Waters Of Fate

Majestic Downfall

07/12/2018

Solitude Productions

Amateurs de Doom Death Metal à tendance mélodique vous connaissez l'adage : rien ne ressemble plus à un groupe de Melodic Doom Death Metal qu'un autre groupe de Melodic Doom Death Metal ! Il est vrai que la vague qui a découlé des SATURNUS, NOVEMBERS DOOM, SWALLOW THE SUN ou EVOKEN n'a pas brillé par son originalité tombant parfois dans la mièvrerie la plus sucrée assez insupportable pour quiconque a écouté les DOOM:VS, OCTOBER TIDE ou COLOSSEUM. Et si les Mexicains de MAJESTIC DOWNFALL font clairement partie de cette nouvelle génération, ils publient avec Waters Of Fate, leur cinquième album, autant dire qu'ils ont eu le temps de le façonner leur son.

Cela s'entend de suite avec "Veins", certes la caisse claire semble avoir été biberonnée à la testostérone, tout comme l'ensemble des caisses d'ailleurs, certes on y retrouve une recette mélodique assombrie par une noirceur mais bien plus menaçante que mélancolique et c'est là toute la différence. Mais il y a le chant de Jacobo Córdova également impliqué dans ZOMBIEFICATION, celui-ci est une vraie voix Death et non pas des growls poussés par une production avantageuse. D'ailleurs ce groupe c'est un peu sa créature puisqu'il y fait tout sauf la batterie, confiée à Alfonso Sánchez qui tisse là une couverture assez standard de la batterie dans le genre mais en y mettant une patte assez subtile par moment avec quelques coups légèrement décalés ou accélérés, juste ce qu'il faut pour créer une dynamique rampante parfaitement adaptée au style du groupe.

On pourra noter la volonté de varier les tempo et cela commence très bien sur "Waters Of Fate" avec quelques parties qui risquent de bousculer un peu les habitudes des aficionados du genre mais très vite, les leads qui déboulent comme une boule de coton sur la joue nous ramènent sur le chemin commun. D'ailleurs, le cœur de l'album se fait assez dynamique pour finir sur "Collapsed Pitch Black" par un blast assez court mais bien cradingue qui tranche avec la propreté de la batterie sur le reste de l'album. Tout cela se termine au piano sur l'introduction de "Waters Of Faith" et un titre assez ambiant où s'enchainent différentes parties pluggées mais qui sonnent de façon assez synthétique et c'est un peu dommage pour une conclusion qui aurait pu apporter le petit bijou en conclusion.

Waters Of Fate est clairement l'album qui doit confirmer MAJESTIC DOWNFALL et les moyens ont été mis pour que cela se réalise, loin des clichés pseudo-romantiques qui auraient croisé un sous-MY DYING BRIDE, le duo a réussi à se concentrer sur son univers, ne se laissant déborder que pour quelques petits sursauts plutôt bien sentis. S'il n'a pas encore la classe d'un SWALLOW THE SUN, ce duo Mexicain en est toutefois une alternative plus que viable.

Tracklist:

  1. Veins 
  2. Waters Of Fate 
  3. Contagious Symmetry 
  4. Spore 
  5. Collapsed Pitch Black 
  6. Waters Of Faith

Facebook


par Simony le 29/01/2019 à 11:00
77 %    410

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Xtreme Fest 2016

RBD 08/07/2020

38'48 Regeneration

mortne2001 07/07/2020

Harmony Corruption

mortne2001 03/07/2020

Little Monsters

mortne2001 30/06/2020

Complicated Mind

mortne2001 15/06/2020

Dossier spécial Bretagne / LA CAVE #5

Jus de cadavre 15/06/2020

Screams and Whispers

mortne2001 12/06/2020

Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
JérémBVL

Une des claques de l'année!

15/07/2020, 16:55

LeMoustre

Hey voilà un truc intéressant. Un peu court pour juger, mais ça m'a évoqué un peu comme si Primordial faisait du thrash. M'en vais suivre ca se près. Merci

15/07/2020, 11:00

Humungus

LeMoustre + 1.

15/07/2020, 08:29

LeMoustre

La même. Sauf que je préfère le 1er album au second. M'enfin, celui-ci est dans le panier. Bon groupe assez personnel en plus.

14/07/2020, 17:47

LeMoustre

Commande faite en LP et CD. Super label en plus. Hâte...

14/07/2020, 17:45

Gargan

Arkona, ça restera toujours pour ma pomme le groupe d'un premier album, "imperium". De la seconde vague bien foutue qui grésille, avec le petit truc, le charme, l'ambiance, enfin on se comprend...

14/07/2020, 14:02

Jus de cadavre

Mais oui c'est juste excellent ça ! Bien vu pour le coté Dissection, juste terrible !

14/07/2020, 13:59

Jus de cadavre

Boss HM-2 worship ! Excellent !

14/07/2020, 13:42

Saddam Mustaine

Je prefere Vader comme porte drapeau de la Pologne.

14/07/2020, 12:32

Hoover

Je n'aime vraiment pas ce qu'est devenu ce groupe. Perdition city était une évolution osée mais avec un résultat brillant, depuis ça oscille entre le chiant et le sans grand intérêt.

13/07/2020, 19:34

sart

Pas mal du tout.

13/07/2020, 19:28

sart

Meilleur et moins mélodique que le précédent, ce dernier Pocahontas n'en reste pas moins trop polissé, sans âme et s'oublie très vite.

13/07/2020, 19:27

sart

Du metal pompeux dit "'epique" bien raccoleur et de fort mauvais goût auquel sont juxtaposées quelques parties dites folk. A oublier au plus vite...

13/07/2020, 19:23

sart

Ca sonne comme du death suédois sans les fréquences basses.

13/07/2020, 19:21

Saddam Mustaine

Pas si mauvaise la suite, bien que très varié.

13/07/2020, 19:06

Humungus

Bien d'accord avec vous les gars.
... Même si j'ai tout de même une nette préférence pour leur premier album.
Quand au reste de leur discographie, elle m'en touche une sans faire bouger l'autre.

13/07/2020, 13:22

Gargan

Idem, dans mon top 10. Totalement dérouté à l'époque mais je ne m'en suis jamais lassé depuis, riffs et mélodies imparables. T'en écoute un morceau, puis deux puis l'ensemble sans t'en rendre compte. Enfin ce sont surtout les autres qui s'en rendent compte, because air guitar et air drums heh(...)

13/07/2020, 11:51

Saddam Mustaine

Amorphis cet album est sensationnel.

12/07/2020, 14:20

Pomah

Y'a clairement un côté synthwave pas dégeu, à creuser.

11/07/2020, 14:36

RBD

Voilà un groupe et un homme qui m'ont marqué à une époque où je commençais à être blasé. Ce n'est pas toujours facile à suivre d'un album sur l'autre, c'est un vrai fêlé. Mais comme dit le proverbe, ce sont des esprits comme ça qui font entrer la lumière.

10/07/2020, 23:41