Les festivals passent à une vitesse folle! Nous voici déjà arrivé au dernier jour du ALCATRAZ et de sacrés concerts m'attendent pour cette ultime journée!

Arrivant sur le site aux alentours de 14h pour terminer de distribuer des flyers, je m'attends à entendre SEPULTURA sur la "Prison Stage" mais au bout de quelques instants je m'en rends compte que ce n'est pas les brésiliens qui évoluent sur la scène principale mais EXHORDER! En effet, un changement de dernière minute a vu les américains propulsés sur la grande scène et c'est finalement à 22h30 (pendant le concert d'HELLOWEEN...) que les brésiliens viendront achever nos cervicales déjà bien usées.

C'est donc aux douces mélodies des timbrés de THE BLACK DAHLIA MURDER que j'investis le site du festival et comme la veille lors du set de MUNICIPAL WASTE, c'est la folie pure sous la tente! Le groupe est en très grande forme et Trevor Strnad ne cesse d'interpeller la foule aux rythmes des titres effrénés que le groupe à l'habitude de proposer. Le son est impeccable et les solos de grande classe sont ainsi mis en valeur tout comme la voix du frontman qui fait le yoyo entre les graves et les aigus comme personne!

Retour devant la scène principale avec l'arrivée des polonais de BEHEMOTH et une fois de plus ils ne feront pas de quartier! Le groupe a une réputation scénique qui les précède et ils feront une fois plus honneur à leur statut! Enchaînant les titres phares de leur discographie à un rythme diabolique, le groupe fait preuve d'une grande maîtrise et d'une puissance sonore à toute épreuve, électrisant un public tout acquis à leur cause! L'inédit God = Dog sera de la partie afin de préparer l'arrivée prochaine de leur nouvel album.

Setlist : Ov Fire And The Void/ Demigod/ Ora Pro Nubis Lucifer/ Conquer All/ God = Dog/ Messe Noire/ Wolves Ov Siberia/ Blow Your Trumpets Gabriel/ Decade Of Therion/ At The Left Hand Ov God/ Chant For Eschaton 2000/ O Father! O Satan! O Sun

C'est de loin que j'assisterai au concert des français d'ALCEST qui n'attirent malheureusement pas grand monde sous la tente mais ce sont de vrais fans qui assistent au set vu la ferveur et l'enthousiasme qu'ils dégagent tout au long du show.

Retour sur la "Prison Stage" pour IN FLAMES qui vient avec le grosse artillerie pour défendre Battles son dernier album. N'étant plus très au courant de l'évolution du groupe depuis quelques albums, c'est en véritable curieux que je viens assister au show des suédois. Au-delà de l'aspect visuel très travaillé et réussi, c'est avec un certain soulagement que j'entends le groupe démarrer son set avec des titres que je connais et les voir interpréter des titres de l'excellent Clayman me soulage quelque peu! Malheureusement aucun titre des albums antérieurs ne sera joué ce soir là et un sentiment de redondance se fait ressentir dans les morceaux proposés par les suédois. Tout semble calqué sur le même schéma et ne décolle pas vraiment, ce qui est fort dommage au vu de la qualité d'interprétation et de la grande forme vocale d'Anders Friden.










Setlist : My Sweet Shadow/ Pinball Map/ Delight And Angers/ Everything's Gone/ Cloud Connected/ Fear Is The Weakness/ Here Until Forever/ The Mirror's Truth/ Only For The Weak/ Where The Dead Ships Dwell/ The Truth/ Alias / Paralyzed/ Take This Life/ Deliver Us/ The End

Il est temps pour moi de découvrir CANNIBAL CORPSE sur scène et je ne vais pas être déçu! C'est carré, ça joue bien, ça joue fort et George Fisher n'a clairement pas usurpé sa réputation! Sa voix est impressionnante et ne faiblit pas d'un pouce durant tout le set! D'ailleurs, c'est seulement au bout de 30 minutes qu'il s'adressera au public avant d'enchaîner sur une dernière demie-heure dantesque avec le fameux Hammer Smashed Face tant attendu en apothéose d'un show respirant le Death Metal par tous les pores!








Après cette nouvelle mandale des plus corsées, c'est avec une certaine impatience que je rejoins la "Prison Stage" pour assister au concert d'HELLOWEEN qui réunit pour cette tournée ni plus ni moins que Michael Kiske, Kai Hansen, Andi Deris, Markus Grosskopf et Mickael Weikath sur une même scène! Niveau événement on rarement fait aussi excitant! C'est donc avec un décor travaillé et une scène ornée d'un écran géant que le groupe entame son set au son du mythique Halloween issu de l'album légendaire Keeper Of The Seven Keys! Les deux chanteurs sont dans une forme olympique et nous livrent un duel vocal absolument dantesque! Cette entrée en matière de près de 15 minutes met les point sur les "I" d'entrée et ce n'est pas avec Dr Stein que les allemands vont faire retomber la pression! Autant de bonheur en si peu de temps c'est assez rare et le groupe enchaînera ainsi les "tubes" jusqu'à une première interlude qui voit Andi Deris prendre le devant de la scène et interpréter des titres issus de "son" répertoire avant de laisser place à Kai Hansen pour un medley de Walls Of Jericho tout simplement jouissif! Les deux chanteurs principaux s'échangeront donc le micro pendant quelques titres avant de les retrouver ensemble pour un final apocalyptique les voyant interpréter la crème de la crème!










Setlist : Halloween/ Dr Stein/ I'm Alive/ Are You Metal?/ Perfect Gentleman/ Walls Of Jericho Medley/ Heavy Metal (Is The Law)/ If I Could Fly/ Pumpkins United/ Drum Solo/ Livin' Ain't No Crime/ Sole Survivor/ Power/ How Many Tears/ Eagle Fly Free/ Keeper Of The Seven Keys/ Future World/ I Want Out

Le festival se termine pour moi sur une note extrêmement positive et au vu de l'affiche, de l'organisation et de l'affluence plus que raisonnable, permettant un accès aux scènes assez facilité, il est fort probable que je réitère l'expérience l'an prochain! Vivement les premières annonces et à l'année prochaine l'ALCATRAZ!

par JérémBVL le 16/08/2018 à 08:00
   189

Commentaires (2) | Ajouter un commentaire


Humungus
membre enregistré
17/08/2018 à 14:57:36
Merci pour ce report JérémBVL !
Les photos et le descriptif du fest font que j'me laisserai bien tenter aussi l'an prochain... A voir l'affiche 2019 donc...

PS : Putain ! Louper EXHORDER pour un changement de running order inopiné... J'en aurai bouffer mon slip moi bordel !!!

JérémBVL
membre enregistré
19/08/2018 à 10:09:49
Avec plaisir! Et franchement si l'affiche de l'an prochain te botte n'hésite pas!

Ajouter un commentaire


White Coven

Overseas

Exxxekutioner

Death Sentence

Peacemaker

Concrete and Terror

Maligner

Attraction To Annihilation

Black Bart

Casnewydd-Bach

Obszön Geschöpf

Master Of Giallo

Azusa

Heavy Yoke

Soulfly

Ritual

The Struts

Young & Dangerous

Northward

Northward

Malm

Kollaps

Bonehunter

Children Of The Atom

Amaranthe

Helix

Gaslarm

Dusk Mothers Children

Tourniquet

Gazing At Medusa

W.m.d.

Lethal Revenge

Daeria

Fenix

Antagonism

Thrashocalypse

Newbreed

Law

Khandra

There is no Division Outside Existence

Sick of It All + Black Knives

RBD / 16/11/2018
Hardcore

Interview AZUSA (Eleni Zafiriadou)

mortne2001 / 11/11/2018
Azusa

Cortez + Stuntman

RBD / 10/11/2018
Hardcore

The Studio Experience #3

grinder92 / 08/11/2018
Benighted

Photo Report - Garmonbozia 20 ans !

Simony / 06/11/2018
Anniversaire

Concerts à 7 jours

Watain + Rotting Christ + Profanatica

17/11 : Le Trabendo, Paris (75)

Omnium Gatherum + Wolfheart + Nothgard

19/11 : Le Petit Bain, Paris (75)

+ Sick Of It All + The Worst Doubt

19/11 : Espace Icare, Issy-les-moulineaux (92)

Photo Stream

Derniers coms

Bah putain !
SUNN O))) à Nancy !?!?
Incroyable et génial ça !!! !!! !!!


Le genre d'affiche qui me vend du rêve à plein tube...


Bravo Metalnews...
Par votre faute, sans même avoir écouté l'album, je me suis déjà précommandé le coffret.
C'est malin !


Ça va peut-être (enfin) ouvrir l'esprit à bon nombre d'entre vous (enfin j'espère). L'initiative de vous l'imposer tout cuit dans le bec vous aidera au mieux à entendre de nouvelles sonorités, ça changera à vos oreilles.


A noter que des pass promo sont d'ores et déjà en vente pour les 4 jours.
Concernant l'affiche, j'étais à la conférence de presse, et Yann a précisé que du coup le site en serait modifié (ils attendent entre 10 et 13 000 personnes le jeudi) avec notamment une Dave Mustage dont l'ouver(...)


Mouais...
Cela ne me surprend guère en fait.
Les Bretons (comme beaucoup d'autres) aimant encore bien en faire des tonnes sur l'identité régionaliste...
Quoi qu'il en soit, musicalement, je trouve l'idée de l'ajouter à l'affiche géniale en soit.


C'est un truc de fou là... étrange mais taré ! Alan Stivell au Motoc !


Comme LeMoustre, fort agréablement surpris par cet album.


Hé hé hé !
On se croirait au bon vieux temps de VS bon dieu de dieu...
Rien que pour ce merveilleux retour dans le passé, merci Meloman.


Excellent mec, merci !


Depuis le temps que j'entends parler de New noise (et très souvent en bien) va falloir y jeter un coup d'oeil quand même... merci pour les coms !


Pas totalement metal, mais New noise est pour moi le seul bon mag aujourd'hui. De part sa ligne éditoriale ( même si on retrouve toujours un peu les mêmes groupes avec le temps) et dans lequel on retrouve souvent des dossiers ou interviews ( d'anciens de la scène, boss de label...) vraiment int(...)


Impeccable papier qui, avec un avis sur un autre site couplé à l'écoute de cet extrait, a dévié très vite vers une commande sur le site du label.
Au passage, bien vu les différences entre thrash/death et l'inverse. ici, c'est bien du thrash/death, et l'affiliation avec Scott LaTour (In(...)


C'est ça, ou faut aller sur les fanzines qui arrivent à subsister, fait par des fans pour des fans, chacun pourra trouver chaussure à son pied sur les différentes distros disponibles. Snakepit et ses ersatz (dont le Français Metal Titans au passage) dans plein de genres sont là pour ça. A un (...)


Totalement d'accord avec toi LeMoustre pour le coup. La seule chose qui m'intéresse encore dans les magazines c'est les itw pour la raison que tu donnes. Aujourd'hui y a plus vraiment de mag (metal) qui propose de bonnes chroniques... ou du moins des chroniques un peu développées. Parce qu'en 10 (...)


Sur les chroniques, et leurs vérités assénées comme étant la divine parole. ce qui est intéressant en itw avec ce type de mag, c'est qu'ils ont souvent l'artiste en face, ou au tél, alors que les fanzines/webzines c'est plus par mail, empêchant tout rebond intéressant à un propos précéde(...)


Ca c'est la bonne nouvelle du jour. Le dernier triple album était excellent.
A noter que le label finlandais Svart Records va rééditer tous les album de Swallow the sun en vinyl et ça c'est cool ;)


Pauvre Abbath... lui qui a dû se sentir comme un couillon après l'écoute du dernier Immortal. "Personne n'est irremplaçable" est une phrase qui lui sied à la perfection désormais !


Un nouvel album, donc ensuite une tournée... Ça promet donc encore de grands moments de solitudes pour les musiciens qui l'accompagneront sur scène ! :D


Don't feed the troll.