"I Am Not Afraid" : le chant déboule dans les oreilles, une nouvelle fois la référence à Layne Staley (ALICE IN CHAINS) refait surface, ce qui semble être très répandu en ce moment sur la scène française mais voilà cela s'étompe assez vite puisque musicalement derrière, si on est un sur un Grunge gentillet dans la lignée d'ALICE IN CHAINS ou SOUNDGARDEN, nos français de SEEDS OF MARY vont s'en éloigner au fur et à mesure. D'ailleurs même ce titre d'introduction du troisième album du groupe ne singe pas tant que ça le groupe de Seattle. Et avec "Here Comes The Night", on est carrément loin, un esprit Rock que l'on pourrait rapprocher d'HEADCHARGER fait surface et voilà que le groupe a su rectifier le tir après 2 albums très influencés, et de façon totalement assumée, par ALICE IN CHAINS.

Bref, fin de discussion sur ce sujet car avec "Lord Of The Flies", SEEDS OF MARY nous balance un Rock subtile, plus posé et plus intimiste, cela prend des proportions très intéressantes sur "What Have We Done?" qui permet aussi de relever le travail d'arrangement réalisé pour cet opus The Blackbird And The Dying Sun où le duo de vocaliste se partage parfaitement le travail et où de rares solos sont disséminés ci et là. Mais c'est avec la suite "The Blackbird" / "The Dying Sun" que le groupe montre le plus l'étendu de son avancée, loin d'être fuite en avant, cette évolution renferme des parties ambiantes marquant comme une pause au milieu de cet album assez dense et très chargé, 12 titres pour pratiquement 1 heure de musique, on est là dans la tranche haute de la durée acceptable pour un album sans risquer le flottement ou le remplissage.

Ce milieu d'album laisse à penser que le groupe s'est autorisé à mettre en parenthèse le penchant live de leurs titres pour aller jusqu'au bout des morceaux, les pousser aussi loin que possible quitte à s'arranger avec des versions alternatives pour les concerts et le résultat est plus que probant car sur "The Blackbird", difficile de reconnaitre le groupe qu'il y a un an seulement sortait un album bien plus inspiré par ALICE IN CHAINS même si le riff avant le dernier refrain nous rappelle "Them Bones" de qui vous savez et que la phrase : "My rusty cage pounds" trouve une résonance certaine dans mon crâne bercé avec SOUNDGARDEN, même lorsque l'on essaie de gommer des choses, notre vraie nature finie toujours par refaire surface.

Enregistré au Secret Place Studio comme son prédécesseur en compagnie de David Thiers, cet album renferme une musique un tant soit peu plus Heavy même si la production assez Rock ne permet pas de s'en rendre compte au premier abord, voilà un élément qui devrait se vérifier en live puisque le groupe se compose de deux guitaristes. D'ailleurs le choix de cette production manquant un peu de relief peut s'apparenter à un choix du groupe, lui qui se nourrit des années 90, voilà une façon de produire qui semble en adéquation avec ce qu'ils recherchent, et pour le coup, difficile de leur en tenir rigueur, on adhère ou pas, mais la démarche est ici artistique et plutôt réussie, si vous cherchez des guitares bien grasses, ce n'est pas sur ce The Blackbird And The Dying Sun que vous trouverez votre dose, par contre pour un album avec une vraie personnalité, des morceaux intenses sans occulter un côté Rock direct, il n'y a pas à dire SEEDS OF MARY a réussi à s'affirmer avec ce troisième album.  

  1. I Am Not Afraid
  2. Here Comes The Night
  3. Lord Of The Flies
  4. What Have We Done?
  5. Like A Dog
  6. The Blackbird
  7. The Dying Sun
  8. Sovereign Mind
  9. Sense Of Sacrifice
  10. Oceanic Feeling
  11. Vice & Virtue
  12. Back To The Woods

Facebook


par Simony le 23/10/2017 à 08:27
81 %    284

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Aziza

The Root Of Demise

Twilight Force

Dawn Of The Dragonstar

Perpetual Among Us

Thy Will Be Done

Fuming Mouth

The Grand Descent

Endimion

Latmus

Unruly Child

Big Blue World

Hellnite

Midnight Terrors

Nucleus

Entity

Slipknot

Slipknot

Warrior Soul

Rock n’ Roll Disease

Hammerfall

Dominion

Iron Bastards

Cobra Cadabra

Summery Mind

Color

Destruction

Born to Perish

Lingua Ignota

Caligula

Volbeat

Rewind, Replay, Rebound

Obturate

The Bleeding Mask of Dread

Ravenous Death

Chapters Of An Evil Transition

Roxy Blue

Roxy Blue

Arctic Sleep

Kindred Spirits

Tour Report : MONOLITHE + ABYSSIC / Europe avril 2019

Jus de cadavre / 15/08/2019
Abyssic

THE DIRT / Critiques du film

Jus de cadavre / 06/08/2019
Biopic

MOTOCULTOR 2019 : notre programme !

Jus de cadavre / 05/08/2019
Metalnews

Obscene Extreme - Jour 6

Mold_Putrefaction / 03/08/2019
Brutal Death Metal

Obscene Extreme - Jour 5

Mold_Putrefaction / 02/08/2019
Brutal Death Metal

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

Chronique sacrément bien torchée. Chapeau !


"Carnal knowledge prophecy!" à 15h...ok je sors :-)


Cet album m'attire, je trouve le truc ambitieux mais 'tain, pas évident de bien rentrer dans le délire !


On a pas dû écouter le même album!


Band bien guez. L'un de leurs plus mauvais albums. Les compos sont plates et le chanteur n'a plus de voix.


1) Bon j'ai dit 15 h comme ça car l'exaction a eut lieu en milieu d'après-midi. Impossible donc que cela ait pu se faire pendant INCANTATION car j'étais forcément au devant de la scène à ce moment là.
2) "Ou comment faire d'un seul riff un morcif entier"
Bah figures-toi que c'est (...)


Depuis l'éponyme, a oui quand même, le seul qui envoi lourd dans leur disco(aller on dira aussi Iowa).

Je vais tenté cet album.


marrante ton anecdote, tiens. Vers 15h, ils devaient pas aimer Incantation, preuve qu'entre le missionnaire et ça, ils devaient pas avoir beaucoup de goût.
Sinon, plus sérieusement, d'accord avec toi pour la majorité, Humungus, sauf ZURIAKKE (bon, moi et le black à capuche ça fait 2) ou (...)


Merci pour le report, très agréable à lire.
Juste en passant, une petite faute : "Beaucoup de groupes refusent de jouer ici à cause de ça, mais la moindre des choses, quand on accepte de venir, c’est de jouer le jeux." - jeu.


Bon, je sais qu'ici, c'est sur le MOTOCULTOR mais vu que LeMoustre évoque plus haut le sujet :
Effectivement, super METAL MEAN cette année encore bordel !
Comme d'habitude, une affiche du tonnerre pour pas bien cher.
Seul bémol ce week end, les trombes d'eau que l'on s'est pris (...)


Au Méan, Midnight a déchiré et a véritablement lancé le fest, avec son punk/thrash à la Venom/Motörhead survolté. Enchaîner directement avec Incantation d'ailleurs fut une bonne idée, tant les deux groupes ont excellé dans leurs styles respectifs. Je sais pas au Motoc', mais ces deux là (...)


Slips sales forever


Une édition boueuse cette année !
Mais du lourd ! Incantation monstrueux, Midnight ultra rock n roll, etc... ! On vous raconte tout ça bientôt !


Un album ou il faut pas réfléchir, c'est beaucoup de bruit, ça tremble c'est juste fait pour nous détruire la cervelles et les oreilles c'est assumé et ça marche, ça te met la dose.

J'assume aimé dans ce sens mais je n'y vois rien d'autre et ça me suffit de m'explosé la tete.<(...)


Pour information le groupe est emmené par des membres de Impaled Nazarene (Mikael Arnkil), Abhorrence et Unholy (Pasi Äijö)


Triste nouvelle :-(
RIP


C'est là où le groupe continue de se distinguer : contrairement à tous ces groupes jouant sur scène l'intégralité de leurs albums les plus renommés (et vendus, pour le coup...), eux ils prennent un contrepied phénoménal. Donc Mr Bungle continue sa légende de surprise permanente. Que pouvai(...)


Les gars ont quand même un sacré esprit de contradiction, revenir après toutes ces années pour jouer une démo super underground et n'ayant quasi aucun rapport avec le reste de leur discographie alors que tout le monde attendait les grands classiques...

Quand j'ai vu qu'il y avait S(...)


Au delà de l'excellente nouvelle le plus étonnant , pour moi, c'est qu'ils vont jouer leur première démo. Soit ce qu'ils ont fait de plus bourrin. Juste génial


Ça c’est une putain de bonne nouvelle
Espérons qu’ils fassent plus que ces 3 dates