Amateurs de Doom Death Metal à tendance mélodique vous connaissez l'adage : rien ne ressemble plus à un groupe de Melodic Doom Death Metal qu'un autre groupe de Melodic Doom Death Metal ! Il est vrai que la vague qui a découlé des SATURNUS, NOVEMBERS DOOM, SWALLOW THE SUN ou EVOKEN n'a pas brillé par son originalité tombant parfois dans la mièvrerie la plus sucrée assez insupportable pour quiconque a écouté les DOOM:VS, OCTOBER TIDE ou COLOSSEUM. Et si les Mexicains de MAJESTIC DOWNFALL font clairement partie de cette nouvelle génération, ils publient avec Waters Of Fate, leur cinquième album, autant dire qu'ils ont eu le temps de le façonner leur son.

Cela s'entend de suite avec "Veins", certes la caisse claire semble avoir été biberonnée à la testostérone, tout comme l'ensemble des caisses d'ailleurs, certes on y retrouve une recette mélodique assombrie par une noirceur mais bien plus menaçante que mélancolique et c'est là toute la différence. Mais il y a le chant de Jacobo Córdova également impliqué dans ZOMBIEFICATION, celui-ci est une vraie voix Death et non pas des growls poussés par une production avantageuse. D'ailleurs ce groupe c'est un peu sa créature puisqu'il y fait tout sauf la batterie, confiée à Alfonso Sánchez qui tisse là une couverture assez standard de la batterie dans le genre mais en y mettant une patte assez subtile par moment avec quelques coups légèrement décalés ou accélérés, juste ce qu'il faut pour créer une dynamique rampante parfaitement adaptée au style du groupe.

On pourra noter la volonté de varier les tempo et cela commence très bien sur "Waters Of Fate" avec quelques parties qui risquent de bousculer un peu les habitudes des aficionados du genre mais très vite, les leads qui déboulent comme une boule de coton sur la joue nous ramènent sur le chemin commun. D'ailleurs, le cœur de l'album se fait assez dynamique pour finir sur "Collapsed Pitch Black" par un blast assez court mais bien cradingue qui tranche avec la propreté de la batterie sur le reste de l'album. Tout cela se termine au piano sur l'introduction de "Waters Of Faith" et un titre assez ambiant où s'enchainent différentes parties pluggées mais qui sonnent de façon assez synthétique et c'est un peu dommage pour une conclusion qui aurait pu apporter le petit bijou en conclusion.

Waters Of Fate est clairement l'album qui doit confirmer MAJESTIC DOWNFALL et les moyens ont été mis pour que cela se réalise, loin des clichés pseudo-romantiques qui auraient croisé un sous-MY DYING BRIDE, le duo a réussi à se concentrer sur son univers, ne se laissant déborder que pour quelques petits sursauts plutôt bien sentis. S'il n'a pas encore la classe d'un SWALLOW THE SUN, ce duo Mexicain en est toutefois une alternative plus que viable.

Tracklist:

  1. Veins 
  2. Waters Of Fate 
  3. Contagious Symmetry 
  4. Spore 
  5. Collapsed Pitch Black 
  6. Waters Of Faith

Facebook


par Simony le 29/01/2019 à 11:00
77 %    107

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Samarium

Right to Get Violent

Split/cross

Rise of Discontent

Executioner

Bone Collector

Northern Light Orchestra

Greatest Hits

Ploughshare

In Offal Salvation

Conjure

Releasing The Mighty Conjure

Death Chaos

Bring Them to Die

Atomic Death Squad

Brain Dead

Blackwater

Good As Evil

Scorcher

Systems of Time

Virginia Hill

Makin' Our Bones

Psython

The Last Days of the Good Times

Nacht Und Gnosis

Det Warder Sådt I Skröplighet Och Skal Upstå Ur Kraft

Helfro

Helfro

Ain

Stance I

Beaten To Death

Agronomicon

Wolfen

Rise of the Lycans

War Thrashed

Bienvenido A Tu Ejecucion

Pertness

Metamorphosis

Obscura + Fallujah + Allegaeon + First Fragment

RBD / 16/02/2019
Death Mélodique

NECROS CHRISTOS + ASCENSION + VENENUM / Live-report / Rennes

Jus de cadavre / 11/02/2019
Death Old School

Brendan Perry

RBD / 06/02/2019
Country

Concerts à 7 jours

+ Uada + Tribulation

23/02 : Cinema, Alost ()

Photo Stream

Derniers coms

Je ne peux que confirmer ce que tu nous contes là mon bon Simony :
- DISFUNERAL = AUTOPSY.
- Jamais vu le No Man's Land aussi échaudé.
- Moi aussi j'ai craint un peu pour notre sécurité quand ils ont voulu se la jouer RAMMSTEIN.

PS : Point de détail : DESTRUKT e(...)


Tant mieux alors !!!


Ouais franchement j'ai pris une bonne claque avec ce groupe !


Indian Nightmare c'est juste terrible. C'est exactement ce que j'ai en tête quand on me dit Metal Old-school. Ça sent Satan, la liche et la crasse. Excellent ce groupe.


Le Entombed classique ! Pas le AD !


Entombed ou Entombed AD ???


Super nom.
Super groupe.
Superbes albums.
Superbes covers.
Rien à redire quoi...


Intéressant à lire et bonne découverte de label


vivement les autres interviews! chouette idée!


"sorte de copie non-conforme du MARDUK le plus impitoyable et retors, celui de Rom 5 :12, soit la quintessence d’un Black qui souhaite s’extirper de sa condition de polichinelle horrifique"

Alors là, entièrement d'accord ! Rom est le chef d'oeuvre absolu des suédois. Et un des me(...)


kingdoms est pourtqnt excellent


Belle chronique, complémentaire a choosing death ?
Très tentant


L'annonce qui n'annonce rien, j'espère que ça ne va pas se limiter à la sortie d'un t-shirt


J'aurais un titre a la place de ça ! Vivement du nouveau Entombed.


Intéressant ça.


1) Re-Ah ah ah !!!
2) Perso, je ne trouve pas que la scène NS soit plus pro, plus visible et plus acceptée qu'avant.
A mon sens, rien n'a bougé à ce niveau là.
"C'est aussi peut-être dû au "taf" sur le zine" : Bien vu je pense.
3) "Je fais partie de ceux qui dissocie c(...)


Ah ah ah !!!


14 ans ? trops jeunes pour moi et pour le black


"Louis-Ferdinand Céline, c'est énorme !"
Laurent Gerra.


Yep, excellente interview bien cash, et bonne découverte d'un label que je ne connaissais absolument pas !