Witchcraft

Maculator

13/11/2020

Impaled Records

Avec un nom charmant évoquant un adolescent pratiquant l’onanisme de manière soutenue pour répandre sa semence un peu partout sur les draps, les brésiliens de MACULATOR placent la barre assez haute en termes de provocation old-school. Mais s’il y a une chose qu’on ne peut leur enlever, c’est ce don certain pour composer des hymnes putrides nous ramenant au meilleur du genre. Formé en 2017 à Fortaleza, ce quintet lubrique et cryptique (Lucas Braga - basse, Henrique Sousa - batterie, Gustavo Ross & Igor - guitares et Fabrício Estripador - chant) nous proposait donc en 2020 son premier EP, exhalant des fumées nauséabondes du Death de l’orée des années 90, mais aussi de la putréfaction du Thrash bestial sud-américain de la décennie précédente. Sans prétendre révolutionner un genre déjà surchargé, les brésiliens lui apportent leur savoir-faire en termes d’ambiances mortifères et de riffs d’outre-tombe, empruntant à AUTOPSY ses déviances les moins avouables et à CARCASS son art de l’équarrissage de riffs.

Tout ceci aboutit à un résultat simple, mais terriblement persuasif. Des hymnes à la mort cousus sur un linceul de qualité, et une agression systématique s’accompagnant d’un talent indéniable pour les motifs accrocheurs et Heavy. On s’en rend facilement compte en étant attentif aux breaks que propose le groupe, qui sont autant de clins d’œil à l’époque glorieuse des anglais de CARCASS et des albums légendaires comme Heartwork ou Swansong (« Of Malice and Lust »). Mais loin de brader la cause pour obtenir plus de fans de mainstream, les cinq brésiliens parviennent en un temps imparti très court à nous offrir des trouvailles assez culotées comme ces percussions sur le très malin « Interlude » qui permet de relancer la machine.

Du formalisme donc, mais de l’intelligence aussi, et un sens de l’à-propos, qui permet à un chanteur au timbre vraiment caverneux (on ne se surnomme par Fabrício Estripador par hasard après tout) de sublimer des motifs classiques et ombrageux (« Enlightened Through Darkness »). Le côté amateur de la réalisation saura séduire tous les amateurs de démos d’époque, et le son de Witchcraft, crade et cru évoque avec pertinence une soirée placée sous le signe de l’occulte et de l’invocation des démons. De temps à autres, MACULATOR laisse s’exprimer la bête qui est en lui, et nous sort des accélérations fameuses, nous ramenant au temps béni non des colonies, mais d’OBITUARY, légende qui aurait pu signer « Triunfo » en duo avec BEHERIT ou MUTILATOR. Du viscéral, du bestial, de l’aisance dans la méchanceté, Witchcraft est donc un sacré manifeste de brutalité dans la débauche, et se pose en première pièce d’un édifice qu’on espère voir grandir avec les années. On pense de temps à autres aux sublimes IMMOLATION, pour cette façon de jouer avec les codes du Doom le plus renfermé, et si l’ensemble garde encore un côté gauche de débutant, l’avenir dans les caveaux semble radieux pour les brésiliens. Ils démontrent qu’ils manient déjà l’art de la composition qui pue la décomposition, même si certains riffs sentent encore un peu la peau cramée et réchauffée au feu de bois.

Mais autant prendre la bande au sérieux, car elle s’y connaît en atmosphères déliquescentes, à la limite d’un BM pas encore toléré (« Witchcraft »), replaçant avec justesse le Brésil sur la carte de la violence sourde. Une belle entrée dans l’ossuaire mondial, et un premier EP qui en dit long sur l’appétit morbide des MACULATOR. Et si le sang gicle de vos oreilles il sèchera très vite.      

        

                                                                                                                                                                                                        

Titres de l’album:

01. Intro

02. Apocalyptic Rampage

03. Of Malice and Lust

04. Interlude

05. Enlightened Through Darkness

06. Triunfo

07. Witchcraft


Facebook officiel


par mortne2001 le 19/11/2022 à 14:08
70 %    235

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Crisix + Dead Winds

RBD 20/02/2024

Live Report

Abbath + Toxic Holocaust + Hellripper

RBD 21/01/2024

Live Report

1984

mortne2001 10/01/2024

From the past

SÉLECTION METALNEWS 2023 / Bonne année 2024 !

Jus de cadavre 01/01/2024

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Gargan

Faites chier, j'apprécie le groupe (enfin surtout l'ep comme beaucoup, je me demande si je ne l'ai pas découvert avec ce bon Shaxul) et je trouvais l'artwork très réussi ("oh bah c'est pas l'AI de Pestilence hein"), mais là(...)

05/03/2024, 09:43

Capsf1team

Balle de match...Un peu de silence s'il vous plait, les joueurs sont prêts...

05/03/2024, 08:03

Tourista

Hep ! on ne dépasse pas les bouées, siouplè !

05/03/2024, 07:05

Tourista

Acheté samedi, écoute en cours. BD absolument sans intérêt mais album bien plus intéressant que le dernier Maiden.

04/03/2024, 17:58

LeMoustre

Citer  INCUBUS, ASSASSIN et RIGOR MORTIS sur le même papier = obligé d'écouter les deux titres, et en effet, tout à fait ma came ! Merci pour cette petite découverte aux allures de pépite.M'en vais commander cela de ce pas(...)

04/03/2024, 09:59

LeMoustre

Excellent album

04/03/2024, 07:14

Saddam Mustaine

Le seul à être présent sur chaque album c'est Paulo Jr, peut-être le seul qui a vraiment les droits officiellement ? Kisser après est devenu très impliqué aussi 

02/03/2024, 19:55

RBD

Les frères Cavalera ont récemment réenregistré le premier album, le seul où Andreas Kisser n'était pas encore là. Cavalera Conspiracy existe déjà pour ceux qui voudraient un Sepultura avec les frères Cavalera, et tant mieu(...)

02/03/2024, 13:16

Humungus

Ah ah ah !Alors ça pour le coup, cela pourrait me faire plaiz...

02/03/2024, 07:27

Saddam Mustaine

Max et Igor vont donc pouvoir réformer Sépultura dans 2 ans...

01/03/2024, 18:15

Jus de cadavre

Ouais du tout bon. Assez balèze pour un groupe avec autant de bouteille de sortir un album aussi "frais" ! Et puis ce côté Metal "nola" : irrésistible !

01/03/2024, 15:22

Humungus

J'avais déjà hâte d'écouter ça, mais avec une chronique pareille...Vivement.Pis surtout, vivement la tournée de mai prochain bordel !

01/03/2024, 10:06

Tourista

Je me rappelle avoir vu UNE fois Sepultura avec Derrick Green en festoche, époque dreadlocks, j'ai dû tenir 3 morceaux.  Mais évidemment les propositions arriveront, les gros sous se profiler, le groupe reviendra avec une cote renforcée et des cachets g(...)

29/02/2024, 22:36

Gargan

´Vont ptêtre se reformer deux ans après la tournée, avec lui.

29/02/2024, 21:48

Cupcake Vanille

Quitter Sepultura pour peut-être (voir les rumeurs du moment) pour un autre groupe commençant par la lettre S sur le son américain du côté Iowa. 

29/02/2024, 21:24

RBD

Il a déjà un autre groupe de Rock chrétien qui marche bien au Brésil. C'est vrai que c'est bizarre de partir maintenant alors que la fin prochaine du groupe est déjà programmée à assez court terme. En tout cas c'est un batteur(...)

29/02/2024, 21:12

Buck Dancer

Même si je comprends l'opportunité de jouer dans Slipknot (si la rumeur dit vrai) dommage d'être resté toutes ces années pour partir juste avant la dernière tournée.

29/02/2024, 18:48

senior canardo

@Humungus sur la date de Magny le hongre, Paulo avait un tshirt Houwitser    sur scène ça ma remis un coup de (...)

29/02/2024, 10:09

Orphan

Batteur absolument génial.https://www.youtube.com/watch?v=PkmUSjkTJCgV'la le niveau du gamin qu'il était.

29/02/2024, 08:24

Tourista

Bha, toujours moins grave que les fans qui ont quitté le groupe en 96.

29/02/2024, 07:13