Her Chariot Awaits

Her Chariot Awaits

22/05/2020

Frontiers Records

Le label Frontiers a regagné ma confiance depuis longtemps, et c’est ainsi que chaque album que la maison de disques italienne met sur le marché mérite une chronique selon moi. Entre les supergroupes montés par Serafino et les valeurs sûres continuant leur parcours, le résultat est toujours digne d’une écoute sans que je n’ai à chercher les tenants et aboutissants de l’affaire. Mais parfois, sans vraiment chercher la petite bête, il m’arrive de douter. Dans le cas du nouveau concept international HER CHARIOT AWAITS, c’est un nom qui a attiré mon attention et suscité ma méfiance, celui de Pilar Giménez García, surnommée « Ailyn ». En effet, la présence au chant de l’ancienne vocaliste de SIRENIA m’a quelque peu chagriné, m’attendant sans doute à une resucée symphonique ou gothique briseuse de tympans et usant ma patience. Mais la tête pensante du projet m’a rassuré de son passé, et c’est donc circonspect mais sans véritables aprioris que j’ai tendu l’oreille sur ce premier éponyme. Et grand bien m’en a pris, puisque le nom de SIRENIA ne signifie pas grand-chose dans ce nouvel univers. Merci à Mike Orlando d’avoir chapeauté ce projet, et merci également à Serafino d’avoir présenté le guitariste et la chanteuse, qui ensemble nous offrent une bonne tranche de Hard Rock moderne et décomplexé. La genèse du groupe remonte à un peu plus d’un an, Mike étant en rupture de ban avec ADRENALINE MOB depuis la tragédie de la tournée 2017 qui coûta la vie au bassiste David "Z." Zablidowsky et au tour manager Jane Train, et Pilar ayant quitté le navire SIRENIA en 2016. L’entente entre les deux fut si évidente que Mike se décida à mettre sur pied un nouveau projet en attendant un futur plus stable, et se mit à composer des chansons correspondant à la tessiture et au style de sa nouvelle partenaire. Le résultat est un modèle de Hard Rock contemporain, direct, gorgé de technique personnelle, mais suffisamment catchy pour plaire au plus grand nombre.

Outre Mike à la guitare et Pilar au chant, on retrouve le batteur Jeff Thal (frère de Ron Thal de BUMBLEFOOT), et le bassiste de session Brian Gearty complétant le line-up, et autant dire que l’osmose entre les quatre musiciens est terriblement palpable. Dans un registre qui tient plus de l’expérience de Mike que de celle de Pilar, HER CHARIOT AWAITS se situe dans une frange plutôt alternative du Hard-Rock américain, basé sur des refrains hauts en couleurs et des couplets explosifs. On pense même parfois à une version électrifiée du NO DOUBT le plus puissant, spécialement lorsque le beat se veut jumpy et l’ambiance festive (« Stolen Heart », nuancé toutefois de quelques arrangements MANSON pour corser le tout). Visiblement très à l’aise dans son nouveau costume de party-girl, Pilar s’en donne à cœur joie et chante plus libérée que jamais, s’accordant de tous les registres imposés par son partenaire. Les deux nouveaux collaborateurs ne tarissent d’ailleurs pas d’éloges l’un envers l’autre, Pilar se déclarant « honorée de faire partie de cette nouvelle aventure, qui lui a permis d’explorer une nouvelle facette de son chant », tandis que Mike affirme que « c’était un vrai plaisir d’écrire et de jouer ces chansons avec une chanteuse aussi talentueuse que Pilar, et d’exploiter une facette plus commerciale du Rock ». Le mot est lâché, qui sonnera vulgaire pour certain, mais le but est avoué, et le résultat concret. Her Chariot Awaits est en effet un projet tout à fait commercial, sans faux-semblant ni hypocrisie, et si le côté artistique lèsera sans doute ceux qui attendaient beaucoup de ce partenariat explosif, les autres se satisferont très bien de cette musique accrocheuse, sans autre ambition que de divertir l’auditeur.

N’étant ni un fan d’ADRENALINE MOB, ni un passionné de l’histoire de SIRENIA, j’ai fondu en écoutant ces hymnes au plaisir instantané, parfois plus profonds qu’une simple recherche de séduction massive. De temps à autres, Mike a d’ailleurs taillé une robe de soirée sur mesure à sa nouvelle chanteuse, lui écrivant le soyeux « Constant Craving » pour lui remémorer son passé symphonique. Mais ici, le but recherché est l’efficacité, et surtout, l’énergie, ce que l’entame directe et tonitruante de « Misery » prouve de son intro explosive qui permet à Pilar de lâcher un hurlement qu’on sent cathartique. Une libération pour nos deux musiciens ? Quelque part oui, et une catharsis simple et excitante, qui confère à ce projet un parfum de naturel très plaisant. Si le bilan est assez léger en termes de création, le carton est plein en délectation, pour peu que le Hard-Rock simple et moderne soit votre tasse de thé. Un Hard mois facile d’accès qu’il n’y paraît, et qui permet à Mike de méchamment se faire plaisir en solo, l’homme distillant quelques sextolets à rendre fous ses adversaires. La production, évidemment propre reste assez rêche pour que l’entreprise ne perde pas son cachet authentique, et le tempo varie selon l’inspiration, passant d’un pêchu mordant à un mid prenant. Difficile ainsi de résister à la pression juvénile d’un « Dead & Gone », tout comme il est impossible de rester indifférent aux syncopes de « Screaming Misfire », dégénérant punky sur les bords. A mi-chemin d’un Rock traditionnel et d’un alternatif contemporain, HER CHARIOT AWAITS lance tube sur tube, et la voix libérée, délivrée de Pilar fait vraiment plaisir, rappelant parfois DIAMANTE (« Say No »). En trois-quarts d’heure, toute faute de goût est évité, le guitariste ayant eu le flair de ne pas sombrer dans la redite, variant ses riffs et ses ambiances pour nous offrir une récréation fraîche et stimulante (« Line Of Fire »).

Si la voix de l’espagnole domine les débats, elle partage parfois la vedette avec Mike, sur les segments les plus tendus, comme ce « Turning The Page », au lick diabolique et à la dualité vocale hypnotique. Le réfractaire pourra arguer du fait que deux musiciens de cette trempe auraient pu prendre plus de risques et accoucher d’une œuvre plus ambitieuse, mais lorsqu’il se sera rendu compte que la tension tient de bout en bout et que le groupe est encore capable en fin d’album d’accoucher d’un titre comme « Take Me Higher » (qui rappelle un peu TOKYO TABOO avec son phrasé masculin rappé et son riff concentrique et obsédant), ses griefs resteront dans sa poche pour de bon. Un peu de tendresse (« Just Remember »), un final explosif et légèrement Pop (« Forgive Me Dear »), et l’exubérance de Her Chariot Awaits de s’imposer, transformant ce concept en projet musical viable et euphorisant. Une parenthèse peut-être dans la carrière des musiciens impliqués, mais une parenthèse qui leur redonnera certainement le sourire et de quoi voir l’avenir avec quiétude. Un party album de première classe !


Titres de l’album :

01. Misery

02. Dead & Gone

03. Screaming Misfire

04. Stolen Heart

05. Constant Craving

06. Say No

07. Line Of Fire

08. Turning The Page

09. Take Me Higher

10. Just Remember

11. Forgive Me Dear


Facebook officiel


par mortne2001 le 05/12/2020 à 17:57
80 %    150

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Dirge + Spinning Heads 2005

RBD 05/04/2021

Live Report

Voyage au centre de la scène : Frank Arnaud

Jus de cadavre 21/03/2021

Vidéos

Nile + Krisiun + Grave + Ulcerate 2009

RBD 03/03/2021

Live Report

Killing For Culture - Tome 2

mortne2001 23/02/2021

Livres

Voyage au centre de la scène : MASSACRA

Jus de cadavre 21/02/2021

Vidéos

Killing For Culture - Tome 1

mortne2001 15/02/2021

Livres

Moonspell 2007

RBD 04/02/2021

Live Report

Olivier Verron _ Interview Conviction

Simony 27/01/2021

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
la reine des neiges

ha ha! nul!

18/04/2021, 00:02

Eliminator

Tout est à chier, riffs insipides, claviers ultra kitch, refrain ultra mielleux. Ce son de gratte de merde, c'est époustouflant ! Cette mode des grattes 7/8 cordes me saoule, laissez ça à Meshuggah. Meme pas envie de juger le reste. Monde de merde! ;)

17/04/2021, 23:54

Gargan

On peut écouter la totalité à présent, et il faut bien dire que ça sort tout de suite du lot ! Je me tâte pour une commande.

17/04/2021, 19:01

Wolf88

17/04/2021, 17:26

NecroKosmos

Nous sommes vieux et nous avons bon goût. Bon, moi qui suis ultra-fan, j'adore le dernier album mais je trouve que la production y était un peu à chier. Mais je reste totalement confiant.

17/04/2021, 10:03

NecroKosmos

Bien vu le nom du groupe : facile à prononcer pour les non-biélorusses...  :)

17/04/2021, 09:59

Humungus

Mouais...Clairement pas terrible.Je rejoins Simony (sauf que moi j'avais plus qu'apprécié les deux derniers albums).Bref... A juger sur la longueur quoi... ... ...

17/04/2021, 08:51

Humungus

Ne nous voilons pas la face MorbidOM :Nous sommes vieux bordel !!!

17/04/2021, 08:51

Gargan

Très belle punchline finale haha !

17/04/2021, 08:41

MorbidOM

Je partageais les mêmes craintes d'autant que le dernier n'était pas forcément un accident (ça faisait un moment que le groupe tournait un peu en rond, d'ailleurs l'avant dernier si il était moins mauvais était déjà d&eacu(...)

17/04/2021, 02:21

Buck Dancer

J'etais parti pour dire du mal, j'en avais tellement envie vu ce qu'il reste du groupe et ce qu'il est devenu, mais je trouve le morceau presque bon. Surprenant dans sa construction, pas trop linéaire et avec des riffs pas si convenu. Puis il y a le chant bien hargneux (...)

16/04/2021, 23:53

Simony

J'y retrouve les mêmes défauts que les dernières sorties du groupe, titre lambda à la fin duquel tu ne retiens rien ! Au niveau des guitares c'est d'une pauvreté affligeante, indigne d'un groupe de ce niveau, y a pas de riff c'est de la r(...)

16/04/2021, 20:47

Wolf88

Tracklist:1- Intro 2:042- Die erste Levitation 5:073- Zelfkastijder 6:034- Hypnotisch Bevel - De daimonische Mensch 7:325- Zelfbestraffingstendenz en occulte Raadsels 6:106- Vom freien Tode 7:377- Scabreusheden uit hed Tuchtarsenaal 9:26(...)

16/04/2021, 14:07

Wolf88

voir aussi info:Rock'n Load 

16/04/2021, 13:57

RBD

De toute façon avec les moyens avancés par le label pour l'habillage, la production et mixage, le clip, c'est qu'il mise quelque peu sur un succès potentiel.

15/04/2021, 20:26

Jus de cadavre

Tout pareil, je suis encore ce groupe parce que j'aime beaucoup leur coté on "emmerde tout le monde" mais le dernier m'avait beaucoup déçu... et puis sur scène la dernière fois pour moi (un Hellfest) c'était bien pourri (et tr&egr(...)

15/04/2021, 19:51

KaneIsBack

J'ai à la fois hâte et peur, le dernier album en date était franchement mauvais, et la longue période (7 ans, quand même !) entre les deux ne me rassure pas vraiment. Mais c'est ImpNaz, donc j'écouterai ça avec attention quand mê(...)

15/04/2021, 19:14

Humungus

"De plus on parle de groupe 100% masculin tout aussi peu intéressant, si ça c'est pas une preuve !"AH AH AH AH !!! !!! !!!

15/04/2021, 16:23

Simony

Pour ce qui est de la présence de la news si ce n'était pas des femmes, bien sur que l'on en parlerait tout de même, d'ailleurs tu remarqueras que cet aspect (groupe 100% féminin) n'est absolument pas mis en avant et de plus on parle de groupe 100% m(...)

15/04/2021, 15:04

RBD

C'est une belle saloperie, mais il a l'air très optimiste. Peut-être que les médecins ont été rassurants. Je ne sais s'il en sortira en état de reprendre, mais il a déjà tellement fait pour le Thrash !

15/04/2021, 12:51