II

Dead Cross

29/10/2022

Ipecac Recordings

Tu ouvres une porte, il est derrière. Tu regardes par le judas, tu le vois. Dans la rue, il te suit à quelques dizaines de mètres. En studio, il se cache derrière les amplis, et surgit comme un diable de sa boite pour enregistrer le chant à ta place. A la manière d’un Droopy maniaque, Mike Patton est l’omniprésent, l’omnipotent, et peut-être même l’omniscient, en matière d’art évidemment, et une fois encore, c’est un plaisir de le retrouver au micro d’un de ses side-projects les plus fameux de ces dernières années, DEAD CROSS.    

  

Encore une fois flanqué de ses fameux lieutenants, Dave Lombardo, fidèle, Justin Pearson, fiable et Mike Crain, toujours prêt, Mike Patton nous en redonne pour notre argent, a rechargé les lots dans les engins à pincettes, et nous invite à découvrir sa nouvelle fête foraine bruitiste remise à neuf, cinq ans après son ouverture. Le premier tour de piste, éponyme, quoique très intéressant, n’avait pas convaincu tout le monde. On y voyait une énième tentative de transcender le Thrash de papa par des impulsions personnelles, et si le mélange était explosif, il lui manquait encore un chouia de puissance.  

Ou de bizarrerie.

Ou de folie.

Oui de folie, c’est bien le mot adéquat. Alors, au moment de lâcher II à la face du monde incrédule, la composition a été prise plus au sérieux, et le résultat s’en ressent. Si la voix de Patton est évidemment reconnaissable entre mille, le background instrumental s’est mis au diapason de l’étrangeté du dernier MR BUNGLE, totalement Thrash et foudroyant. Cette simplicité de ton a laissé des traces, qu’on note sur l’imparable et complètement barge « Heart Reformer », sorte de mélange improbable entre le SUICIDAL TENDENCIES des premières heures (encore un escadron qui peut compter sur les piqués diaboliques du sieur Lombardo), et un DILLINGER ESCAPE PLAN plus porté sur le Hardcore classique et Ambient que sur des mesures hachées.

Il semblerait que ce nouvel album fasse la part des choses entre l’héritage et le legs. L’héritage, ce sont évidemment tous ces groupes auxquels ces musiciens ont participé. La liste est longue, je ne la reproduirai pas ici, mais le bagage de ces quatre-là leur permet d’excuser toutes les crises, et même un peu de convenance parfois. Non que cet album fasse partie du tout-venant de la production actuelle, mais on sent quand même quelques accalmies, plus présentables, mais pas moins fascinantes.

Disons juste que si Patton avait souhaité synthétiser toutes les productions Ipecac depuis quinze ans, il n’aurait pas fait mieux. Voilà pour le legs

On trouve du TOMAHAWK, du MR BUNGLE, et même un peu de PAINKILLER, sans le saxo. Du Thrash réinventé pour la nouvelle génération qui a fini de découvrir l’ancienne via les sorties incessantes de l’école nostalgique. Et qui du coup, essaierait bien autre chose. « Strong and Wrong » par exemple, entre hystérie et Post-Punk biscornu, évoquant un John Lydon aux commandes d’une version cheap de M.O.D.

On passe d’un chapitre à l’autre avec cette sensation de devoir s’attendre à tout, sauf ce qu’on avait prévu. Là ou Dead Cross restait encore bien timide, II se lâche complètement, et fout le bordel dans l’hôpital en courant cul nul dans les couloirs, braillant des insanités à base de boîte de nuit, de chrétiens en missiles, d’animaux, d’erreurs génétiques et d’amour sans amour.

Mais l’amour sans amour n’est pas pour autant le désamour, et autant dire que ces neuf nouveaux poèmes ravivent la flamme, et restaurent la confiance en un projet qui promettait beaucoup, mais qui n’en a livré que la moitié. Et la seconde moitié fait au moins le double de la première moitié, soit un tout.

J’aime « Ants and Dragons », parce que ça ne ressemble à rien, comme la plupart des bons concepts de Patton. J’aime le tout parce que le jeu de Lombardo atteint encore des sommets de liberté percussive, entre toms tribaux et caisse claire sentencieuse. Et puis ces pulsions Rock à la NOMEANSNO sur « Nightclub Canary », qu’on aurait pu trouver en tant qu’inédit durant les sessions d’Angel Dust de FAITH NO MORE. Et puis ce chaos dissonant dégénérant en Hard-Rock dégénéré sur « Christian Missile Crisis ». Passé la crise de la cinquantaine, Mike et les siens ont pu enfin s’accepter tels qu’ils sont et nous offrir le travail qu’on attendait d’eux. Encore une fois, Patton nous a habitués à tout et n’importe quoi, mais pas n’importe comment. Ses années les plus expérimentales sont derrière lui (et encore, faut-il le prouver), mais ses années de démence vocale restent d’actualité.

Impossible du coup d’écouter « Reign Of Error » sans tout envoyer valser, puisque même lorsqu’il se veut Thrash, le DEAD CROSS II du nom reste trash. Une minute et quelques de brutalité extrême avec un Lombardo en crise de mollets sur sa double pédale (mais quand ce mec sera-t-il atteint par l’arthrite ????), et puis on se finit en crachant sur les imposteurs, pour un summum d’ambiance moite sur le bien nommé « Imposter Syndrome ».

On se demandait justement il y a quelques années (cinq pour être précis) si DEAD CROSS n’était pas un imposteur déguisé en sauveur. La réponse est aujourd’hui évidente, et le quatuor de flingués assume son statut de supergroupe qui ne se prend pas pour un super-héros.

Tu ouvres une porte, il est derrière.

Tu regardes par le judas, tu le vois.

Every breath you take, he’ll be screaming for you.

  

  

         

Titres de l’album :

01. Love Without Love

02. Animal Espionage

03. Heart Reformer

04. Strong and Wrong

05. Ants and Dragons

06. Nightclub Canary

07. Christian Missile Crisis

08. Reign Of Error

09. Imposter Syndrome


Facebook officiel

Bandcamp officiel



par mortne2001 le 17/11/2022 à 17:45
90 %    382

Commentaires (2) | Ajouter un commentaire


Buck Dancer
@87.88.183.142
18/11/2022, 12:50:36

J'écoute l'album depuis quelques jours. 

J'ai encore besoin de temps pour bien l'avoir en tête, mais il me parle plus que le premier album qui ne m'avait pas inspiré plus que ça. ICI, le groupe semble s'être "trouvé". Chacun apporte son bagage musical tout en "s'adaptant" à Patton, il me semble. Cela donne une mixture noise/thrash déjanté de qualité. Et content de revoir Patton en pleine forme, ainsi que Lombardo dans un projet de cette qualité ( en plus de Bungle) 


Humungus
membre enregistré
19/11/2022, 07:14:42

Superbe album.

Mix parfait entre Thrash et "expérimentation".

Du coup, faut que je me réécoute le premier pour me faire une juste comparaison...

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Dvne + My Diligence

RBD 29/05/2024

Live Report

Anthems Of Steel VI

Simony 24/05/2024

Live Report

Pessimist + Demiurgon

RBD 14/05/2024

Live Report

Voyage au centre de la scène : ARGILE

Jus de cadavre 12/05/2024

Vidéos

Mercyless + Nervous Decay + Sekator

RBD 08/05/2024

Live Report

Birds in Row + Verdun

RBD 02/05/2024

Live Report

Hexagon Doom Tour

Simony 29/04/2024

Live Report

Midnight + Cyclone + High Command // Paris

Mold_Putrefaction 24/04/2024

Live Report

DIONYSIAQUE + JADE @La Chaouée

Simony 23/04/2024

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Dobey swamp

Il y a décalage notoire entre ce report et la perception de ce pseudo journaliste qui a oublié d être objectif je pense et l avis du public. Ça arrive trop souvent malheureusement.

30/05/2024, 19:02

gory salope

@gory : on veut lire ton report alors, petite catin

30/05/2024, 14:16

GORY

Ce report, c'est du grand n'importe quoi rédigé par une personne qui n'y connaît rien (j'y étais). 

30/05/2024, 11:48

Jus de cadavre

Terrible. Le Thrash / Death au top. On dirait du Legion of the Damned en (bien) mieux avec un coté Slayer de vicelard. 

29/05/2024, 22:14

Jus de cadavre

Setlist de malade tout simplement. Tom est une brute absolue derrière les futs c'est taré. J'avais même pas entendu causer de cet album live ! Merci pour la chro et le rattrapage ;)

29/05/2024, 22:07

Saul D

"pense"

29/05/2024, 17:28

Saul D

Je le sais, je les avais interviewés il y a un moment, mais je ne pensent pas qu'ils aient des tendinites du bras, eux :-)

29/05/2024, 17:28

Gargan

Les birds, en mode vieux con, je les évite depuis leur retrait du dernier hellfest (en même temps, pas mon style donc je le vis bien :D). Raisons très vagues et tellement dans l'air du temps : z'en font pas assez pour les femmes (y'a pourtant rien de pire et d&a(...)

29/05/2024, 15:46

Steelvore666

Miam-miam !

29/05/2024, 07:54

Matürin/ Mobütu

Ici le chanteur du gang Mobütu.Il est vrai que j’ai cette fâcheuse habitude de trop parler entre les morceaux et je te le concède et te remercie pour le consei(...)

28/05/2024, 17:21

Jus de cadavre

Saul D : et bien pas tant que ça en fait ! Al-Namrood (qui veut dire "non-croyant" en arabe) est clairement anti-islam ! Au point que les membres restent anonymes car ils risquent (très) gros dans leur pays qui a le coup de sabre facile...

28/05/2024, 15:04

Saul D

Mettre en lien Al Namrood et Nokturnal Mortum, c'est cocasse :-)

28/05/2024, 12:44

PTT

Je trouve que DPD a raison. Et paradoxalement, je compose de la zique plutôt moyenne, on sort des albums qui sont certainement dispensables, 90% de nos "fans" sont nos potes. Mais je continue. Parce que j'aime ça, parce que sinon il ne me restera plus que d(...)

27/05/2024, 23:38

Johnny grossebite

Allez, après les boomers hivy mitol, voici venir les goudous en colère. De mieux en mieux

27/05/2024, 22:12

DPD

@LeaJ'exprime mon avis tout le monde me tombe dessus je défend mon point de vue et voilà tout. Il y a toujours quelqu'un pour remettre une pièce dans la machine, pour moi j'ai effectivement tout dit du coup je m'amuse un peu que voulez-vous.

27/05/2024, 16:40

DPD

Je vois pas l'homophobie, je réalise les souhaits d'un homosexuel, j'essaye d'aider, tu veux quoi, j'y vais direct au Talmud ?

27/05/2024, 15:49

Lea

DPD je ne comprends pas du tout pourquoi tu t'acharnes comme ça, on a bien compris tes messages. Tu te fais plaisir à cracher sur tout et n'importe quoi, je vois pas trop le délire, tu t'emmerdes ?

27/05/2024, 12:50

Cämille

Vous pouvez pas virer cette merde homophobe ? Histoire de remonter le niveau. Merci

27/05/2024, 12:19

Gargan

Merci pour ce live report étoffé, va vraiment falloir que je me bouge les miches pour le prochain !

26/05/2024, 21:48

Gargan

Y’a pas de batteur ? J’aurais du mal à comprendre un changement de style..

26/05/2024, 20:55