Il n'y aura pas d'édition 2019 du DOWNLOAD festival en France. Voici le message de l'organisation publié hier.

"Le Download Festival reviendra en 2020 sur La Base 217

 L’agglomération Cœur d’Essonne et Live Nation France ont décidé d’un commun accord de reporter à l’été 2020 la prochaine édition du Download Festival.
 L’année 2019 sera utile pour réfléchir à une formule plus en adéquation avec les nouvelles aspirations du public et mieux adaptée aux nouvelles inspirations du site : plus vert, plus local, plus responsable… Dans le même esprit qui anime l’Agglomération pour le développement de sa Base et de son territoire, Live Nation désire revoir la formule du Download afin de multiplier des partenariats avec les acteurs locaux et proposer davantage d’animations liées au territoire ; de l’autre, l’agglomération va pouvoir poursuivre l’aménagement de cette ancienne base militaire, la plus grande réserve foncière du sud francilien, qui attire déjà de nombreuses entreprises et événements grand public.
 « Nous avons besoin de temps pour développer davantage l’événement, explique Angelo Gopee, directeur général de Live Nation France. Les deux premières éditions ont été un succès mais nous avons le sentiment que nous pouvons faire mieux et plus, en remettant le territoire au cœur du festival, à commencer par les nombreux acteurs du territoire ».
 Lancé en 2017 sur La Base 217 de Cœur d’Essonne Agglomération, le Download Festival, fort d’un format international, est parvenu à réunir 120 000 personnes à chacune de ses deux éditions dans l’Essonne avec une programmation qui rassemblait les grands noms de la musique métal/rock comme Guns n Roses, Foo Fighters, Linkin Park, Blink-182 ou Rock Ozzy Osbourne. « Nous aurons à cœur de proposer aussi bien tout en étant plus inventif sur la forme artistique, plus attentif aux talents locaux, encore plus respectueux de l’environnement et plus collaboratif avec les acteurs du territoire  » assure Armel Campagna, directeur du festival.
 « Le Download a fait la preuve que Paris n’avait pas le monopole des festivals franciliens, indique Eric Braive, Président de Cœur d’Essonne Agglomération. Nous nous réjouissons de la volonté de ses organisateurs de vouloir proposer un festival qui, tout en demeurant ouvert à toute la région, tire encore plus parti des potentialités de l’Essonne, de Cœur d’Essonne Agglomération , des villes, de ses entreprises et de ses habitants qui la composent et réciproquement ».
 L’agglomération Cœur d’Essonne et Live Nation France ont commencé à travailler à ce nouveau format. Ils donnent rendez-vous aux festivaliers dès mars 2019 pour une annonce des dates de l’événement, une partie de la programmation et proposeront un Download innovant.
"


par Jus de cadavre le 20/11/2018 à 16:56
93

Commentaires (4) | Ajouter un commentaire


Jus de cadavre
membre enregistré
21/11/2018 à 10:24:03
Et pour les raisons plus terre à terre, ils se sont plantés Live nation :) Sans compter que le chiffre de 120 000 entrées serait largement surestimé... hahaha !

Simony
membre enregistré
21/11/2018 à 11:09:09
C'est un projet qui a été monté pour dégager des bénéfices, ça manque de passion et cela se retranscrit dans la programmation qui est soit trop Rock pour le public Metal, soit trop Metal pour le public Rock... Trop incohérent selon moi !

Humungus
membre enregistré
21/11/2018 à 11:27:54
FALL OF SUMMER vaincra !!! !!! !!!

grinder92
membre enregistré
21/11/2018 à 14:11:43
A défaut de vaincre, si il pouvait juste revenir, ça serait déjà bien !

Ajouter un commentaire


Meridian

Margin Of Error

Véhémence

Par le Sang Versé

A Pale Horse Named Death

When The World Becomes Undone

Jetboy

Born To Fly

Lugnet

Nightwalker

Insanity Alert

666-Pack

Triste Terre

Grand Oeuvre

Flotsam And Jetsam

The End of Chaos

Necrogosto

Necrogosto

Mayhem

De Mysteriis Dom Sathanas

Horrisonous

A Culinary Cacophony

Dust Bolt

Trapped in Chaos

Pissgrave

Posthumous Humiliation

Aberracion

Nadie Esta Libre

Malevolent Creation

The 13th Beast

Together To The Stars

An Oblivion Above

Queensrÿche

The Verdict

Musmahhu

Reign of the Odious

Cold Colours

Northernmost

Destiny Ocean

Peace Love & Heavy Metal

Interview avec AMON AMARTH

Acid / 20/03/2019
Amon Amarth

Liévin Metal Fest #4 (samedi)

JérémBVL / 18/03/2019
Benighted

Cernunnos Pagan Fest 2019

Simony / 12/03/2019
Celtic Metal

LORDS OF CHAOS / Critiques du film

Jus de cadavre / 12/03/2019
Film

Concerts à 7 jours

+ Meshiaak + Overkill

20/03 : Le Trabendo, Paris (75)

Meshiaak + Overkill + Flotsam And Jetsam

20/03 : Le Trabendo, Paris (75)

Kryzees + Manigance + King Crown

22/03 : Chez Paulette, Pagney-derrière-barrine (54)

Photo Stream

Derniers coms

Nan c'est de la merde quant même. C'est surement devenu culte pour tout ce qui entoure le groupe et le disque, mais clairement c'est de la merde. Album chiant, mou du genou et niveau violence et malsain on a fait mieux avant et après que cette daube.


Va falloir que je lui donne une deuxième chance mais cet album m'a jusque là laissé de marbre...


Exactement la même sensation d'un rendu un peu plus "pop" avec ce nouvel album mais une fois rentré dedans je le trouve absolument excellent. Je me suis forcé à l'enlever de ma platine parce que sinon il aurait fait l'année dessus, mais il va très vite y revenir comme ses illustres prédécess(...)


Aaaaaahhh !!!
A PALE HORSE NAMED DEATH !!!
Un des rares groupes actuels dont j'attends les sorties et tournées avec toujours la même réelle impatience.
Une fois de plus, je ne suis pas déçu par leur dernier ouvrage.
Comme le dit très justement Simony, il faut toujours u(...)


Un album juste incroyable. Une ambiance de fou, des riffs guerriers et mélodiques, une production très claire (limite trop "bonne", ce serait mon seul "reproche"). Le premier morceau est pour moi une leçon de Black épique. Juste excellent !
Un grand bravo au groupe et merci mortne pour ce(...)


Ah oui, bizarre, c'était 18h la semaine dernière.
Comme y'a "que" 3 groupes au lieu de 4, ceci explique cela. Cool, tant mieux !


Sur le site du Trabendo, il est annoncé une ouverture des portes à 19h00...
http://www.letrabendo.net/overkill-2/


Meshiakk a jeté l'éponge, remplacé par Chronosphere sur la tournée mais pas sur la date de Paris, ni en suivant. Dommage, c'était un choix plus cohérent. Du coup, pas de groupe local avant Flotsam n'est annoncé. Quelqu'un sait-il si le premier show démarre juste à l'ouverture des portes, pr(...)


"De Kristian Vikernes ou d’ Øystein Aarseth, qui est le vrai coupable ? On ne le saura sans doute jamais, et c’est tant mieux."

Le vrai coupable ça reste celui qui a tué l'autre.


Hmmm... le nouvel Abnormality n'a pas l'air de dévier et c'est bien ce qu'on demande !


plutot death que thrash. definitivement


mème chose on est loin du 1er album (ah jeunesse)....


Un côté très old school, et autant proche du thrash que du Death.

Morceau sympa, j'attend un peut mieux du reste.


Ah ah ah !
Ouais merde... Putain, je pensais pourtant avoir fait "le tour de la question"...

PS : Il me semble même qu'il escompte adopter avec son compagnon du moment.


Va falloir que je l'écoute en entier cet album, j'ai ignoré quasiment tout le mouvement black de ces années, mis a part ugra karma et ceremony of the opposites.


TU as oublié de préciser qu'il était homo également


Une pierre angulaire du black, un album essentiel, un manifeste à le fois séminal et terminal. J'ai dû l'écouter des centaines de fois depuis mes débuts de metalhead il y a près de 25 ans, et je ne m'en lasse toujours pas...


D'après mes sources, Emory Cohen (Varg Vikernes dans le film) est effectivement juif.
Mais également éthiopien par sa mère, gitan du côté de son père, encarté au Parti Communiste et d'obédience maçonnique.


"Le plus drôle, c'est que l'acteur qui joue Vikernes s'appelle Cohen"

Et encore, il aurait pu être noir !!!


1) "Je ne jurais que par Darkthrone en BM Norvégien"
Rassures-toi, il y a pire comme référentiel hein.
2) "A l'occasion d'un concert (en salle) où le groupe jouait "De mysteriis (...)" en intégralité y a eu le déclic"
J'avais forcément vu le groupe avant en live (claquasse (...)