01 - Pour commencer, Laurent, peux-tu te présenter ainsi que Mystyk Prod ?

Bonjour Geoffroy, bonjour à vous tous qui vous apprêtez à lire mes conneries ! Je suis né le 22/12/1969 en région parisienne. J’ai découvert le Metal à l’âge de 15/16 ans après avoir goûté aux musiques New-wave et Punk. Guitariste autodidacte de 16 à 23 ans j’ai toujours apprécié composer, j’ai chanté avec Art Sonic (démos avant le 1er  album), Kristendom (les 3 premiers albums), No Return (démos pour le 5ème album) et Kozh Dall (2 albums).
J’ai produit la compilation Shiver en 1998 ou 1999 (Septic Flesh, Misanthrope, No Return, etc...). Mystyk Prod est une association qui a environ 2 ans et dont le but est de promouvoir et pousser les groupes de tous les styles - ou presque - du Métal. Gaëlle Moser et Vincent Descarrega sont mes associés. Sans eux, Mystyk n’existerait sans doute pas.



02 - Le milieu de la scène underground vit notamment grâce à des petits labels comme le tien, fait de passionnés (merci à toi). Pourrais-tu expliquer ton parcours et comment tu en es venu à créer un label ? D'ailleurs, quels sont les labels que tu suivais et qui ont motivé ton envie de monter le tien ?

Nous avions envie de donner la chance à des groupes talentueux, motivés et sympathiques. Mystyk est l’effet levier pour accéder aux médias, au pressage et à la distribution via Season Of Mist. J’étais impressionné par Holy Records, Osmose, Listenable, Season Of Mist... Le professionnalisme et la qualité !

03 - Mystyk prod est un label tout jeune, comment se porte-il aujourd'hui ? Comment a t'il évolué depuis sa création?

On a un rythme de croisière assez lent mais sans pression. Sortir 3 à 5 albums par ans nous suffit. Nous n'en sommes qu’au début et pas de but particulier. Juste exister et être assez régulier. Il est trop tôt pour faire un constat ou de voir une réelle évolution.

04 - Est-ce que les résultats sont à la hauteur de tes espérances ?

Oui, largement si on ne parle pas de l’aspect financier. Nous sommes passionnés et ce n’est qu’une association à but non lucratif. Nous sommes fiers de nos groupes ! Et les poussons dès que possible.

05 - Quels objectifs te fixes-tu pour cette année ? Combien de sorties, quelles ambitions ? Et quelles sont tes projets pour les années à venir ?

Comme je disais plus haut, 3 à 5 albums par ans nous convient parfaitement. Nous travaillerons sans doute en 2019/ 2020 avec Geoff Tate pour des projets communs.

06 - Combien sors-tu d'album par an ? De quoi dépend ton rythme de sortie ?

Rythme pépère mais régulier. Nous sommes un tout petit label et ne pouvons signer trop de groupes d’un coup. Nous souhaitons avant tout travailler avec des musiciens qui n’ont pas la grosse tête et qui ont les pieds sur terre.



07 - Quand on regarde les artistes qui sont signés chez toi (FREITOT, CRUSHER, BOOST, NOTHEIST, SCARLEAN, EQUINOX) on voit pas mal de styles différents, aussi comment choisis-tu tes artistes et comment tu fonctionnes avec les groupes ?

Du métal avec des mecs cools et passionnés. La qualité et le talent avant tout. Nous aimons tous les styles de Metal (sauf le Hard Core et le technique branlette)

08 - Quand il s'agit de tournées, est-ce que tu aides les groupes pour le booking ? Ou est-ce que tu
regardes avant de travailler avec eux si ils sont capables de se débrouiller tout seul ?

Le booking n’est pas notre mission mais nous essayons de booster et d’aider les groupes pour qu’ils puissent trouver des bons plans. Nous ferons tout notre possible pour que nos groupes soient mis en avant sur la scène Metal.

09 - Souvent les gens l'ignorent mais parfois il peut se passer plusieurs mois entre l'enregistrement de l'album et sa sortie dans les bacs. Pourrais-tu nous expliquer ce qui se passe durant ce temps là ? Comment prépares-tu une sortie ? Quelle est ta stratégie de promotion ?

La stratégie du compte à rebours. Date de sortie et le reste doit être planifié au mieux pour que tout s’enchaîne correctement. On essaye de ne pas trop rentrer non plus dans une rigueur trop stressante, cela doit rester du plaisir avant tout.

10 - Est ce que tu interviens à certains moment dans l'artistique ? Pour valider les morceaux ou pour la pochette d'album par exemple ?

Non. Juste une vision globale parfois. Mais on laisse faire c’est mieux. L’artiste a ses convictions et à part donner quelques conseils ou avis, nous n’imposons rien du tout artistiquement parlant


11 - Peut-être que dans nos lecteurs, certains rêvent de monter leur label afin de produire les groupes qu’ils aiment. Qu’aurais-tu comme conseils à leur donner ? Est-ce concrètement réalisable aujourd’hui ?

Tout est réalisable, juste être sincère avec les groupes que tu signes et les respecter dans leurs démarches artistiques. Il faut aussi avoir l’âme du patron, le sens des responsabilités mais rester accessible.

12 - Ce qui fait peur souvent c’est la paperasse, les déclarations, etc... en réalité qu'en est-il ? Est-ce surmontable ? Comment ton activité est déclarée ? Signes-tu des contrats avec tous les groupes ? Quels sont les risques là-dessus pour toi ?

Les risques sont nuls quand on ne fait rien... Mystyk est une association à but non lucratif. Nous sommes 3 et heureusement car il y a parfois pas mal de taf.

13 - Est-ce que tu as eu peur au moment de lancer le label, ou à certaines périodes difficiles ? Des paris risqués par exemple ?

Non aucune peur. Je suis patron d’une entreprise qui fait 1,5 million d’euros de Chiffre d’affaires par an et je sais ce que c’est d’avoir peur de se tromper de stratégie, de choix... Je me suis construit tout seul et en suis très fier jusqu’à aujourd’hui, j’ai commencé de zéro.
Faut se lancer et pas trop réfléchir en restant sérieux, de toute façon, comme dirait l’autre: « la peur n’évite pas le danger ».

14 - Est-ce compliqué au quotidien de s’occuper de la gestion de ce label ? Ça te prend combien de temps par jour/semaine ?

Nous partageons les tâches avec Gaelle et Vince. Chacun sa spécialité. Après pour le choix artistique, nous décidons à 3.

15 - Le but pour toi est-il d’en vivre à un moment ?

Non, juste en être fier et marquer un peu l’histoire du Métal français.

16 - A l’heure du numérique, on est tenté de se demander si les labels ont encore un rôle à jouer notamment pour les petits groupes. Pour toi qu’est-ce qu’un bon label ? Quelles missions doit-il pouvoir réaliser ?

Juste respecter les artistes et être droit ! Valoriser au mieux ses groupes.

17 - Toi qui es un acteur actif de cette scène « underground » via Mystyk, est ce que tu trouves qu’il y a des dérives dans cette scène, ou des choses qui t’agacent ?

Sincèrement, je suis éloigné de tout ça et ça m’arrange, je préfère avoir du recul et ne pas trop me mêler des dérives (s’il y en a).

18 - Un petit mot de ton passé au sein de KRISTENDOM et NO RETURN ? Et au niveau de KOZH DALL DIVISION, y a-t-il quelque chose de prévu dans un futur proche ?

Kristendom est le groupe qui me correspond le plus, surtout le mini album. No Return, passage d’un an avec une dizaine de dates et 2 démos. Je n’étais pas très à l’aise musicalement parlant.
Pour Kozh Dall, on attend que l’envie revienne et je sais que ça ira très vite une fois la motivation et le temps retrouvés.

19 - Et bien c’était tout pour moi, je te laisse le mot de la fin !

On continue comme on a commencé et allons essayer de faire un festival Mystyk pour 2020 ou 2021. Pas de compétition avec la passion. Que chacun s’amuse et que le Métal français perdure.
Trop de technique, trop de gros son, trop de notes, trop de déjà entendu.
J’aime les défauts et le feeling !


https://www.youtube.com/channel/UCEEywBo-RUru3cq30m3KkNg


par youpimatin le 09/10/2019 à 12:06
   150

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Jd Miller

Afterglow

Acid Reign

The Age Of Entitlement

Babymetal

Metal Galaxy

Numen

Iluntasuna Besarkatu Nuen Betiko

Mister Misery

Unalive

Goatess

Blood And Wine

Laetitia In Holocaust

Fauci Tra Fauci

Vhs

We're Gonna Need Some Bigger Riffs

Municipal Waste

The Last Rager

Magic Pie

Fragments of the 5th Element

Metallica

S&M 2

Spread Eagle

Subway To The Stars

Eggs Of Gomorrh, Sarinvomit

Encomium of Depraved Instincts

Klone

Le Grand Voyage

The Neptune Power Federation

Memoirs of a Rat Queen

Hatriot

From Days Unto Darkness

Throes

In The Hands Of An Angry God

Enforced

At The Walls

Exhumed

Horror

Sekkusu

Satyromania

Violent Instinct

Simony / 15/10/2019
Roman

Bloodshed Fest 2019

Mold_Putrefaction / 13/10/2019
Crust

British Steel Saturday Night VIII

Simony / 13/10/2019
Heavy Metal

Interview ABBYGAIL

JérémBVL / 11/10/2019
Abbygail

Concerts à 7 jours

Chaos E.t. Sexual + Moonskin + Barabbas

19/10 : Le Klub, Paris (75)

+ Gutalax + Spasm

21/10 : Le Glazart, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

Oh putain ! "Seconde B" quoi...


Super nouvelle ce retour de The Old Dead Tree. Mais j'ai bien peur qu'il ne s'agisse que d'un one shot malheureusement...


Des réponses sans langue de bois, comme on pouvait s'y attendre avec Shaxul. Un personnage !
En tout cas chapeau pour le travail accompli. La scène underground c'est uniquement grâce à des mecs comme lui qu'elle vit (même si c'est difficile aujourd'hui oui...). Le constat est sombre cert(...)


Oui, superbe album. Surtout que c'est le vieux fan que je suis qui parle. Certes, c'est moderne et différent mais la réussite est totale !!


Sur les extraits clippés présentés, je leur trouve un (gros) côté AVATAR aussi, non ? En tout cas, c'est efficace, aussi bien visuellement que musicalement !


Pareil que Kerry King, je reste sur Burn My Eyes (vus pour ma part avec Emtombed début années 90) et The Blackening qui reste un excellent disque. Pour le reste, je passe mon tour, mais live, ça sonne différemment en fonction de l'orientation de l'album en promotion. La tournée Locust fut bien (...)


Pareil vinyle d'époque et compile d'Agressor sortie il y a peu pour la version CD. Bon, les morceaux inédits, ce sont les démos ?


Ils ont pas dû aimé Secondé B...


C'est parce que j'ai loupé cette tournée à l'époque que j'ai la motivation dès que le Flynn Band passe dans mon périmètre.

Machine Head est en pleine refondation. C'est un moment très ressemblant, en plus important, à la période de gestation de "Through the Ashes...". Ce titre(...)


Morceau pas terrible voire assez ridicule, mais je serai à Lyon et pourtant j'ai bien plus de 25 ans. Ça me rappellera leur tournée avec meshuggah et mary beats jane.


J'aime et j'aime pas Machine Head suivant les albums, mais en live c'est très bon.


Très belle pochette.


Machine Head a quand meme m'y un bon coup de pied au cul a pas mal de monde sur Burn My eyes.

Le reste n'a rien d'extraordinaire, sauf le second et the blackening qui sont de bon défouloir.

Les deux albums Neo c'est du pompage pour surfer sur la vague.


Machine Head a quand meme m'y un bon coup de pied au cul a pas mal de monde sur Burn My eyes.

Le reste n'a rien d'extraordinaire, sauf le second et the blackening qui sont de bon défouloir.

Les deux albums Neo c'est du pompage pour surfer sur la vague.


Excellente nouvelle


Arrêtez, merde, je me prends un sale coup de vieux à cause de vous ! ^^


Il était meilleur dans VIO-LENCE, c'est clair...


Achat obligatoire !! Même si je l'ai en vinyle d'époque, hé, hé...


AH AH AH !!!
Superbe vanne de quarantenaires effectivement...


Buck Dancer + 1.