Demanufacture

Fear Factory

Que devient l'usine de la peur après la période Genexus en 2015 ? Pour vous répondre, cette formation continue son ascension vers le déclin. Bon, on est habitué à cette situation chez FEAR FACTORY où une guerre interne fait rage.
Le dernier éclat en date est une nouvelle opposition de Christian Olde Wolbers et Raymond Herrera lançant une procédure judiciaire avec accusation sur les droits et royalties non perçus. Ceci empêchera Burton Christopher Bell et Dino Cazares de pouvoir continuer l'activité de FEAR FACTORY alors qu'un nouvel album baptisé Monolith était en phase de réalisation, entre production et mixage.
L'affaire prend fin septembre 2020, il aura fallut 3 ans pour que la défense de Dino Cazares remporte le procès, lui donnant la totalité des droits sur le groupe. FEAR FACTORY peut donc reprendre et dans la foulée Dino annonce que Monolith va être présenté en 2021. Mais, suite à un souci d'emprunt contracté à l'époque avec le label Nuclear Blast, une campagne de collecte de fonds est lancée, cet argent devant permettre de finaliser ou de réadapter certains instruments d'après les dires de Dino. Bien que cette campagne fasse polémique, ce n'est pas le seul point noir qui se présente puisque Burton, lui, annonce son départ officiellement (bon le bonhomme l'avait déjà fait en 2002 et un détachement en 2008) pour des raisons l'opposant à Dino, mais aussi pour les soucis juridiques avec Christian et Raymond, il avoue vouloir continuer sa carrière avec son projet  ASCENSION OF THE WATCHERS.
Bref on aura compris que l'avenir de l'entreprise de F.F semble une nouvelle fois compromise, peut-même définitivement ce coup-ci.

Mais au-delà de toute cette pagaille forgée, FEAR FACTORY était, par le passé, un groupe intéressant avec un gros potentiel sans oublier un line-up travaillant en osmose. En 1992 avec leur premier album, Soul Of A New Machine, la bande de L.A avait fait une belle entrée dans le circuit Metal, mais ce n'est qu'en 1995 avec le second essai, Demanufacture que le quatuor va obtenir d'une forte réputation et reconnaissance. Ce disque va rentrer dans un certain panthéon des meilleurs disques des années 90 et influencera bon nombre de groupes de divers genres et ce, encore aujourd'hui.
Durant cette époque, l'Indus' est à son apogée (GODFLESH, KILLING JOKE, MINISTRY...) bien que déjà influencé par cette vague, FEAR FACTORY prend, sur ce disque, une direction nettement Indus Metal, tout en conservant quelques aspects Death Metal de ses racines et rajoutant des touches Groove Metal.

L'album commence par le titre éponyme; son introduction industrielle nous plonge dans un véritable univers futuriste voir cybernétique (influence du film Terminator II : Judgement Day de James Cameron) et musicalement c'est très carré comme une machine, les frappes métronomiques de Raymond Herrera puis  sa technique à la double pédales sont des éléments clefs de ce disque. Le tout s'allie au jeu de guitare de Dino Cazares à la fois rythmique et rapide par des doubles croches syncopées, d'ailleurs  monsieur Cazares qualifie son style de "mitrailleuse". Cette synchronisation des deux hommes, offre une démonstration ultra-efficace à couper le souffle.  Alors que les instruments martèlent sans relâche, le chant de Burton prend place, finis les growls proches d'un NAPALM DEATH, il se dirige vers un registre énervé bien différent, emmenant l'auditeur avec ses paroles:

Revenge is so strong
I taste it on my tongue
My gun will be
Your angel of mercy

I've go not more goddamn  regrets
I've go not more goddamn respect


Mais, sur la suite de l'album, comme "Self Bias Resistor", "Zero Signal" ou encore le fabuleux "Replica", FEAR FACTORY continue de surprendre quand Burton utilise du chant clair. Bien que présent sur le premier album également, ce côté alternatif est nettement mieux travaillé désormais et apporte une certaine émotion, surtout sur les refrains. Une âme humaine dans ce décors androïde digne de Blade Runner.  Ainsi le groupe va nous balader dans une atmosphère cyber-indus à la fois violente et mélodique minutieusement élaborée, la participation de Rhys Fulber aux synthé/samples est une aide précieuse, afin de donner une dimension particulière.
Si dans "Replica" une once de lueur parvenait à s'extirper ou la lumineuse et  douce reprise "Dog Day Sunrise" de Head Of David, FEAR FACTORY garde la charge  avec "New Breed" proposant  un morceau alliant Thrash-Techno et Death Metal, mélange hybride sans aucune pitié, il est là pour briser de la nuque à en hurler son refrain  "we are the new breed, we are the futur". Mais dans une autre lignée tout aussi destructrice F.F montre ce qu'il a dans le vendre avec "Flashpoint" sous une ambiance post-apocalyptique et glaciale où le rythme basse et batterie prend un ton très martial au départ pour finir par des breaks mélodiques bien placés. Enfin, que dire de "Hunter Killer" qui est l'un des joyaux de cet album où, encore une fois, le duo Dino/Raymond est une preuve d'efficacité avec une rythmique très agressive. L'album se concluera avec le très atmosphérique "A Therapy Of Pain" sur un sentiment de dramaturgie.

Avec Demanufacture, FEAR FACTORY s'imposait comme un maître du genre apportant à son tour une pierre à l'édifice, à une époque où la musique pouvait encore surprendre. Bien que ce disque soit âgé de 25 ans maintenant, il reste toujours une grosse référence de part son ambiance, un style accrocheur et d'une bonne production qui ne semble à aucun moment prendre de ride.
Ce second album restera donc l'opus phare de F.F qui, par la suite, hormis Obsolete en 1998 et Mechanize en 2010, prit un virage plus ou moins convaincant et connu divers échecs à cause de divergences internes, des questions d'égos et d'argent. Triste sort, mais tellement courant de nos jours.

Track-list

1.Demanufacture
2.Self Bias Resistor
3.Zero Signal
4.Replica
5.New Breed
6.Dog Day Sunrise (Head Of David cover)
7.Body Hammer
8.Flashpoint
9.H-K (Hunter Killer)
10.Pisscrist
11.A Therapy For Pain


FEAR FACTORY FACEBOOK 

par Baxter le 06/10/2020 à 12:00
80 %    165

Commentaires (5) | Ajouter un commentaire


Humungus
membre enregistré
06/10/2020, 14:45:59

Ahlala !

Cet album !

Ce qu'on a pu se l'écouter avec la bande de l'époque...

Une putain de madeleine de Proust bordel !


Gargan
@86.217.193.60
06/10/2020, 15:10:22

Pareil. + éclate sur le 1er Carmageddon.


Buck Dancer
@191.85.162.129
06/10/2020, 16:47:40
Un de ces disques qui vous marque a vie. Dans mon panthéon personnel des meilleurs albums metal. 

RBD
@86.193.150.217
08/10/2020, 20:33:01

Cet album a lourdement marqué mon parcours musical entier. Il est arrivé quand je m'étais mis au Metal principalement par le Thrashcore de PanterA et Machine Head, et que je commençais à tâter du Death Metal. Autant déjà dire que "Demanufacture" tombait à pic, mais il y a mieux.

Emporté alors par l'enthousiasme de ces découvertes et influencé, j'avais complètement relégué tout intérêt pour la New Wave (au sens le plus large), sans doute aussi sous l'influence de la mode qui considérait cette période pourtant récente comme totalement ringarde. Je ne voulais plus que de grosses guitares mais j'en conservais une tolérance large pour les claviers bien employés (pour parodier J-S Bach). Plus tard, lorsque je me suis remis à l'Electro-Indus, à la Synth Pop et autres styles parents, je pouvais me dire que Fear Factory avait maintenu un lien que je n'avais plus vu pendant quelques années.

J'en ai gardé une fidélité à toute épreuve à Fear Factory malgré les histoires déplorables, certains albums médiocres et des prestations lives souvent décevantes.


Bones
membre enregistré
08/10/2020, 22:21:39

Merci pour cette chro et ce coup de projo !!

Une des plus grosses claques de 95 (avec Nola de DOWN). A l'époque il fallait patienter tard devant le petit écran pour voir des vidéos de Metal, beaucoup s'en souviendront   ... et un dimanche soir, M6 diffuse ce fameux "Replica". En plein coma, je me redresse soudain comme une barrière de péage et ouvre grand mes cages à miel !! Se téléscopent la surprise d'une vraie identité, un son "claque dans la gueule" imparable, un chanteur tout terrain, un morceau écrasant, un clip superbe, un univers cybernétique hyper accrocheur...   rien à jeter !!!  J'étais pile poil dans une phase de grosse déception générale quant à la qualité des sorties et le "creux de la vague" de tous mes groupes fétiches...  et BAM !!! Achat de l'album en urgence et coup de coeur intégral !  Ce disque est probablement celui que j'ai le plus écouté cette année là. Coup de maître en terme de compos, de concept, de production, d'artwork... La barre était très très haute.  Putain que ce disque m'a fait du bien !!!  

Les soucis actuels du gros Dino me touchent peu. Il y a bien longtemps que ce groupe a perdu son aura, pour bibi.  Dommage que le nouveau groupe de Burton n'ait pas l'air de casser 3 pattes à un Herrera non plus.   

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Antibody

mortne2001 19/10/2020

From the past

Les archives de la Mort 1984 - 1994

grinder92 14/10/2020

Livres

Livre TAPE DEALER / Chronique par David Martin

Jus de cadavre 11/10/2020

Vidéos

W.A.S.P, Bataclan 2012

grinder92 09/10/2020

Live Report

Demanufacture

Baxter 06/10/2020

From the past

Hanger Abortion

RBD 30/09/2020

Live Report

Night Of The Masks

Simony 26/09/2020

Live Report

Les 7 pêchés capitaux : Pierre

Simony 24/09/2020

Interview
Concerts à 7 jours
Gazpacho + Pure Reason Revolution 24/10 : Le Petit Bain, Paris (75)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Humungus

Ca sonne effectivement à mort CANNIBOUL.Très bon donc.Pis j'adore cette pochette.

23/10/2020, 19:51

Saddam Mustaine

Il y a 8 mois il n'y avait de pandémie, et tout le monde s'en foutait les stades étaient pleins comme les concerts...Donc dans 8 mois impossible a dire, et les plus pessimistes ne vous laissez pas décourager par la dictature sanitaire de ce pauvre monde de fo(...)

23/10/2020, 19:41

Humungus

Satan + 1.J'avais encore quelques espoirs il y a peu, mais l'ITW de Barbaud dans le Figaro (???) me les a définitivement enterrés...Allez... On croise tout de même les doigts hein... ... ...

23/10/2020, 07:31

POMAH

Ouais y'a quelques Labels tu sens bien qu'ils sont géré par des mecs avec de fortes convictions. Van, Avangarde comme tu le soulignais, Iron Bonehead, y'en a d'autres bien sur. Mais eux clairement quand ils sortent un trucs que je ne connais pas je me dit Houlaaa(...)

23/10/2020, 03:47

Buck Dancer

Si, sur YouTube ! 

22/10/2020, 23:26

Satan

Il n'y aura pas des festivals l'été 2021, soyons réalistes.

22/10/2020, 22:28

Reg

The same ^^

22/10/2020, 18:55

NecroKosmos

Rien que pour Didier SUPER, je suis capable d'y aller. 

22/10/2020, 18:27

Simony

On ressent parfaitement la recherche de qualité dans les sorties du label, j'ai un peu la même image d'Avantgarde en Italie également.

22/10/2020, 14:11

David

Superbe reportage ! Bien dépaysant et qui montre que le métal est vraiment universel !manque peut être un peu de photos.

22/10/2020, 08:25

Harry Klein

J'aurais préféré pouvoir entendre un nouveau titre de Mavorim <3 mais qu'à cela ne tienne, bonne nouvelle ! et j'aime bien Ad Mortem aussi, mais moins. 

22/10/2020, 07:00

Buck Dancer

La pochette me dit vaguement quelque chose mais jamais écouté cet album. Le morceau en écoute est très très bon. Merci pour la découverte. 

22/10/2020, 04:52

Satan

Von? Laissez-moi rire...

21/10/2020, 21:49

Satan

Teaser années 80 au niveau du montage? Car là, j'espère que le gars qui a fait ça a été empalé au haut d'une colline depuis...

21/10/2020, 21:46

Zen

L'albûûûm VI de Seth ?!OK je file ...

21/10/2020, 20:27

Humungus

Putain c'est trop bon ce truc !J'connaissais pas du tout...Futur achat donc.PS : Y m'énerve ce mortne2001 à connaître plus de groupes que moi... ... ...

21/10/2020, 16:15

Oliv

Le grand retour de Seth ? ...

21/10/2020, 10:55

Gargan

Cheveux longs, teaser court.

21/10/2020, 10:16

Moshimosher

Perso, j'accroche vraiment bien avec les groupes de ce label... J'aime bien leur son ! 

21/10/2020, 00:39

Gargan

Je crois que je vais craquer... lourdissime avec une putain d'ambiance !

20/10/2020, 18:26