Dead on Arrival

Killing Ritual

19/01/2021

Autoproduction

Du gros Death américain en provenance du Texas, comment refuser ? D’autant que le premier EP des originaires de San Marcos a de quoi séduire dès la vision de sa délicate pochette. Et si le site The Metal Archives le référence sous l’étiquette longue-durée, ses vingt-cinq petites minutes entrent immédiatement en conflit avec ce jugement. Sans avoir de bio à proprement parler à vous fournir, les musiciens étant plus que discrets sur leurs origines et leurs influences, attendez-vous à l’écoute de ce Dead on Arrival à vous prendre une grosse calotte de Death à tendance groove, le meilleur qui soit, celui qui charcle tout en dansant la samba. Ce quatuor aux faciès éminemment sympathiques n’a donc pas fait semblant au moment de se présenter, et nous offre une poignée de titres produits comme à la grande époque de la naissance d’un genre extrême dont l’influence se fait encore sentir aujourd’hui. Ici, pas question de Gore, pas question de technique à la MORBID ANGEL, mais du pur Death à grosse tendance Thrash, efficace, original comme un pet de Martin Van Drunen, mais qui bourre dans le lard comme un punching-ball s’en prenant plein le cuir.

Andrew (guitare), Dylan (basse), Marty (batterie) et Mike (guitare/chant) s’en donnent donc à cœur joie pour faire honneur à cet artwork délicatement violent, et nous démontrent tout leur talent de composition classique. Et c’est après une énième intro basée sur le suicide collective de la secte de ce cher Jim Jones à Guyana que les affaires sérieuses commencent, et autant dire que les texans ne sont pas avares de samples. Mais ces quelques effets de manche ne servent pas à cacher une pauvreté de riffs, et lorsque « Death's Embrace » nous explose en pleine face, on a clairement le sentiment d’avoir affaire à du ILL NINO repris à son compte par un obscur ensemble macabre du sud des Etats-Unis, tant la combinaison entre la cruauté et le groove est palpable à travers le casque.   

Efficace, le quatuor percute donc de plein fouet les attentes d’innovation d’un public désormais trop habitué à la fidélité old-school, mais l’attitude assez revêche du combo lui permet de faire passer des idées classiques pour du culot. En se concentrant sur des morceaux courts et concis, les KILLING RITUAL font preuve de lucidité et montrent qu’ils tiennent à ce que leur nom reste incrusté dans vos neurones. Sauvage, avec une production sèche comme un coup de machette en pleine face, Dead on Arrival joue l’immédiateté sans honte ni gêne, et après tout, pourquoi pas puisque la musique est savoureuse et épaisse.   

Il faut un petit laps de temps pour s’habituer au grésillement des guitares et au chant raclé typique du Hardcore, mais ce mélange revigorant évoque avec acuité une scène de violence gratuite dans les rues d’une ville typique d’Amérique du Sud. On sent la tension palpable, les esprits s’échauffer, même si le quatuor refuse les facilités d’un Death bourrin qui accumule les BPM. Ici, c’est la puissance qui prédomine, la conséquence des guitares qui se complètent à merveille, et la patine Thrash qui rapproche les texans des mythiques EXHORDER ou de DEMOLITION HAMMER permet au EP de nous balader dans les couloirs les plus connus de l’histoire de la violence musicale. « Eyes of Deception » rappelle un SADUS moins technique, mais aussi un SEPULTURA moins ethnique, et la balance est parfaitement équilibrée entre les deux plateaux. Batteur souple mais ferme, plans fluides qui headbanguent, c’est efficace, entre-deux eaux bouillantes, mais pas hypocrite pour autant.

Rien à jeter sur ce premier jet qui emprunte au Thrash sa rigueur et au Death sa vigueur, entre lourdeur et sifflantes démoniaques, roulés de basse vicieux (« Dead on Arrival »), et nous terminons l’écoute sur une impression durable de qualité et de brutalité. Dommage que le groupe se soit arrêté si tôt, nous aurions bien repris un peu de rab, mais espérons que les réactions enthousiastes stimulent le groupe pour qu’il s’étende un peu plus la prochaine fois. Le meilleur crossover Thrash/Death de ce mois de janvier, pour un combo qui mérite mieux que l’autoproduction et l’underground.    

                                                                                                                                                                                                        

Titres de l’album:

1. The Conditions of an Inhumane World   

2. Death's Embrace

3. Grotesque Warfare

4. Eyes of Deception

5. Dead on Arrival    

6. Beaten Down and Buried 

7. Shredded Remains


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 18/08/2021 à 18:10
82 %    619

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Dvne + My Diligence

RBD 29/05/2024

Live Report

Anthems Of Steel VI

Simony 24/05/2024

Live Report

Pessimist + Demiurgon

RBD 14/05/2024

Live Report

Voyage au centre de la scène : ARGILE

Jus de cadavre 12/05/2024

Vidéos

Mercyless + Nervous Decay + Sekator

RBD 08/05/2024

Live Report

Birds in Row + Verdun

RBD 02/05/2024

Live Report

Hexagon Doom Tour

Simony 29/04/2024

Live Report

Midnight + Cyclone + High Command // Paris

Mold_Putrefaction 24/04/2024

Live Report

DIONYSIAQUE + JADE @La Chaouée

Simony 23/04/2024

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Dobey swamp

Il y a décalage notoire entre ce report et la perception de ce pseudo journaliste qui a oublié d être objectif je pense et l avis du public. Ça arrive trop souvent malheureusement.

30/05/2024, 19:02

gory salope

@gory : on veut lire ton report alors, petite catin

30/05/2024, 14:16

GORY

Ce report, c'est du grand n'importe quoi rédigé par une personne qui n'y connaît rien (j'y étais). 

30/05/2024, 11:48

Jus de cadavre

Terrible. Le Thrash / Death au top. On dirait du Legion of the Damned en (bien) mieux avec un coté Slayer de vicelard. 

29/05/2024, 22:14

Jus de cadavre

Setlist de malade tout simplement. Tom est une brute absolue derrière les futs c'est taré. J'avais même pas entendu causer de cet album live ! Merci pour la chro et le rattrapage ;)

29/05/2024, 22:07

Saul D

"pense"

29/05/2024, 17:28

Saul D

Je le sais, je les avais interviewés il y a un moment, mais je ne pensent pas qu'ils aient des tendinites du bras, eux :-)

29/05/2024, 17:28

Gargan

Les birds, en mode vieux con, je les évite depuis leur retrait du dernier hellfest (en même temps, pas mon style donc je le vis bien :D). Raisons très vagues et tellement dans l'air du temps : z'en font pas assez pour les femmes (y'a pourtant rien de pire et d&a(...)

29/05/2024, 15:46

Steelvore666

Miam-miam !

29/05/2024, 07:54

Matürin/ Mobütu

Ici le chanteur du gang Mobütu.Il est vrai que j’ai cette fâcheuse habitude de trop parler entre les morceaux et je te le concède et te remercie pour le consei(...)

28/05/2024, 17:21

Jus de cadavre

Saul D : et bien pas tant que ça en fait ! Al-Namrood (qui veut dire "non-croyant" en arabe) est clairement anti-islam ! Au point que les membres restent anonymes car ils risquent (très) gros dans leur pays qui a le coup de sabre facile...

28/05/2024, 15:04

Saul D

Mettre en lien Al Namrood et Nokturnal Mortum, c'est cocasse :-)

28/05/2024, 12:44

PTT

Je trouve que DPD a raison. Et paradoxalement, je compose de la zique plutôt moyenne, on sort des albums qui sont certainement dispensables, 90% de nos "fans" sont nos potes. Mais je continue. Parce que j'aime ça, parce que sinon il ne me restera plus que d(...)

27/05/2024, 23:38

Johnny grossebite

Allez, après les boomers hivy mitol, voici venir les goudous en colère. De mieux en mieux

27/05/2024, 22:12

DPD

@LeaJ'exprime mon avis tout le monde me tombe dessus je défend mon point de vue et voilà tout. Il y a toujours quelqu'un pour remettre une pièce dans la machine, pour moi j'ai effectivement tout dit du coup je m'amuse un peu que voulez-vous.

27/05/2024, 16:40

DPD

Je vois pas l'homophobie, je réalise les souhaits d'un homosexuel, j'essaye d'aider, tu veux quoi, j'y vais direct au Talmud ?

27/05/2024, 15:49

Lea

DPD je ne comprends pas du tout pourquoi tu t'acharnes comme ça, on a bien compris tes messages. Tu te fais plaisir à cracher sur tout et n'importe quoi, je vois pas trop le délire, tu t'emmerdes ?

27/05/2024, 12:50

Cämille

Vous pouvez pas virer cette merde homophobe ? Histoire de remonter le niveau. Merci

27/05/2024, 12:19

Gargan

Merci pour ce live report étoffé, va vraiment falloir que je me bouge les miches pour le prochain !

26/05/2024, 21:48

Gargan

Y’a pas de batteur ? J’aurais du mal à comprendre un changement de style..

26/05/2024, 20:55