Amateurs de Doom Death Metal à tendance mélodique vous connaissez l'adage : rien ne ressemble plus à un groupe de Melodic Doom Death Metal qu'un autre groupe de Melodic Doom Death Metal ! Il est vrai que la vague qui a découlé des SATURNUS, NOVEMBERS DOOM, SWALLOW THE SUN ou EVOKEN n'a pas brillé par son originalité tombant parfois dans la mièvrerie la plus sucrée assez insupportable pour quiconque a écouté les DOOM:VS, OCTOBER TIDE ou COLOSSEUM. Et si les Mexicains de MAJESTIC DOWNFALL font clairement partie de cette nouvelle génération, ils publient avec Waters Of Fate, leur cinquième album, autant dire qu'ils ont eu le temps de le façonner leur son.

Cela s'entend de suite avec "Veins", certes la caisse claire semble avoir été biberonnée à la testostérone, tout comme l'ensemble des caisses d'ailleurs, certes on y retrouve une recette mélodique assombrie par une noirceur mais bien plus menaçante que mélancolique et c'est là toute la différence. Mais il y a le chant de Jacobo Córdova également impliqué dans ZOMBIEFICATION, celui-ci est une vraie voix Death et non pas des growls poussés par une production avantageuse. D'ailleurs ce groupe c'est un peu sa créature puisqu'il y fait tout sauf la batterie, confiée à Alfonso Sánchez qui tisse là une couverture assez standard de la batterie dans le genre mais en y mettant une patte assez subtile par moment avec quelques coups légèrement décalés ou accélérés, juste ce qu'il faut pour créer une dynamique rampante parfaitement adaptée au style du groupe.

On pourra noter la volonté de varier les tempo et cela commence très bien sur "Waters Of Fate" avec quelques parties qui risquent de bousculer un peu les habitudes des aficionados du genre mais très vite, les leads qui déboulent comme une boule de coton sur la joue nous ramènent sur le chemin commun. D'ailleurs, le cœur de l'album se fait assez dynamique pour finir sur "Collapsed Pitch Black" par un blast assez court mais bien cradingue qui tranche avec la propreté de la batterie sur le reste de l'album. Tout cela se termine au piano sur l'introduction de "Waters Of Faith" et un titre assez ambiant où s'enchainent différentes parties pluggées mais qui sonnent de façon assez synthétique et c'est un peu dommage pour une conclusion qui aurait pu apporter le petit bijou en conclusion.

Waters Of Fate est clairement l'album qui doit confirmer MAJESTIC DOWNFALL et les moyens ont été mis pour que cela se réalise, loin des clichés pseudo-romantiques qui auraient croisé un sous-MY DYING BRIDE, le duo a réussi à se concentrer sur son univers, ne se laissant déborder que pour quelques petits sursauts plutôt bien sentis. S'il n'a pas encore la classe d'un SWALLOW THE SUN, ce duo Mexicain en est toutefois une alternative plus que viable.

Tracklist:

  1. Veins 
  2. Waters Of Fate 
  3. Contagious Symmetry 
  4. Spore 
  5. Collapsed Pitch Black 
  6. Waters Of Faith

Facebook


par Simony le 29/01/2019 à 11:00
77 %    285

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Voyager

Colours In The Sun

Cyhra

No Halos In Hell

Mur

Brutalism

Nocturnal Breed

We Only Came for the Violence

Work Of Art

Exhibits

Deceitome

Flux of Ruin

Risen Prophecy

Voices from the Dust

Desolation

Screams of the Undead

Une Misère

Sermon

Aro Ora

Wairua

White Mantis

Sacrifice Your Future

Hatred Dusk

Hatred Dusk

Diocletian

Amongst the Flames of a Burning God

Maïeutiste

Veritas

Alunah

Violet Hour

Sacrilege

The Court Of The Insane

Thicket

Descend into Darkness

Leaving Eden

The Agony of Affliction

Refused

War Music

Violentor

Putrid Stench

The Murder Capital + Whispering Sons

RBD / 07/11/2019
Gothic Rock

MORTUARY, Interview avec Patrick (Chant) et Jean-Noël (Basse)

youpimatin / 05/11/2019
Brutal Death Metal

Nesseria + Stuntman

RBD / 01/11/2019
Hardcore

The Sisters of Mercy + A.A. Williams

RBD / 27/10/2019
Folk

Concerts à 7 jours

+ Father Merrin + All In The Small

16/11 : L'appart Café, Reims (51)

Father Merrin + Clegane + Nornes

17/11 : Le Do It Yourself, Lille (59)

Photo Stream

Derniers coms

@stench: Je fais encore un paquet d'échanges à l'étranger, l'underground s'arrête pas à ta région, voir à la France :)
Tu parles de split tapes de VACARME?


Le premier extrait est vraiment intéressant, Kirk en a encore dans le ventre !


La date prévue à Barcelone dans la première version de cette tournée a carrément sauté. Ils doivent être dégoûtés.


"Pas de date pour la France".....


Putain "Noose" sur la compile Metallian n°3 je crois... outch le flashback fait mal là...


NecroKosmos, pareil pour moi. Même si, de mémoire, il y avait deux ou trois bons morceaux sur Amok. Mais le style de plus en plus heavy me convenait moins.


'North from here' est un de mes albums cultes !! Mais c'est le seul de Sentenced que j'aime.


Oui c'est bien les français !


Sortilège, c’est les français?
Si oui c’est cool pour eux


A l'époque, j'avais acheté l'album "North from here" de Sentenced et j'aimais beaucoup. Je ne connais pas KYPCK par contre et je vais écouter ça.

Le morceau de Sepult' a l'air sympa.


Toujours aussi mou du genou dans son choix éditorial.


Leur nouvel album est une bombe !! Dans mon top 5 de l'année !!


Effectivement...
Mais ce "plagiat" me va très, très bien à moi.


Bah merde...
Je ne connais que de très, très loin SENTENCED (je vais d'ailleurs remédier à ça d'ici peu je pense...), mais je ne savais absolument pas que deux de ses membres étaient les instigateurs de KYPCK.
Groupe effectivement exceptionnel dont le premier album (surtout !) m'av(...)


Carrément.


D'autant qu'il est très bien ce nouvel album, plus varié mais toujours intense. Les Vader Français !


Tant que ça Humungus ?


Dans la oï, il y a plein de trucs excellents. Et ce groupe en faisait partie.


Merci Gab pour ton travail. Je trouve encore des cassettes que tu as produites un peu partout à l'étranger, c'est un sacré boulot. Et merci de m'avoir fait découvrir Warning Fog il y a peu, devenu un des mes groupes de pur grind préféré.
Pour avoir très largement fréquenté cet underg(...)


Dans ma liste des meilleurs albums de l'année...