Alcatraz Hard Rock & Metal Festival - Samedi

Epica, Devildriver, Municipal Waste, Mr Big, Satyricon, Dimmu Borgir, Limp Bizkit

Sport Campus Lange Munte, Courtrai (Belgique)

du 10/08/2018 au 12/08/2018

Après une excellente première journée, malgré la pluie, me voici de retour à Courtrai pour cette deuxième journée de l'ALCATRAZ!

Arrivant sur le site plus tardivement que prévu, je file au pas de course vers la "Prison Stage" pour ne rien louper du concert de MR. BIG et j'ai visiblement bien fait de me hâter! C'est sous un soleil de plomb que le groupe entame son set et la claque attendue est bel et bien au rendez-vous! Quand on vous balance le brûlot qu'est Daddy, Brother, Lover, Little Boy d'entrée de jeu ça augure d'un grand concert, surtout quand le groupe compte dans ses rangs des virtuoses tels que Billy Sheehan et Paul Gilbert! Eric Martin semble en grande forme lui aussi et l'âge ne semble pas avoir d'emprise sur lui à tel point qu'on a l'impression de l'entendre comme au début des années 90! Le groupe enchaîne ainsi des titres issus de leur répertoire le plus ancien pour notre plus grand plaisir avec comme point d'orgue l'extraordinaire Addicted To That Rush avant de finir évidemment avec To Be With You. Le set sera dédié à la mémoire du regretté Pat Torpey disparu en février dernier...

Retour sous la "Swamp Stage" avec le Crossover des fous furieux de MUNICIPAL WASTE et on peut dire que c'est la folie sur scène et également dans la fosse! Le groupe semble déchaîné et le public le lui rend bien! Les titres sont exécutés à une vitesse folle et le niveau d'interprétation est plus qu'à la hauteur! Malgré un son quelque peu brouillon on arrive malgré tout à distinguer les mosh-part qui font mal et cela suffit au bonheur du public présent sous la tente!

Au vu du monde devant la "Prison Stage", on comprend que c'est au tour des "voisins" d'EPICA d'investir la scène principale du festival! La grosse production est de sortie et l'introduction fait son petit effet en attendant l'arrivée sur scène du groupe. Edge Of The Blade, tiré de Holographic Principle, sera la première cartouche tirée par le groupe et malheureusement le son ne sera pas à la hauteur. Simone Simons est impeccable mais sa sublime voix surnage au dessus d'une mixture indigeste de guitares et de basse/batterie difficilement audible. Les titres suivants auront raison de mon enthousiasme et je quitterai le concert au son des growls poussifs d'un Mark Jansen (guitare) à coté de la plaque.











Après une pause bien méritée je retourne vers la scène principale afin d'assister au concert de DIMMU BORGIR. Absents discographiquement (pas sur de l'existence de ce mot, Mr Pivot un avis?) depuis 8 ans, les norvégiens sont de retour depuis quelques mois maintenant avec Eonian. Avec un album d'une telle qualité, il faut dire que j'attends beaucoup de leur prestation! C'est donc au son de The Unveiling que le groupe entame sa prestation et montre clairement qu'il est venu défendre son dernier bébé. La mise en scène est soignée, à base de pentagrammes et autres signes ostentatoires et les musiciens ont leur attirail habituel. Interdimensional Summit arrive logiquement après ce premier titre et la foule semble réagir mais cela reste timide. Il faut dire que le son, bien que puissant, n'est pas des plus cristallin et empêche quelque peu de s'immerger totalement dans l'univers du groupe. Néanmoins Shagrath (chant) met du cœur à l'ouvrage et reste impeccable vocalement, tout comme ses collègues qui font le job malgré la qualité de son indiqué plus haut. A défaut de prendre une claque, DIMMU BORGIR nous proposera un show correct avec les classiques attendus mais il manque clairement un petit quelque chose pour faire de ce concert un grand moment!

Setlist : The Unveiling/ Intedimensional Summit/ The Chosen Legacy/ The Serpentine Offering/ Gateways/ Dimmu Borgir/ Puritania/ Indoctrination/ Council Of Wolves & Snakes/ Archaic Correspondence/ Progenies Of The Great Apocalypse/ Mourning Palace

Ainsi se termine ce deuxième live-report sur une note un peu plus négative que la précédente mais il reste un troisième jour et croyez-moi, ça valait le coup d'y être! 

Rendez-vous demain pour la dernière partie!

par JérémBVL le 15/08/2018 à 08:00
   388

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Xtreme Fest 2016

RBD 08/07/2020

38'48 Regeneration

mortne2001 07/07/2020

Harmony Corruption

mortne2001 03/07/2020

Little Monsters

mortne2001 30/06/2020

Complicated Mind

mortne2001 15/06/2020

Dossier spécial Bretagne / LA CAVE #5

Jus de cadavre 15/06/2020

Screams and Whispers

mortne2001 12/06/2020

Concerts à 7 jours
Demonical + Mystifier 09/07 : L'usine A Musique, Toulouse (31)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
aeas

Guignol à la tête d'un groupe de guignols. Sacré Nergal et son cirque...

09/07/2020, 22:13

Jus de cadavre

@gerard : petite phrase importante dans l'article que tu as peut-être zappée "N'oubliez pas que ces sélections sont totalement personnelles et subjectives et n'ont pas pour but de présenter tout ce que la Bretagne a pu produire (on n'en aurait pour des journées entières !)"

Sans c(...)

09/07/2020, 22:02

gerard menvuça

Et les groupes de Speed metal / heavy metal / hard rock / Glam rock ?, apparemment il n'y en a pas en BRETAGNE dans l'article ! C'est pas mon impression ! je tombe sur des video sur you tube de groupes Bretons ( Nantes inclus)

09/07/2020, 20:07

Buck Dancer

Jus de Cadavre, merci de dire que je pose des questions pas trop connes ;)

09/07/2020, 19:47

Daisy

Juste si vous pouvez rectifier l'orthographe de son prénom c'est Micaël, merci d'avance ....

09/07/2020, 19:39

Daisy

Je vous remercie pour cette belle évocation (je suis son amie)

09/07/2020, 19:38

Jus de cadavre

Pas si con que ça comme question ! Je ne saurais y répondre...
Aux auditions de 2018 il y avait aussi le designer du t-shirt et un promoteur du groupe dans le box des "accusés". Là je ne sais pas.
Mais Nergal doit surement être le "représentant" officiel du groupe, voir certainem(...)

09/07/2020, 18:14

Buck Dancer

Question con : Pourquoi il n'y a que Nergal qui est inculpé et pas le groupe entier ? Le nom/marque Behemoth est sa propriété ?

09/07/2020, 15:51

NeZ

J'ai ouï dire que certains l'avaient déjà reçus ... et alors, ça donne quoi ?!
Merci m'sieurs dames ...

09/07/2020, 14:01

ZEN

Tout à fait d'accord avec Jus de Cadavre !!! Que Nergal soit un baltringue ou pas, LE vrai problème ce sont bien ces politicards puants.

09/07/2020, 13:57

Stef

Je l’ai avez vu en 2016
A leur réformation pour un concert Privé
A Geneve
C’était énorme !!!
R.I.P l’ami

09/07/2020, 12:17

MorbidOM

Un morceau de Napalm en français ça serait marrant mais je n'y crois pas trop.
Justement hier en laissant un commentaire Harmony Corruption je me disai que cet album se faisait attendre.
Curieux de l'entendre en tout cas même si pas forcément complétement rassuré, j'avais l'impress(...)

09/07/2020, 12:11

MorbidOM

Un morceau de Napalm en français ça serait marrant mais je n'y crois pas trop.
Justement hier en laissant un commentaire Harmony Corruption je me disai que cet album se faisait attendre.
Curieux de l'entendre en tout cas même si pas forcément complétement rassuré, j'avais l'impress(...)

09/07/2020, 12:11

Oliv

Effectivement, c’est très choquant

09/07/2020, 11:53

arioch91

@Thrashing Metropolity : "Et puis ce mag a failli disparaitre ce printemps et ça m'aurait vraiment fait chier.
Achat prévu. :-)"

Tout pareil ! J'ai filé de la thune sur Leetchi pour aider le mag' à tenir. Bien qu'abonné, ce mois-ci je suis loin de chez moi et je compte bien m(...)

09/07/2020, 08:28

Humungus

Je te rejoins totalement LeMoustre concernant METALLIAN.

09/07/2020, 08:12

LeMoustre

Clair. Nomed a bien été réédité, y'a pas de raison.

08/07/2020, 22:48

LeMoustre

Oui, j'ai vu ce système de notation, en gros ça va de 6,5 à 8 pour 90% de disques. Pas évident d'être impartial avec une des sources de revenus directement concernée par une notation. Mais, quand même, à ce moment là autant réduire le champ et noter de 1 à 5, comme certains sites, ce sera(...)

08/07/2020, 22:47

Thrashing Metropolity

D'accord avec toi au sujet de la prod, MorbidOM. Très étouffée et décevante.
Sur Utopia Banished la puissance de feu sera décuplée en comparaison. Le son de caisse claire plus sec, les guitares plus massives, les vocaux se détachant mieux.

Je me souviens des toutes premi(...)

08/07/2020, 19:07

MorbidOM

Comme beaucoup j'avais eu du mal avec cet album la prod a beau être du fameux Scott Burns, elle est pas extraordinaire, Barney n'est pas encore au sommet de son art et il était fort difficile de passer après Lee Dorian de toute façon plus pas mal de petits détails. En bref un album de transitio(...)

08/07/2020, 18:37