Amen

Nubian Rose

26/01/2024

Livewire/cargo Records

Dans la catégorie « long silence troublant », les suédois de NUBIAN ROSE se posent là. Dix ans sans musique, sans présence artistique, voilà qui a de quoi ruiner de bonnes réputations initiales. Car même si le nom de NUBIAN ROSE s’est propagé comme un feu de poudre au début des années 2010, la densité de la production actuelle ne permet pas toujours de rester aux aguets pour surveiller les agissements des musiciens les plus méritants.

Mais 2024 a enfin sonné le rappel des troupes. Nous attendions ce clairon depuis 2014 et la publication de l’excellent Mental Revolution, et autant dire que l’appel du matin ne décevra personne. Car si le groupe suédois est resté fidèle à sa recette, il n’en a pas moins procédé à quelques ajustements. Ce qui arrive lorsque des artistes s’éloignent des obligations contractuelles envers leur public qui aimerait qu’ils ne changent pas. NUBIAN ROSE n’a donc pas hésité à tailler dans le gras et à emprunter des chemins de traverse pour être en adéquation avec ses influences et ses croyances. De fait, Amen, qui sonne comme la fin d’une prière est en fait un nouveau départ, tonitruant, et certain de ses capacités.

Amen sonne différemment, mais d’une façon positive. En tant qu’êtes humains nous changeons constamment. Alors pourquoi notre musique ne pourrait faire de même ?

Cette question est tout à fait légitime, alors, si d’aventure vous vous attendiez à un Mental Revolution bis, vous en serez pour vos frais. Les suédois ont pris la tangente, modifié leur son, et revu leurs ambitions. Ainsi, et pour la première fois de sa carrière, le groupe a osé une composition de proportions dantesques, avec un déroulé de quasiment dix minutes. Ce qui en dit long sur le pari effectué par ce troisième album, étape cruciale d’une carrière.

Sofia Lilja (chant), Christer Åkerlund (guitare/basse/synthés) et Micael Karlsson (batterie) nous proposent donc des variations sur plusieurs thèmes. Avec un port d’attache mélodique mais des plans de navigation multiples, le trio nous emmène donc loin, très loin, là où les sirènes chantent pour duper les marins. Cette sirène, c’est évidemment Sofia, dont la voix est toujours aussi envoutante et puissante. La chanteuse a tout donné pour son art, et Amen creuse un fossé entre sa famille et le reste de la fratrie suédoise. Loin des facilités nostalgiques en AOR copié/calqué, NUBIAN ROSE impose un crossover magique, fait de synthés vintage, d’allusions New-Wave, Disco et Pop-Rock, pour mieux nous surprendre d’une distorsion atténuée, mais toujours présente.

Les fans et néophytes auront peut-être du mal à encaisser le choc sismique de « Running », qui évoque les années 80 avec plus d’authenticité qu’un maxi 45 tours de YAZOO, mais l’un dans l’autre, NUBIAN ROSE a fait le choix de la diversité, pour éviter une routine ronronnant comme un vieux chat près de la cheminée. Et quelque part entre NIGHT FLIGHT ORCHESTRA et W.E.T, Amen impose le métissage.

CHEAP TRICK, David BOWIE, John CARPENTER, DALBELLO, Stevie NICKS et Donna SUMMER, telles sont les influences revendiquées par cet album qui affiche une confiance déconcertante. Pedro Ferreira a accompli un travail exemplaire en enregistrant et mixant cet album, lui offrant une patine old-school réaliste, profitant de la profondeur de compositions qui sont bien plus qu’un assemblage de gimmicks. Et si « Dramatic Day » garde contact avec le groupe populaire des années 2012 de sa guitare agressive mais polie, « Lost in the Mist » nous en éloigne plus efficacement qu’une tornade envolant tout sur son passage.

Titre à tiroir par excellence, « Lost in the Mist » est la grosse surprise d’un disque qui ne ménage pas ses effets. En quasiment dix longues minutes, NUBIAN ROSE franchit un cap, et s’affiche comme la confirmation des espoirs hier. Plus proche du Progressif à la scandinave que jamais, le trio mixe les synthés avec une guitare inventive, laissant son interprète sublimer des thématiques simples, mais efficaces.

Produit hors du temps, malgré ses références eighties, Amen est aussi moderne qu’il n’est détaché de son époque. Les notes sont toujours justes, les silences logiques, et la passion, intacte. Nous n’en attendions pas moins d’un collectif incroyablement créatif, mais admettons tout de même que la surprise est de taille.

Rassurons les fans de la première heure : le groupe que vous avez aimé est toujours-là. Il a juste muri, s’est adapté à ses envies, et propose aujourd’hui bien plus qu’une suite logique. Une nouvelle direction à suivre, quelque part entre Pop, New-Wave et Hard Rock moderne, mais toujours très mélodique. NUBIAN ROSE ne s’est pas contenté de citations dans le texte ou d’annotations de bas de page pour assumer sa passion des années 80, et a transcendé le rétro-Rock d’une inspiration nouvelle.

« Red Sky », apaisé et évolutif, « Desert Night », bondissant comme un tube de U2 revisité par BON JOVI, « Holy Roar », fragile comme la flamme d’une bougie la fenêtre ouverte avant d’enfiler ses baskets pour arpenter les rues, le tracklisting est diversifié, mais l’impact est considérable. Si l’on a parfois du mal à reconnaître les traits pourtant familiers d’un trio que l’on a promu au rang d’espoir de sa génération, l’ADN se cache toujours sous ces strates de sons qui font de cet album l’un des plus riches de ce début d’année 2024.

Du mieux pour du bien. C’est un peu osé comme constat, mais très proche de la situation d’un orchestre qui ne s‘est rien refusé, au point de reprendre le classique de DALBELLO déjà lifté par QUEENSRYCHE il y a fort longtemps. Cette version de « Gonna Get Close to You » est encore plus synthétique, et donc plus proche de l’original, dont elle a gardé l’ambiance oppressante et la menace de synthés dignes d’une B.O de John CARPENTER.

NUBIAN ROSE est, et sera toujours NUBIAN ROSE, même changé, plus âgé ou plus exigeant. Comme un enfant que l’on a regardé grandir, et qui a tout à coup basculé dans l’âge adulte.      

 

 

Titres de l’album:

01. Memorial

02. Dramatic Day

03. Break Down the Walls

04. Running

05. Lost in the Mist

06. Red Sky

07. Desert Night

08. Holy Roar

09. Bright Lights

10. Gonna Get Close to You (Dalbello cover)


Facebook officiel


par mortne2001 le 08/04/2024 à 16:36
90 %    99

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Anthems Of Steel VI

Simony 24/05/2024

Live Report

Pessimist + Demiurgon

RBD 14/05/2024

Live Report

Voyage au centre de la scène : ARGILE

Jus de cadavre 12/05/2024

Vidéos

Mercyless + Nervous Decay + Sekator

RBD 08/05/2024

Live Report

Birds in Row + Verdun

RBD 02/05/2024

Live Report

Hexagon Doom Tour

Simony 29/04/2024

Live Report

Midnight + Cyclone + High Command // Paris

Mold_Putrefaction 24/04/2024

Live Report

DIONYSIAQUE + JADE @La Chaouée

Simony 23/04/2024

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
DPD

@LeaJ'exprime mon avis tout le monde me tombe dessus je défend mon point de vue et voilà tout. Il y a toujours quelqu'un pour remettre une pièce dans la machine, pour moi j'ai effectivement tout dit du coup je m'amuse un peu que voulez-vous.

27/05/2024, 16:40

DPD

Je vois pas l'homophobie, je réalise les souhaits d'un homosexuel, j'essaye d'aider, tu veux quoi, j'y vais direct au Talmud ?

27/05/2024, 15:49

Lea

DPD je ne comprends pas du tout pourquoi tu t'acharnes comme ça, on a bien compris tes messages. Tu te fais plaisir à cracher sur tout et n'importe quoi, je vois pas trop le délire, tu t'emmerdes ?

27/05/2024, 12:50

Cämille

Vous pouvez pas virer cette merde homophobe ? Histoire de remonter le niveau. Merci

27/05/2024, 12:19

Gargan

Merci pour ce live report étoffé, va vraiment falloir que je me bouge les miches pour le prochain !

26/05/2024, 21:48

Gargan

Y’a pas de batteur ? J’aurais du mal à comprendre un changement de style..

26/05/2024, 20:55

NecroKosmos

26/05/2024, 19:13

NecroKosmos

J'y étais dès le jeudi et c'était vraiment top !! Mes coups de coeurs sont, dans l'ordre d'apparition, SWAMP LORDZ, WITCHES, VENEFIXION, ABYSMAL GRIEF et SKINFLINT. Quelques déceptions (musicales) mais peu importe. Quel bon festival !! J'ai bie(...)

26/05/2024, 18:59

Humungus

Putain d'affiche c'est clair...Ne serait-ce déjà que pour ABYSMAL GRIEF.Je dois les voir dans un peu plus d'un mois en Belgique... Et ta critique Simony me fout l'eau à la bouche bordel !!!Pis DESTRUCTION... Totalement d'accord av(...)

26/05/2024, 11:02

DPD

J'y peux rien si cette interface de clodo m'empêche d'éditer mes messages, habituellement j'écris très vite je poste et je me relis ensuite.Donc ouais, Bescherelle dans ton cul je sais que t'aimes ça pé(...)

25/05/2024, 16:19

DPD

Je vais te foutre un Bescherelle dans le cul va, ça te rappellera des souvenirs!

25/05/2024, 16:16

Steelvore666

Atrocia (les copains !!!!!), Skelethal, Venefixion... quelle affiche !!!!!!Et dire que j'avais gagné un pass pour m'y rendre...

25/05/2024, 10:30

Humungus

Buck Dancer je t'aime... ... ...

24/05/2024, 21:00

MorbidOM

"si je le ferais ce serait un album culte mais j'ais autre chose à foutre."Consulter un Bescherelle ?

24/05/2024, 03:50

DPD

Ceci dit si je le ferais ce serait un album culte mais j'ais autre chose à foutre.+ metallica c'est de la merde depus longtemps, rien à foutre de Slayer, pareil pour Iron Maiden. Les nostalgiques devraient dégager-

24/05/2024, 01:06

DPD

On aura au moins pu constater que DPD>UPS.

23/05/2024, 10:56

DPD

@UPSJe peux brancher ma guitare avec mon pc jouer avec une boite a rythme et sortir quelque chose de merdique en 1 semaine, est-ce que ça en vaut la peine? tellement de sorties polluent la scène.Je suis absolument contre l'idée que faire quelque (...)

23/05/2024, 10:54

Buck Dancer

Franchement, je ne m'attendais pas à un album aussi bon. Quelques morceaux peuvent vite devenir des classiques et surtout le groupe semble avoir son identité. Bien sûr c'est similaire  à Motley Crue.... euh Slayer, mais c'est pas un simple copi&eacut(...)

22/05/2024, 21:11

fuck the fuck off motherfucker

Calmez-vous les boomers mentaux, Rock Hard va bien vous pondre un article sur AC/DC pour vous contenter.

22/05/2024, 14:36

UPS

Effectivement, ne faisons rien et restons vissés à nos sièges en pleurant sur internet : on aura l'air nettement moins vieux jeu et plus aventureux comme ça. 

22/05/2024, 12:35