Cette journée sera ensoleillée et brutale ou ne sera pas. Après tout, il est parfaitement possible de placer son vendredi sous le signe du Hardcore et du Grind non ?

Et puis le Grind, c’est l’assurance de passer un (très) court moment, en écoutant (beaucoup) de bruit. Alors allons-y, et pour ceci, rendons nous dans la ville de Nottingham, Angleterre, qui rime avec Birmingham, mais qui sans avoir les mêmes racines, laisse aussi traîner ses blasts dans l’underground.

Ces groupes ébouriffants sont-ils cocasses…Nous avions déjà les JESUS CROST, les JACKSON FIGHT, nous voici aujourd’hui face au duo FILTH COLLINS qui de son nom et sa pochette semble défier les lois rythmiques imposées par l’ancien leader de GENESIS…

A propos de genèse, la leur semble dater de…je ne sais pas quand puisque leur Bandcamp et leur page Facebook n’en disent rien. Mais en partant du principe que cette démo est parue en début d’année, gageons qu’une fiesta tardive de la Saint-Sylvestre a pu être à l’origine de leur désir de rejoindre les rangs serrés des canonniers du Grind-Tsé.

Outre sa fantastique pochette, cette démo a le mérite de présenter un peu moins d’une quinzaine de titres pour cinq minutes et des poussières de bordel incontrôlable, autrement surnommé « Grind à l’Anglaise ». Mais pour être honnête, ce foutoir-là aurait pu émaner de New-York, de Mexico ou du Bangladesh sans que personne n’eusse trouvé à y redire.

Qui sont donc ces joyeux fantaisistes ? Ils sont deux, donc, Kez Whelan (guitare, chant) et Danial Malik (batterie, chant), et s’inspirent évidemment des grandes légendes du cru pour nous la mettre bien profond dans le…

Alors, un soupçon des ANAL CUNT justement, un poil d’AGATHOCLES, pas mal de bruit venant des côtes Américaines, et surtout, beaucoup d’enthousiasme dans les riffs et les poilades.

Mais le tout est bien joué, carré, et offre un maximum de breaks et autres facéties qui font passer cette poignée de minutes encore plus vite.

Indéniablement, malgré leur air absent et leur goût prononcé pour le calembour fumant, ces mecs savent manier leur instrument, et parviennent parfois à tenir le cap d’un thème solide avant de partir en vrille.

Mais loin de moi l’idée de mettre un titre en avant, d’autant plus que cette démo a plus été pensée comme un bloc à jeter en plein nez, plutôt que comme la somme de hits bien troussés.

Alors, du Grind, du Powerviolence, un brin de Fastcore, des délires sonores étourdissants pour terminer le truc sur un feedback strident et déplaisant (« The Contrarian »). Rien qui ne dépasse la minute évidemment, et la tranche de vie la plus longue ne dure que cinquante-quatre secondes et se veut aussi bordélique que Stevie Wonder passant l’aspirateur dans un magasin de porcelaine.

Veuillez évidemment ne pas me pardonner ce trait d’esprit très déplacé, mais pour cinq minutes de Grind, je ne vais quand même pas me fouler.

En substance, FILTH COLLINS s’adresse à tous les maniaques de blasts torrides et de riffs limpides et gras de bide, et cette Démo 2017 (assez bien produite au demeurant) laisse augurer d’une suite systématique, qui sera bien évidemment la même à chaque fois. Mais si les groupes cités dans ce laïus sont votre lot de coups de boule journaliers, alors n’hésitez pas, ça le fera.

Grave.

 Bon, par contre, pas sûr que notre Phil Collins adoré ait donné son accord pour cette pochette un peu osée. Mais après tout, on s’en cogne, puisqu’en termes d’accords, le Grind lui-même n’en exige qu’une poignée. Et si possible, graves et répétés.


Titres de l'album:

  1. Taste The Haste
  2. Cameron's Britain
  3. World In Turmoil
  4. Dawn Of The Smug
  5. Careerist
  6. Fashionable Facism
  7. Infested
  8. Lardcore
  9. False Economy
  10. Return
  11. Fly Guts
  12. Choleric Disposition
  13. The Contrarian

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 19/01/2017 à 18:37
65 %    371

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Sylvaine

Atoms Aligned, Coming Undone

Heresy

Blasphemia

Sadist

Spellbound

Prezir

As Rats Devour Lions

Septagon

Apocalyptic Rhymes

Blood Curse

Sorceress

Orion Dust

Legacy

Cult Leader

A Patient Man

Warkunt

Of Ruins And Agony

Dalkhu

Lamentation And Ardent Fire

Edremerion

Ambre Gris

Beer Breath

Story of a Decayed Life

Sacral Rage

Beyond Celestial Echoes

Eternal Rot

Cadaverine

Cancer

Shadow Gripped

Warrel Dane

Shadow Work

Zealotry

At the Nexus of All Stillborn Worlds

Heir Apparent

The View from Below

Hæster

All Anchors No Sails

Brutal Metal DTP Gig

Simony / 12/12/2018
Black Metal

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 2

Mold_Putrefaction / 05/12/2018
Black Metal

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 1

Mold_Putrefaction / 04/12/2018
Ambiant

Tyrant Fest J2 [Photo Report]

Simony / 29/11/2018
Black Metal

Concerts à 7 jours

+ Solstafir

13/12 : L'aéronef, Lille (59)

Revocation + Rivers Of Nihil + Archspire

15/12 : Le Petit Bain, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

C'est surréaliste cette histoire !
Pendant que sa baraque crame, le mec s'introduit chez ses voisins alors que ces mêmes voisins sont présents ! Et lorsque les flics débarquent il tente de se cacher derrière une clôture avant de les menacer avec un couteau ! Heuuuuu... clairement la dro(...)


C'est vraiment chiant. C'est un super guitariste qui était vraiment dans l'esprit du groupe. Le genre de gars qui est rentré dans Cannibal Corpse en cours de route et qui veut y rester... mais il a merdé. Pour le remplacer, ça ne va pas être facile et, mis à par Jack Owen qui est maintenant ch(...)


Ben, mince alors ! :(


Le gars qui joint le geste à la parole en somme...


Fin de carriere chez Cannibal Corpse j'imagine...


La drogue, c'est mal.


Mercyless au top comme d'hab quoi. La classe ce groupe franchement.


On est loin de ...and Oceans, pour le coup !


Pas mal du tout en effet ! Old-school, brutal, bas du front. Combo !


chro séduisante, bon morceau également, merci pour la découverte


Franchement meilleur que les dernières prod de Death Fr...


Humungus : +1
Ben oui, normal. Déjà assimiler "vegan" et "antifa" est hors sujet.
Soutenons UADA !


KaneIsBack + 1.


Nefarious + 1.


Non.


Cet album est absolument fantastique !!!


Ravi de lire un report sur Aura Noir


J'ai jamais vraiment écouté Cancer, pourtant je fais partie de cette génération des 90's qui a découvert( le death metal avec ces sorties majeures. Très efficace ce titre , va falloir que je rattrape quelques lacunes.


commandé


Le metal selon les Grammys... Vaste blague.