Legiones

Acero Letal

18/03/2024

Autoproduction

Ah tiens, des nostalgiques des années 80…quelle surprise ! Reste-t-il encore des créatifs qui essaient de faire avancer les choses, ou bien les remparts de la production discographique ont-ils cédé sous les coups de boutoir old-school répétés ? La question est légitime, et si la sensation est loin d’être désagréable, elle risque de tourner au vinaigre à moyen terme. Car on ne perpétue pas un esprit en regardant constamment en arrière, mais bien en acceptant ses racines tout en les laissant pousser sur une terre vierge et fertile.

Les chiliens d’ACERO LETAL sont sympathiques, c’est incontestable. Ils savent jouer, savent composer rétro, et s’habiller vintage avec des frusques estampillées années 80, des lunettes d’aviateur et des moustaches fières et plates. Là-dessus, aucun problème, le mimétisme est troublant, et on se croirait revenu au temps béni des MJC dans lesquelles les groupes faisaient leurs armes en toute confiance.

ACERO LETAL est un peu l’image la plus symptomatique de cette vague passéiste qui frappe tous les continents et pays. Un nom en hommage à tous les cadors d’il y a quarante ans et moins, une musique symptomatique et caractéristique, des aptitudes réelles et une énergie concrète, pour une synthèse rondement menée à défaut d’être bien galbée. Des titres qui portent en eux un amour inconsidéré pour la scène Speed ibérique mais aussi les géants de la NWOBHM, avec ce petit accent d’Amérique du Sud très chantant, mais agressif au demeurant.

Considéré comme un EP, Legiones dure pourtant presque aussi longtemps qu’un LP de feignants. Moins de trente minutes pour convaincre un auditoire, ce qui permet d’éviter les redites maladroites, mais qui condamne aussi à ne proposer que des chansons enlevées, rythmées, intenses et relevées. Jag (chant/guitare), Pablo Pizarro (batterie), Duncan Arancibia (basse) et Felipe Morales (guitare) connaissent leur boulot, et si le line-up a subi quelques changements depuis 2007, la formation actuelle donne le sentiment d’être à l’aise, en totale communion avec l’esprit antique d’un Heavy/Speed des années 83/84.

Il y a un peu d’Espagne, un peu de la Belgique, de l’Allemagne, de l’Angleterre, des Etats-Unis, et évidemment, pas mal de sauce chilienne, pour un résultat qui tient plus de la bonne tambouille de grand-mère que du plat avant-gardiste de grand chef étoilé. Mais il faut bien bouffer, et ACERO LETAL ne le fait pas à tous les râteliers. Concentré sur sa mission de propagation de la bonne parole Metal, le quatuor avance à fond la caisse, tout en prenant soin de disséminer quelques surprises sur son passage.                

                    

Ainsi, Legiones n’intègre pas moins de trois instrumentaux, ce qui est plutôt chose rare à notre époque. Si deux d’entre eux servent plus volontiers de transition, « El Trueno Cruza Sudamérica » incarne l’esprit eighties avec beaucoup de fidélité, lorsque les orchestres se devaient de passer par la case « le chant reste dans les champs ».

Mais le reste du tracklisting nous propose un visage totalement différent, plus grimaçant, plus agressif et violent, avec même quelques allusions Thrash mélodique sur le final explosif « Rayo Mortal ». On ne peut s’empêcher de penser à la scène allemande de Noise Records, même si le tout reste digeste et très fluide. Plus proche de SCANNER et EXCITER que de RUNNING « choucroute garnie » WILD, ACERO LETAL joue la finesse dans le chaos, les mélodies dans le dos, et les plans radicaux.

Legiones semble donc un point de départ parfait pour une carrière déjà entamée de dix-sept années. Malgré une longue période de silence entre 2009 et 2014, ACERO LETAL est remonté comme une pendule à enclume et prêt à décapiter tous ses adversaires de sa lame effilée et chromée. Et en excusant les facilités vintage d’usage pour se concentrer sur la qualité du matériel déballé, il est tout à fait raisonnable de se laisser séduire par ces compositions nobles, épiques, et qui collent les grammes.

Pour les transformer en tonnes, s’entend.



Titres de l’album:

01. Bestias del Sur

02. Lucharemos a Muerte

03. Legiones

04. Tiempos Cruciales

05. El Trueno Cruza Sudamérica

06. Opositor

07. Acantilados de Quirilluca

08. Rayo Mortal


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 29/04/2024 à 17:36
80 %    73

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Anthems Of Steel VI

Simony 24/05/2024

Live Report

Pessimist + Demiurgon

RBD 14/05/2024

Live Report

Voyage au centre de la scène : ARGILE

Jus de cadavre 12/05/2024

Vidéos

Mercyless + Nervous Decay + Sekator

RBD 08/05/2024

Live Report

Birds in Row + Verdun

RBD 02/05/2024

Live Report

Hexagon Doom Tour

Simony 29/04/2024

Live Report

Midnight + Cyclone + High Command // Paris

Mold_Putrefaction 24/04/2024

Live Report

DIONYSIAQUE + JADE @La Chaouée

Simony 23/04/2024

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
DPD

@LeaJ'exprime mon avis tout le monde me tombe dessus je défend mon point de vue et voilà tout. Il y a toujours quelqu'un pour remettre une pièce dans la machine, pour moi j'ai effectivement tout dit du coup je m'amuse un peu que voulez-vous.

27/05/2024, 16:40

DPD

Je vois pas l'homophobie, je réalise les souhaits d'un homosexuel, j'essaye d'aider, tu veux quoi, j'y vais direct au Talmud ?

27/05/2024, 15:49

Lea

DPD je ne comprends pas du tout pourquoi tu t'acharnes comme ça, on a bien compris tes messages. Tu te fais plaisir à cracher sur tout et n'importe quoi, je vois pas trop le délire, tu t'emmerdes ?

27/05/2024, 12:50

Cämille

Vous pouvez pas virer cette merde homophobe ? Histoire de remonter le niveau. Merci

27/05/2024, 12:19

Gargan

Merci pour ce live report étoffé, va vraiment falloir que je me bouge les miches pour le prochain !

26/05/2024, 21:48

Gargan

Y’a pas de batteur ? J’aurais du mal à comprendre un changement de style..

26/05/2024, 20:55

NecroKosmos

26/05/2024, 19:13

NecroKosmos

J'y étais dès le jeudi et c'était vraiment top !! Mes coups de coeurs sont, dans l'ordre d'apparition, SWAMP LORDZ, WITCHES, VENEFIXION, ABYSMAL GRIEF et SKINFLINT. Quelques déceptions (musicales) mais peu importe. Quel bon festival !! J'ai bie(...)

26/05/2024, 18:59

Humungus

Putain d'affiche c'est clair...Ne serait-ce déjà que pour ABYSMAL GRIEF.Je dois les voir dans un peu plus d'un mois en Belgique... Et ta critique Simony me fout l'eau à la bouche bordel !!!Pis DESTRUCTION... Totalement d'accord av(...)

26/05/2024, 11:02

DPD

J'y peux rien si cette interface de clodo m'empêche d'éditer mes messages, habituellement j'écris très vite je poste et je me relis ensuite.Donc ouais, Bescherelle dans ton cul je sais que t'aimes ça pé(...)

25/05/2024, 16:19

DPD

Je vais te foutre un Bescherelle dans le cul va, ça te rappellera des souvenirs!

25/05/2024, 16:16

Steelvore666

Atrocia (les copains !!!!!), Skelethal, Venefixion... quelle affiche !!!!!!Et dire que j'avais gagné un pass pour m'y rendre...

25/05/2024, 10:30

Humungus

Buck Dancer je t'aime... ... ...

24/05/2024, 21:00

MorbidOM

"si je le ferais ce serait un album culte mais j'ais autre chose à foutre."Consulter un Bescherelle ?

24/05/2024, 03:50

DPD

Ceci dit si je le ferais ce serait un album culte mais j'ais autre chose à foutre.+ metallica c'est de la merde depus longtemps, rien à foutre de Slayer, pareil pour Iron Maiden. Les nostalgiques devraient dégager-

24/05/2024, 01:06

DPD

On aura au moins pu constater que DPD>UPS.

23/05/2024, 10:56

DPD

@UPSJe peux brancher ma guitare avec mon pc jouer avec une boite a rythme et sortir quelque chose de merdique en 1 semaine, est-ce que ça en vaut la peine? tellement de sorties polluent la scène.Je suis absolument contre l'idée que faire quelque (...)

23/05/2024, 10:54

Buck Dancer

Franchement, je ne m'attendais pas à un album aussi bon. Quelques morceaux peuvent vite devenir des classiques et surtout le groupe semble avoir son identité. Bien sûr c'est similaire  à Motley Crue.... euh Slayer, mais c'est pas un simple copi&eacut(...)

22/05/2024, 21:11

fuck the fuck off motherfucker

Calmez-vous les boomers mentaux, Rock Hard va bien vous pondre un article sur AC/DC pour vous contenter.

22/05/2024, 14:36

UPS

Effectivement, ne faisons rien et restons vissés à nos sièges en pleurant sur internet : on aura l'air nettement moins vieux jeu et plus aventureux comme ça. 

22/05/2024, 12:35