A l'instar de METALLICA, DIMMU BORGIR a fait poireauter ses fans durant 8 longues années avant d'offrir un successeur au très correct Abrahadabra qui a vu le groupe se produire ensuite avec un orchestre symphonique le temps de quelques dates événementielles.

Après la diffusion sur les réseaux sociaux du premier extrait, Interdimensional Summit, l'inquiétude était de mise avec ce titre très axé sur les orchestrations et surtout les chœurs (grandioses) au détriment de la voix si caractéristique de Shagrath et ce malgré les riffs (bien qu'en retrait) très typé Black Metal des années 90...et le deuxième titre dévoilé, Council Of Wolves & Snakes, rassura quelque peu sur l'inspiration du groupe avec ce titre à la fois martial et tribal.

Eonian étant maintenant officiellement sorti, il est grand temps de se pencher sur cette nouvelle offrande des norvégiens et dès The Unveiling le ton est donné. DIMMU BORGIR pousse encore plus loin les expérimentations symphoniques tout en respectant son passé de groupe de Black Metal (atmosphérique). 

En effet, comme le laissé présager Interdimensional Summit, le groupe s'est appliqué à proposer des riffs et atmosphères rappelant fortement leur héritage de la scène Metal extrême norvégienne tout en apportant une fraîcheur bienvenue à cette recette déjà bien connue des amateurs du genre. 

Ne cherchant aucunement la facilité, le groupe s'est attelé à proposer des titres dignes de leur stature tout en innovant. Ainsi des morceaux comme The Empyrean Phoenix ou I Am Sovereign nous rappelle Puritanical Euphoric Misanthropia pour son coté venimeux et Death Cult Armageddon pour l'effet bande-originale.

Bien que peu mis en avant par le groupe et les médias, l'un des grands artisans de la haute qualité de cet album revient à Gerlioz, le claviériste du groupe depuis 2010. DIMMU BORGIR n'ayant pas fait appel à un orchestre symphonique pour la production de cet album (uniquement une chorale déjà présente sur le fameux live Forces Of The Northern Night), l'intégralité des orchestrations et ambiances n'est dû qu'à cet homme et la prestation mérite d'être saluée.

Bien que placées en fin d'album, Alpha Aeon Omega et Rite Of Passage figurent parmi les plus beaux morceaux du groupe. Riches en ambiances et en émotions, ces titres sont appelés à devenir des futurs classiques du groupe amenant le style de DIMMU BORGIR à son paroxysme.

Avec Eonian, DIMMU BORGIR prouve une nouvelle fois qu'il est un groupe à part dans le monde du Metal extrême et signe un nouveau chef-d’œuvre qui fera date.

Titres de l'album :

  1. The Unveiling
  2. Interdimensional Summit
  3. Aetheric
  4. Council Of Wolves & Snakes
  5. The Empyrean Phoenix
  6. Lightbringer
  7. I Am Sovereign
  8. Archaic Correspondence
  9. Alpha Aeon Omega
  10. Rite Of Passage

Page Facebook officielle


par JérémBVL le 10/05/2018 à 14:57
89 %    356

Commentaires (6) | Ajouter un commentaire


Ritchie
@78.192.38.132
10/05/2018 à 15:13:19
groupe mort avec la sortie de Death Cult Armageddon en 2003 et cela n'est pas cette bouse infame d'hollywood metal qui va changer la donne

totoro
@83.157.179.222
10/05/2018 à 22:09:36
Je n'avais pas aimé "Abrahadabra" plus que ça, à l'exception de quelques morceaux ("Getaways" en particulier), donc j'étais assez dubitatif à l'annonce de cet album. "Interdimensional Summit" m'a laissé circonspect, même si finalement j'y suis revenu de plus en plus régulièrement. "Counil Of Wolves And Snakes" m'a quant à lui rassuré sur la créativité du groupe, même si j'y entends très clairement du Rotting Christ sur les "breaks mystiques". Et finalement, "Eonian" se révèle pour moi un excellent cru de Dimmu Borgir. J'y retrouve un peu de tout ce qui a fait le succès du groupe. La noirceur Black Metal, les orchestrations grandiloquentes somptueuses, le riffing Heavy/Thrash, et surtout la mélancolie que j'avais tant aimé sur "Spiritual Black Dimensions". Un album complet donc, et vraiment inspiré. Je ne peux pas m'empêcher de penser à Game Of Thrones en écoutant "I am sovereign", puis avoir l'envie de dessouder du marcheur blanc tandis que "Rite Of Passage" me tire les larmes avec ses mélodies à tomber. Vraiment une belle réussite pour un album finalement pas putassier pour un sou et qui montre un groupe battant en brèche l'immobilisme musical. Du Hollywood Metal de cet acabit, j'en reprends tous les jours !

SpinoutVS
@84.246.217.200
16/05/2018 à 10:09:03
Bravo à Jérém pour cette chronique ! J'aurai-s aimé la faire mais je suis d'accord avec le contenu de ta chronique qui est très bien et en phase avec mon ressenti après plusieurs écoutes d'EONIAN déjà. Merci pour l'info sur GERLIOZ car je pensais que l'album n'avait été écrit que par Shagrath et ses acolytes guitaristes. C'est effectivement une pointure de compositeur!

J'ai d'abord été fort surpris et même un peu déçu à la première écoute car je m'attendais à des morceaux épiques comme "Interdimensional Summit"... Après plusieurs, je me rend bien compte que DIMMU BORGIR a voulu INNOVER et ne pas rester sur ses acquis avec des morceaux plus complexes et recherchés ainsi que des sons indus par ci-par là. Il est bien différent des précédents et reste un bon album bien que je préfère quand même ABRAHADABRA a celui-ci. DIMMU BORGIR est bel et bien un groupe sur qui on peut toujours compter !
Bien d'accord avec Totoro pour : "Je ne peux pas m'empêcher de penser à Game Of Thrones en écoutant "I am sovereign" ".

JérémBVL
membre enregistré
16/05/2018 à 13:41:07
Merci pour vos commentaires constructifs! Du coup SpinoutVS tu me fais douter pour Gerlioz...il a bel et bien interprété ses parties de claviers/synthés mais pour la composition il faut que je vérifie. N'ayant pas l'album physique, je n'ai pas accès aux crédits de l'album!

Simony
membre enregistré
16/05/2018 à 14:11:35
Visiblement c'est le trio Shagrath, Silenoz et Galder pour la musique et Silenoz pour les paroles. Ensuite, a-t-il joué un rôle plus important que ce que lui accordent les crédits de l'album... peut-être.

Uter
@93.17.233.98
18/05/2018 à 08:58:51
"un nouveau chef-d'oeuvre", la bonne blague, c'est la même "soupe" depuis plusieurs album, c'est vide, creux, sans âme..... il ne vraiment pas être difficile pour apprécier ce type d'album

Ajouter un commentaire


Birds In Row

We Already Lost The World

Deadline

Nothing Beside Remains

Faustcoven

In The Shadow Of Doom

Confessor Ad

Too Late To Pray

Invocation Spells

Spread Cruelty in the Abyss

Ultra-violence

Operation Misdirection

Droid

Terrestrial Mutations

Witchfyre

Grimorium Verum

Haunt

Burst Into Flame

Funeral Mist

Hekatomb

Tremonti

A Dying Machine

Truchło Strzygi

Pora Umierać

Dee Snider

For The Love Of Metal

Sadraen

Orphan Lord

Drawn And Quartered

The One Who Lurks

Outline

Fire Whiplash

Silence Of The Abyss

Silence Of The Abyss

Lykhaeon

Ominous Eradication of Anguished Souls

Boar

Poséidon

Kingdom

Putrescent Remains Of The Dead Ground

Alcatraz Hard Rock & Metal Festival - Dimanche

JérémBVL / 16/08/2018
Alcatraz Festival

Alcatraz Hard Rock & Metal Festival - Samedi

JérémBVL / 15/08/2018
Alcatraz Festival

Alcatraz Hard Rock & Metal Festival - Vendredi

JérémBVL / 14/08/2018
Alcatraz Festival

Nervosa + Sekator

RBD / 11/08/2018
Black Thrash Metal

Phoenix in Flames + Black Bart

grinder92 / 07/08/2018
Black Bart

Concerts à 7 jours

Sadistic Intent + Pillorian + Toxic Holocaust

18/08 : Sur Hodémont, Méan ()

+ Venom Prison + Goatwhore

18/08 : Le Petit Bain, Paris (75)

Goatwhore + Dying Fetus

18/08 : Le Petit Bain, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

Là on est vraiment dans une totale ineptie ! Car en allant au bout de la logique, effectivement comment vérifie-t-on que chacun joue? (tout à fait Simony !). Et puis la vidéo ne montre absolument rien, donc on reste dans l’inutilité jusqu'au bout...


Annulé, j'ai vu Jean Michel tout au fond à droite qui faisait semblant de jouer. Honte à toi Jean Michel ! Et pour ton information Sylvie, tu étais à contre-temps sur tout le morceau... j'ai les pistes de chacun de toute façon.... y a pas de quoi vous applaudir. :-)


Repose en paix mon cher frère tu es et restera dans mon cœur à jamais mais on se retrouvera vite la haut je l'espère je t'aime


Bizarrement je trouve un petit feeling Deicide sur ce morceau. Le chant peut être...


Merci pour ce report JérémBVL !
Les photos et le descriptif du fest font que j'me laisserai bien tenter aussi l'an prochain... A voir l'affiche 2019 donc...

PS : Putain ! Louper EXHORDER pour un changement de running order inopiné... J'en aurai bouffer mon slip moi bordel !!!


oh oui oh oui oh oui !!!


Fébrilité bordel !!! L'album que j'attends le plus cette année !!!


J'ai écouté ce morceau pour la première fois il y une semaine ou deux ( m'étant jamais intéressé au groupe). Effectivement très bon morceau.


World... était mauvais


On dirait du Morbid Angel ! Super


Hé ben... Ça fait pas mine ce morceau ! Beaucoup plus Death Metal que Grindcore par contre...


RIP ! Un putain de titre culte !


Merci beaucoup Bones! La suite arrive demain!
Sinon entièrement d'accord avec toi pour la fluidité aux différents stands/WC!
C'est un festival agréable à vivre mais les prix sont assez hallucinants, je ne suis pas allé en festival depuis un moment mais je me rappelle pas de prix au(...)


@beliath : C'est bien pour ça que j'ai mis "selon les dires de Nergal" Parce que je me doutais d'un truc louche ;)
Après je comprend qu'il puisse avoir besoin de justifier ce titre le père Nergal, car au premier coup d’œil, on pense plus à un titre d'album de groupe gothico-ado-marilyn(...)


Un super petit fest qui gagnerait à être connu !
Super affiche, circulation fluide, jamais plus d'une minute d'attente aux jetons, à la bouffe, aux bars ou aux toilettes. J'avais jamais vu ça ! :-))))
Putain ça change des queues interminables au Hellfest ou au Download !


"Celui-ci s'intitulera I Loved You At Your Darkest et sortira le 5 octobre prochain via Nuclear Blast. Ce titre est tiré d'un verset de la Bible selon les dires de Nergal. "C'est même une citation du Christ lui-même" ajoute t-il." FAIL !

C'est ni de Jésus, ni même dans la Bible, du(...)


J'ai entendu THE QUILL quand je distribuais les flyers à l'entrée et ça avait l'air pas mal du tout! Du bon Heavy/Rock 70's avec un excellent chanteur!


Et bien la journée du samedi avec SATYRICON, SOLSTAFIR, UFOMAMMUT et ORANGE GOBLIN avait quand même une sacrée gueule pour moi. Sans parler d'autres sympathiques groupes comme MUNICIPAL WASTE ou ARMORED SAINT... vivement demain du coup !
Par contre, JérémBVL, as-tu entendu un peu THE QUIL(...)


On dirait bien oui! Tout une epoque


On dirait bien oui! Tout une epoque