Witchcraft

Maculator

13/11/2020

Impaled Records

Avec un nom charmant évoquant un adolescent pratiquant l’onanisme de manière soutenue pour répandre sa semence un peu partout sur les draps, les brésiliens de MACULATOR placent la barre assez haute en termes de provocation old-school. Mais s’il y a une chose qu’on ne peut leur enlever, c’est ce don certain pour composer des hymnes putrides nous ramenant au meilleur du genre. Formé en 2017 à Fortaleza, ce quintet lubrique et cryptique (Lucas Braga - basse, Henrique Sousa - batterie, Gustavo Ross & Igor - guitares et Fabrício Estripador - chant) nous proposait donc en 2020 son premier EP, exhalant des fumées nauséabondes du Death de l’orée des années 90, mais aussi de la putréfaction du Thrash bestial sud-américain de la décennie précédente. Sans prétendre révolutionner un genre déjà surchargé, les brésiliens lui apportent leur savoir-faire en termes d’ambiances mortifères et de riffs d’outre-tombe, empruntant à AUTOPSY ses déviances les moins avouables et à CARCASS son art de l’équarrissage de riffs.

Tout ceci aboutit à un résultat simple, mais terriblement persuasif. Des hymnes à la mort cousus sur un linceul de qualité, et une agression systématique s’accompagnant d’un talent indéniable pour les motifs accrocheurs et Heavy. On s’en rend facilement compte en étant attentif aux breaks que propose le groupe, qui sont autant de clins d’œil à l’époque glorieuse des anglais de CARCASS et des albums légendaires comme Heartwork ou Swansong (« Of Malice and Lust »). Mais loin de brader la cause pour obtenir plus de fans de mainstream, les cinq brésiliens parviennent en un temps imparti très court à nous offrir des trouvailles assez culotées comme ces percussions sur le très malin « Interlude » qui permet de relancer la machine.

Du formalisme donc, mais de l’intelligence aussi, et un sens de l’à-propos, qui permet à un chanteur au timbre vraiment caverneux (on ne se surnomme par Fabrício Estripador par hasard après tout) de sublimer des motifs classiques et ombrageux (« Enlightened Through Darkness »). Le côté amateur de la réalisation saura séduire tous les amateurs de démos d’époque, et le son de Witchcraft, crade et cru évoque avec pertinence une soirée placée sous le signe de l’occulte et de l’invocation des démons. De temps à autres, MACULATOR laisse s’exprimer la bête qui est en lui, et nous sort des accélérations fameuses, nous ramenant au temps béni non des colonies, mais d’OBITUARY, légende qui aurait pu signer « Triunfo » en duo avec BEHERIT ou MUTILATOR. Du viscéral, du bestial, de l’aisance dans la méchanceté, Witchcraft est donc un sacré manifeste de brutalité dans la débauche, et se pose en première pièce d’un édifice qu’on espère voir grandir avec les années. On pense de temps à autres aux sublimes IMMOLATION, pour cette façon de jouer avec les codes du Doom le plus renfermé, et si l’ensemble garde encore un côté gauche de débutant, l’avenir dans les caveaux semble radieux pour les brésiliens. Ils démontrent qu’ils manient déjà l’art de la composition qui pue la décomposition, même si certains riffs sentent encore un peu la peau cramée et réchauffée au feu de bois.

Mais autant prendre la bande au sérieux, car elle s’y connaît en atmosphères déliquescentes, à la limite d’un BM pas encore toléré (« Witchcraft »), replaçant avec justesse le Brésil sur la carte de la violence sourde. Une belle entrée dans l’ossuaire mondial, et un premier EP qui en dit long sur l’appétit morbide des MACULATOR. Et si le sang gicle de vos oreilles il sèchera très vite.      

        

                                                                                                                                                                                                        

Titres de l’album:

01. Intro

02. Apocalyptic Rampage

03. Of Malice and Lust

04. Interlude

05. Enlightened Through Darkness

06. Triunfo

07. Witchcraft


Facebook officiel


par mortne2001 le 19/11/2022 à 14:08
70 %    38

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Insanity Alert + Sekator + Detoxed

RBD 01/12/2022

Live Report

Fleshcrawl + Disfuneral + Median + Nebulizar

Simony 23/11/2022

Live Report

Frustration + Verdun

RBD 22/11/2022

Live Report

Voyage au centre de la scène : live SAMAEL 1990

Jus de cadavre 20/11/2022

Vidéos

The Cure + The Twilight Sad

RBD 17/11/2022

Live Report

Sepultura + Sacred Reich + Crowbar

RBD 12/11/2022

Live Report

European Tour 2022

Simony 02/11/2022

Live Report

Voyage au centre de la scène : les flyers

Jus de cadavre 30/10/2022

Vidéos

Alcest + Rïcïnn

RBD 26/10/2022

Live Report
Concerts à 7 jours
Lying Figures + Mourning Dawn + Lux Incerta 10/12 : Le Klub, Paris (75)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
NecroKosmos

Idem. Un grand homme. Et un dernier album formidable.

04/12/2022, 16:08

NecroKosmos

Voici la raison pour laquelle je ne fais presque plus de concerts. Les téléphones portables à perte de vue qui te gâchent la tienne. Et qui foutent l'ambiance en l'air...

04/12/2022, 16:06

Jus de cadavre (pas log)

Je trouve effectivement que le chant d'Anselmo est très bon. Meilleur qu'avec Down même ! Musicalement ça tient grave la route aussi. Heureux de voir que Wylde ne pourri pas tout avec du shred à gogo (comme il le faisait avec Ozzy ou encore pire avec BLS).(...)

04/12/2022, 14:49

Humungus

Soirée chez un pote hier...Visionnage en after ce matin de tout ça : GDB mais smiley prévisionnel (cf. fests d'été).Et effectivement, le coup des portables, c'est plus que flagrant et dérangeant...

04/12/2022, 14:37

Dédé

Oui ils feraient mieux de profiter du concert . Du coup l'ambiance est moindre . C'est comme ça maintenant il faut s'adapter, il fut un temps où t'aurais même pas oser sortir ton téléphone sinon ça finissait en miettes dans la fosse&nbs(...)

04/12/2022, 12:31

Buck Dancer

J'étais peu concerné par cette "reformation" mais j'avoue que, apparemment, ça le fait bien. Anselmo a l'air en voix et le groove est là. Par contre horrible tout ces téléphones. On voit que ça, aucune vie dans (...)

04/12/2022, 12:08

RBD

Je connais le groupe depuis longtemps, sans être un intime. Simony a visiblement pris la peine d'exhumer la première version nommée "Doors of No Return" pour bien saisir l'apport de ce réenregistrement sous un nouveau nom.L'aspec(...)

03/12/2022, 14:34

Tak

Je viens de lire cet énorme pavé et c'est du très beau boulot, sérieux et documenté : un grand bravo au rédacteur !Quelques albums que je connais dans le lot (rhaaa enfin quelqu'un qui estime les excellents Defiance à leur juste va(...)

03/12/2022, 11:50

Humungus

Toujours émouvant pour moi de revoir Lemmy à cette période de sa vie...

03/12/2022, 10:51

Kenlemortvivant

Ça se voit ! 

03/12/2022, 07:24

RBD

Toujours avec une illustration par Luisma, le guitariste de Haemorrhage. 

02/12/2022, 13:17

Jus de cadavre

Je ne connaissais pas du tout ce groupe français... Eh ben, quelle baffe ! C'est super bien fait et la production (même si ça a été remasterisé) est juste excellente pour l'époque ! Comment un tel truc n'a t-il pas eu plus de succ&egr(...)

02/12/2022, 12:36

Gargan

Typiquement moi le vendredi soir

02/12/2022, 07:04

Arioch91

@metalrunner : Du megadeth pas renversant chanté par James.

30/11/2022, 19:57

RBD

C'est vrai que ce riff Speed-Thrash passerait bien chez Megadeth sans le chant. Mais je ne me mets pas du tout à rêver d'un album entier bien pêchu, c'est juste un premier extrait. Le concept du double concert avec premières parties différentes est (...)

30/11/2022, 16:02

Humungus

metalrunner + 1 hé hé hé...Plus sérieusement (quoique...), le post de Jus de cadavre aurait pu être mien.

30/11/2022, 09:51

Sadam Mustaine

Depuis 25 ans c'est une blague.Du moins Metallica est un monstre du Métal en se reposant sur 10 ans de sa vie et 5 albums.Depuis 25/30 ans et les cheveux courts c'est même pas digne d'être top 50

29/11/2022, 21:12

Hoover

C'est atroce...

29/11/2022, 20:19

metalrunner

Du megadeth chanté   par James

29/11/2022, 13:37

Dédé

Le morceau est vraiment bien , oui le chant gâche un peu 

28/11/2022, 22:51