Midnight + Cyclone + High Command // Paris

Midnight, High Command, Cyclone

Le Petit Bain, Paris (France)

du 19/04/2024 au 19/04/2024

Ça fait déjà huit ans que MIDNIGHT devait venir à Paris, en compagnie de HERETIC, tournée qui n’a jamais eu lieu.
Et ça fait déjà quatre ans que MIDNIGHT devait se produire au Petit Bain avec HERETIC, RED DEATH et HELLRIPPER. Tournée là encore avortée, mais cette fois à cause du Covid-19.
C’est donc pour la première fois, en plus de vingt ans de carrière, que le combo de Cleveland vient fouler le sol Parisiens. Il ne s’agit pour autant pas de leur premier concert Français, comme quoi, tout ne se passe pas qu'à Paris !

La bande à Athenar est actuellement en pleine tournée Européenne, avec les légendaires CYCLONE et les petits nouveaux de HIGH COMMAND. Si pendant des années les Américains étaient plutôt discrets sur le sol Européen, depuis le Covid, ils n'arrêtent pas.
Il faut dire qu’ils ont, entre-temps, gagné en popularité, passant de leur label historique, Hells Headbanguers, à Metal Blade.
Si vous me lisez, ce n'est pas la première fois que je suis amené à parler de MIDNIGHT, en effet il s’agit sûrement de mon groupe de Metal préféré, que je suis depuis bien dix ans. Ce soir n’est donc pas le premier concert auquel j’assiste de leur tournée, mais le second. La semaine passée j’ai fait un saut en Belgique, où le groupe a eu la bonne idée de faire un set axé majoritairement sur les vieux morceaux, avec seulement deux titres de leur dernier skeud. Un concert de dingue, avec malheureusement un public plus que timide. J'espère donc revivre la même intensité de set, mais avec je l’espère, un public à la hauteur.
Car précision deux choses, MIDNIGHT à pour habitude de jamais jouer les mêmes setlist sur une même tournée mais qu’ils sont actuellement là pour défendre le petit dernier, Hellish Expectations, que j’ai trouvé plutôt fade. La redondance des sorties me laisse plutôt de marbre depuis quelques temps.

Passons cette introduction et commençons par le début de cette soirée, nous sommes sur les quais devant le Petit Bain, salle où j’ai eu l’occasion de voir pas mal de bons concerts, il pleut, les portes ouvrent à 19h, pour un début des hostilités à 19H15. Ici la ponctualité est de mise, et c’est devant un parterre plutôt clairsemé, que le guitariste de HIGH COMMAND, avec une cagoule sur la tête, s’approche et lance un “What’s up Paris”, avant que le reste du groupe ne s’approche.
Le chanteur lui arrive avec une épée, on se doute donc d’une thématique plutôt Heroic Fantasy. Et ce n'est pas l’énorme backdrop qui va faire changer la donne. J’ai le souvenir d’avoir déjà vu le groupe à un Hellfest, et j’en conclus rapidement qu’il s’agit d’une des dernières valeurs montantes de la scène Crossover / Thrash. Les influences de POWER TRIP se font vite sentir dans certaines moshparts, mais le public répond que très timidement, malgré les appels du groupe. Un set plutôt efficace sur trente minutes, mais dont l'engouement n’a pas encore pleinement pris en Europe.

A peine le temps de papoter, que les Belges de CYCLONE entrent sur scène cinq minutes avant l’heure prévue. A ce rythme là, la soirée est pliée avant 22H30, mais c’est pas plus mal.
Le groupe existe depuis le tout début des années 80, ce sont de véritables vétérans du Thrash, reformé en 2019, avec un line-up plutôt neuf vu la moyenne d'âge (à coup sûr certains sur scène n'étaient pas nés à la sortie du premier disque). Je ne sais pas vraiment l’impact qu’a eu le groupe sur notre sol, et j’avoue être moi même passé à côté, au-delà du nom. 
Le set attaque direct, et le premier pit arrive dans la foulée. C’est difficile de ne pas penser aux Américains d'EXODUS, autant dans le son que sur l’attitude scénique. Le chanteur est venu remercier le public, nous faisant comprendre qu’on est au top, et je veux bien le croire, vu la réaction timide du public Belge alors que le groupe jouait à domicile.
Le set est expédié comme une lettre à la poste, basé sur les deux albums et nous épargnant leur nouveau morceau, joué la semaine dernière. Quelques mots en Français et le groupe repart. Du Thrash sans aucune fioriture, basé uniquement sur l’énergie, une bonne mise en bouche avant la tête d’affiche. 

Le public s’amasse pour accueillir le gang de l’Ohio, la salle est presque pleine et les cloches retentissent. C’est toujours avec un certain sens du spectacle que le trio entre sur scène, dans l’obscurité, toujours cagoulés. Le look d'Athenar est au maximum sur cette tournée et encore une fois ils vont tout donner.
Ouverture de set sur le classique “Vomit Queens” et l’ambiance est instantanément électrique.
Le public est lui plutôt éclectique, on sent que MIDNIGHT ça brasse large, surtout depuis leur apparition dans des festivals comme le Motocultor ou le Hellfest. L’ambiance est vraiment survoltée et c’est un véritable plaisir ! Nous ne sommes qu'au début du set lorsque “Black Rock’n’Roll” se fait entendre. C’est vraiment de la folie ! L’énergie est communicative et il est difficile de ne pas hurler chaque refrain. Ça m'arrive de moins en moins, mais là ce soir je suis vraiment content et heureux de me retrouver dans un concert de Metal. Surtout que pas mal de potes ont fait le déplacement pour l’occasion.
Malheureusement, l’ambiance redescend d’un cran pour moi, quand le groupe décide d’enchainer littéralement cinq titres du dernier album. Mais il faut reconnaître qu’ils passent très bien l’épreuve du live, ça reste très efficace et suffisamment rapide pour rester accrocheur. Même si les morceaux restent redondants, ils ne se perdent pas en longueur. On continue dans un registre récent avec l'enchaînement des désormais incontournables “Fucking Speed and Darkness” / “Szex Witchery”, avant de retourner dans les débuts de carrière.
Le son est impeccable, Athenar comme à son habitude communique juste ce qu’il faut, sans en faire des caisses, et cette fois si sur le fait que Paris sois la ville du sexe. Avec son humour qui lui est propre. De plus, il est difficile d’imaginer une salle plus adaptée que le Petit Bain pour ce genre de concert. Il y a de l’espace et la configuration est optimale pour le contact entre la scène et la fosse. Je souligne quand même le plaisir de réentendre live “Violence on Violence”, pas présent sur toutes les dates de la tournée. C’est sûrement mon morceau préféré de MIDNIGHT 

Fin de set comme à son habitude, sur “Unholy and Rotten” avec arrachage de cordes en règle et tapages de poings avec les premiers rangs. Et un Vanik qui quitte la scène en traversant la fosse : du grand MIDNIGHT 

Plus d’une heure de set pour dix-neufs morceaux, un public et un groupe en forme, et encore une fois, sans aucune exagération, un groupe qui prouve qu’il est l’un des meilleurs combos scéniques actuels. 

MIDNIGHT rules et merci à Garmonbozia ! 

Setlist : Vomit Queens / Lust Filth and Sleaze / Black Rock’n’Roll / Expect Total Hell / Gash Scrape / Masked and Deadly / Slave on the Blade / Dungeon Lust / Fucking Speed and Darkness / Szex Witchery / Evil Like a Knife / Nuclear Savior / Prowling Leather / Violence on Violence / F.O.A.L. / Satanic Royalty / Rip This Hell / You Can’t Stop Steel / Unholy and Rotten

Midnight - Live @ Petit Bain - Paris


par Mold_Putrefaction le 24/04/2024 à 15:00
   306

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Anthems Of Steel VI

Simony 24/05/2024

Live Report

Pessimist + Demiurgon

RBD 14/05/2024

Live Report

Voyage au centre de la scène : ARGILE

Jus de cadavre 12/05/2024

Vidéos

Mercyless + Nervous Decay + Sekator

RBD 08/05/2024

Live Report

Birds in Row + Verdun

RBD 02/05/2024

Live Report

Hexagon Doom Tour

Simony 29/04/2024

Live Report

Midnight + Cyclone + High Command // Paris

Mold_Putrefaction 24/04/2024

Live Report

DIONYSIAQUE + JADE @La Chaouée

Simony 23/04/2024

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
DPD

@LeaJ'exprime mon avis tout le monde me tombe dessus je défend mon point de vue et voilà tout. Il y a toujours quelqu'un pour remettre une pièce dans la machine, pour moi j'ai effectivement tout dit du coup je m'amuse un peu que voulez-vous.

27/05/2024, 16:40

DPD

Je vois pas l'homophobie, je réalise les souhaits d'un homosexuel, j'essaye d'aider, tu veux quoi, j'y vais direct au Talmud ?

27/05/2024, 15:49

Lea

DPD je ne comprends pas du tout pourquoi tu t'acharnes comme ça, on a bien compris tes messages. Tu te fais plaisir à cracher sur tout et n'importe quoi, je vois pas trop le délire, tu t'emmerdes ?

27/05/2024, 12:50

Cämille

Vous pouvez pas virer cette merde homophobe ? Histoire de remonter le niveau. Merci

27/05/2024, 12:19

Gargan

Merci pour ce live report étoffé, va vraiment falloir que je me bouge les miches pour le prochain !

26/05/2024, 21:48

Gargan

Y’a pas de batteur ? J’aurais du mal à comprendre un changement de style..

26/05/2024, 20:55

NecroKosmos

26/05/2024, 19:13

NecroKosmos

J'y étais dès le jeudi et c'était vraiment top !! Mes coups de coeurs sont, dans l'ordre d'apparition, SWAMP LORDZ, WITCHES, VENEFIXION, ABYSMAL GRIEF et SKINFLINT. Quelques déceptions (musicales) mais peu importe. Quel bon festival !! J'ai bie(...)

26/05/2024, 18:59

Humungus

Putain d'affiche c'est clair...Ne serait-ce déjà que pour ABYSMAL GRIEF.Je dois les voir dans un peu plus d'un mois en Belgique... Et ta critique Simony me fout l'eau à la bouche bordel !!!Pis DESTRUCTION... Totalement d'accord av(...)

26/05/2024, 11:02

DPD

J'y peux rien si cette interface de clodo m'empêche d'éditer mes messages, habituellement j'écris très vite je poste et je me relis ensuite.Donc ouais, Bescherelle dans ton cul je sais que t'aimes ça pé(...)

25/05/2024, 16:19

DPD

Je vais te foutre un Bescherelle dans le cul va, ça te rappellera des souvenirs!

25/05/2024, 16:16

Steelvore666

Atrocia (les copains !!!!!), Skelethal, Venefixion... quelle affiche !!!!!!Et dire que j'avais gagné un pass pour m'y rendre...

25/05/2024, 10:30

Humungus

Buck Dancer je t'aime... ... ...

24/05/2024, 21:00

MorbidOM

"si je le ferais ce serait un album culte mais j'ais autre chose à foutre."Consulter un Bescherelle ?

24/05/2024, 03:50

DPD

Ceci dit si je le ferais ce serait un album culte mais j'ais autre chose à foutre.+ metallica c'est de la merde depus longtemps, rien à foutre de Slayer, pareil pour Iron Maiden. Les nostalgiques devraient dégager-

24/05/2024, 01:06

DPD

On aura au moins pu constater que DPD>UPS.

23/05/2024, 10:56

DPD

@UPSJe peux brancher ma guitare avec mon pc jouer avec une boite a rythme et sortir quelque chose de merdique en 1 semaine, est-ce que ça en vaut la peine? tellement de sorties polluent la scène.Je suis absolument contre l'idée que faire quelque (...)

23/05/2024, 10:54

Buck Dancer

Franchement, je ne m'attendais pas à un album aussi bon. Quelques morceaux peuvent vite devenir des classiques et surtout le groupe semble avoir son identité. Bien sûr c'est similaire  à Motley Crue.... euh Slayer, mais c'est pas un simple copi&eacut(...)

22/05/2024, 21:11

fuck the fuck off motherfucker

Calmez-vous les boomers mentaux, Rock Hard va bien vous pondre un article sur AC/DC pour vous contenter.

22/05/2024, 14:36

UPS

Effectivement, ne faisons rien et restons vissés à nos sièges en pleurant sur internet : on aura l'air nettement moins vieux jeu et plus aventureux comme ça. 

22/05/2024, 12:35