Furnace

Ancst

19/02/2017

Vendetta Records

La fin d’année approche et l’éternelle tradition des tops de fin d’année aussi, l’occasion pour moi de tenter de vous convaincre de poser vos oreilles sur l’EP du jour, à savoir Furnace de ANCST sorti, quand même, le 12 février dernier. Ça commence à dater, mais il n’est jamais trop tard pour se faire plaisir.

Si vous n’êtes pas coutumier avec le site Bandcamp, vous êtes très certainement passé à côté de ce groupe, car c’est sur ce même site que les Allemands ont fait parler d’eux. Ça vaut ce que ça vaut, mais le groupe est resté très longtemps en tête des ventes des libellées Blackened Crust et RABM (Red and Anarchist Black Metal), pas les styles les plus populaires j’en conviens, mais quand même, il fallait du talent et de la gniak pour déloger ISKRA de ses places fétiches.

C’est donc la force tranquille que ANCST a placé ses nombreux EP / Split et son premier album Moloch, paru l’année dernière, devant la concurrence, sans jamais faire parler d’eux plus que ça, ni même tout simplement parler d’eux ; le talent a parlé de lui-même. Si la discrétion semble être le mot d’ordre des cinq Berlinois, il n’en est pas de même pour leur musique, autrement plus dévastatrice.

Les présentations étant faites, nous pouvons nous attaquer au contenu de cet EP en toute sérénité, ou presque. Vous l’aurez compris, le style du quintet est loin d’être joyeux : un Black Metal particulièrement sauvage et mélancolique, mélangé à la hargne et la haine du Hardcore et du Crust. Un concentré de 22 minutes qui pourra en lessiver plus d’un, tellement on peut avoir l’impression d’être secoué dans tous les sens à l’écoute des six morceaux, pouvant passer de la rage à l’abattement en un claquement de doigt.

Si le Blackened Crust est souvent un style où la production laisse à désirer, ça n’est pas le cas ici, au contraire. La prod est excellente, tous les sons sont parfaitement discernables, des riffs aiguisés et agressifs aux martellements épileptiques de la batterie, en passant par le chant empli de haine et de tristesse. Seule la basse semble un poil en retrait, mais au vu du style cacophonique du groupe, on voit mal comment la prod aurait pu être meilleure.

Passée l’intro "Away From Athropy", monologue en Allemand que je n’ai pas su traduire (je suis un piètre Mosellan), le groupe n’attend pas pour lancer l’assaut avec "Urban Tomb", certainement la piste la plus "sympathique" de cet EP. Rien à ajouter sur ce morceau si ce n’est qu’il entame parfaitement l’EP, car à peine avez-vous le temps de vous remettre de vos émotions que commence la sublime "Chronicles Of Emptiness", le pied au plancher. L’ambiance morose qui règne sur ce morceau nous ferait presque douter des influences Hardcore / Crust du jeune groupe, tout comme l’omniprésence de blast et de trémolos assassins, mais toute la sensibilité des Allemands s’exprime pleinement dans cette magnifique complainte.

Poursuivant sur "Broken Oath" et "In Stone", deux excellents morceaux bouillonnant de nervosité laissant la part belle aux influences Crust des musiciens, c’est surtout "Cadence", clôturant l’EP, qui marque les esprits. Une somptueuse envolée mélodique et mélancolique à l’image de "Chronicles Of Emptiness" qui souffle tout sur son passage, pour vous laisser seul et catatonique, mais qui aura au moins eu le mérite d’avoir un effet cathartique et libérateur. Etrangement.

Symbiose parfaite du Hardcore le plus négatif et du Black Metal le plus sauvage, ANCST continue son petit bonhomme de chemin à l’ombre, même déloger de son « trône » Bandcamp aujourd’hui, dans une constance incroyable et une cohérence impressionnantes. Jamais vous n’aurez l’impression que telle partie de telle morceaux serait interchangeable avec une autre. Je ne peux que vous conseiller de vous jeter sur la discographie encore jeune de ces cinq énervés, tous sensationnels dans leur domaine : un chanteur à la limite de la rupture, des guitaristes au feeling incroyable qui savent triturer nos émotions les plus noires, mais surtout, un batteur monté sur ressorts incapable de s’arrêter deux secondes, enchaînant les blasts et les gravity blasts, comme si s’arrêter, c’était mourir. Plonger dans la fournaise ANCST, laissez-vous sombrer…

Tracklist :

  1. Away From Athropy
  2. Urban Tomb
  3. Chronicles Of Emptiness
  4. Broken Oath
  5. In Stone
  6. Cadence

Bandcamp


par Bocchi le 01/12/2017 à 13:23
87 %    500

Commentaires (2) | Ajouter un commentaire


Jus de cadavre
membre enregistré
01/12/2017, 13:37:38
Content de te retrouver parmi nous mec ;)
Concernant la chro, j'ai essayé plusieurs fois Ancst, mais dans le style Iskra reste au dessus pour moi ;)

Bocchi
membre enregistré
01/12/2017, 15:40:40
Merci mec !
Ah ben c'est les patrons c'est sûr, sans Iskra, pas de Ancst.
Pour ma part Ancst me surprends plus, comme sur cet EP avec certaines parties plus mélodiques auquel je ne m'attendais vraiment pas.
Je ne peux que te conseiller de leur laisser une dernière chance avec cet EP ;) si ça passe pas, c'est que décidément, Ancst, c'est pas ton truc hehe

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Voyage au centre de la scène : ASSHOLE

Jus de cadavre 17/01/2021

Vidéos

Eluveitie + Korpiklaani 2010

RBD 08/01/2021

Live Report

Sélection Metalnews 2020 !

Jus de cadavre 01/01/2021

Interview

Welcome To My Nightmare

mortne2001 26/12/2020

From the past

IXION : entretien avec Julien

JTDP 16/12/2020

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Kerry King

L'idée du test a l'entrée est la meilleure idée.48/72 heures avant, et comme on dit "l'amour du risque".

19/01/2021, 18:32

Gargan

 "no present for christmas" pour  Bones 

19/01/2021, 18:23

Kerry King

Iced Earth c'est Jon Schaffer est rien d'autre actuellement on ne va pas se mentir, la formation actuel est loin de la glorieuse de l'époque et les membres sont tous arrivé il y a moins d'une décennie, sauf le batteur qui le suit depuis pas mal d'ann&(...)

19/01/2021, 18:18

Bones

Bien vu pour le Deicide. :-)... ou un petit "Slaughter in the Vatican".  Cathartique.  :-)

19/01/2021, 17:45

Jus de cadavre

Assez d'accord avec Moshi concernant la réaction des autres membres du groupe. Personnes ne pouvait s'être préparer à une telle situation

19/01/2021, 17:23

poybe

Sérieusement, quand on s'intéresse un peu aux thèmes développés par le groupe ... et donc leur leader, ça n'a rien de très surprenant de le retrouver là dedans. Il a choisi de se rendre et d'assumer les conséquences de (...)

19/01/2021, 17:15

Moshimosher

Perso, qu'ils partagent ou non ses idées, je comprends la réaction des autres membres du groupe... Il font tranquillement leur musique, sans embêter personne (enfin, je crois), et, tout d'un coup (ou pas) en voilà un (et le leader en plus !) qui se met à(...)

19/01/2021, 16:26

Laurent

Qu'ils rouvrent déjà les cafés concert, les concerts devant un écran géant il n'y a pas urgence

19/01/2021, 15:38

Buck Dancer

Message coupé que je continue...Écoute toi un petit Deicide ça ira mieux   

19/01/2021, 15:34

Buck Dancer

Bones, dans ces conditions je comprends mieux

19/01/2021, 15:32

RBD

La différence de traitement entre Noël et le 31 décembre m'a également surpris. J'y vois d'abord une justification sanitaire (discutable) : le soir de Noël les familles ce sont plutôt les familles qui se rassemblent tandis que le 31 ce sont plut(...)

19/01/2021, 15:21

Bones

Désolé, je suis un peu raide sur la question mais j’ai été traumatisé par une famille trèèèès portée sur la religion. Depuis je bouffe un peu du curé et je vois des calotins partout, ne m’en voulez pas. :-)

19/01/2021, 15:15

Buck Dancer

Bones, peut-être parce que Noël se fête traditionnellement en famille et à la maison, alors que le 31 tout le monde est dehors à faire la fête ( et les cons)? Noël, ouvertement catho ? Pas dans mon monde moi, désolé.... 

19/01/2021, 14:47

Humungus

Je rejoins forcément totalement mon coreligionnaire du dessus !L'ajout de vidéos d'antan, c'est juste génial !PS : "Voyage au centre de la scène - Les 30 ans de CYTTYOLP !"...Putain, David, t'as fait tr&egra(...)

19/01/2021, 14:03

Humungus

Pas mal du tout VAISSEAU.Classique dans l'ensemble mais bien torché.Par contre, L'Apache, je ne vois pas ce que cela à de Doom... Hormis la pochette bien sûr (superbe au demeurant).

19/01/2021, 13:26

JTDP

J'avoue. Ecouté distraitement il y a quelques jours, je suis pressé de me replonger dedans, tant il m'avait déjà bien accroché !

19/01/2021, 12:39

RBD

Je suis d'accord avec l'intuition de Kairos. C'est la fin d'Iced Earth sous cette formation, avec un communiqué pareil, ils n'ont plus qu'à retourner sur le marché ou faire leur propre groupe.Même si les métalleux sont plus in(...)

19/01/2021, 12:36

Bones

@ Gargan : OK je vais repréciser une chose : je ne nie pas la magie de Noël pour nos mioches,  c'est la différence de traitement entre Noël et la St Sylvestre qui me défrise le fion et me fout totalement en pétard. Pourquoi autoriser des rassembleme(...)

19/01/2021, 12:26

Kairos

Les autres membres du groupes marchent sur des braises, il n'y a qu'à lire les commentaires sur la page FB du groupe, Schaffer se fait qualifier de traitre par pas mal de monde. D'où le communiqué tiédasse du groupe, on condamne, mais on ne cite pas le p(...)

19/01/2021, 11:19

Arioch91

Pour la réaction des autres membres du groupe, soit ils ont le même type d'idées que leur frontman et publient un communiqué pour éviter de se faire gauler, soit il y a un cerveau dans la caboche de ces types et ils réagissent naturellement à u(...)

19/01/2021, 10:41