Psychotronic Breakdown

Numidian Killing Machine

15/08/2023

Autoproduction

NUMIDIAN KILLING MACHINE. Voici un nom intéressant, qui nous souffle une bouffée d’air frais, et qui traite d’un sujet dont on n’a pas forcément l’habitude d’entendre parler dans notre petit monde fermé du Metal. Mais revenons aux bases (et à Wikipedia) pour bien comprendre les tenants et aboutissants.

La Numidie, ou royaume de Numidie, est un royaume berbère, situé dans un territoire localisé principalement sur l'Algérie (Nord) ; mais également une petite partie de la Tunisie (Est et Sud), de la Libye (Nord-Ouest) et marginalement sur le Maroc (Nord-Est) au Maghreb. Ses fondateurs sont les Numides, un peuple berbère, qui créent un État puissant à la civilisation originale en Afrique du Nord4, généralement considéré comme le premier État algérien de l’Histoire. Le royaume était bordé à l'ouest par le royaume de Maurétanie, à l'est par le territoire de Carthage puis l'Afrique proconsulaire romaine, au nord par la mer Méditerranée et au sud par le désert du Sahara.

 

Ce royaume fondé en 202 avant Jésus-Christ et dissout en 46 de la même époque est ici présenté par un groupe originaire d’Alger dont le premier album est disponible depuis deux jours. Fondé par le bassiste L.I.V.V, qui a commencé à auditionner en 2017, NUMIDIAN KILLING MACHINE a mis quelques années avant de se stabiliser pour pouvoir enfin offrir à ses fans un album digne de ce nom.

Complété en 2023 par l’arrivée du batteur S.Blaster et du guitariste Fares B, NUMIDIAN KILLING MACHINE s’appuie aussi sur le talent naturel de Lamine A, qui soutient L.I.V.V depuis 2019. C’est donc un visage renouvelé que nous présente le groupe, qui risque fort de trouver un écho certain dans le cœur des amateurs de Speed méchant et de Thrash subtilement noirci. Et sous une pochette superbe dominée par une guerrière numidienne qu’on imagine née dans un futur dystopien se cache une œuvre sinon fondamentale, du moins originale, qui oppose la musicalité à la violence la plus crue.

Il est difficile de définir avec acuité le style proposé par les algériens. Entre Heavy vraiment dur, Speed allusif, Thrash efficace et Black de surface, le quatuor joue avec les frontières et les limites, pour nous proposer une poignée de chansons moins prévisibles qu’un nouvel exercice de style nostalgique. Et entre le Death mélodique des années 90, le Thrash moderne mais ancré dans son histoire, et un poil de groove accentué par une approche radicalement Heavy, Psychotronic Breakdown peut rappeler certains musiciens de l’école japonaise, la seule capable de transcender les genres pour se montrer théâtrale, et si certaines influences se font sentir sur certains titres, l’ensemble est suffisamment frais pour intéresser tout le monde.

Avec une optique résolument progressive, des accès de technique avancée, NUMIDIAN KILLING MACHINE délivre un concept fascinant. Si l’histoire reste à la discrétion de chacun, la portée artistique de l’œuvre est indéniable. Strié de soli fabuleux, de breaks aventureux, et soutenu par une rythmique infatigable, Psychotronic Breakdown sort la tête de la meute actuelle et se fait remarquer par ses qualités naturelles. Ces qualités se concentrent sur un niveau individuel enviable, et sur une capacité à agencer les idées de façon logique et étudiée sans sacrifier la violence du propos.    

   

Ce crossover global permet donc de fédérer tous les publics de l’extrême qui sait rester raisonnable sans se montrer trop poli. La voix écorchée d’un chanteur qui aurait parfaitement sa place dans un groupe de Black Metal traditionnel, le festival offert par des guitaristes qui multiplient les plans, et cette atmosphère surchauffée à la CARCASS (« Dev-Illusion ») permettent de tirer le débat vers le haut. S’il est certain qu’en analysant avec plus de profondeur ce premier album, on ne manquera pas de noter des idées empruntées à droite à gauche, on ne peut au contraire que s’accorder sur le caractère farouchement indépendant d’un groupe déjà largement au point sur un premier album.

La maîtrise, la pugnacité, la volonté de sublimer un classicisme de surface transforment NUMIDIAN KILLING MACHINE en une machine de guerre infernale. La progression de la narration nous permet de visiter les moindres recoins de ce royaume perdu, avec en exergue une splendide étape épique portée par « Marching to Cirta », titre évolutif de toute beauté.

Capables du plus agressif et déployé (« Blood and Iron – The Reborn Kreation »), comme du compact sauvage (« Psychotronik Breakdown », dommage pour la grosse caisse, mais tant mieux pour le Thrash bestial), NUMIDIAN KILLING MACHINE cite le Thrash allemand, le Heavy sud-américain, le Death américain et le Power européen, pour proposer un melting-pot fascinant. Et comme en sus, la musique est renforcée par un propos intéressant, le bilan n’en est que plus positif.

Je vous conseille donc de vous immerger dans cette histoire peu commune, narrée avec un panache incroyable par un jeune groupe déjà très décidé. Car si la musique pouvait se transformer en guerrier par la force même de son essence, alors Psychotronic Breakdown serait le genre d’adversaire qu’on redouterait d’affronter par-dessus tout.  

   


Titres de l’album:

01. ⵜⵣⴰⵍⵉⵜⵜ ⵏ ⵍⴳⵓⵉⵔⵔⴰ ⵓⵔⵉⵜⵎⵉⵔⴰⵏ

02. Blood and Iron – The Reborn Kreation

03. Gateway to Inner K-os

04. Hell E-ktronik Messiah

05. Dev-Illusion

06. Numidian Prophecy

07. Marching to Cirta

08. ⵀⴰⴳⵣⴰⵏⵜ ⵏ ⵓⴻⵣⵣⴰⵍ

09. Psychotronik Breakdown


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 30/10/2023 à 16:12
82 %    566

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

HELLFEST 2024 / Clisson

Jus de cadavre 15/07/2024

Live Report

Escuela Grind + BMB

RBD 08/07/2024

Live Report

The Mandrake Project Live 2024

Simony 05/07/2024

Live Report

Hatebreed + Crowbar

RBD 18/06/2024

Live Report

Nostromo + Nwar

RBD 03/06/2024

Live Report

Dvne + My Diligence

RBD 29/05/2024

Live Report

Anthems Of Steel VI

Simony 24/05/2024

Live Report

Pessimist + Demiurgon

RBD 14/05/2024

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
grinder92

la vidéo du bidule : https://www.youtube.com/watch?v=t0K2EVnkhC0

19/07/2024, 08:12

Jus de cadavre

On me dit dans l'oreillette que la femme de Rob (qui est française) est fan d'Indochine et qu'elle ne serait pas étrangère à cette décision de reprise... L'amour rend aveugle, mais sourd aussi apparemment.

18/07/2024, 14:59

Humungus

Monument.

18/07/2024, 13:39

Humungus

"Kirk et Rob reprennent "L'Aventurier" d'Indochine"... ... ...Le groupe qui aime à se tirer une balle dans le pied quoi !Après l'ignominie de la reprise de Johnny il y a quelques années...A la prochaine date franç(...)

18/07/2024, 09:35

Alain MASSARD

juste excellent!!!!

17/07/2024, 16:30

Tourista

''Shoot the babies in the nest, that's the real hunting''

17/07/2024, 08:37

Ivan Grozny

Pour ma part :Jeudi : Ashinhell / Immolation / Brujeria / Megadeth (aïe aïe) / Shining (le groupe norvégien) / Sodom / Cradle of FilthVendredi : Fear Factory / Savage Lands / Kanonenfieber / Satyricon / Emperor / Machine Head (la fin vite fait pour boire un coup) / (...)

17/07/2024, 01:16

Gargan

« Wher’ar’you Marshall ? » « yeahiyeaah wohooo !! »

16/07/2024, 21:51

LeMoustre

Sympa.En plus tête d'affiche au Pyrenean Open Air en septembre. Ça se loupe pas ça 

16/07/2024, 10:06

Cupcake Vanille

Ok c'est très différent de la période You Will Never Be One of Us qui était plus un mix sauvage et efficace entre un Slayer et Napalm Death. Todd Jones change encore de style vocalement, pour un truc plus vomissant rempli de glaire dans une ligne death(...)

15/07/2024, 11:11

RBD

Excellent ! Ils sont revenus tourner ce clip à la "Maison des choeurs" où nous les avions vus pour un concert inoubliable à l'automne 2023. Il s'agit d'une ancienne chapelle de style Louis XIV (mais pas baroque) accolée à l&apos(...)

11/07/2024, 16:43

Simony

@Tourista : je partage en tout point tes dires. Si ce n'est pour MAIDEN car je suis un incorrigible fan qui aimera toujours ce groupe et les voir sur scène mais je comprends parfaitement ton point de vue que j'applique à AC/DC par exemple. J'ai une super image de la d(...)

11/07/2024, 09:59

Simony

@Tourista : je partage en tout point tes dires. Si ce n'est pour MAIDEN car je suis un incorrigible fan qui aimera toujours ce groupe et les voir sur scène mais je comprends parfaitement ton point de vue que j'applique à AC/DC par exemple. J'ai une super image de la d(...)

11/07/2024, 09:59

Jus de cadavre

Quand NAILS se met au Speed Thrash   ! Bah ça bastonne !

10/07/2024, 19:48

Tourista

Pardon : présent à Paname.

10/07/2024, 18:41

Tourista

Présent.  Set-list hyper solide, groupe hyper en place et son aux petits oignons. Plaisir manifeste du chanteur (malgré sa crève) et accueil formidable (est-ce une surprise ?) du public. Le plus appréciable dans la forme c'était sa gestuelle dimensionn(...)

10/07/2024, 18:40

RBD

C'est vrai qu'il se maintient bien malgré les ans. Cela me rappelle il y a fort longtemps quand j'avais vu Blaze Bailey tourner en solo peu après son départ de Maiden. Mais Bruce est à un autre niveau de charisme et de talent, c'est clair.

10/07/2024, 12:43

wolf88

salut, ce n est pas Autriche mais Australie   

08/07/2024, 18:48

LeMoustre

Tuerie intégrale.Point.

07/07/2024, 14:33

Humungus

"Je préfère d'ailleurs aller jusqu'au Rockhal plutôt que de monter à Paris où tout n'est que galère et source de stress et d'énervement".Amen !

06/07/2024, 08:19