South Troopers Festival

Vendredi 21/09/2018

@Jas'rod, Pennes Mirabeau (France)

Lonewolf (fra)

Speed Queen (bel)

Venin (fra)

Diamond Head (gbr)

Satan (gbr)

Stonecaast (fra)

Tentation (fra)

organisé par

Premiers groupes qui seront à l'affiche du South Troopers Festival dont la 1ère tête d'affiche, le groupe culte de la NWOBHM Satan (Band). La seconde tête d'affiche ainsi qu'une seconde vague de groupes seront annoncés d'ici la fin du mois.


- DIAMOND HEAD : Lorsque le tout jeune Lars Ulrich achète par correspondance sa copie de "Lightning to the Nations", le premier album de DIAMOND HEAD, il est tellement enthousiasmé par ce qu'il entend qu'il entreprend un périple de Los Angeles à Londres pour rencontrer ses nouveaux mentors...et squatter chez eux pendant des semaines ! Plus de 36 ans après ce voyage initiatique, le groupe du petit Lars nage dans un océan de biffetons tandis que DIAMOND HEAD, mené par l'infatigable six-cordiste Brian Tatler, se contente du titre cependant très envié de groupe culte, qui a influencé les formations qui depuis des décennies sont sur le piédestal du Metal. Après deux naufrages en 1985 et en 1992, le groupe se reforme à nouveau en 2000 et perd son charismatique chanteur Sean Harris en 2003. Même amputé du bel organe de Sean, l'escouade anglaise a cependant sorti trois albums et se présentera devant vous avec la ferme intention de faire de vous les Lars Ulrich de 2018 !


Site : https://www.diamondheadofficial.com/



- SATAN : Formé en 1980 à Newcastle, SATAN sort son premier album "Court in the Act" sur le label Neat Records trois ans plus tard, avec Brian Ross (ex-BLITKRIEG) qui succède à Trevor Robinson au chant. Sortant son deuxième album en 1987, le groupe ne survivra toutefois pas aux années 80, qui le verront changer de nom deux fois avant de s'éteindre, ses membres partant dans des directions différentes. Mais le diable vendant chèrement sa peau, SATAN renaît en 2011 avec son line-up historique, réalisant le come-back le plus crédible d'un groupe NWOBHM ! Impossible de résister aux solos déchaînés et aux riffs assassins de la paire Ramsey/Tippins qui mettent à rude épreuve les cervicales et à la voix totalement intacte de Brian Ross...SATAN vous entraînera avec lui dans l'abîme et chez l'ostéopathe !


Site : https://www.satanmusic.com/


- TITAN : Les quelques centaines de valeureux headbangers qui ont assisté à la dernière édition du festival PWOA ont eu la chance de vivre un grand moment: le retour tonitruant de TITAN sur les planches après 30 ans d'interruption ! Visiblement très émus d'entendre le public chanter leurs morceaux à gorge déployée mais aussi très heureux de vivre un instant d'une rare complicité, les ex-KILLERS ont littéralement volé la vedette au reste de l'affiche grâce à une prestation largement à la hauteur des attentes des festivaliers. Ce concert catalan a convaincu le groupe de prolonger leur série de shows et c'est ainsi qu'ils viendront au STF pour combler les amateurs de ce Heavy-Speed d'une efficacité redoutable qui a fait de "Titan" (1987) et "Popeye le Road" (1988) des albums incontournables pour tout amateur de décibels 80s made in France.


Site : https://www.facebook.com/TITAN-Officiel-327288237745767/


- NIGHT DEMON : La bande à Jarvis Leatherby a beau n'avoir que trois sorties à son actif et n'exister que depuis 2012, NIGHT DEMON a compris que pour se faire connaître et consolider sa fanbase, rien ne valait des concerts réguliers ! Le groupe californien a réalisé de véritables tournées-marathons en Europe comme aux USA et cette abnégation totale a fini par porter ses fruits. S'extirpant petit à petit de l'underground où il était jusque là confiné, le trio le plus NWOBHM des USA se produit début 2018 en première partie d'ACCEPT et poursuit son ascension vers le podium du vrai Heavy Metal avec une détermination de fer. A moins d'avoir dormi ces dernières années ou d'avoir joué de malchance, vous avez certainement remarqué qu'ils se sont déjà produits plusieurs fois à Marseille. Que vous les ayez déjà vu ou pas, venez donc subir les assauts sonores de ce groupe qui alterne riffs mortels et refrains accrocheurs avec une constance...démoniaque !


Site : https://www.nightdemon.net/


- LONEWOLF (Lonewolf) : Doit-on vraiment encore présenter LONEWOLF ? Plus de 25 ans d'existence, de nombreux albums, des concerts en France et à l'étranger ont fait que LONEWOLF est une des formations françaises les plus respectées quand il s'agit de Power Metal AOC. Terriblement efficace sur les planches comme sur album, le loup solitaire vous offrira un set commémorant les 10 ans de l'album "Made in Hell", véritable pierre angulaire de la carrière de la horde iséroise.


Site : http://www.wolfdivision.com/


- SPEED QUEEN : SPEED QUEEN, c'est le nom donné aux bolides de la fin des 70s et débuts des 80s tels les Mustang, Camaro, Firebird, Cuda. Elles avaient quelques centaines de chevaux sous le capot et donc de la puissance à revendre, étaient capable d'atteindre des vitesses qui rendraient fou nos radars actuels tout en ayant une ligne de toute beauté. Et bien la musique des belges de SPEED QUEEN reflète exactement cela avec des morceaux qui déboulent à 200 km/h, d'une puissance et d'une fraîcheur rappellent le Maiden des débuts, lorsque le groupe écumait les clubs londoniens. Les guitares s'en donnent à coeur joie, la basse galope à toute allure et le chanteur possède une voix rauque rappelant un certain Paulo, en n'oubliant jamais de garder une bonne dose de mélodie pour charmer nos esgourdes. Le groupe a le vent en poupe, solliciter par de plus en plus de festivals alors que les belges n'ont qu'un seul EP à leur actif. Il s'agira du tout 1er concert du groupe en France alors mettez votre ceinture et préparez-vous à prendre la route avec eux pour une virée 200% hard !


Site : https://www.facebook.com/speedqueenofficial/


- VENIN (Venin) : Après un dernier concert à Gardanne en 1987, VENIN s'éteint alors qu'il avait pourtant produit un excellent maxi-45 tours qui avait installé son nom dans le paysage Hard marseillais. Cantonné ensuite au rang de groupe obscur de la région PACA dont on s'arrachait l'unique disque à vil prix, VENIN aurait pu en rester là mais dans la foulée des rééditions opérées par l'excellent label Mémoire Neuve, voilà que le groupe remet le couvert lors d'un concert de reformation à Entressen en 2015 avec la formation initiale dans sa presque totalité puisque manque seulement le batteur, remplacé par Vincent de MARÉCAGE, un autre combo au parcours assez similaire à VENIN. Patrick "Le Gaulois", guitariste historique du groupe, est ensuite remplacé par Boule et le groupe enchaîne alors les concerts et se prépare à l'enregistrement d'un album, reprenant l'histoire là où elle s'était arrêtée, 30 ans plus tôt. La voix de Jean-Marc n'a pas subi les outrages du temps, pas davantage que la motivation du groupe tout entier, attendez vous donc à subir à nouveau la morsure du temps !


Site : http://venin-hard-rock.over-blog.com/


- TENTATION : Comment expliquer que les Hardos de France et de Navarre s'égosillent sur chacun des refrains de ce groupe catalan qui n'a pourtant qu'un mini album au compteur ? Comment expliquer que les têtes secouent dès les premiers accords de leurs morceaux ? Le talent, tout simplement ! TENTATION a en effet réalisé la synthèse parfaite, en s'inspirant de ses gloireux aînés qui sévirent dans les années 80 : un chant en français, des riffs qui tuent, une batterie qui cogne, des solis efficaces et des refrains qui collent au cortex comme un chewing-gum laissé sur le capot de la voiture un après-midi d'Août. Après un passage remarqué en première partie de MANILLA ROAD en 2017 dans nos contrées, TENTATION revient avec des réalisations supplémentaires sous le bras, un 45 tours de son morceau-hymne "Bruixes" et surtout un split-LP/CD avec leurs compères (ch)Tarbais d'IRON SLAUGHT. Enfermez vos filles, planquez vos bières, chauffez vos nuques et préparez vous à un attentat HARD !


Site : https://www.facebook.com/tentationfrance/


- STONECAST (Stonecast) : Formé au début des années 2000, STONECAST pratique un Heavy Metal épique influencé entre autres par MANILLA ROAD ou MANOWAR, autant dire qu'ils ne plaisantent pas avec l'héritage des anciens ! Fort d'une paire de très bons albums, dont l'un avec comme invité Rhino de MANOWAR (excusez du peu !), le groupe a tourné en France et à l'étranger et viendra défendre son troisième album, qui sortira en 2018.


Lien : http://www.stonecast.fr/


- SENTINHELL : Formé en 2012 par son guitariste Angelo Di Luciano, SENTINHELL est une des rares formations de métal lourd du Vaucluse. Pratiquant une musique à la croisée du Heavy et du Thrash, le groupe n'a qu'un album au compteur mais il a déjà de nombreux concerts à son actif et, malgré quelques changements de personnel, il s'est forgé une excellente réputation dans sa région d'origine. L'arrivée en novembre 2016 de Didier Toussaint au chant redonne un coup de fouet au groupe qui se remet à composer et propose dès l'été 2017 de nouveaux titres en téléchargement, en attendant la sortie d'un nouveau album en 2018.


Site : https://www.facebook.com/Sentinhell


- STYLE TRIP : Créé en 1998 par Damien Perrot, STYLE TRIP a trouvé son line up actuel depuis 5 ans et est composé de 5 musiciens qui s'adonnent à sévir dans un heavy metal aux sonorités modernes et originales. La diversité des expériences musicales et scéniques de chacun fait de STYLE TRIP un groupe riche en tout point. Avec pas loin d’une cinquantaine de shows dans les 4 coins de l’hexagone (dont des premières parties de BLAZE BAYLEY, TIM RIPPER OWENS), STYLE TRIP s’est forgé une solide réputation de groupe scénique doué d’une sympathie évidente.


Site : https://www.facebook.com/styletrip13/

par grinder92 le 01/08/2018 à 19:46
32

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Maligner

Attraction To Annihilation

Black Bart

Casnewydd-Bach

Obszön Geschöpf

Master Of Giallo

Azusa

Heavy Yoke

Soulfly

Ritual

The Struts

Young & Dangerous

Northward

Northward

Malm

Kollaps

Bonehunter

Children Of The Atom

Amaranthe

Helix

Gaslarm

Dusk Mothers Children

Tourniquet

Gazing At Medusa

W.m.d.

Lethal Revenge

Daeria

Fenix

Antagonism

Thrashocalypse

Newbreed

Law

Khandra

There is no Division Outside Existence

Riser

Temple of Addiction

Chthonic

Battlefields Of Asura

Cor Serpentii

Phenomankind

Interview AZUSA (Eleni Zafiriadou)

mortne2001 / 11/11/2018
Azusa

Cortez + Stuntman

RBD / 10/11/2018
Hardcore

The Studio Experience #3

grinder92 / 08/11/2018
Benighted

Photo Report - Garmonbozia 20 ans !

Simony / 06/11/2018
Anniversaire

Concerts à 7 jours

+ Venenum + Slægt

16/11 : Le Mondo Bizarro, Rennes (35)

Samavayo + Greenleaf

16/11 : Le Glazart, Paris (75)

Watain + Rotting Christ + Profanatica

16/11 : Cc John Lennon, Limoges (87)

Watain + Rotting Christ + Profanatica

17/11 : Le Trabendo, Paris (75)

Omnium Gatherum + Wolfheart + Nothgard

19/11 : Le Petit Bain, Paris (75)

Sick Of It All + The Worst Doubt + Lugosi

19/11 : Espace Icare, Issy-les-moulineaux (92)

Photo Stream

Derniers coms

Pauvre Abbath... lui qui a dû se sentir comme un couillon après l'écoute du dernier Immortal. "Personne n'est irremplaçable" est une phrase qui lui sied à la perfection désormais !


Un nouvel album, donc ensuite une tournée... Ça promet donc encore de grands moments de solitudes pour les musiciens qui l'accompagneront sur scène ! :D


Don't feed the troll.


Je vous rejoins assez tout les deux (notamment pour les truc prog' machin et le côté mainstream) mais avec un bémol tout de même : la chronique de Charlélie Arnaud qui, en plus de nous faire découvrir des pépites méconnus, le fait avec un ton, une plume et une passion qui font plaisir à lir(...)


Oui c'est vrai que je me base sur l'ensemble de leurs parutions et ce qui était vrai à leurs débuts ne l'est plus forcément. De mon côté, je me disais que c'était moi qui avait des goûts peut-être de moins en moins "mainstream" et y trouvais de moins en moins mon compte, mais je vois que je(...)


P'tite erreur dans la news, les gars : Schammasch vient de Suisse et Der Weg einer Freiheit d'Allemagne :-)


Mouais, moyennement d'accord avec la dernière partie de la phrase de Simony, la ligne éditoriale de ce magazine étant clairement orientée prog/mou du genou et délaisse quasiment toute la scène extrême / true / thrash. S'il y a trois chroniques par numéro sur ces scènes, c'est le maximum. Au(...)


Juste monstrueux ce morceau... comme tout l'album en fait !!!


Malheureusement, c'est le genre de une qui fait vendre. Rock Hard a déjà maintes fois expliqué le dilemme auquel ils sont confrontés pour trouver le juste milieu entre coup de cœur et aspect purement mercantile, reste qu'à l'intérieur la mise en avant de certains groupes encore obscurs est to(...)


Metallica qui ressort son dernier album potable en remaster. Et cover. Décidemment la presse n'a pas fini de se prostituer pour sauver ses miches.


Merci beaucoup !
Quel talent !


Merci beaucoup !
Quel talent !


@meloman , et si tu t’asseyai un peu sur tes doigts, ça te ferait du bien non ?
Et au passage va faire un tour ailleurs, pas besoin de pleureuses comme toi au propos totalement inutiles.


Excellente affiche également que voilà là !


@ meloman : euh... la bière "de la merde" une "idée stupide" ? On a pas les mêmes valeurs :D !
Faut se détendre hein... quand Opeth sortira quelques choses musicalement t'en fais pas on en parlera.


@Meloman: on se détend, pourquoi tant d'agressivité? Tu es certain de ne pas déjà avoir un gode Lordi coincé quelquepart?


Je vois le nom Opeth, je me dis que c'est une new musicale concernant le groupe en question...mais non ça parle de bières, bientôt le groupe sortira des godemichets à son effigie et vous vous empresserez de publier tout ça avec photo à l'appuie...évidemment.

J'appelle ça de la(...)


Merci pour ce récit très instructif, qui complète ce qu'on peut capter du processus en regardant les DVDs de studios-reports qui sont parfois joints aux albums. Effectivement une réactualisation s'imposait, tant l'évolution est allée vite.
On comprend comment le Metal extrême est devenu(...)


Superbe affiche une fois de plus ouais (BETHLEHEM !!!)...
Malheureusement, cette année, cela sera sans moi (sob).


Ouais, ça va saigner !