Law Of The Burning

Bestialord

01/01/2018

Symbol Of Domination, Cimmerian Shade Recordings

MANILLA ROAD au même titre que VENOM offrent une vision très old-school et primaire du Metal, y mélangeant le Black, le Speed, le Death, le Doom, bref tout ce qui est crade et pue la mort ! Au premier abord, on a souvent un mouvement de recul en ce demandant où veut en venir le groupe, mais au final c'est l'authenticité qui finit toujours par ressortir. Un ex-membre de MANILLA ROAD revient avec un nouveau groupe, offrant là son premier album, Law Of The Burning, il s'agit de Mark Anderson, bassiste du groupe de 2000 à 2002, qui tient ici le chant et la guitare au sein du trio BESTIALORD. L'homme est accompagné de Chris Johnson, batteur de SANCTUS INFERNUM aux côtés de Mark justement, la basse étant ici tenue par Rob Harris pour compléter le trio, format de groupe standard pour le style.

Alors, pour ceux qui connaissent SANCTUS INFERNUM, on est justement pas très loin avec ce Law Of The Burning mais en même temps assez loin. Dans les intentions, on sent que la patte est la même sauf que là où ici tout est brut, peut être un peu trop parfois, avec SANCTUS INFERNUM, c'est plus produit, plus moderne également dans la production. C'est d'ailleurs ce qui frappe en premier, le côté plat de la production, le grain de la guitare est aussi habillé qu'une playmate sur la page de juillet d'un calendrier pour chauffeur routier (ah le cliché !), la basse est plutôt noyée dans l'ensemble et la batterie est d'un naturel assez déconcertant. Toutefois, à l'image d'un "Loathed Be Thy Name", le travail d'arrangement et de production est bien plus fin que ce que l'on entend en surface, le style exigeant que vous vous immergiez totalement dans la musique, et au final, BESTIALORD démontre qu'il n'est pas obligé de survitaminer les guitares, d'en avoir 2 ou 3 d'ailleurs, de trigger la batterie, pour faire vivre des émotions à l'auditeur. Il faut juste savoir lâcher prise pour entrer dans l'univers proposé là, une chose de plus en plus difficile dans notre société qui nous pré-mâche un peu tout maintenant.

Attention, il y a bien quelques défauts sur cet album, le style brut et old-school ne couvre pas tout, la verrue de la guitare en son clair au début et à la fin d'"All Fall Down", un son de caisse claire trop présent ("The Doom That Came") expriment des choix qui, s'ils avaient été dans le sens de l’esthétisme, n'auraient pas dénaturer pour autant le propos initial. Et lorsque le trio s'essaient à ralentir le rythme, ce n'est pas encore au niveau du reste, pour exemple cet ultime "What Is The End" qui brille surtout pour son solo central et nous laisser entrevoir un potentiel également dans ce domaine, mais ce titre n'est pas tellement marquant, il ne s'y passe pas grand chose malheureusement. 

Pour le reste, la musique de BESTIALORD n'est pas extrême, souvent proche du Heavy Speed Metal d'un VENOM, c'est la voix de Mark Anderson qui la rend moins accessible. Un peu comme ACID WITCH, la voix tire sur le rendu Black Metal par son aspect crasseux, enlaidie par une approche gutturale qui correspond parfaitement avec l'effet escompté. Cet album n'est cependant pas aussi inspiré que les grandes oeuvres de MANILLA ROAD, il manque encore un peu de folie, on a envie de taper du pied mais pas encore envie d'headbanguer avec mamie venue pour le gigot du dimanche, un album moyen qui passera comme il est venu mais qui permettra de dire plus tard, "voilà comment tout a commencé", les bases étant tout de même solides.

Track-list :

 01. The Doom That Came
 02. Vermin
 03. All Fall Down
 04. Law Of The Burning
 05. Marduk Kurios
 06. I Am Pain
 07. Loathed Be Thy Name
 08. Above The Vaulted Sky
 09. What Is The End

Facebook


par Simony le 29/12/2017 à 08:27
61 %    547

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Dirge + Spinning Heads 2005

RBD 05/04/2021

Live Report

Voyage au centre de la scène : Frank Arnaud

Jus de cadavre 21/03/2021

Vidéos

Nile + Krisiun + Grave + Ulcerate 2009

RBD 03/03/2021

Live Report

Killing For Culture - Tome 2

mortne2001 23/02/2021

Livres

Voyage au centre de la scène : MASSACRA

Jus de cadavre 21/02/2021

Vidéos

Killing For Culture - Tome 1

mortne2001 15/02/2021

Livres

Moonspell 2007

RBD 04/02/2021

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
metalrunner

Une sacrée bonne surprise de l énergie de l innovation le futur quoi ..Dommage que la tournée de juin soit annulée

18/04/2021, 19:48

RBD

Je réagis plutôt comme Buck Dancer. Mes attentes envers FF sont basses depuis longtemps. Je n'espère plus de grands titres comparables à ceux qui remontent aux années 90 (formulé comme ça, c'est encore plus dur). Si tout est à l&apo(...)

18/04/2021, 12:39

yul

Rien de bien intéressant ici.

18/04/2021, 11:57

Gargan

Tu n’es donc pas optimiste.

18/04/2021, 08:15

la reine des neiges

ha ha! nul!

18/04/2021, 00:02

Eliminator

Tout est à chier, riffs insipides, claviers ultra kitch, refrain ultra mielleux. Ce son de gratte de merde, c'est époustouflant ! Cette mode des grattes 7/8 cordes me saoule, laissez ça à Meshuggah. Meme pas envie de juger le reste. Monde de merde! ;)

17/04/2021, 23:54

Gargan

On peut écouter la totalité à présent, et il faut bien dire que ça sort tout de suite du lot ! Je me tâte pour une commande.

17/04/2021, 19:01

Wolf88

17/04/2021, 17:26

NecroKosmos

Nous sommes vieux et nous avons bon goût. Bon, moi qui suis ultra-fan, j'adore le dernier album mais je trouve que la production y était un peu à chier. Mais je reste totalement confiant.

17/04/2021, 10:03

NecroKosmos

Bien vu le nom du groupe : facile à prononcer pour les non-biélorusses...  :)

17/04/2021, 09:59

Humungus

Mouais...Clairement pas terrible.Je rejoins Simony (sauf que moi j'avais plus qu'apprécié les deux derniers albums).Bref... A juger sur la longueur quoi... ... ...

17/04/2021, 08:51

Humungus

Ne nous voilons pas la face MorbidOM :Nous sommes vieux bordel !!!

17/04/2021, 08:51

Gargan

Très belle punchline finale haha !

17/04/2021, 08:41

MorbidOM

Je partageais les mêmes craintes d'autant que le dernier n'était pas forcément un accident (ça faisait un moment que le groupe tournait un peu en rond, d'ailleurs l'avant dernier si il était moins mauvais était déjà d&eacu(...)

17/04/2021, 02:21

Buck Dancer

J'etais parti pour dire du mal, j'en avais tellement envie vu ce qu'il reste du groupe et ce qu'il est devenu, mais je trouve le morceau presque bon. Surprenant dans sa construction, pas trop linéaire et avec des riffs pas si convenu. Puis il y a le chant bien hargneux (...)

16/04/2021, 23:53

Simony

J'y retrouve les mêmes défauts que les dernières sorties du groupe, titre lambda à la fin duquel tu ne retiens rien ! Au niveau des guitares c'est d'une pauvreté affligeante, indigne d'un groupe de ce niveau, y a pas de riff c'est de la r(...)

16/04/2021, 20:47

Wolf88

Tracklist:1- Intro 2:042- Die erste Levitation 5:073- Zelfkastijder 6:034- Hypnotisch Bevel - De daimonische Mensch 7:325- Zelfbestraffingstendenz en occulte Raadsels 6:106- Vom freien Tode 7:377- Scabreusheden uit hed Tuchtarsenaal 9:26(...)

16/04/2021, 14:07

Wolf88

voir aussi info:Rock'n Load 

16/04/2021, 13:57

RBD

De toute façon avec les moyens avancés par le label pour l'habillage, la production et mixage, le clip, c'est qu'il mise quelque peu sur un succès potentiel.

15/04/2021, 20:26

Jus de cadavre

Tout pareil, je suis encore ce groupe parce que j'aime beaucoup leur coté on "emmerde tout le monde" mais le dernier m'avait beaucoup déçu... et puis sur scène la dernière fois pour moi (un Hellfest) c'était bien pourri (et tr&egr(...)

15/04/2021, 19:51