Tiamat 2010

Orden Ogan, Tiamat, Stoneman

Secret Place, St Jean De Védas (France)

du 02/12/2010 au 02/12/2010

Ce qui nous passionne dans l'underground, c'est la présence d'artistes d'envergure qui peuvent s'y déployer en toute liberté et dont on peut profiter au plus près, en se mêlant parfois au petit cercle des vrais fanatiques en tant que simples initiés, le temps d'un simple concert un pauvre soir d'hiver. Johan Edlund est indubitablement de ces artistes-là, faisant évoluer son oeuvre depuis le Metal le plus extrême vers une synthèse avec le Rock Gothique et le Progressif, mêlant noirceur et élégance. La mémoire de son groupe principal demeure, malgré une inactivité prolongée. Un salut s'impose, et en plus je parlerai brièvement de Heavy aussi à cette occasion ce qui est bien rare...

Comme je le craignais, cette dernière date française de la tournée (après l'annulation de celle de Clermont-Ferrand la veille) n'a pas ramené grand monde. Nous devions être une grosse quarantaine. Cela n'avait guère été mieux lors du précédent passage de Tiamat au Rockstore en 2001 ou 2002 en compagnie de Pain, en dépit de quoi les deux groupes avaient livré une excellente performance. Cette fois, pas de co-headliner (comme Melechesh à Paris) susceptible de mieux mobiliser.


Les Suisses alémaniques de STONEMAN ont entamé le menu avec un répertoire estampillé "Death Glam" tout à fait ordinaire. C'est plutôt du gros Glam Rock aux guitares propres et grasses et au chant rauque et lisse. Rimmel, tatouages, colifichets, cuir, cheveux noirs, colliers et jeans troués faisaient plus penser à Tamtrum et Hellacopters qu'autre chose. Malheureusement le tempo était invariable et franchement mou. Quelques ponts et motifs Electro soulignaient les accointances scandinaves ou gothiques à l'allemande "bon pour le Wave Gotik Treffen" d'un répertoire s'adressant sans doute plus à un public Goth' moderne qu'à des métalleux. La reprise d'Eric Clapton "Cocaïne" était passablement loupée à mon sens. Malgré la pose sensuelle à la Him ou Dave Gahan du chanteur, la maigre assistance est restée amorphe et s'est contentée d'applaudissements polis.


Cela faisait des siècles que je n'avais pas vu du gros Heavy sympho sur scène, et avec ORDEN OGAN nous avons été servis. C'est déjà une faute de goût de se présenter sur scène en portant le t-shirt de son propre groupe, mais quand les cinq membres le font tous, c'est franchement grotesque et ça résumerait bien ce qui me sépare irrémédiablement de cette scène. Si l'on veut bien mettre son allergie de côté un moment, je pense que c'était quand même du bon Heavy Speed, aux synthés modérés et à la grosse double galopante. Le truc typiquement allemand que les Espagnols adorent. Notre ami Dark Tranquilou comparait ça – pertinemment – à Freedom Call. En évitant certains excès du genre ça se supportait, même si les gens restaient encore loin de la scène.


La petite population présente était bien venue pour TIAMAT, car quasiment tout le monde s'est subitement rapproché quand ils sont arrivés. Cela fait longtemps que je ne les suis plus mais leur style n'a guère changé et c'est tant mieux. Le Doom-Dark Metal à forte inspiration Pink Floydienne que pratique Johan Edlund et ses sbires respecte un format de durée toujours classique et des airs accessibles, mais dégage une mélancolie, une aigreur sensuelle rarement atteinte si l'on fait l'effort d'une écoute attentive. Il a un réel charisme inquiétant sous son bonnet de schtroumpf vert, avec ce regard d'acier. Son bassiste ferait encore plus peur avec sa mine décavée et sa dégaine totalement androgyne.

Les fans connaissent bien les titres, beaucoup s'enthousiasmaient dès les premières notes mais un emmerdeur réclamait tout le temps les premiers albums comme si on allait le comprendre… Edlund a toujours cette drôle d'habitude de lever les pouces pour remercier. Plusieurs albums furent ainsi parcourus n'en déplaise à l'autre plouc. Si les claviers étaient présents, je regrette quand même que les chœurs féminins d'origine soient confiés aux deux autres mâles du groupe comme par exemple sur "Brighter than the Sun". Quelques solos de guitare soulignaient la filiation Floydienne, notamment sur le dernier titre où Johan confia pour cela sa guitare au bassiste. Si le style ne pousse pas à l'étalage technique, on distingue cependant des musiciens doués.

Même si le set n'a duré qu'une heure au grand désarroi des fans, c'était excellent. Dans un style plus hermétique que l'Atmo' ou que le Doom sympho ou électroïde qui a remporté au fil des ans un succès plus large, on ne redira jamais assez que Tiamat mériterait plus de reconnaissance car son répertoire n'en est pas moins fortement chargé en émotions sombres sous ses apparences lentes et figées.




par RBD le 26/07/2020 à 13:37
   413

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Benighted + Shaârghot + Svart Crown

RBD 22/09/2021

Live Report

Use Your Illusion I & II

mortne2001 18/09/2021

From the past

Witchfuck : le contre-pouvoir en Pologne

Simony 14/09/2021

Interview

Voyage au centre de la scène : CATACOMB

Jus de cadavre 29/08/2021

Vidéos

LA CAVE #6 : une sélection d'albums Metal Extreme

Jus de cadavre 20/08/2021

La cave

Suffocation 2014

RBD 09/08/2021

Live Report

SWAMP TERROR : La bête des marais !

Simony 16/07/2021

Interview

Palavas Surfers

RBD 16/07/2021

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Kerry King

Vieille bonne époque, rien a voir avec le collège d'aujourd'hui, on a tous commencé avec le hard rock et differentes vagues, mais pour sauver notre héritage va falloir commencer par plus fort !Mon fils sera bercé des sa naissance part du Death e(...)

24/09/2021, 01:05

Humungus

Moshimosher + 1.

23/09/2021, 17:28

Moshimosher

Necromantia avec une seule basse, c'est plus vraiment Nécromantia... dommage...

23/09/2021, 16:08

Orphan

Et je trouve le titre de grande classe

23/09/2021, 15:28

Orphan

Excellente news !20 ans plus tard, il y a toujours un moment dans l'année où je me réécoute ANCIENT PRIDE

23/09/2021, 15:21

metalrunner

Super version James a la pêche bravo pour ces petits concerts  a prix casse .

23/09/2021, 11:41

Humungus

Alors !J'ai enfin pris le temps d'écouter tout cela cher Jus de cadavre (car j'ai moi aussi de mon côté des trucs en attente à ouïr...). Et autant le dire tout de suite, je ne connaissais aucuns groupes de ta sélection.Alors c&ap(...)

23/09/2021, 11:37

Kerry King

En 2021 plus aucun intérêt de taper sur Metallica, on leur a taper dessus suffisamment comme ils l'ont mérité sur les 20 dernières années.Voyons maintenant ce groupe comme le pondeur de 5 albums majeur de l'histoire, d'une certaine no(...)

23/09/2021, 10:30

Humungus

OUHLALALALA !!! !!! !!!J'l'avais pas vu arrivé celle-là !Le titre est lambda. Malheureusement pas de retour au "vrai son NECROMANTIA".Hâte tout de même d'entendre l'album complet...

23/09/2021, 09:44

Humungus

On peut taper allégrement sur ces mecs (moi le premier), mais ce genre d'initiative "retour aux sources et aux fans", y'a quasi qu'eux qui le font...

23/09/2021, 09:38

Bones

Je me rends compte que j'ai visionné ça comme si j'avais retrouvé un vieil objet familier dans ma cave, analysant si l'humidité avait eu prise dessus, cherchant (et trouvant) les points de rouille... Ca fait bizarre de voir ces mecs prendre autant de rid(...)

23/09/2021, 07:50

Le Z président

A boire et à manger sur ces deux disques, mais le sentiment d'avoir le dernier groupe de rock ingérable, capable de tout et de tous les excès et débordements, malgré les moments musicaux plus romantiques parmi les instants plus sauvages. 

22/09/2021, 21:24

Le Z président

N'en déplaisent aux haters, Swansong est le dernier album véritablement sincère du groupe. Depuis la reformation, Carcass fait du fan service à tout va et je trouve cela très malhonnête. Comme Petrozza qui continue Kreator car c'est une source de(...)

22/09/2021, 21:18

FOUR POUR TOUS

ça cachetonne sec depuis trop d'années, en d'autres temps, on t'aurait foutu tout ça dans une oubliette.

22/09/2021, 21:14

RBD

Ca c'est inespéré ! Le groupe s'était séparé il y a longtemps déjà et je ne pensais plus jamais en entendre à nouveau parler autrement qu'au passé.

22/09/2021, 11:25

Arioch91

C'est Australien ? J'boycotte !!!  

22/09/2021, 08:54

Bones

J'irai faucher sur vos tombes.

22/09/2021, 07:27

Bones

3ème écoute intégrale. Des moments vraiment excellents sur cet album. J'y trouve une fraîcheur et une richesse dans les riffs que je n'osais même pas espérer. Il y a vraiment chez Bill Steer une patte complètement inimitable, une aisance &a(...)

21/09/2021, 23:14

RBD

Plein de bonnes vidéos à prévoir, cool !

21/09/2021, 22:13

RBD

Tous les metalleux de cette époque ont dû faire cette expérience, Bones. En tout cas je me souviens assez bien des clivages dans mon bahut de garçons (cette particularité grossissait encore le phénomène). Bon, les fans des Gun's et de Sepultura(...)

21/09/2021, 21:52