South Troopers Festival

Vendredi 21/09/2018

@Jas'rod, Pennes Mirabeau (France)

Lonewolf (fra)

Speed Queen (bel)

Venin (fra)

Diamond Head (gbr)

Satan (gbr)

Stonecaast (fra)

Tentation (fra)

organisé par

Premiers groupes qui seront à l'affiche du South Troopers Festival dont la 1ère tête d'affiche, le groupe culte de la NWOBHM Satan (Band). La seconde tête d'affiche ainsi qu'une seconde vague de groupes seront annoncés d'ici la fin du mois.


- DIAMOND HEAD : Lorsque le tout jeune Lars Ulrich achète par correspondance sa copie de "Lightning to the Nations", le premier album de DIAMOND HEAD, il est tellement enthousiasmé par ce qu'il entend qu'il entreprend un périple de Los Angeles à Londres pour rencontrer ses nouveaux mentors...et squatter chez eux pendant des semaines ! Plus de 36 ans après ce voyage initiatique, le groupe du petit Lars nage dans un océan de biffetons tandis que DIAMOND HEAD, mené par l'infatigable six-cordiste Brian Tatler, se contente du titre cependant très envié de groupe culte, qui a influencé les formations qui depuis des décennies sont sur le piédestal du Metal. Après deux naufrages en 1985 et en 1992, le groupe se reforme à nouveau en 2000 et perd son charismatique chanteur Sean Harris en 2003. Même amputé du bel organe de Sean, l'escouade anglaise a cependant sorti trois albums et se présentera devant vous avec la ferme intention de faire de vous les Lars Ulrich de 2018 !


Site : https://www.diamondheadofficial.com/



- SATAN : Formé en 1980 à Newcastle, SATAN sort son premier album "Court in the Act" sur le label Neat Records trois ans plus tard, avec Brian Ross (ex-BLITKRIEG) qui succède à Trevor Robinson au chant. Sortant son deuxième album en 1987, le groupe ne survivra toutefois pas aux années 80, qui le verront changer de nom deux fois avant de s'éteindre, ses membres partant dans des directions différentes. Mais le diable vendant chèrement sa peau, SATAN renaît en 2011 avec son line-up historique, réalisant le come-back le plus crédible d'un groupe NWOBHM ! Impossible de résister aux solos déchaînés et aux riffs assassins de la paire Ramsey/Tippins qui mettent à rude épreuve les cervicales et à la voix totalement intacte de Brian Ross...SATAN vous entraînera avec lui dans l'abîme et chez l'ostéopathe !


Site : https://www.satanmusic.com/


- TITAN : Les quelques centaines de valeureux headbangers qui ont assisté à la dernière édition du festival PWOA ont eu la chance de vivre un grand moment: le retour tonitruant de TITAN sur les planches après 30 ans d'interruption ! Visiblement très émus d'entendre le public chanter leurs morceaux à gorge déployée mais aussi très heureux de vivre un instant d'une rare complicité, les ex-KILLERS ont littéralement volé la vedette au reste de l'affiche grâce à une prestation largement à la hauteur des attentes des festivaliers. Ce concert catalan a convaincu le groupe de prolonger leur série de shows et c'est ainsi qu'ils viendront au STF pour combler les amateurs de ce Heavy-Speed d'une efficacité redoutable qui a fait de "Titan" (1987) et "Popeye le Road" (1988) des albums incontournables pour tout amateur de décibels 80s made in France.


Site : https://www.facebook.com/TITAN-Officiel-327288237745767/


- NIGHT DEMON : La bande à Jarvis Leatherby a beau n'avoir que trois sorties à son actif et n'exister que depuis 2012, NIGHT DEMON a compris que pour se faire connaître et consolider sa fanbase, rien ne valait des concerts réguliers ! Le groupe californien a réalisé de véritables tournées-marathons en Europe comme aux USA et cette abnégation totale a fini par porter ses fruits. S'extirpant petit à petit de l'underground où il était jusque là confiné, le trio le plus NWOBHM des USA se produit début 2018 en première partie d'ACCEPT et poursuit son ascension vers le podium du vrai Heavy Metal avec une détermination de fer. A moins d'avoir dormi ces dernières années ou d'avoir joué de malchance, vous avez certainement remarqué qu'ils se sont déjà produits plusieurs fois à Marseille. Que vous les ayez déjà vu ou pas, venez donc subir les assauts sonores de ce groupe qui alterne riffs mortels et refrains accrocheurs avec une constance...démoniaque !


Site : https://www.nightdemon.net/


- LONEWOLF (Lonewolf) : Doit-on vraiment encore présenter LONEWOLF ? Plus de 25 ans d'existence, de nombreux albums, des concerts en France et à l'étranger ont fait que LONEWOLF est une des formations françaises les plus respectées quand il s'agit de Power Metal AOC. Terriblement efficace sur les planches comme sur album, le loup solitaire vous offrira un set commémorant les 10 ans de l'album "Made in Hell", véritable pierre angulaire de la carrière de la horde iséroise.


Site : http://www.wolfdivision.com/


- SPEED QUEEN : SPEED QUEEN, c'est le nom donné aux bolides de la fin des 70s et débuts des 80s tels les Mustang, Camaro, Firebird, Cuda. Elles avaient quelques centaines de chevaux sous le capot et donc de la puissance à revendre, étaient capable d'atteindre des vitesses qui rendraient fou nos radars actuels tout en ayant une ligne de toute beauté. Et bien la musique des belges de SPEED QUEEN reflète exactement cela avec des morceaux qui déboulent à 200 km/h, d'une puissance et d'une fraîcheur rappellent le Maiden des débuts, lorsque le groupe écumait les clubs londoniens. Les guitares s'en donnent à coeur joie, la basse galope à toute allure et le chanteur possède une voix rauque rappelant un certain Paulo, en n'oubliant jamais de garder une bonne dose de mélodie pour charmer nos esgourdes. Le groupe a le vent en poupe, solliciter par de plus en plus de festivals alors que les belges n'ont qu'un seul EP à leur actif. Il s'agira du tout 1er concert du groupe en France alors mettez votre ceinture et préparez-vous à prendre la route avec eux pour une virée 200% hard !


Site : https://www.facebook.com/speedqueenofficial/


- VENIN (Venin) : Après un dernier concert à Gardanne en 1987, VENIN s'éteint alors qu'il avait pourtant produit un excellent maxi-45 tours qui avait installé son nom dans le paysage Hard marseillais. Cantonné ensuite au rang de groupe obscur de la région PACA dont on s'arrachait l'unique disque à vil prix, VENIN aurait pu en rester là mais dans la foulée des rééditions opérées par l'excellent label Mémoire Neuve, voilà que le groupe remet le couvert lors d'un concert de reformation à Entressen en 2015 avec la formation initiale dans sa presque totalité puisque manque seulement le batteur, remplacé par Vincent de MARÉCAGE, un autre combo au parcours assez similaire à VENIN. Patrick "Le Gaulois", guitariste historique du groupe, est ensuite remplacé par Boule et le groupe enchaîne alors les concerts et se prépare à l'enregistrement d'un album, reprenant l'histoire là où elle s'était arrêtée, 30 ans plus tôt. La voix de Jean-Marc n'a pas subi les outrages du temps, pas davantage que la motivation du groupe tout entier, attendez vous donc à subir à nouveau la morsure du temps !


Site : http://venin-hard-rock.over-blog.com/


- TENTATION : Comment expliquer que les Hardos de France et de Navarre s'égosillent sur chacun des refrains de ce groupe catalan qui n'a pourtant qu'un mini album au compteur ? Comment expliquer que les têtes secouent dès les premiers accords de leurs morceaux ? Le talent, tout simplement ! TENTATION a en effet réalisé la synthèse parfaite, en s'inspirant de ses gloireux aînés qui sévirent dans les années 80 : un chant en français, des riffs qui tuent, une batterie qui cogne, des solis efficaces et des refrains qui collent au cortex comme un chewing-gum laissé sur le capot de la voiture un après-midi d'Août. Après un passage remarqué en première partie de MANILLA ROAD en 2017 dans nos contrées, TENTATION revient avec des réalisations supplémentaires sous le bras, un 45 tours de son morceau-hymne "Bruixes" et surtout un split-LP/CD avec leurs compères (ch)Tarbais d'IRON SLAUGHT. Enfermez vos filles, planquez vos bières, chauffez vos nuques et préparez vous à un attentat HARD !


Site : https://www.facebook.com/tentationfrance/


- STONECAST (Stonecast) : Formé au début des années 2000, STONECAST pratique un Heavy Metal épique influencé entre autres par MANILLA ROAD ou MANOWAR, autant dire qu'ils ne plaisantent pas avec l'héritage des anciens ! Fort d'une paire de très bons albums, dont l'un avec comme invité Rhino de MANOWAR (excusez du peu !), le groupe a tourné en France et à l'étranger et viendra défendre son troisième album, qui sortira en 2018.


Lien : http://www.stonecast.fr/


- SENTINHELL : Formé en 2012 par son guitariste Angelo Di Luciano, SENTINHELL est une des rares formations de métal lourd du Vaucluse. Pratiquant une musique à la croisée du Heavy et du Thrash, le groupe n'a qu'un album au compteur mais il a déjà de nombreux concerts à son actif et, malgré quelques changements de personnel, il s'est forgé une excellente réputation dans sa région d'origine. L'arrivée en novembre 2016 de Didier Toussaint au chant redonne un coup de fouet au groupe qui se remet à composer et propose dès l'été 2017 de nouveaux titres en téléchargement, en attendant la sortie d'un nouveau album en 2018.


Site : https://www.facebook.com/Sentinhell


- STYLE TRIP : Créé en 1998 par Damien Perrot, STYLE TRIP a trouvé son line up actuel depuis 5 ans et est composé de 5 musiciens qui s'adonnent à sévir dans un heavy metal aux sonorités modernes et originales. La diversité des expériences musicales et scéniques de chacun fait de STYLE TRIP un groupe riche en tout point. Avec pas loin d’une cinquantaine de shows dans les 4 coins de l’hexagone (dont des premières parties de BLAZE BAYLEY, TIM RIPPER OWENS), STYLE TRIP s’est forgé une solide réputation de groupe scénique doué d’une sympathie évidente.


Site : https://www.facebook.com/styletrip13/

par grinder92 le 01/08/2018 à 19:46
52

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Septic Tank

Sturmpanzer

Devil Worshipper

Music For The Endtimes

Jt Ripper

Gathering of the Insane

Nyu.

Flux

Religious Observance

Utter Discomfort

Visavis

War Machine

Cemetery Urn

Barbaric Retribution

Nekrofilth

Worm Ritual

Of Hatred Spawn

Of Hatred Spawn

Wyrms

Altuus Kronhorr - La Monarchie Purificatrice

Barshasketh

Barshasketh

Ravenface

Breathe Again

Blosse

Era Noire

Perversor

Umbravorous

Calcined

Discipline

Devil On Earth

Kill The Trends

Skald

Le Chant des Vikings

Cosmic Atrophy

The Void Engineers

Pissgrave

Suicide Euphoria

Blood Feast

Chopped, Sliced and Diced

Powerwolf + Amaranthe + Kissin' Dynamite

JérémBVL / 18/01/2019
Powerwolf

Klone unplugged

RBD / 17/12/2018
Acoustique

Brutal Metal DTP Gig

Simony / 12/12/2018
Black Metal

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 2

Mold_Putrefaction / 05/12/2018
Black Metal

Concerts à 7 jours

+ Grave Digger + Burning Witches

28/01 : Le Petit Bain, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

@ Humungus, oui lors de leur interview, ils disaient vouloir battre le record de commentaires, et l'objectif était largement atteint !


145 vues.


Qu'est-ce que je ne donnerais pas pour pouvoir assister à ça...


Si je ne me trompe pas, y'avait eu la même chose sur VS à l'époque pour ULTRA VOMIT non ?
(+1)


Oui moi qui n'aime pas du tout aller à Paris, ça me tente énormément...


Oooh je pense qu'on peut faire mieux.... et +1 com !


Les histoires de meurtre et d'incendie d'église ça c'est vrai on le sait.

Le mystere reste autour du suicide de Dead et de la mort de Euronymous.

Le depart du groupe de Necrobutcher au moment du suicide de Dead est assez étrange aussi.


L’affiche qui fait (très) mal...


Oui mercato réussi.


Ça ressemble à un record de coms ça !


Oui je trouve aussi. Fiable quoi.


Cela semble être une bonne idée...


Je n'ai pas lu le livre de Moynihan qui est, paraît-il, plutôt complaisant avec tout l'ensemble y compris ce qu'il y a de plus inacceptable. Au-delà de ce que je rejette très fermement les meurtres et incendies de lieux de culte, je ne me suis jamais reconnu dans le Black Metal même sous un sim(...)


On a vraiment lu tout et son contraire sur ces histoires, sans compter le mystère entretenu par les protagonistes de l'époque. J'ai beau essayé de faire le blasé, de me dire que c'était que des "petits cons", des abrutis, que le bouquin n'est qu'un torchon un peu trop orienté, il n'empêche qu(...)


Excellente chronique... j'avais découvert avec l'album précédent sans approfondir plus que ça. Tu viens de réanimer ma curiosité Mortne2001 !
C'est d'une saleté indécemment propre au niveau de la production là où la concurrence balance des riffs lambda avec une production crasseuse p(...)


J'espère juste que le film dira clairement que les protagonistes n'étaient que des petits cons paumés... Mais sinon, oui, rien qu'avec l'attention portée aux détails, ça donne envie, clairement.


Trailer bien plus convaincant que les précédents. Et oui le " Based on truth and lies " est bien pensé.
Ça fait envie.


En tout cas beau job de l'ensemble de l'équipe de ce site, avec une chouette ergonomie. Bon, j'ai pas pigé comment on fait pour aller directement suivre un fil de discussions/commentaires sans passer par le titre du thème concerné, mais pas grave.


Sans conteste, ce qui précède est en lice pour être la meilleure discussion dans le futur top 2019...


Putain, ça donne envie tout de même hein...
Pis le "Based on truth and lies" est tellement bien trouvé bon dieu de dieu !