D'après le très bien renseigné site Encyclopedia Metallum, la Croatie contient 200 groupes de Metal actif à ce jour pour 4 200 000 habitants environ, soit un ratio sensiblement en dessous de celui de la France où on atteint 2300 groupes pour 60 millions d'habitants. La culture Rock n'est pas encore répandue comme dans d'autres pays Européen mais il faut dire que le pays est jeune. Bref ! Tout ça pour dire que trouver des musiciens avec qui vous allez partager la même passion, la même vision est assez compliqué, ce qui explique peut-être qu'HEREZA, groupe qui nous intéresse ici, est un duo composé d'un multi-instrumentiste et un chanteur.

Avec I Become Death, les Croates nous proposent là leur deuxième opus et autant vous dire que celui ci est aussi rapide qu'une étreinte avec un éjaculateur précoce (enfin j'imagine, je ne me suis jamais retrouvé dans cette situation bien entendu !) avec 10 titres pour 29 minutes d'un Death Metal qui varie d'un style suivant les traces d'un BEHEMOTH par le côté sec et précis (dans l'intention en tout cas - "In The Name Of God" -) à un style plus mélodique avec "Neplodna Jarna" ou cette introduction de "Full Moon Slaughter" que l'on aurait bien vu sur Whoracle d'IN FLAMES, un Death plus groovy à la DISBELIEF sur "Torn From The Death's Bed" ou plus old-school sur "Pošast", HEREZA récite ses leçons de Death Metal sans grandes difficultés.

De cette production concoctée par Mario Markovic, on retire une sensation d'urgence qui transpire par ce son de guitare épais et gras mais aussi et surtout hyper compact, à tel point que les cymbales ressortent très mal du mix d'ailleurs. De même les caisses de la batterie sont assez étouffées, d'où la question de savoir si Slobodan Stupar a enregistré sur un kit de batterie ou a programmé les parties, à l'écoute de l'album, la deuxième solution me parait plus probable. Par contre, cette même production fait la part belle aux solos de Denis Sloboda, qui s'est également occupé de l'enregistrement, sur les titres "In The Name Of God" et "Pošast", qui surgissent telle une lumière en pleine pénombre, de même pour le chant d'Ivan Kovacevic, un chant caverneux qui se mue en un cri avec quelques fines traces de mélodie. On remarque également l'apport des backing vocals de Slobodan Stupar qui donne parfaitement le change au chant principal avec une approche presque Punk dans le rendu.

Très peu de répit sur cet album, un I Become Death bien sombre, très rentre dedans, seul le dernier titre "Tombcrawler" commence par une guitare plus posée mais les 25 minutes précédentes vous auront bien retourné le cerveau auparavant, une courte pause pour mieux vous saisir. Toutefois, si on reconnait parfaitement l'efficacité de l'album, la production assez brouillonne et un style assez balisé finalement, font de ce deuxième album, une curiosité sympathique tout d'abord adressée aux amateurs des morceaux les plus rapides d'ASPHYX par exemple. HEREZA reste néanmoins un nom sérieux qui ne déçoit pas si vous chercher du brise nuque à tout va, avec eux c'est pourvu que ça mosh !

  1. I Become Death
  2. Jehem Vas u Usta Ladna
  3. Homo Homini Lupus Est
  4. Uništi, Pali, Ruši
  5. In The Name Of God
  6. Full Moon Slaughter
  7. Neplodna Jarna
  8. Torn From The Death's Bed
  9. Pošast
  10. Tombcrawler

Facebook


par Simony le 23/08/2017 à 08:00
74 %    309

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Pectora

Untaken

Warchest

Sentenced Since Conception

Sangue

Culś

Wormwitch

Heaven That Dwells Within

Wings Of Decay

Crossroads

Ares Kingdom

By the Light of Their Destruction

Mosh-pit Justice

Fighting The Poison

East Of The Wall

NP-Complete

Spirits Of Fire

Spirits Of Fire

Brutal Sphincter

Analhu Akbar

Darkthrone

Old Star

Makkmat

Beina Brenner

Jess By The Lake

Under The Red Light Shine

Rammstein

Rammstein

D.a.d

A Prayer for the Loud

Death Angel

Humanicide

First Signal

Line of Fire

Find Me

Angels In Blue

Royal Republic

Club Majesty

The Morganatics

Love Riot Squad Vs The F-world

Pitfest

Mold_Putrefaction / 08/06/2019
Crust

Warm-Up Hellfest

JTDP / 07/06/2019
Hellfest

Ad Patres / Iron Flesh / Origin'Hell - Live-report Rennes

Jus de cadavre / 28/05/2019
Death Metal

Mgła - Revenge - Doombringer // Paris

Mold_Putrefaction / 19/05/2019
Death Metal

Concerts à 7 jours

+ Ministry

18/06 : La Laiterie, Strasbourg (67)

Photo Stream

Derniers coms

J'imagine que tout le monde s'en branle, mais y'a pas de raison qu'il n'y ait que les chroniqueurs qui vous fassent part de leur destinations sur le fest (merde quoi !) :
- Vendredi : CONAN, POWER TRIP (jamais vu. Hâte de voir ça sur scène et surtout dans le pit hé hé hé), DIAMOND HEAD ((...)


Ah merci totoro !
Je ne suis donc pas le seul à penser qu'il n'y a pas plus de Crust là dedans que de références Raï dans le dernier VLTIMAS.


De mon coté j'y serais aussi pour le zine'... Mon RO du coup : Slayer, Slayer et Slayer (en gros quoi). Plus sérieusement y'a de quoi faire encore cette année ! Mais pour moi ça se passera, comme depuis des années maintenant, quasi uniquement sous les tentes... A part pour Slayer, Gojira et 1 o(...)


J'avais peur après "LIFAD" que je n'aime pas (trop facile, pas assez martial, aux chansons loin d'être inoubliables, à part "Waidmanns Heil"). Rassuré par l'énormissime "Deutschland" et "Radio", c'est désormais tout l'album qui me fait plaisir. Rammstein ne change pas vraiment mais a trouvé u(...)


Je n'entends pas du tout le truc Crust dans ce disque... Par contre, c'est un sacré putain de bon disque, avec un nombre de riffs qui tuent complètement affolant ! Entre Death Mélo et Dark Metal suédois. On oscille pour ma part entre du Tribulation plus vénère, moins prog' et du Dissection pé(...)


"Ils ont enfin sorti un album potable depuis 1988 ? Ah non après vérif ' leur dernière crotte reste Hardwired."

1988 soit 30 ans passé.

Oui ils ont quand même sorti un très bon album depuis indiscutable depuis...Le Black Album ! Il y a 28 ans...

-
<(...)


Voir un groupe aussi lourdaud que le Metallica actuel reprendre Thin Lizzy c'est quand même la honte. Finalement Jojo c'était parfait pour eux.


Hate d'écouter la suite un groupe que je trouve vraiment excellent dans le style...bref un beau voyage auditif pour moi.


Oui pas mal en tout cas beaucoup plus audible que le dernier DEIPHAGO :)))


Ils ont enfin sorti un album potable depuis 1988 ? Ah non après vérif ' leur dernière crotte reste Hardwired.


Ils ont morflé les Mets, c'est l'age c'est normal mais tant que l'envie et là !

C'est surtout le père Hetfield, Lars est un peut plus boudiner qu'avant. Rob ça va par contre c'est celui qui a le moins bougé, il a la même dégaine qu'il y a 10 ans.


Buck Dancer + 1 putain !!!
A l'instar (dans une moindre mesure tout de même) d'un "Fear, emptiness, despair", deux albums totalement décriés à l'époque...
Allez savoir pourquoi putain ?!?!
Aaaahhhlala ! Les fameux critiques-pisse-vinaigre... … ...


Une belle chro qui m'a donné envie d'en écouter davantage


En parlant de Napalm, j'ai une période Diatribes en ce moment. Album que j'ai négligé à l'époque mais... quel putain de tuerie !!! Un de mes préférés.


Monstrueux ! C'est la saison des baffes en ce moment !


Mitch Harris est bloqué à cause de raisons familiales (et parentales, une histoire de maladie, il me semble). Aux USA.


Billet en poche. Ca va chier. Je les ai vus au moins 12 fois sur scène. Pas grave, j'en serai encore.


Mais il n'a rien écrit pour le prochain album. Juste enregistré ses parties de guitare.


Il est toujours là mais pas sur scène


Et sinon Mitch Harris, il revient quand dans le groupe ?