-)

Track-listing :

  1. Jeden księżyc wciąż wskazuje
  2. To co w człowieku nieuniknione
  3. Zdecyduj więc sam, którą wybierzesz drogę
  4. Do niezbawienia 

Bandcamp


par Simony le 16/03/2018 à 07:00
83 %    331

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Hellnite

Midnight Terrors

Nucleus

Entity

Slipknot

Slipknot

Warrior Soul

Rock n’ Roll Disease

Hammerfall

Dominion

Iron Bastards

Cobra Cadabra

Summery Mind

Color

Destruction

Born to Perish

Lingua Ignota

Caligula

Volbeat

Rewind, Replay, Rebound

Obturate

The Bleeding Mask of Dread

Ravenous Death

Chapters Of An Evil Transition

Roxy Blue

Roxy Blue

Arctic Sleep

Kindred Spirits

Soleil Moon

Warrior

Slipknot

We Are Not Your Kind

Excuse

Prophets From the Occultic Cosmos

Cruella

Metal Revenge

Northtale

Welcome To Paradise

Mutilate

Contagium

Tour Report : MONOLITHE + ABYSSIC / Europe avril 2019

Jus de cadavre / 15/08/2019
Abyssic

THE DIRT / Critiques du film

Jus de cadavre / 06/08/2019
Biopic

MOTOCULTOR 2019 : notre programme !

Jus de cadavre / 05/08/2019
Metalnews

Obscene Extreme - Jour 6

Mold_Putrefaction / 03/08/2019
Brutal Death Metal

Obscene Extreme - Jour 5

Mold_Putrefaction / 02/08/2019
Brutal Death Metal

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

Un album ou il faut pas réfléchir, c'est beaucoup de bruit, ça tremble c'est juste fait pour nous détruire la cervelles et les oreilles c'est assumé et ça marche, ça te met la dose.

J'assume aimé dans ce sens mais je n'y vois rien d'autre et ça me suffit de m'explosé la tete.<(...)


Pour information le groupe est emmené par des membres de Impaled Nazarene (Mikael Arnkil), Abhorrence et Unholy (Pasi Äijö)


Triste nouvelle :-(
RIP


C'est là où le groupe continue de se distinguer : contrairement à tous ces groupes jouant sur scène l'intégralité de leurs albums les plus renommés (et vendus, pour le coup...), eux ils prennent un contrepied phénoménal. Donc Mr Bungle continue sa légende de surprise permanente. Que pouvai(...)


Les gars ont quand même un sacré esprit de contradiction, revenir après toutes ces années pour jouer une démo super underground et n'ayant quasi aucun rapport avec le reste de leur discographie alors que tout le monde attendait les grands classiques...

Quand j'ai vu qu'il y avait S(...)


Au delà de l'excellente nouvelle le plus étonnant , pour moi, c'est qu'ils vont jouer leur première démo. Soit ce qu'ils ont fait de plus bourrin. Juste génial


Ça c’est une putain de bonne nouvelle
Espérons qu’ils fassent plus que ces 3 dates


Sinon, je vends une Logan break de 2013.
Prix à débattre...


Et bien messieurs, merci pour cette explication qui me permettra d'aller me coucher moins con ce soir...


@Humungus : une résidence (residency en anglais) désigne le fait pour un musicien ou un artiste de se produire pendant une certaine période au même endroit. On parle alors d'artiste en résidence.


La résidence c'est lorsqu'un artiste loue une salle pour y répéter son concert en vue d'une tournée. C'est une répétition en grandeur nature en quelques sortes


1) ManOfShadows + 1 !
2) C'est quoi "la résidence" ?


Bonne nouvelle. Je n'attendais pas un nouvel album de leur part si tôt.


J'ai eu peur ! En lisant les deux premières lignes et en voyant la photo, c'est mon cœur qui a faillit s’arrêter de battre. Murphy est un vocaliste unique et légendaire. Bon courage et bon rétablissement à lui.


C’est pas trop tot


Pas un petit passage par chez nous, dommage...


A noter qu'il s'agit d'un EP (5 titres) et non du 3ème album des chiliens à proprement parler.


Oui le morceau en écoute est... éprouvant ! Bien plus violent que certains groupes de métal. Je suis pas sur que ce soit pour moi par contre...
PS: Elle donne une interview dans le dernier New noise.


Ouch... je n'ai écouté qu'un seul morceau et pourtant je suis sur les rotules. C'est d'une intensité rare. Cathartique. Quand elle hurle, on a juste envie de hurler avec elle, encore plus fort pour... je ne sais pas vraiment en fait ! Tout bonnement impressionnant. Et éprouvant !
Merci mec(...)


Enjoy The Violence !