Les festivals passent à une vitesse folle! Nous voici déjà arrivé au dernier jour du ALCATRAZ et de sacrés concerts m'attendent pour cette ultime journée!

Arrivant sur le site aux alentours de 14h pour terminer de distribuer des flyers, je m'attends à entendre SEPULTURA sur la "Prison Stage" mais au bout de quelques instants je m'en rends compte que ce n'est pas les brésiliens qui évoluent sur la scène principale mais EXHORDER! En effet, un changement de dernière minute a vu les américains propulsés sur la grande scène et c'est finalement à 22h30 (pendant le concert d'HELLOWEEN...) que les brésiliens viendront achever nos cervicales déjà bien usées.

C'est donc aux douces mélodies des timbrés de THE BLACK DAHLIA MURDER que j'investis le site du festival et comme la veille lors du set de MUNICIPAL WASTE, c'est la folie pure sous la tente! Le groupe est en très grande forme et Trevor Strnad ne cesse d'interpeller la foule aux rythmes des titres effrénés que le groupe à l'habitude de proposer. Le son est impeccable et les solos de grande classe sont ainsi mis en valeur tout comme la voix du frontman qui fait le yoyo entre les graves et les aigus comme personne!

Retour devant la scène principale avec l'arrivée des polonais de BEHEMOTH et une fois de plus ils ne feront pas de quartier! Le groupe a une réputation scénique qui les précède et ils feront une fois plus honneur à leur statut! Enchaînant les titres phares de leur discographie à un rythme diabolique, le groupe fait preuve d'une grande maîtrise et d'une puissance sonore à toute épreuve, électrisant un public tout acquis à leur cause! L'inédit God = Dog sera de la partie afin de préparer l'arrivée prochaine de leur nouvel album.

Setlist : Ov Fire And The Void/ Demigod/ Ora Pro Nubis Lucifer/ Conquer All/ God = Dog/ Messe Noire/ Wolves Ov Siberia/ Blow Your Trumpets Gabriel/ Decade Of Therion/ At The Left Hand Ov God/ Chant For Eschaton 2000/ O Father! O Satan! O Sun

C'est de loin que j'assisterai au concert des français d'ALCEST qui n'attirent malheureusement pas grand monde sous la tente mais ce sont de vrais fans qui assistent au set vu la ferveur et l'enthousiasme qu'ils dégagent tout au long du show.

Retour sur la "Prison Stage" pour IN FLAMES qui vient avec le grosse artillerie pour défendre Battles son dernier album. N'étant plus très au courant de l'évolution du groupe depuis quelques albums, c'est en véritable curieux que je viens assister au show des suédois. Au-delà de l'aspect visuel très travaillé et réussi, c'est avec un certain soulagement que j'entends le groupe démarrer son set avec des titres que je connais et les voir interpréter des titres de l'excellent Clayman me soulage quelque peu! Malheureusement aucun titre des albums antérieurs ne sera joué ce soir là et un sentiment de redondance se fait ressentir dans les morceaux proposés par les suédois. Tout semble calqué sur le même schéma et ne décolle pas vraiment, ce qui est fort dommage au vu de la qualité d'interprétation et de la grande forme vocale d'Anders Friden.










Setlist : My Sweet Shadow/ Pinball Map/ Delight And Angers/ Everything's Gone/ Cloud Connected/ Fear Is The Weakness/ Here Until Forever/ The Mirror's Truth/ Only For The Weak/ Where The Dead Ships Dwell/ The Truth/ Alias / Paralyzed/ Take This Life/ Deliver Us/ The End

Il est temps pour moi de découvrir CANNIBAL CORPSE sur scène et je ne vais pas être déçu! C'est carré, ça joue bien, ça joue fort et George Fisher n'a clairement pas usurpé sa réputation! Sa voix est impressionnante et ne faiblit pas d'un pouce durant tout le set! D'ailleurs, c'est seulement au bout de 30 minutes qu'il s'adressera au public avant d'enchaîner sur une dernière demie-heure dantesque avec le fameux Hammer Smashed Face tant attendu en apothéose d'un show respirant le Death Metal par tous les pores!








Après cette nouvelle mandale des plus corsées, c'est avec une certaine impatience que je rejoins la "Prison Stage" pour assister au concert d'HELLOWEEN qui réunit pour cette tournée ni plus ni moins que Michael Kiske, Kai Hansen, Andi Deris, Markus Grosskopf et Mickael Weikath sur une même scène! Niveau événement on rarement fait aussi excitant! C'est donc avec un décor travaillé et une scène ornée d'un écran géant que le groupe entame son set au son du mythique Halloween issu de l'album légendaire Keeper Of The Seven Keys! Les deux chanteurs sont dans une forme olympique et nous livrent un duel vocal absolument dantesque! Cette entrée en matière de près de 15 minutes met les point sur les "I" d'entrée et ce n'est pas avec Dr Stein que les allemands vont faire retomber la pression! Autant de bonheur en si peu de temps c'est assez rare et le groupe enchaînera ainsi les "tubes" jusqu'à une première interlude qui voit Andi Deris prendre le devant de la scène et interpréter des titres issus de "son" répertoire avant de laisser place à Kai Hansen pour un medley de Walls Of Jericho tout simplement jouissif! Les deux chanteurs principaux s'échangeront donc le micro pendant quelques titres avant de les retrouver ensemble pour un final apocalyptique les voyant interpréter la crème de la crème!










Setlist : Halloween/ Dr Stein/ I'm Alive/ Are You Metal?/ Perfect Gentleman/ Walls Of Jericho Medley/ Heavy Metal (Is The Law)/ If I Could Fly/ Pumpkins United/ Drum Solo/ Livin' Ain't No Crime/ Sole Survivor/ Power/ How Many Tears/ Eagle Fly Free/ Keeper Of The Seven Keys/ Future World/ I Want Out

Le festival se termine pour moi sur une note extrêmement positive et au vu de l'affiche, de l'organisation et de l'affluence plus que raisonnable, permettant un accès aux scènes assez facilité, il est fort probable que je réitère l'expérience l'an prochain! Vivement les premières annonces et à l'année prochaine l'ALCATRAZ!

par JérémBVL le 16/08/2018 à 08:00
   441

Commentaires (2) | Ajouter un commentaire


Humungus
membre enregistré
17/08/2018 à 14:57:36
Merci pour ce report JérémBVL !
Les photos et le descriptif du fest font que j'me laisserai bien tenter aussi l'an prochain... A voir l'affiche 2019 donc...

PS : Putain ! Louper EXHORDER pour un changement de running order inopiné... J'en aurai bouffer mon slip moi bordel !!!

JérémBVL
membre enregistré
19/08/2018 à 10:09:49
Avec plaisir! Et franchement si l'affiche de l'an prochain te botte n'hésite pas!

Ajouter un commentaire


Seven Spires

Emerald Seas

The Dues

Ghosts Of The Past

Quiet Riot

Hollywood Cowboys

Angel Witch

Angel Of Light

Vastum

Orificial Purge

Divide

From Seed to Dust

Soul Grinder

The Prophecy of Blight

Silverstage

Heart n’Balls

Surgical Strike

Part of a Sick World

Annihilator

Ballistic, Sadistic

Scratches

Rundown

Mass Worship

Mass Worship

King Legba

Back From The Dead

Liturgy

H.A.Q.Q.

Obscure

Darkness Must Prevail

Beyond The Void

Ex Nihilo Nihil

Bütcher

666 Goats Carry My Chariot

Stormrider

What Lies Within

Coffin Rot

A Monument to the Dead

Merging Flare

Revolt Regime

Stolearm

RBD / 17/02/2020
New Wave

Pastor of Muppets

RBD / 12/02/2020
Brass Band

J'irais Mosher chez vous ! Episode 2 : Indonésie

Jus de cadavre / 08/02/2020
Asie

Incite + Skaphos

RBD / 04/02/2020
Black Death Metal

Concerts à 7 jours

Depraved + Adx + Factor Hate

01/03 : Salle Des Fêtes, Fismes (51)

Napalm Death + Rotten Sound + Eyehategod

03/03 : La Machine Du Moulin Rouge, Paris (75)

Visions Of Atlantis + Chaos Magic + Morlas Memoria

27/02 : Le Grillen, Colmar (68)

+ Putrid Offal + Sublime Cadaveric Decomposition

28/02 : Le Bistrot De St So, Lille (59)

Photo Stream

Derniers coms

Grande nouvelle. 2020 sera scène extrême française ou ne sera pas !


Rose Hreidmarr au chant comme pour le précédent album. Pour le reste je sais pas... Pas de line-up annoncé sur Metal Archives (pour l'instant).


Ben voila, il n'y a pas de raison que le metal français n'ai pas le droit à son mélodrame de nom ;). Bon pour le moment nous avons qu'une seule version de l'histoire...

Pour parler musique, j'avais beaucoup aimé "Sur les falaises de marbre", surement un de mes albums préféré de 2(...)


Mmm, musicalement, les deux derniers albums étaient intéressants, pas faciles en terme de composition, mais plutôt ambitieux et instrumentalement réussis, même parfois brillants. Rien à dire sur le parti-pris et la prise de risque. C'est la voix de Greene qui ne me séduit pas au point d'achet(...)


A noter qu'a priori il y a baleine sous gravier avec ce retour de GLACIATION, au vu du post publié par Valnoir sur sa page fb => https://www.facebook.com/jean.simoulin.7/posts/651167092299009?__tn__=K-R
Pour ceux qui ont la flemme de lire en anglais, les collègues de Scholomance Webzine ont (...)


Bon, j'ai pas encore écouté ce dernier album, mais le peu que je m'en suis fourré dans les esgourdes pour l'instant ne me fait pas changer d'avis sur ce groupe que j'ai tant vénéré dans les 90's.
De fait, Yoloman + 1 000 000 !!!


Un des dieux de mon petit panthéon personnel.
Quand on sait que j'ai débuté ma carrière Métallique en me plongeant corps et âmes dans AC/DC, c'est donc à mon sens tout bonnement indispensable.


Tellement mauvais et tellement drôle à la fois qu'on leur accorde l'indifférence avec mansuétude.


"quand on veut écouter du vieux Death Metal qui schlingue la gerbe et la bile, on se coltine un vieil INCANTATION, un des premiers BOLT THROWER, et vogue la gerbe le long du canapé"
:D !


Ah et puis Sieur Simony, je n'ai pas pu attendre votre fameux crédit à si faible taux...
Ma pré-commande est déjà passée.


Titre plus que prometteur en effet !


Après quelques minutes de recherche sur la toile, voici ce qu'il y a réellement dans cette fameuse box :
"Vinyl Features:
+ Mud-Green / Black Marbled Vinyl
+ Gatefold Jacket
+ A1 Size Poster (~23.4" x 33.1")

Box Set Includes:
----------------------
(...)


@Blind :
Ah ah ah !!! !!! !!!
Ton intervention (très gentille au demeurant...) m'a laissé perplexe quelques secondes avant de me rendre compte que tu avais mal compris mon propos : N'ayant pas vu de descriptif de ladite box et ne m'étant donc fié qu'aux photos de NUCLEAR BLAST, je ne(...)


@Humungus: Les patches ce sont les bon vieux écussons à coudre sur ta veste en jean ou ton cuir (ou comme le faisait le lycéen que j'étais au début des années 2000 sur ton sac à dos Eastpack).


T'as ça aussi sur le label d'origine Metal Blade. Bon morcif, déjà que le EP contient un sacré titre, ils ont gardé leur sens de la composition, les gaziers. Hâte d'avoir ça en mains.


"J'vous ai d'jà dit que j'prêtais d'l'argent à des taux pas dégueulasses ?"


La pochette, c'est un peu ce qui reste sous mon cerisier à une certaine période.


Rooohhhlala !!!
Je viens de voir qu'il y avait actuellement chez NUCLEAR BLAST une preorder pour une box collector de ce futur album avec double vinyles + double CDs + drapeau + slipmat + patchs (autocollants ?)…
Pas bon pour mes finances tout ça bordel !


Dommage que ce soit loin de chez moi...


Miam miam !!!