Cette journée sera ensoleillée et brutale ou ne sera pas. Après tout, il est parfaitement possible de placer son vendredi sous le signe du Hardcore et du Grind non ?

Et puis le Grind, c’est l’assurance de passer un (très) court moment, en écoutant (beaucoup) de bruit. Alors allons-y, et pour ceci, rendons nous dans la ville de Nottingham, Angleterre, qui rime avec Birmingham, mais qui sans avoir les mêmes racines, laisse aussi traîner ses blasts dans l’underground.

Ces groupes ébouriffants sont-ils cocasses…Nous avions déjà les JESUS CROST, les JACKSON FIGHT, nous voici aujourd’hui face au duo FILTH COLLINS qui de son nom et sa pochette semble défier les lois rythmiques imposées par l’ancien leader de GENESIS…

A propos de genèse, la leur semble dater de…je ne sais pas quand puisque leur Bandcamp et leur page Facebook n’en disent rien. Mais en partant du principe que cette démo est parue en début d’année, gageons qu’une fiesta tardive de la Saint-Sylvestre a pu être à l’origine de leur désir de rejoindre les rangs serrés des canonniers du Grind-Tsé.

Outre sa fantastique pochette, cette démo a le mérite de présenter un peu moins d’une quinzaine de titres pour cinq minutes et des poussières de bordel incontrôlable, autrement surnommé « Grind à l’Anglaise ». Mais pour être honnête, ce foutoir-là aurait pu émaner de New-York, de Mexico ou du Bangladesh sans que personne n’eusse trouvé à y redire.

Qui sont donc ces joyeux fantaisistes ? Ils sont deux, donc, Kez Whelan (guitare, chant) et Danial Malik (batterie, chant), et s’inspirent évidemment des grandes légendes du cru pour nous la mettre bien profond dans le…

Alors, un soupçon des ANAL CUNT justement, un poil d’AGATHOCLES, pas mal de bruit venant des côtes Américaines, et surtout, beaucoup d’enthousiasme dans les riffs et les poilades.

Mais le tout est bien joué, carré, et offre un maximum de breaks et autres facéties qui font passer cette poignée de minutes encore plus vite.

Indéniablement, malgré leur air absent et leur goût prononcé pour le calembour fumant, ces mecs savent manier leur instrument, et parviennent parfois à tenir le cap d’un thème solide avant de partir en vrille.

Mais loin de moi l’idée de mettre un titre en avant, d’autant plus que cette démo a plus été pensée comme un bloc à jeter en plein nez, plutôt que comme la somme de hits bien troussés.

Alors, du Grind, du Powerviolence, un brin de Fastcore, des délires sonores étourdissants pour terminer le truc sur un feedback strident et déplaisant (« The Contrarian »). Rien qui ne dépasse la minute évidemment, et la tranche de vie la plus longue ne dure que cinquante-quatre secondes et se veut aussi bordélique que Stevie Wonder passant l’aspirateur dans un magasin de porcelaine.

Veuillez évidemment ne pas me pardonner ce trait d’esprit très déplacé, mais pour cinq minutes de Grind, je ne vais quand même pas me fouler.

En substance, FILTH COLLINS s’adresse à tous les maniaques de blasts torrides et de riffs limpides et gras de bide, et cette Démo 2017 (assez bien produite au demeurant) laisse augurer d’une suite systématique, qui sera bien évidemment la même à chaque fois. Mais si les groupes cités dans ce laïus sont votre lot de coups de boule journaliers, alors n’hésitez pas, ça le fera.

Grave.

 Bon, par contre, pas sûr que notre Phil Collins adoré ait donné son accord pour cette pochette un peu osée. Mais après tout, on s’en cogne, puisqu’en termes d’accords, le Grind lui-même n’en exige qu’une poignée. Et si possible, graves et répétés.


Titres de l'album:

  1. Taste The Haste
  2. Cameron's Britain
  3. World In Turmoil
  4. Dawn Of The Smug
  5. Careerist
  6. Fashionable Facism
  7. Infested
  8. Lardcore
  9. False Economy
  10. Return
  11. Fly Guts
  12. Choleric Disposition
  13. The Contrarian

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 19/01/2017 à 18:37
65 %    473

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Protector

Summon the Hordes

Majesty

Legends

Dead Horse

Horsecore: An Unrelated Story That's Time Consuming

Затемно (zatemno)

В петле

Hollow Haze

Between Wild Landscapes and Deep Blue Seas

Nyss

Dépayser

Shit Life

Reign In Bud

Teleport

The Expansion

Alcotopia

It Hits the Spot

Pounder

••

Night Screamer

Dead of Night

No Sun Rises

Ascent/Decay

Vilest Breed

Live Fuck Die

Riot City

Burn the Night

Barbarian

To No God Shall I Kneel

Crypt Crawler

To the Grave

Forged In Black

Descent of the Serpent

Apotheosis Omega

Avoda Zara

Faruln

The Black Hole of The Soul

Xentrix

Bury The Pain

Combichrist + Terrorolokaust

RBD / 17/07/2019
Electro

Live-report - Impetuous Ritual / Ascended Dead / Scumslaught

Jus de cadavre / 14/07/2019
Death Metal

Napalm Death + A.C.O.D.

RBD / 12/07/2019
Black Metal Symphonique

Municipal Waste + Terror Shark + Dirty Wheels

RBD / 10/07/2019
Hardcore Metal

Live-report HELLFEST 2019 / Dimanche

Jus de cadavre / 07/07/2019
Hellfest Open Air

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

Indifférence générale !


Meilleur concert du Hell, un groupe fou ! J'aimerais vraiment les voir dans une petite salle chauffée à blanc... ça doit faire encore plus mal !


ça tartine toujours aussi gras Guttural Slug ! par contre je viens de me rendre compte que j'ai zappé le 2eme album. BWUUUUUUHHHHHH


le chant est faiblard...


Plutôt inutile cet album. Bien mou et rien d'excitant.60% pour ma part


Un album absolument excellent !


Je ne connaissais même pas de nom. Merci pour cette chro (d'utilité metallique et historique !) qui donne méchamment envie de se pencher sur ce groupe !


Quasi tous les titres du premier album sont rejoués...
Miam miam !


Énorme album de violence musicale ! Merci pour la chro ;)
Ça me rappel un peu Phobia en effet, en plus bourrin encore !
"C’est simple, le tout à des allures de fête paillarde tournant très mal, avec deux mecs pas invités qui viennent pour tout picoler et tout ruiner, et qui lais(...)


"Napalm Death demeure un monument incontournable, qui ne déçoit jamais ses fidèles, ni ses valeurs"
Je pense d'ailleurs n'avoir jamais lu une critique négative vis à vis du groupe...
Et c'est de fait totalement normal !


Plutôt d'accord avec Satan, le prix est abusé et le titre est bon mais assez standard et de la part de 1349, j'en attend un peu plus. Et je dois avouer que le dernier album ne m'a pas emballé plus que ça...


le précédent album est excellent


Ouais... moi qui est un grand fan du groupe, je dois reconnaitre que la pochette est d'une incroyable laideur et que le titre est dans la continuité du (lamentable) précédent album. Qui plus est, le prix de l'objet est du pur foutage de gueule...


Une fois de plus, un excellent concert, joué par des musiciens passionnés malgré des conditions de tournée précaires !
Respect et merci à eux.
On en redemande.


Plaisir partagé cher L'anonyme....


La news qui vous met la banane pour la journée.
Vous venez d'embellir ma journée à un point inespéré. Merci beaucoup !


Pour donner quelques détails sur Vltimas, j’adhère vraiment à la musique mais j’ai vraiment du mal avec le visuel. David Vincent dans basse c’est pas trop grave, mais David Vincent avec sa belle couleur de cheveux, son chapeau et son attitude de faux méchant, j’accroche vraiment pas du t(...)


Merci pour le report toujours excellent !


@ Jus : je n'étais pas au courant de ces autres détails pour l'affaire MANOWAR, mais quoi qu'il en soit entièrement d'accord avec toi...sur toutes les lignes...


@JTDP : oui bien sur que Manowar n'a pas découvert ça la veille, les 6 mois de silence radio entre le groupe et l'orga le démontrent bien. Manowar, savait pertinemment avant même de venir qu'ils n'allaient pas jouer. Mais là encore, pour des questions de contrat, ils ne pouvaient pas annuler av(...)