Under The Crooked Claw

Bat

17/05/2024

Nuclear Blast

Il est minuit, vous êtes dans la rue, rentrant chez vous en chancelant quelque peu. Les ruelles sont vides, mais un son étrange parvient jusqu’à vos oreilles fatiguées. Un bruit de froissement, de frottement, et une ombre plane au-dessus de votre tête. Une ombre qui vous rappelle les D.C. Comics, et qui semble projetée par un gigantesque projecteur. Non, Batman ne vous protège pas jusqu’à votre chez vous, mais une sale chauve-souris vous y accompagne avec les pires intentions du monde. Une chauve-souris légèrement psycho sur les bords qui ne pense qu’a vous croquer dès que l’occasion se présente. Et cette BAT est rapide, très rapide. Mais aussi très intelligente, et aux figures acrobatiques millimétrées. Et une fois empêtrée dans votre tignasse, la fête est finie, game over.

BAT n’est pas ce mammifère sympathique et nocturne au nez écrasé comme une pastèque. Non, c’est avant tout un trio infernal venu de Richmond, Virginie, et qui depuis quelques années nous raconte des histoires d’exorcisme, d’horreur, des vignettes surnaturelles et flippantes, pour le plus grand plaisir des amateurs de Heavy et de vidéos un peu chelou sur les bords.

Animé d’un esprit vintage, ce trio (Ryan Waste - basse/chant, Nick Poulos - guitare et Chris Charge - batterie) s’est déjà présenté sous la forme d’un premier longue-durée, baptisé Wings of Chains en 2016. Depuis, pas grand-chose, et même rien, jusqu’à cette renaissance via Nuclear Blast qui a flairé la bonne affaire, en récupérant le groupe des mains de Hells Headbangers. Un deuxième album pro, carré aux entournures et qui fait la part belle à cette forme très étrange de Heavy, porté sur le Speed, mais assumant aussi ses racines Punk et Rock n’Roll.

Under The Crooked Claw est-il aussi efficace que sa pochette n’est belle ? Pas tout à fait, mais presque. Cet artwork de la mort qui aurait fait baver les Heavy Metal kids des années 80 cache quand même un effort de groupe, et surtout, des chansons, de vraies chansons qui ne se contentent pas d’accumuler les poncifs rétrogrades pour exister. Si l’élément old-school est évidemment prépondérant, il est modéré par des tournures plus personnelles, en traduction d’un langage ancien dans un argot moderne. Ainsi, « Horror Vision » se propose de revivre les premiers frémissements du Heavy ricain, lorsqu’il tentait de reproduire les astuces anglaises de l’orée des années 80. Mais Under The Crooked Claw est loin de se limiter à une retape facile, et trie avec pertinence dans les poubelles de l’histoire.

Une histoire de power-trio, RAVEN, EXCITER, WARFARE, MOTORHEAD, VENOM, de puissance nucléaire mise au service d’une imagination macabre, pour faire flipper les petits-enfants qui refusent d’aller dormir.            

Organe de tête aux cordes graves, Ryan Waste s’avère frontman redoutable, capable de guider ses troupes à travers le feu de la passion et les flammes de la pression. Le bassiste chateur est de cette catégorie de musiciens qui occupent le devant de la scène, et qui en imposent de leur présence musicale et physique. Le mec nous jette en pleine face des plans déjà utilisés par nos TANK chéris, en les trempant dans l’occultisme de pacotille d’une décennie qui n’a pas été avare en sorcières, zombies, fléaux, fantômes et autres créatures de la nuit.

Vous avez donc là la quintessence de la nostalgie la plus crue et efficace, à tel point qu’on pense parfois au radicalisme Punk d’un DISCHARGE retranscrit dans un langage plus fleuri et Metal. RAVEN croisant le fer avec la scène Speed d’ABATTOIR et IRON ANGEL, pour un résultat probant, fluide, entraînant, et très attachant. Pas le genre d’album qui amorce une révolution au sein même de son clan, mais qui bombe le torse sous les tentes. Une sueur qui perle des fronts et des aisselles, pour un combat mené tambour battant (« Vampyre Lore », « Electric Warning », « Final Strike »), avec une énergie rare et la passion en nage.

BAT bat donc des ailes avec puissance, fait du rase-mottes pour choper les bestioles, avant de s’envoler dans la nuit à la recherche de ses congénères. On se laisse happer par ces mouvements circulaires, on accepte de se faire bercer par cette cadence réchauffée, mais on hume surtout ces mélodies qui s’intègrent à un contexte de violence sympathique.

Si le fondement même de l’album est simple et solide, si les compositions jouent la concision et la cohérence plus que l’originalité ou l’exploit individuel, le tout respire la bonne humeur, et passe comme une image fugace sous la lune.

Le dosage est bon, l’équilibre stable, et la bête, légèrement enragée, est quand même amicale dans ses morsures. Under The Crooked Claw est donc une menace largement gérable, même si l’instinct de survie pousse parfois le volatile poilu à charcler velu. Mais avec attitude débridée et un instinct de meute, BAT se pose en chef de file de l’escouade au nez aplati, et mène ses troupes là où le sang coule le plus, et où les insectes sont le plus facile à choper.

Méfiez-vous, ces bestioles s’accrochent. Et une fois dans la toison, pas d’autre solution que de se couper les tifs. Ce qui serait quand même dommage pour passer inaperçu dans la faune old-school qui ne supporte que très peu les défaillances capillaires.

 

  

Titres de l’album : 

01. Una Torcia Illumina il Cielo                   

02. Vampyre Lore                 

03. Rite for Exorcism

04. Streetbanger

05. Just Buried                      

06. Warshock            

07. Horror Vision                  

08. Battered              

09. Revenge of the Wolf                  

10. Marauders of Doom                   

11. Electric Warning             

12. Bastardized Force                       

13. Final Strike


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 07/05/2024 à 19:40
75 %    81

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Anthems Of Steel VI

Simony 24/05/2024

Live Report

Pessimist + Demiurgon

RBD 14/05/2024

Live Report

Voyage au centre de la scène : ARGILE

Jus de cadavre 12/05/2024

Vidéos

Mercyless + Nervous Decay + Sekator

RBD 08/05/2024

Live Report

Birds in Row + Verdun

RBD 02/05/2024

Live Report

Hexagon Doom Tour

Simony 29/04/2024

Live Report

Midnight + Cyclone + High Command // Paris

Mold_Putrefaction 24/04/2024

Live Report

DIONYSIAQUE + JADE @La Chaouée

Simony 23/04/2024

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
DPD

@LeaJ'exprime mon avis tout le monde me tombe dessus je défend mon point de vue et voilà tout. Il y a toujours quelqu'un pour remettre une pièce dans la machine, pour moi j'ai effectivement tout dit du coup je m'amuse un peu que voulez-vous.

27/05/2024, 16:40

DPD

Je vois pas l'homophobie, je réalise les souhaits d'un homosexuel, j'essaye d'aider, tu veux quoi, j'y vais direct au Talmud ?

27/05/2024, 15:49

Lea

DPD je ne comprends pas du tout pourquoi tu t'acharnes comme ça, on a bien compris tes messages. Tu te fais plaisir à cracher sur tout et n'importe quoi, je vois pas trop le délire, tu t'emmerdes ?

27/05/2024, 12:50

Cämille

Vous pouvez pas virer cette merde homophobe ? Histoire de remonter le niveau. Merci

27/05/2024, 12:19

Gargan

Merci pour ce live report étoffé, va vraiment falloir que je me bouge les miches pour le prochain !

26/05/2024, 21:48

Gargan

Y’a pas de batteur ? J’aurais du mal à comprendre un changement de style..

26/05/2024, 20:55

NecroKosmos

26/05/2024, 19:13

NecroKosmos

J'y étais dès le jeudi et c'était vraiment top !! Mes coups de coeurs sont, dans l'ordre d'apparition, SWAMP LORDZ, WITCHES, VENEFIXION, ABYSMAL GRIEF et SKINFLINT. Quelques déceptions (musicales) mais peu importe. Quel bon festival !! J'ai bie(...)

26/05/2024, 18:59

Humungus

Putain d'affiche c'est clair...Ne serait-ce déjà que pour ABYSMAL GRIEF.Je dois les voir dans un peu plus d'un mois en Belgique... Et ta critique Simony me fout l'eau à la bouche bordel !!!Pis DESTRUCTION... Totalement d'accord av(...)

26/05/2024, 11:02

DPD

J'y peux rien si cette interface de clodo m'empêche d'éditer mes messages, habituellement j'écris très vite je poste et je me relis ensuite.Donc ouais, Bescherelle dans ton cul je sais que t'aimes ça pé(...)

25/05/2024, 16:19

DPD

Je vais te foutre un Bescherelle dans le cul va, ça te rappellera des souvenirs!

25/05/2024, 16:16

Steelvore666

Atrocia (les copains !!!!!), Skelethal, Venefixion... quelle affiche !!!!!!Et dire que j'avais gagné un pass pour m'y rendre...

25/05/2024, 10:30

Humungus

Buck Dancer je t'aime... ... ...

24/05/2024, 21:00

MorbidOM

"si je le ferais ce serait un album culte mais j'ais autre chose à foutre."Consulter un Bescherelle ?

24/05/2024, 03:50

DPD

Ceci dit si je le ferais ce serait un album culte mais j'ais autre chose à foutre.+ metallica c'est de la merde depus longtemps, rien à foutre de Slayer, pareil pour Iron Maiden. Les nostalgiques devraient dégager-

24/05/2024, 01:06

DPD

On aura au moins pu constater que DPD>UPS.

23/05/2024, 10:56

DPD

@UPSJe peux brancher ma guitare avec mon pc jouer avec une boite a rythme et sortir quelque chose de merdique en 1 semaine, est-ce que ça en vaut la peine? tellement de sorties polluent la scène.Je suis absolument contre l'idée que faire quelque (...)

23/05/2024, 10:54

Buck Dancer

Franchement, je ne m'attendais pas à un album aussi bon. Quelques morceaux peuvent vite devenir des classiques et surtout le groupe semble avoir son identité. Bien sûr c'est similaire  à Motley Crue.... euh Slayer, mais c'est pas un simple copi&eacut(...)

22/05/2024, 21:11

fuck the fuck off motherfucker

Calmez-vous les boomers mentaux, Rock Hard va bien vous pondre un article sur AC/DC pour vous contenter.

22/05/2024, 14:36

UPS

Effectivement, ne faisons rien et restons vissés à nos sièges en pleurant sur internet : on aura l'air nettement moins vieux jeu et plus aventureux comme ça. 

22/05/2024, 12:35