Human Exposed

The Human Race Is Filth

01/01/2018

Autoproduction

Le Grind, c’était dans les années 80, juste un peu avant que le Hardcore à tendance fast ne devienne Crust, du côté de l’Angleterre aussi d’ailleurs. Ou en même temps d’ailleurs. Pour le Sludge, il aura fallu attendre encore un peu, histoire que les maniaques du Doom ne percutent de plein fouet les tarés du Hardcore. Et hop, un extrême de plus, parce que la lenteur c’était bien, mais on sentait qu’on pouvait la pousser encore plus loin. Ou plus profond. Ou les deux en même temps d’ailleurs. A propos de deux, et de trois, j’ai une histoire de combinaisons pour vous. Deux mecs qui mélangent trois styles, sur un même EP de dix minutes à peine. Avec un nom qui ne laisse planer aucun doute sur leur empathie et leur tendance à l’humanisme maniéré, les THE HUMAN RACE IS FILTH ne trompent pas grand monde, mais je ne crois pas me tromper en affirmant que là n’était pas leur intention. Non, ces deux-là sont francs, mais un peu roublard sur les bords en termes de composition et de Crossover. Parce que Crust et Grind en même temps, on connaît bien le truc, mais rembourré avec des sièges Sludge, un peu moins.

Fast & Loud ?

C’est un peu leur crédo. Et Noisy aussi, beaucoup, du moins, quand il le faut, c'est-à-dire à peu près tout le temps. Mais comme mon ami Zoheb de Qabar me les a recommandés, j’en fais de même avec vous. Si tant est que ce mélange vous sied.

Un peu de bio, histoire de remplir les lignes. Pas vraiment débutants dans le milieu, Paul Folk (guitare/basse/chant) et Kasey Harrison (batterie/chant) roulent leur bosse depuis un moment sous le manteau et dans le circuit, jouant ensemble la plupart du temps, partant du principe que deux bruitistes font encore plus de boucan en couple. Alignant les sorties depuis quelques années, au sein de projets aussi divers et variés que BITTERED, POLICE STATE, MANS PLAGUE ou THE HUMAN RACE IS FILTH en l’occurrence, Paul et Kasey ne sont pas vraiment les Paul et Virginie de l’underground, mais y ressemblent un peu, sans pour autant se caser (elle est facile, j’admets) dans un créneau particulier. Non, ce qui leur plaît, c’est justement de diversifier les plaisirs, et de nous en faire profiter, puisqu’ils ont publié pas moins de trois longue-durée et trois EP en deux ans, auquel nous pouvons ajouter ce petit dernier, Human Exposed, qui sent quand même les embruns UNSEEN TERROR de temps à autres. Mais les influences sont vastes, et surtout bien méchantes, dans un style que les HATRED SURGE, PRIMITIVE MAN, INSECT WARFARE, DYSTOPIA, WEEKEND NACHOS, TERRORIZER, NAPALM DEATH, ou CORRUPTED affectionnent de temps à autres, de façon plus personnelle. Du Crust donc, du Grind aussi, par son versant le plus analogique et bordélique (comprenez, la version américaine du truc, initiée par les flingués de REPULSION et ANAL CUNT), et pas mal de Heavy version Sludge, pour une gravité de ton sans fond, qui les pousse à boucher les trous d’air en accélération de décélérations impressionnantes de plomb. Alors, ça peut jouer aussi vite que lourd, et beugler aussi facilement que couiner, et ce premier EP qui n’en est pas vraiment un au regard de leur pedigree n’est pas inintéressant dans la forme et dans le fond, quoiqu’encore un peu trop récréatif et brouillon.

On sent que les deux gus se connaissent bien, et qu’ils aiment délirer ensemble, ce qui leur permet (en autoproduction s’entend) de sortir à peu près tout ce qu’ils veulent sans se soucier du qu’en dira-t-on. Tout n’est pas pertinent sur Human Exposed, mais cette juxtaposition de spleen rythmique et de coups de reins atomiques laisse parfois admiratif, spécialement lorsqu’elle est développée comme il/elle se doit, sur les morceaux les plus conséquents. Ainsi, « Uncivilized Pigs » et ses quatre minutes suggère un beau bordel mixant tout ce que l’extrême compte de plus extrême, tout en restant assez musical pour ne pas nous perdre dans le labyrinthe du Noise. Les guitares sont graves, un peu moins que celles de MORTICIAN, et les crises de folies appréciables, lorsque « Sufferage Is Reality » évoque la schizophrénie potache des DECHE CHARGE, en l’accommodant de professionnalisme à la PRIMITIVE MAN. Quelques riffs mastif et mosh à la NAPALM début de carrière nous autorisent des comparaisons à décharge (« Race Waste », et ses jolis grognements en unisson), avant que le duo ne sombre une fois de plus du mauvais côté Sludge du miroir pour attiser notre désespoir, en se lâchant sur « Culture Of Guilt », qui n’a pas dû les faire se sentir si coupables que ça. Mais comme leur connaissance du Hardcore est suffisamment vaste pour imposer des pulsions à la suédoise tout à fait correctes, on les pardonne, et on respecte. Alors qu’eux-mêmes ne respectent rien, c’est un comble.

En tout cas, ces deux marsouins sont quand même assez sidérants. Par leur productivité, mais aussi par leur complicité, et leur absence totale de complexe assumée. Mais leur cocktail électrisé et punkifié me satisfait amplement, et j’espère qu’ils s’y remettront lorsqu’ils auront le temps. Mais au jugé de leur volume expressif, je ne devrais pas trop tarder à retomber sur leurs exactions affolées. Peut-être pour un longue-durée, qui sait ?


Titres de l'album:

  1. Fence Walker
  2. Uncivilized Pigs
  3. Sufferage Is Reality
  4. Race Waste
  5. Culture Of Guilt

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 23/12/2017 à 17:09
70 %    494

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Killing For Culture - Tome 2

mortne2001 23/02/2021

Livres

Voyage au centre de la scène : MASSACRA

Jus de cadavre 21/02/2021

Vidéos

Killing For Culture - Tome 1

mortne2001 15/02/2021

Livres

Moonspell 2007

RBD 04/02/2021

Live Report

Olivier Verron _ Interview Conviction

Simony 27/01/2021

Interview

Voyage au centre de la scène : ASSHOLE

Jus de cadavre 17/01/2021

Vidéos

Eluveitie + Korpiklaani 2010

RBD 08/01/2021

Live Report

Sélection Metalnews 2020 !

Jus de cadavre 01/01/2021

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Bones

Pour les amateurs de PENTAGRAM, il existe un docu assez dur sur la vie chaotique de son leader. Il donne plutôt envie de se mettre à la camomille et aux cigarettes russes.

28/02/2021, 13:54

Satan

@ Yolo : Soit c'est de l'ignorance, soit de la bêtise... ou de l'humour sacrément mal formulé. Un petit peu comme ton orthographe en somme.

28/02/2021, 12:37

Invité

@Yolo : Ce qu'il y a de bien avec les opinions tranchées, c'est qu'ça relance le débat. En somme vous êtes une sorte de provocateur, quoi.

28/02/2021, 11:28

Invité

@Yolo : Ce qu'il y a de bien avec les opinions tranchées, c'est qu'ça relance le débat. En somme vous êtes une sorte de provocateur, quoi.

28/02/2021, 11:28

Yolo

La Polognes est l'un des seuls pays respectables en Europe actuellement par ses prises de position. Point barre.

28/02/2021, 10:16

MorbidOM

Complétement d'accord avec Gargan.Simony, je te conseille la lecture de Jean-Claude Michéa (si tu as la flemme ou peu de temps on peut facilement trouver des conférences qu'il a données sur internet)Christopher Lasch ça marche aussi ma(...)

27/02/2021, 19:42

Arioch91

encore moins sur Conan*

27/02/2021, 19:35

Arioch91

Jamais un patronyme d'un groupe n'a été en aussi inadéquation avec sa musique.Je ne crache pas sur le Doom, encore moins que Conan (le personnage) mais sans déconner : quiconque a lu une aventure de Conan, en particulier sur un champ de bataille, que l(...)

27/02/2021, 19:34

Gargan

Je pense de plus en plus que la critique "des lois archaïques" est un faux-nez du libéralisme (celui qui ne te veux vraiment pas du bien si tu ne fais pas partie des 1%). 

27/02/2021, 18:27

Simony

Perso, je reste mesuré sur la non menace que représente les lois religieuses archaïques de son pays. Loi anti-avortement, répression et censure envers les artistes qui ne respectent pas les lois sur le blasphème, et ça ce n'est que ce que nous, bons Fr(...)

27/02/2021, 17:56

KaneIsBack

Ce mec a toujours été une trompette...

27/02/2021, 17:33

Buck Dancer

En plus il demande un don....Je fais mon rebelle mais c'est vous qui payez l'amande. Il se fout du monde sur ce coup là. 

27/02/2021, 16:35

MorbidOM

Quel rebelle !Sinon, désolé mon grand je n'ai pas l'impression que "lois religieuses archaïques de ton pays" soient la plus grande menace pour notre liberté (en tout cas à l'Ouest mais même à l'Est j'(...)

27/02/2021, 15:58

Humungus

D'accord avec Buck Dancer sur ce titre.Le précédent extrait était bien plus savoureux.A voir la totalité de l'oeuvre donc...Par contre, le clip est chiadé.

26/02/2021, 08:38

Buck Dancer

De savoir que Rutan fait désormais partie du groupe éveil ma curiosité pour l'album, mais le morceau s'écoute et s'oublie une fois terminé. Certainement un résumé de ce que sera l'album a mes oreilles. 

25/02/2021, 15:58

Moshimosher

Intéressant, intéressant...

25/02/2021, 13:59

Arioch91

Le clip est juste insoutenable. Tellement que je trouve la zique de CC en décalage avec les images. Trop propre pour ce qui est montré. Mais je dois reconnaître qu'avec cette vidéo sur du trafic d'organes immonde, Canniboul fait fort, très fort. Pas pr&(...)

25/02/2021, 11:30

Arioch91

La voix est juste horripilante   Next !

25/02/2021, 08:56

Arioch91

Ca dépote ! Mais ça, je le dis souvent, j'écoute l'album et souvent, je finis par dire : next !Donc je vais pas m'emballer et écouter l'album plus en détails avant de me prononcer.

25/02/2021, 08:52

Humungus

Ah là oui !C'est effectivement très cliché dans le genre (ce qui reste quasi obligatoire d'ailleurs dans le style), mais effectivement, c'est largement au dessus de la moyenne pour ce qui est de la "clarté" de l'ensemble.Tr&e(...)

25/02/2021, 08:14