Falling Apart

Ravage

13/10/2016

Tarung Records

Je vous disais récemment que l’Indonésie était the next country to be en matière de Hardcore, Powerviolence et extrême de tout poil. Les multiples chroniques consacrées à la production locale abondaient en mon sens, et je me dois aujourd’hui d’en rajouter une à ma collection personnelle, en traitant du cas des RAVAGE.

Les RAVAGE sont quatre (Wulan – chant, Agus – guitare, Permana – basse et Nirwana – batterie), viennent de Batu, ont déjà une démo à leur actif parue en avril 2016, et semblent fascinés par une forme très sombre de Hardcore violent, à la limite du Powerviolence mais sans y mettre les deux pieds dedans.

Ne disposant que d’un Bandcamp, les quatre punks ne distillent que peu d’informations sur leur genèse et leur carrière naissante, et laissent donc la musique parler d’elle-même.

Alors parlons-en justement.

Vous connaissez mes travers, et savez pertinemment que les groupes Core à chanteuses me font salement craquer. RAVAGE ne fait pas exception à la règle avec sa hurleuse en chef Wulan, qui donne salement du gosier pour porter à bout de cordes vocales écorchées l’instrumental violent couché sur bande par ses partners in crime.

Ceux-ci, loin de se contenter d’un bordel lapidaire et éculé avant d’avoir été joué, multiplient les influences, fricotent avec le Darkcore, tâtent du Grind et du Power, mais restent toujours fidèles à une éthique Hardcore crue et ténébreuse.

En privilégiant évidemment des morceaux courts mais percutants, les RAVAGE jouent la montre et la tendance, mais en blindant ces mêmes compos de plans se succédant à une vitesse folle, ils défient la tradition et se portent même en chefs de file de la nouvelle école Core asiatique qui ne vole plus en rase-mottes, mais survole un passé musical pour tracer la piste de son avenir.

Et une fois de plus, ça fonctionne. Les guitares sans pitié savent rester attachées à une source Rock’n’Core assez prononcée, mais lardent les titres de riffs tronçonnés à la moindre occasion donnée. La rythmique est polyvalente, et aussi à l’aise en mid qu’en up, tandis que Wulan module ses invectives pour ne pas rester cantonnée dans un registre hurlé.

Six morceaux, homogènes mais pluriels, pour une poignée d’hymnes qui restent dans la tête après écoute. Je dois avouer avoir ma petite préférence pour le final « Falling Apart » qui fait la jonction entre le Hardcore historique et la violence contemporaine, et qui aménage un sacré passage en mid terriblement accrocheur, tout en admettant aussi une inclinaison pour le très crusty « I Want To Forget » et ses allusions Powerviolence/Fastcore truffées de saccades très bien amenées.

Ne le nions pas, outre une osmose générale assez remarquable, les riffs proposés par Agus sont mémorisables et inspirés, et le travail rythmique conjoint de Permana et Nirwana est convaincant, dans un registre chaotique à l’assise pourtant solide. Breaks tout sauf téléphonés, parties distinctes se fondant dans une globalité qui se veut parfois assez originale (« Suggest », presque Grind dans l’esprit et pourtant résolument Crust, avec de diaboliques roulements qui prennent les devants), pour un EP bien chargé qui prouve donc s’il en était besoin que l’Indonésie est le nouvel eldorado du Hardcore.

Cet EP est disponible en tape via les services de l’excellent label local Tarung Records, qui distribue pas mal de choses et qui se bouge pour les faire avancer.

Retrouvez lez donc sur leur page Facebook si vous êtes intéressés.

Souhaitons avoir rapidement des nouvelles des RAVAGE qui risquent d’en faire pas mal dans nos contrées si leur bonne parole est suffisamment propagée.

 Mais j’ai fait ma part du boulot, maintenant, à vous de jouer et…d’écouter !


Titres de l'album:

  1. Bad Habits
  2. Can't You Get Out Of My Head
  3. I Want To Forget
  4. Positively
  5. Suggest
  6. Falling Apart

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 06/03/2017 à 14:30
72 %    512

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Voyage au centre de la scène : ASSHOLE

Jus de cadavre 17/01/2021

Vidéos

Eluveitie + Korpiklaani 2010

RBD 08/01/2021

Live Report

Sélection Metalnews 2020 !

Jus de cadavre 01/01/2021

Interview

Welcome To My Nightmare

mortne2001 26/12/2020

From the past

IXION : entretien avec Julien

JTDP 16/12/2020

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Chemikill

le solo...

20/01/2021, 12:55

KaneIsBack

Pas mal, pas mal. En tous cas un peu plus varié que le tout-venant de la production Brutal Death. Maintenant, de là à retenir le nom du groupe, il y a un pas

20/01/2021, 10:34

Moshimosher

A écouter ce morceau, j'ai tous les poils du corps qui me flagellent ! Je crois que ma crinière et cette musique ont une mauvaise influence sur eux !

20/01/2021, 01:20

Moshimosher

What a beautiful corpse! Franchement, du son putréfié comme je l'aime ! Achat sanctionné de mon sang corrompu ! Faites rouler le cercueil !

20/01/2021, 00:22

Adolf benssoussan

Ça sent la tôle tous ses chefs d’accusation, il a a au moins les couilles de défendre ses idées pas comme ici ou c’est devenu tarlouze land. 

19/01/2021, 22:35

LeMoustre

Comme KKing dit, il a fait une connerie, ben il assume, basta. Irreconcilables, ces deux Ameriques, en effet. Bah, lui il fera un peu de taule ou qques semaines d'intérêt general. Et franchement, les thèmes du groupe et cette connerie, je vois moye(...)

19/01/2021, 19:23

Kerry King

L'idée du test a l'entrée est la meilleure idée.48/72 heures avant, et comme on dit "l'amour du risque".

19/01/2021, 18:32

Gargan

 "no present for christmas" pour  Bones 

19/01/2021, 18:23

Kerry King

Iced Earth c'est Jon Schaffer est rien d'autre actuellement on ne va pas se mentir, la formation actuel est loin de la glorieuse de l'époque et les membres sont tous arrivé il y a moins d'une décennie, sauf le batteur qui le suit depuis pas mal d'ann&(...)

19/01/2021, 18:18

Bones

Bien vu pour le Deicide. :-)... ou un petit "Slaughter in the Vatican".  Cathartique.  :-)

19/01/2021, 17:45

Jus de cadavre

Assez d'accord avec Moshi concernant la réaction des autres membres du groupe. Personnes ne pouvait s'être préparer à une telle situation

19/01/2021, 17:23

poybe

Sérieusement, quand on s'intéresse un peu aux thèmes développés par le groupe ... et donc leur leader, ça n'a rien de très surprenant de le retrouver là dedans. Il a choisi de se rendre et d'assumer les conséquences de (...)

19/01/2021, 17:15

Moshimosher

Perso, qu'ils partagent ou non ses idées, je comprends la réaction des autres membres du groupe... Il font tranquillement leur musique, sans embêter personne (enfin, je crois), et, tout d'un coup (ou pas) en voilà un (et le leader en plus !) qui se met à(...)

19/01/2021, 16:26

Laurent

Qu'ils rouvrent déjà les cafés concert, les concerts devant un écran géant il n'y a pas urgence

19/01/2021, 15:38

Buck Dancer

Message coupé que je continue...Écoute toi un petit Deicide ça ira mieux   

19/01/2021, 15:34

Buck Dancer

Bones, dans ces conditions je comprends mieux

19/01/2021, 15:32

RBD

La différence de traitement entre Noël et le 31 décembre m'a également surpris. J'y vois d'abord une justification sanitaire (discutable) : le soir de Noël les familles ce sont plutôt les familles qui se rassemblent tandis que le 31 ce sont plut(...)

19/01/2021, 15:21

Bones

Désolé, je suis un peu raide sur la question mais j’ai été traumatisé par une famille trèèèès portée sur la religion. Depuis je bouffe un peu du curé et je vois des calotins partout, ne m’en voulez pas. :-)

19/01/2021, 15:15

Buck Dancer

Bones, peut-être parce que Noël se fête traditionnellement en famille et à la maison, alors que le 31 tout le monde est dehors à faire la fête ( et les cons)? Noël, ouvertement catho ? Pas dans mon monde moi, désolé.... 

19/01/2021, 14:47

Humungus

Je rejoins forcément totalement mon coreligionnaire du dessus !L'ajout de vidéos d'antan, c'est juste génial !PS : "Voyage au centre de la scène - Les 30 ans de CYTTYOLP !"...Putain, David, t'as fait tr&egra(...)

19/01/2021, 14:03