Old Eyes, New Heart

Madder Mortem

26/01/2024

Dark Essence Records

Un nouveau MADDER MORTEM est un petit évènement en soi. D’autant plus que le groupe s’est fait plus que rare ces dernières années, allant jusqu’à imposer un long silence de six ans. Certes, Marrow avait laissé de quoi réfléchir, mais les fans commençaient à trouver le temps long, et exigeaient un huitième album qu’ils estimaient mériter au vu de leur fidélité. Alors, le quintet d’Oslo s’est retroussé les manches, a lâché deux singles l’année dernière, pour mieux revenir par la grande porte en 2024.

Old Eyes, New Heart est donc désormais disponible sur le Bandcamp du groupe, qui livre aussi quelques informations pour mieux comprendre ce hiatus. Tout du moins l’ambiance dans laquelle cette nouvelle œuvre a été finalisée.

En 2023, Jakob, le père de BP M. Kirkevaag (guitare) et Agnete M. Kirkevaag (chant) est décédé. Cette expérience traumatique a profondément choqué les deux musiciens, puisque leur père s’était impliqué dans la carrière du groupe dès ses débuts. Et tout ce qu’il reste de sa mémoire est contenu dans cette pochette qu’il a lui-même imaginée, et qui ressemble fort à des adieux artistiques et familiaux. Pourtant, l’album ne verse aucunement dans le deuil, et semble regarder vers l’avenir tout en se reposant sur le passé. Un passé pas si lointain d’ailleurs, et qui a fait du groupe l’un des plus respectés de son pays et de sa génération.

Old Eyes, New Heart contemple donc le monde avec un regard ancien, mais un cœur neuf. Les thématiques sont plutôt simples, et se concentrent sur l’ambivalence qui existe entre l’espoir et la déception, qui souvent se complètent ou se contredisent. Un concept comme un autre, profondément humain, que la musique met une fois de plus en relief avec magie et inspiration. MADDER MORTEM n’a donc absolument pas changé, juste muri, et ce huitième chapitre d’une saga passionnante vient immédiatement se ranger aux côtés des épisodes les plus passionnants de l’aventure norvégienne.

On parle souvent de Metal Progressif pour définir la musique du groupe. Certes, j’en conviens, l’évolution des thèmes, la complexité des arguments aiguillent sur cette piste de façon assez probante, mais pourtant, je ne peux m’empêcher de voir en MADDER MORTEM un simple groupe de Rock ouvert, parfois Metal, parfois Folk, de temps en temps expérimental, mais toujours sincère. Et Old Eyes, New Heart ne déroge pas à cette règle.

Le line-up complété des fidèles Mads Solås (batterie) et Tormod Langøien Moseng (basse), et du petit dernier Anders Langberg (guitare, depuis 2018) permet à BP et Agnete de se laisser aller à leur créativité la plus intime, et si les accents de la chanteuse sont toujours aussi envoutants, elle a encore progressé en sensibilité et humanité, se transformant en actrice musicale pour mieux nous happer dans son monde fait d’émotions simples et d’expressions complexes.

Enregistré et produit par BP, Old Eyes, New Heart jouit d’un son qui respire. La dynamique de l’ensemble est large, et les instruments profitent d’une liberté chèrement acquise. On se délecte donc de ces longs passages atmosphériques, de ces silences qui laissent Agnete murmurer comme dans un rêve, avant d’être doublée par sa propre voix, alors même que l’instrumental joue la pondération pour ne pas troubler cette contemplation (« Cold Hard Rain »).

Après écoutes répétées, Old Eyes, New Heart n’est peut-être pas l’album le plus versatile de la carrière des norvégiens. Mais il est sans conteste l’un des plus homogènes, et des plus sincères. Avec une base Rock assez dure et soutenue, le groupe brode des thèmes universels, et se permet même des accroches plus directes et sombres, à l’image sonore de « Unity », l’un des morceaux les plus agressifs et définitifs. Mais on le sait, le groupe n’aime rien tant que jouer sur le contrepied, comme pour mieux formaliser le caractère imprévisible de la vie. Ainsi, les riffs se veulent amers, la voix atonale, et la rythmique faussement paisible, ce qui permet à l’ouverture de « Coming From The Dark » d’émerger des ténèbres du deuil pour suivre la lumière de la vie, une fois les siens perdus à jamais.

Le choix de ne pas se laisser aller à des divagations stériles permet au disque de garder un fil rouge bien visible, même si les expériences menées prennent leurs distances avec ce garde-fou pour mieux explorer les cavernes d’un Metal contemporain syncopé et entraînant (« Towers » duquel exhale une joie assez tangible et en forte opposition avec la perte qu’ont connu BP et Agnete).

Musicalement riche, Old Eyes, New Heart offre à l’inverse de son titre un regard neuf sur des émotions anciennes. Les variations, les stimulations, les respirations permettent aux norvégiens de laisser passer quelques épisodes de quiétude, très mélodiques et à l’acoustique fine, via « Here And Now » que le MARILLION moderne aurait pu incarner en compagnie d’Anneke.

Tout ceci déborde évidemment du cadre d’un simple Metal agrémenté de quelques fantaisies torturées. Même si le quintet titille encore la sensibilité des fans d’extrême avec « Things I’ll Never Do » qui braille comme un nouveau-né, l’ambiance globale de l’album se veut plutôt contemplative, et offre une réflexion intéressante sur le deuil, les espoirs déçus et les vraies trahisons.

Mais la trahison des fans n’est pas pour aujourd’hui. MADDER MORTEM n’a rien perdu de sa singularité, et ose toujours aller chercher dans le lointain son inspiration, calme comme un hiver nordique, mais âpre comme un froid glaçant.

Le silence est donc rompu avec beaucoup de précautions, et l’hibernation terminée. MADDER MORTEM se réveille au petit matin, et renoue avec sa famille. Diminuée, mais toujours présente. Jakob doit être fier de son engeance, lui qui l’observe désormais du haut de son paradis blanc.  

 


Titres de l’album:

01. Coming From The Dark

02. On Guard

03. Master Tongue

04. The Head That Wears The Crown

05. Cold Hard Rain

06. Unity

07. Towers

08. Here And Now

09. Things I’ll Never Do

10. Long Road


Site officiel

Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 28/01/2024 à 16:38
90 %    186

Commentaires (1) | Ajouter un commentaire


Seb
@92.184.118.132
06/02/2024, 14:31:30

Excellent album, comme toujours avec ce groupe ! 

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Enslaved + Svalbard + Wayfarer

RBD 20/03/2024

Live Report

Voyage au centre de la scène : BLOODY RITUAL

Jus de cadavre 17/03/2024

Vidéos

Crisix + Dead Winds

RBD 20/02/2024

Live Report

Abbath + Toxic Holocaust + Hellripper

RBD 21/01/2024

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Tourista

Au delà du commerce qui brûle, ce qui est ÉVIDEMMENT regrettable pour l'entrepreneur et la clientèle, il est difficile de ne pas voir le côté comique de l'événement... Au pays des clochers qui ont servi si souvent de barbecues.  (...)

15/04/2024, 18:21

Simony

Oh ça va on rigole ! Pour une musique qui se dit en désaccord avec le concept de religion, je trouve que l'on sacralise et idolâtre un peu trop de choses dans cette scène.C'est dommage c'est sur mais c'est que du matériel, ça va !

15/04/2024, 16:14

Labbé

je plussoie ! cet album est effectivement fort fort bon... mention spéciale pour Howl of Gleaming Swords. Merci pour la découverte ! 

15/04/2024, 15:01

LeMoustre

Le niveau des commentaires ici ça fait peur

15/04/2024, 14:25

LeMoustre

Oh purée !!! Merde !Moi qui ai eu la chance de pouvoir y trainer une demi journée entière (il les fallait) a la recherche de perles d'époque, émerveillé par ce magasin-musée, c'est bien fâcheux cette news.U(...)

15/04/2024, 13:47

Humungus

Y'a des gens ici qui sont trop "Trve".

15/04/2024, 06:54

Satan

Y a des gens ici qui n'ont aucun sens de l'Histoire et un sens de l'humour franchement bas-de-plafond.

14/04/2024, 23:29

azerty666

Résidu de Slayer, mouhahahahahaaaa ^^

14/04/2024, 20:10

Tourista

Un beau black friday.

14/04/2024, 15:48

Benstard

Putain ça me fait mal comme c'est en bois.

14/04/2024, 08:21

Humungus

Ah mais ouais !!!Il m'a fallu 24h pour comprendre... ... ...

14/04/2024, 06:55

Tourista

J'ai mis du temps à capter !! 

14/04/2024, 05:40

Tourista

14/04/2024, 05:39

Saul D

Jinx, j'y ai pensé, mais ils chantent en anglais je crois.... ( "stand up for rock'n'roll power", si je ne me trompe pas...)...je pensais sinon à un groupe entre Trust et Satan Jokers ( pour le son), Attentat Rock, c'est plus rock'n'roll que h(...)

13/04/2024, 16:44

Tourista

Fan service. La voix me fait chier d'une force, par contre... Clairement ce ne sera pas un album pour mézigue. Je comprends mieux pourquoi je n'ai jamais accroché à Death Angel, et c'est pas faute d'avoir essayé depuis 35 piges.

13/04/2024, 10:31

Rudy Voleur

13/04/2024, 06:59

Arioch91

on veut du sonOu pas   

11/04/2024, 20:01

Moshimosher

Cool ! Une avant-première du prochain Burzum ! Maintenant qu'on a la pochette, on veut du son !!!

11/04/2024, 18:49

Simony

On sait où était Varg Vikernes à ce moment là ?I'm on my way to burn the shop....

11/04/2024, 15:52

grosse pute

Le karma

11/04/2024, 12:40