J'irais Mosher chez vous ! Episode 3 : Thaïlande

Surrender Of Divinity

Les aventures métalliques de Jus de cadavre en Asie du Sud-Est !

Après un premier "J'irais Mosher chez vous !" en Amérique du Nord (Californie et Québec) en 2017, que vous pouvez retrouver ici, c'est en Asie que je me rends cette fois-ci, pour un périple de plusieurs mois.

Voici donc mon petit compte rendu sans prétention sur notre musique favorite dans ces lointaines contrées. Ce sera donc visites, festivals et concerts dans les bars Metal le long de notre trajet, rencontres avec les Metalheads asiatiques, reports, etc... 

Si l'un d'entre vous se rend dans un de ces coins un jour, j’espère que tout cela pourra lui servir, pour assouvir sa soif de gros son même à l'autre bout du monde !

Après l'épisode 2 en Indonésie que vous pouvez retrouver juste ici, voici l'épisode 3 de "J'irais Mosher chez vous : Thaïlande !"

Thaïlande :

Après avoir écumé les "Metal Places" et multiplié les rencontres avec les Metalheads en Indonésie, je débarque en Thaïlande. En Indo je me suis vite rendu compte par moi-même que le pays méritait amplement sa réputation de "Mecque du Metal" en Asie du Sud-est. Là, en Thaïlande, pour le coup, je ne connais pas du tout la scène Metal du pays... A vrai dire les deux seules choses auxquelles je pense, quand j'associe Metal et Thaïlande, c'est un album live de SODOM - excellent au passage -  enregistré à Bangkok en 2002 (One Night in Bangkok, sorti en 2003), et une sombre histoire de meurtre liée à la scène Black Metal. En 2014, en effet, Samong Traisattha (aka Avaejee sur scène) le leader, chanteur et bassiste de SURRENDER OF DIVINITY, est poignardé à mort chez lui par un fan du groupe nommé Prakarn Harnphanbusakorn. Ce dernier accusait Avaejee de ne pas être un vrai sataniste ! En gros ça jouait les prolongations norvégiennes en Thaïlande quoi... 

Donc, en dehors de ces "anecdotes", je débarque en parfait touriste dans ce magnifique pays. Je préfère vous prévenir qu'il y aura moins de rencontres et de découvertes en Thaïlande qu'en Indonésie. La scène Metal y est moins grosse et j'ai aussi eu moins de temps à m'y consacrer... Mais quelques adresses pourront peut-être vous être utiles un de ces jours !

Rien à signaler dans le sud du pays : les îles paradisiaques, toutes dédiées au tourisme de masse, ne sont bien évidemment pas de grands lieux metalliques. C'est plutôt au nord de la Thaïlande que les guitares pointent le bout de leurs riffs.

A Chiang Mai, sympathique et accueillante ville du nord du pays, un bar / club concert incontournable pour tout fan de Metal qui se respecte : le Pentatonic Rock Bar (Facebook). Ne vous fiez pas à son nom, c'est clairement un lieu dédié au Metal et au Hardcore. Situé en plein centre, dans le vieux quartier, il n'est pas difficile à trouver. Pas planqué au fond d'une ruelle comme on pourrait s'y attendre, il donne directement sur la rue au milieu d'autres bars beaucoup plus "grand public". Disons-le clairement, il fait un peu tâche dans ce coin rempli de touristes de passage et de vieux routards barbus nostalgiques de l'époque hippie. 

Le soir où je m'y rends c'est pour assister à un concert de Hardcore. Première constatation en arrivant : il y a un monde fou. Incroyable ! Je me rends très vite compte que c'est le lieu de rendez-vous de tous les punks, coreux et metalleux de la ville. Malgré une soirée orientée Hardcore, il y a de tout dans le public, tout le monde a fait le déplacement. Des chevelus, des punks, des coreux et... énormément d'occidentaux ! Alors au début, je me dis que c'est certainement des touristes perdus à qui ça va vite faire drôle quand les concerts vont commencer. Mais en y regardant de plus prêt je me rends compte que ce sont des metalleux et autres passionnés de saturation électrique. Les mecs sont en vestes à patchs et ils iront très souvent se mêler aux Thaïlandais dans le pit. Mais nous y reviendrons. En tout cas toute cette faune braillarde, habillée de noir et qui vide des bières plus rapidement que le sida ne se répand en Afrique, attire beaucoup les regards des clients des bars alentours. Forcément. Ce soir, ce sont les guitares acérées qui régneront dans le quartier, et non pas les beats répétitifs et ennuyants des derniers morceaux à la mode qui tournent en boucle dans les bars branchés aux alentours. Les concerts commençant plus tard que je ne l'avais prévu, j'en profite pour discuter avec un maximum de gens. Des metalleux Thaïlandais, évidemment, mais aussi les occidentaux en nombre. J'y croise des Américains, des Anglais, des Allemands de passage ou installés ici et même un Français avec un t-shirt Hellfest ! Le premier groupe de la soirée balance un Punk tout gentillet et mélodique. Je n'écoute que de loin tout en continuant de discuter avec tout le monde. Le second groupe donne dans un Crust Punk très virulent, le son est brouillon mais là n'est pas l'essentiel, il y a de l'énergie à revendre sur scène. Le batteur est excellent, et nos crusteurs auront le droit à un rappel ! Le dernier groupe, lui, envoie un Hardcore assez traditionnel. Le son n'est pas terrible là encore, mais qu'importe, la foule se déchaine. Le pit est littéralement en feu cette fois-ci ! Je ne m'attendais pas du tout à ça : les Thaïlandais étant dans la vie de tout les jours plutôt discrets, très souriants et calmes. Mais alors là, ils lâchent tout dans la fosse (comme durant les combats de boxe Thaïe, où la foule laisse sa folie et son agressivité s'exprimer). Et les quelques occidentaux, pourtant bien plus costauds qu'eux, qui se jetteront eux aussi dans la mêlée ne semblent pas les impressionner du tout ! Il y aura plusieurs fois des poings et des coups involontaires dans des visages durant ce dernier concert et même du crowdkill. L'ambiance est donc à la violence mais ça reste bon enfant au final. Un concert de Hardcore underground quoi ! En ressortant du petit bar, les sourires sont bien présents et chacun demande à l'autre si "ça va ?" après le déchainement de fureur dans le pit. Le concert est donc terminé (autour de minuit) mais pas la soirée qui ne fait que commencer pour beaucoup. Certains videront ensuite des litres de bière devant le Pentatonic Bar pendant que d'autres iront continuer la fête dans le bar Punk de Chiang Mai (dont le patron assistait au concert ce soir) : le Mohawk Bar (Facebook).

Une bien bonne soirée pour votre serviteur toujours aussi curieux et content de rencontrer notre "tribu" dans des lieux comme celui-ci ! Et à 50 Baths l'entrée (1,50 euro...) il aurait été bien dommage de ne pas y aller !


Bangkok

La capitale Thaïlandaise propose bien évidemment un nombre incalculable de bars. Mais étonnement assez peu propose de la musique live, du moins on pouvait s'attendre à beaucoup plus dans une telle ville. Ici, il faut plaire aux touristes (Russes, Australiens, Européens mais aussi Asiatiques) qui sont là pour s'éclater - dans tous les sens du terme - et qui ne cherchent rien de bien compliqué. Ils veulent juste remuer leurs culs, les touristes imbibés. Donc au final on trouve peu de bar / club live Rock et encore moins Metal bien sûr.

Mais bien évidemment il en faut plus pour décourager le Jus de cadavre ! Et en fouillant on trouve toujours un lieu où les chevelus se réunissent pour vénérer et partager leur passion. A Bangkok c'est donc l'Immortal Bar (Facebook) qui fait office d'autel dédié au gros son. Ce bar concert ouvre ses portes en 2000 dans le quartier de Din Daeng en plein centre de la capitale Thaïlandaise. Ce premier lieu ferme ses portes en 2018 mais rouvre rapidement dans de nouveaux locaux situés cette fois dans la banlieue de la ville (à Prachachuen plus précisément). L'Immortal Bar est 100% consacré au Metal et ne propose aucune autre musique, le patron le précise lui-même par un lapidaire : "aucune incursion dans la musique commerciale chez nous !". Je m'y rends donc pour une soirée qui propose un groupe local de reprises Metal. L'endroit est impossible à trouver soi-même et il n'y a pas de transport en commun dans le coin, c'est donc uniquement en taxi que vous pourrez vous y rendre. Il faut tout de même être motivé car c'est à plus d'une heure du centre de Bangkok et il n'y a rien d'autre à faire autour. Je suis content de découvrir les lieux en tout cas, même si hélas le groupe du jour ne valait clairement pas le déplacement. Ça ne tape que dans le Néo-Metal et le groupe n'est pas vraiment carré... Mais bref, la salle en elle-même est bien sympa, même si pas très grande. La scène n'est pas trop grande non plus, mais suffisante pour les concerts proposés. Le son est par contre extrêmement fort. A la limite du raisonnable disons-le. Mais ici (comme en Indonésie) il n'y a pas vraiment de norme, et même si il y en avait, personne ne se gênerait pour ne pas les respecter. En Asie, il faut oublier notre "confort" français, nos normes et autres règles de sécurité... Ici, elles feraient bien rire les gens. Le bar propose de la bière pas trop cher et il y a beaucoup d'espace et de tables dehors pour passer du bon temps. De plus le patron est un vrai passionné qui n'hésitera pas à venir discuter avec vous (au milieu des Asiatiques vous ne passerez pas inaperçu...). C'est vraiment l'incontournable pour les metalleux dans la mégalopole Thaïlandaise, c'est juste dommage qu'il ne propose pas plus de concerts en ce moment et qu'il soit si excentré. Mais à l'avenir espérons que tout ça se développe un peu plus !

Deuxième lieu intéressant à Bangkok : The Exile (Facebook). Un club live bien Rock'n Roll qui propose des concerts Punk, Rock, Blues et Metal (même si très peu de Metal extrême). Je ne m'y suis hélas pas rendu mais l'endroit semble très sympa et surtout il organise pas mal de soirées. Situé en outre en plein centre il ne doit pas être difficile de s'y rendre !

Dernier lieu à signaler pour être complet (mais pas visité non plus) : The Rock Pub (Facebook). Ouvert en 1987 (!) ce bar propose des concerts Rock (dont des tributes bands) au sens large, tous les soirs de la semaine. Parfois un peu de Metal (mais rarement Metal extrême). 

Voilà, c'est déjà terminé pour la Thaïlande. Ce fut un court Épisode 3 de "J'irais Mosher chez vous !", mais qui prouve quand même que où que vous soyez (ou presque), il y aura toujours des coins pour nous !

La veste à patch c'est universel... (De gauche à droite : votre serviteur, un des organisateurs de la soirée au Pentatonic bar, et Bob un ricain installé en Thaïlande).

Ce voyage en Asie est donc terminé pour moi et au moment où vous lisez ces lignes, si le Coronavirus (putain de nom de groupe ça !) ne m'a pas emporté, je suis déjà de retour dans ma bonne vieille Bretagne. Et je compte bien continuer à vous live-reporter plein de choses, moins exotiques certes, mais tout aussi intéressantes ! J'espère que ces deux épisodes vous ont plu et pourquoi pas donner l'envie de voyager, de bouger et de rencontrer des gens ! On n'a qu'une vie bordel ! 


"Tout voyage est une agression. Il vous contraint à faire confiance à des inconnus et à perdre de vue le confort familier du foyer et des amis, on est en perpétuel déséquilibre. On ne possède rien en dehors de l'essentiel - l'air, le sommeil, les rêves, la mer, le ciel - toutes choses qui tendent à l'éternité ou du moins à ce que nous en imaginons"

Cesare Pavese


par Jus de cadavre le 06/04/2020 à 08:00
   390

Commentaires (8) | Ajouter un commentaire


Nubowsky
@92.95.241.118
06/04/2020, 13:58:04
Thanks ! Ca permet de voyager en ces temps compliqués ;-)

grinder92
membre enregistré
06/04/2020, 14:12:16
Ca te dirait pas un "J'irai mosher chez vous en Suède / Norvège / Finlande" ?

Jus de cadavre
membre enregistré
06/04/2020, 16:36:40
@Grinder : bien sûr ! Après ça serait moins exotique et original forcément... et certainement plus difficile aussi.
En Asie les gens étaient du genre très avenants pour discuter (c'est pas tous les jours qu'un blanc bec va leur poser des questions chez eux sur leur passion). En Scandinavie ça risquerait d'être plus... "froid", dans tous les sens du terme ! Mais si un jour je voyage là-bas (ou ailleurs !) bien sur j’essaierais ;)

Gregton
membre enregistré
06/04/2020, 19:25:52
Super report ,ça donne envie d'aller dans le pit et secouer de la tête là-bas

Buck Dancer
@191.85.160.67
06/04/2020, 19:42:41
Jus De Cadavre, en Amérique du Sud tu as de quoi t'amuser aussi, je pense.

Jus de cadavre
membre enregistré
07/04/2020, 11:30:36
@Buck Dancer : ça j'en doute pas ! L'Amérique du sud c'est un Eldorado (sans mauvais jeu de mot...) metallique !

RBD
membre enregistré
08/04/2020, 11:26:22
Excellent ! Cela confirme un peu l'idée que j'avais a priori, comme quoi la Thaïlande est un pays moins métallique que ses voisins du sud (Malaisie-Singapour-Indonésie), mais déjà plus que ceux qui l'entourent. Les régimes politiques n'y sont peut-être pas pour rien.

La Gule
@79.95.127.158
20/09/2020, 11:14:40
Vivement le prochain !

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Fear Factory + Misery Index 2006

RBD 28/10/2020

Live Report

Antibody

mortne2001 19/10/2020

From the past

Les archives de la Mort 1984 - 1994

grinder92 14/10/2020

Livres

Livre TAPE DEALER / Chronique par David Martin

Jus de cadavre 11/10/2020

Vidéos

W.A.S.P, Bataclan 2012

grinder92 09/10/2020

Live Report

Demanufacture

Baxter 06/10/2020

From the past

Hanger Abortion

RBD 30/09/2020

Live Report

Night Of The Masks

Simony 26/09/2020

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Harry Klein

Quelle caisse claire incroyable - les 2 singles sont très bons, ça augure un chouette album encore - MACABRE <3  

30/10/2020, 10:44

Reg

Je suis complètement passé à côté, mais il n'est jamais trop tard ! Très bon titre en tout cas ;)

30/10/2020, 09:34

Kerry King

Ouais surtout que Asphyx il n'y a plus que Van Drunen de l'époque old school (et encore il restera a peine deux ans), et Soulburn plus que Eric Daniels, on a deux versions du groupe vu part les deux en fait. (et depuis Bagchus a lui lâché les deux).(...)

29/10/2020, 23:47

Satan

Skald... le Wardruna version "Lidl".

29/10/2020, 23:15

Kerry King

Légendaire !

29/10/2020, 18:53

Kerry King

Légendaire !

29/10/2020, 18:53

RBD

Moulburn (je ne résiste jamais au calembour, surtout quand il est nul) c'est même devenu de plus en plus sombre avec la reformation d'Asphyx, alors que cela avait commencé comme un produit de substitution après que le groupe principal venait de se sépar(...)

29/10/2020, 14:44

metalrunner

C est clair que the Legacy devait être leur album de chevet marrant pour une génération qui n a pas connu cette époque.

29/10/2020, 11:38

metalrunner

D ici la il peut se passer tellement de chose.

29/10/2020, 09:17

Baxter

Janvier étrangement ça encore le flop hélas. Tant que ce virus persiste dans la civilisation et sans un moyen miracle, hélas concert et autres ça sera encore pas avant quelques temps. 

28/10/2020, 22:30

Kerry King

En meme temps que le nouveau Soulburn, ah ah.Et Soulburn c'est comme Asphyx mais penchant vers le Black, double ration ! 

28/10/2020, 19:06

Humungus

AAAAAAHHH !!! !!! !!!En voilà une bonne news !!!

28/10/2020, 15:34

NecroKosmos

Oui, là aussi, groupe sous-estimé à l'époque. Trop violent pour les fans d'HELLOWEEN et trop soft pour les fans de KREATOR (comme RAGE, par exemple). Dommage car LIVING DEATH avait une empreinte qui lui était propre. Personnellement, j'adore surto(...)

28/10/2020, 09:50

NecroKosmos

Groupe original, totalement sous-estimé. Achat indispensable.

28/10/2020, 09:43

NecroKosmos

Groupe chiant. Jamais compris l'intérêt qu'on pouvait y porter.

28/10/2020, 09:42

Humungus

Jamais réellement accroché à ce groupe qui pour moi ne propose jamais rien d'innovant ni même d'un tant soit peu accrocheur...Idem donc à l'écoute de cet album.PS : mortne2001 enculé !

27/10/2020, 20:29

Jus de cadavre

Pas encore écouté attentivement, mais ça me semble très bon en effet !

27/10/2020, 18:12

Simony

Voilà qui confirme quand même que 2021 va être très compliquée pour les acteurs du monde artistique, tout art confondu, et de la culture. 

27/10/2020, 13:14

Humungus

Mouuuuuuuh que c'est bon ça !Riffs binaires... Voix de porcasse...J'achète !!!

27/10/2020, 09:37

Humungus

Leur meilleure galette effectivement.

27/10/2020, 09:22