Suck Brick

Deterioration

16/02/2016

Shattered Dreams Productions

On ne vous l’a jamais faite celle-là ? Genre, « Si t’as faim, mange des cailloux ! ». Moi si. Et je connaissais même une grand-mère qui les suçait dans la cour de la maison. Bon la pauvre n’avait plus toute sa tête, et aussi marrante fut la scène, il y avait une grande tristesse là-dessous.

Et encore la pauvre ne faisait que manger des cailloux. Imaginez si elle avait suivi les conseils de cette horde de barbares US qui lui auraient certainement proposé de lécher une brique.

Quelle idée aussi…Mais gageons que si elle les avait connus, elle n’aurait pas gardé sa santé mentale intacte plus longtemps…

Concrètement, à quoi avons-nous droit ce matin ?

A un trio du Minnesota, basé à Minneapolis, et constitué de trois énergumènes (Jim Kahmann - Guitare/Chant, Joe Kahmann - Batterie, Tory Nelson - Basse/Chant), qui n’en sont pas vraiment à leur coup d’essai. Ils écument les bas-fonds du Brutal Death/Grind/Gore depuis plus de douze ans maintenant, ont sorti une jolie pelletée de skeuds tous aussi bourrins les uns que les autres, dont huit LP, ce Suck Brick étant le dernier en date.

Outre ces longues durée, et puisque la productivité à outrance est toujours de mise dans ce créneau bruyant, ils en ont profité pour collaborer avec d’autres tarés sur des splits pas vraiment formatés, du genre de BIRTH, NAK’AY, GIRTH, INOPEXIA, sans compter en sus toutes ces démos balancées comme autant de postulats de dégénérés.

Ici en effet, la raison est uniquement celle de celui qui joue le plus fort et le plus vite, alors autant dire que les DETERIORATION ont souvent le dernier mot.

Au vu de la pochette de ce huitième LP, il n’est pas certain que les trois olibrius aient de bonnes intentions à notre égard. Mais leur graphisme de pochette est à l’image de leur volonté de nous défoncer le crâne à coups de brique, et leur musique y parvient sans problème, avec force blasts, hurlements porcins, riffs bourrins, et accélérations de bon matin.

La recette employée est d’usage dans le Brutal Death à tendance Grind et Gore, même si les mecs évitent les débordements les plus sanglants ou les borborygmes planants à la MORTICIAN.

Non, leur optique est celle de l’attaque non-stop, bien franche, à peine interrompue par quelques samples disséminés de çà et là, aérant intelligemment leur suffocation musicale sans permettre vraiment de souffler.

La production - aussi compacte que leur barouf - est terriblement bien adaptée à ces tranches d’horreur d’une brièveté bienvenue (un seul « morceau » au-delà des deux minutes), qui développent des climats assez graves et glauques, mais diablement jouissifs dans leurs excès.

Nous évoluons donc en terrain connu, tablier de charcutier bien attaché autour du coup pour ne pas que les giclées souillent nos habits, et les trois maniaques se placent dans une continuité de violence si chère à ASSUCK, PIG DESTROYER, CEPHALIC CARNAGE, CATTLE DECAPITAION, en version beaucoup plus intense et affolante.

Mais le but du jeu étant de choquer tout autant qu’amuser, on se laisse prendre au jeu d’autant que l’interprétation est investie et le résultat bien saignant.

Alors, pas grand-chose de bien neuf à coucher sur papier, d’autant plus que l’effort n’atteint même pas le quart d’heure, et qu’il ne propose pas grand-chose de plus que les albums/EP/démos précédents.

Les guitares sont toujours à la limite de la rupture, écrasées par le poids d’une distorsion accablante, tandis que le chant hurle ses incantations d’un ton suraigu, mais quelques passages rythmiques bien troussés viennent savamment combler les trous pour quelques parties mosh sans le sou (« Lobotomy Gift Certificate »).

De la violence paillarde, de l’humour braillard, et c’est parti pour un dépeçage en règle, qui finalement, est assez plaisant.

Pas de quoi se relever la nuit pour crier à l’épiphanie, mais un titre comme le « progressif » (sic) « Doomsday Device », meuble agréablement le massacre, en intensifiant encore plus l’approche Heavy Gore de quelques solidités rythmiques en trio à la syncope bien chaude.

On a parfois un peu de mal à saisir le bon bout (« Speech Impediment », là j’avoue que je n’ai pas très bien compris), mais c’est exubérant, violent, et finalement, pas bien méchant mais assez marrant.

Alors si le Brutal Death à option Grind plutôt Gore vous sied de bon matin levé, jetez-vous sur ce Suck Brick, qui de son immédiateté non-dissimulée ne vous fera pas renverser de la lessive sur des gens ternes.

Un gros son (un peu trop parfois), pour un crossover extrême entre les GNAW THEIR TONGUES et ANAL CUNT, enfin de quoi passer quelques minutes en compagnie de tarés qui savent quand même faire sonner le bruit avec suffisamment d’ingéniosité.

Mais si après avoir écouté ça plein pot, vous remarquez une aïeule dans le jardin en train de lécher des briques allongée sur le dos, ne vous étonnez pas plus que ça.

 C’est l’effet Death/Grind encaissé un peu trop tôt par de vieux os.


Titres de l'album:

  1. Quasimodo
  2. Lobotomy Gift Certificate
  3. My Uncle
  4. Slobberknocker
  5. Me Llamo Belo
  6. Doomsday Device
  7. Krome Kap Warhead
  8. Suck Brick
  9. Curmudgeon
  10. The Revolting Blob
  11. Speech Impediment
  12. Black Lungs
  13. Tied Up Highway Ride

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 21/12/2016 à 18:28
65 %    598

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Voyage au centre de la scène : ASSHOLE

Jus de cadavre 17/01/2021

Vidéos

Eluveitie + Korpiklaani 2010

RBD 08/01/2021

Live Report

Sélection Metalnews 2020 !

Jus de cadavre 01/01/2021

Interview

Welcome To My Nightmare

mortne2001 26/12/2020

From the past

IXION : entretien avec Julien

JTDP 16/12/2020

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Gargan

Demis a quand même sorti un album sobrement intitulé 666 avec les aphrodite's child, donc respect.

22/01/2021, 21:43

asar

Demis Roussos is back.

22/01/2021, 21:07

David

Hé oui ! Et je m'en suis aperçu à quel moment ? après les 17H que la vidéo a pris pour être en ligne !!Disons que je rends hommage aux dyslexiques qui aiment le death metal !!

22/01/2021, 21:05

Invité

Putain Napalm ils signent pas que du bon... Là ça sent le désir de faire une Konvent mais dans le Thrash et pour le moins, on peut dire que c'est loupé !

22/01/2021, 18:35

Moshimosher

Pour ma part, je dois avouer que, n'ayant que le premier mini-album et les deux albums suivants, Moonspell, que j'ai pu apprécier (et apprécie toujours pour ce qui est des albums que j'ai... surtout Wolfheart), n'est pas vraiment resté à porté(...)

22/01/2021, 13:33

Gargan

Un petit côté Hecate Enthroned, le truc qui aurait du sortir vers 97/98.

22/01/2021, 08:04

Simony

C'est triste mais je ne trouve plus rien d'intéressant chez MOONSPELL, cela m'apparaît comme un encéphalogramme plat. Première déception 2021 !

22/01/2021, 07:51

JTDP

Yes, excellent ! Pressé d'en écouter plus !!   

22/01/2021, 00:39

Chemikill

Nan mais je suis d'accord, les riffs et la voix sont biens, mais... passez une oreille sur le solo sérieux.... ça ferait débander un mammouth.

21/01/2021, 20:09

KaneIsBack

Que c'est bon, ce son ! Le Doom/Death est un des genres de metal que je préfère, mais c'est plutôt dur d'en trouver (surtout du bon). Encore une belle découverte !

21/01/2021, 19:19

Jus de cadavre

Ah putain ouais   ! Y en a qui se sont fait sucrer leur vidéo pour moins que ça je pense sur YT !

21/01/2021, 18:06

Simony

Et c'est marqué "To Be Continued..."

21/01/2021, 17:42

Gargan

Vraiment bien foutu, que ce soit au niveau des paysages sonores que de la prod. Je me bois bien écouter ça sur un beau vinyl, installé dans un chesterfield râpé, faisant tournoyer gentiment un cognac dans son verre, le lévrier à poils ras m'app(...)

21/01/2021, 16:54

Moshimosher

J'ai le teddy bear plein de shrapnels ! Perso, ça me plaît ! 

21/01/2021, 16:49

Baxter

Réponse de Roseline : Cest quoi ce truc de sauvage, je comprends rien, par contre je sais que j'ai ordre de dire non, non ,non car le médicale buisness désire étendre son marché jusqu’à fin 2021, le temps de se goinfrer un peu encore pu(...)

21/01/2021, 14:31

Kairos

Oui certe le mot est mal choisi mais ça ne change pas grand chose

21/01/2021, 12:52

tonculpueducul

Une tentative de coup d'état... on était plus proche du cirque Pinder que d'un putsch.

21/01/2021, 12:45

tonculpueducul

A la cuisine les radasses! C'est mauvais!

21/01/2021, 12:42

Simony

Inattendu que ce groupe de la région de Nancy attérisse sur ce label. 

21/01/2021, 12:38

Seb

J'ai jamais aimé ce groupe ...

20/01/2021, 22:05