"I Am Not Afraid" : le chant déboule dans les oreilles, une nouvelle fois la référence à Layne Staley (ALICE IN CHAINS) refait surface, ce qui semble être très répandu en ce moment sur la scène française mais voilà cela s'étompe assez vite puisque musicalement derrière, si on est un sur un Grunge gentillet dans la lignée d'ALICE IN CHAINS ou SOUNDGARDEN, nos français de SEEDS OF MARY vont s'en éloigner au fur et à mesure. D'ailleurs même ce titre d'introduction du troisième album du groupe ne singe pas tant que ça le groupe de Seattle. Et avec "Here Comes The Night", on est carrément loin, un esprit Rock que l'on pourrait rapprocher d'HEADCHARGER fait surface et voilà que le groupe a su rectifier le tir après 2 albums très influencés, et de façon totalement assumée, par ALICE IN CHAINS.

Bref, fin de discussion sur ce sujet car avec "Lord Of The Flies", SEEDS OF MARY nous balance un Rock subtile, plus posé et plus intimiste, cela prend des proportions très intéressantes sur "What Have We Done?" qui permet aussi de relever le travail d'arrangement réalisé pour cet opus The Blackbird And The Dying Sun où le duo de vocaliste se partage parfaitement le travail et où de rares solos sont disséminés ci et là. Mais c'est avec la suite "The Blackbird" / "The Dying Sun" que le groupe montre le plus l'étendu de son avancée, loin d'être fuite en avant, cette évolution renferme des parties ambiantes marquant comme une pause au milieu de cet album assez dense et très chargé, 12 titres pour pratiquement 1 heure de musique, on est là dans la tranche haute de la durée acceptable pour un album sans risquer le flottement ou le remplissage.

Ce milieu d'album laisse à penser que le groupe s'est autorisé à mettre en parenthèse le penchant live de leurs titres pour aller jusqu'au bout des morceaux, les pousser aussi loin que possible quitte à s'arranger avec des versions alternatives pour les concerts et le résultat est plus que probant car sur "The Blackbird", difficile de reconnaitre le groupe qu'il y a un an seulement sortait un album bien plus inspiré par ALICE IN CHAINS même si le riff avant le dernier refrain nous rappelle "Them Bones" de qui vous savez et que la phrase : "My rusty cage pounds" trouve une résonance certaine dans mon crâne bercé avec SOUNDGARDEN, même lorsque l'on essaie de gommer des choses, notre vraie nature finie toujours par refaire surface.

Enregistré au Secret Place Studio comme son prédécesseur en compagnie de David Thiers, cet album renferme une musique un tant soit peu plus Heavy même si la production assez Rock ne permet pas de s'en rendre compte au premier abord, voilà un élément qui devrait se vérifier en live puisque le groupe se compose de deux guitaristes. D'ailleurs le choix de cette production manquant un peu de relief peut s'apparenter à un choix du groupe, lui qui se nourrit des années 90, voilà une façon de produire qui semble en adéquation avec ce qu'ils recherchent, et pour le coup, difficile de leur en tenir rigueur, on adhère ou pas, mais la démarche est ici artistique et plutôt réussie, si vous cherchez des guitares bien grasses, ce n'est pas sur ce The Blackbird And The Dying Sun que vous trouverez votre dose, par contre pour un album avec une vraie personnalité, des morceaux intenses sans occulter un côté Rock direct, il n'y a pas à dire SEEDS OF MARY a réussi à s'affirmer avec ce troisième album.  

  1. I Am Not Afraid
  2. Here Comes The Night
  3. Lord Of The Flies
  4. What Have We Done?
  5. Like A Dog
  6. The Blackbird
  7. The Dying Sun
  8. Sovereign Mind
  9. Sense Of Sacrifice
  10. Oceanic Feeling
  11. Vice & Virtue
  12. Back To The Woods

Facebook


par Simony le 23/10/2017 à 08:27
81 %    261

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Sangue

Culś

Wormwitch

Heaven That Dwells Within

Wings Of Decay

Crossroads

Ares Kingdom

By the Light of Their Destruction

Mosh-pit Justice

Fighting The Poison

East Of The Wall

NP-Complete

Spirits Of Fire

Spirits Of Fire

Brutal Sphincter

Analhu Akbar

Darkthrone

Old Star

Makkmat

Beina Brenner

Jess By The Lake

Under The Red Light Shine

Rammstein

Rammstein

D.a.d

A Prayer for the Loud

Death Angel

Humanicide

First Signal

Line of Fire

Find Me

Angels In Blue

Royal Republic

Club Majesty

The Morganatics

Love Riot Squad Vs The F-world

The Brink

Nowhere to Run

Crazy Lixx

Forever Wild

Pitfest

Mold_Putrefaction / 08/06/2019
Crust

Warm-Up Hellfest

JTDP / 07/06/2019
Hellfest

Ad Patres / Iron Flesh / Origin'Hell - Live-report Rennes

Jus de cadavre / 28/05/2019
Death Metal

Mgła - Revenge - Doombringer // Paris

Mold_Putrefaction / 19/05/2019
Death Metal

Concerts à 7 jours

+ Ministry

18/06 : La Laiterie, Strasbourg (67)

Photo Stream

Derniers coms

Ils ont enfin sorti un album potable depuis 1988 ? Ah non après vérif ' leur dernière crotte reste Hardwired.


Ils ont morflé les Mets, c'est l'age c'est normal mais tant que l'envie et là !

C'est surtout le père Hetfield, Lars est un peut plus boudiner qu'avant. Rob ça va par contre c'est celui qui a le moins bougé, il a la même dégaine qu'il y a 10 ans.


Buck Dancer + 1 putain !!!
A l'instar (dans une moindre mesure tout de même) d'un "Fear, emptiness, despair", deux albums totalement décriés à l'époque...
Allez savoir pourquoi putain ?!?!
Aaaahhhlala ! Les fameux critiques-pisse-vinaigre... … ...


Une belle chro qui m'a donné envie d'en écouter davantage


En parlant de Napalm, j'ai une période Diatribes en ce moment. Album que j'ai négligé à l'époque mais... quel putain de tuerie !!! Un de mes préférés.


Monstrueux ! C'est la saison des baffes en ce moment !


Mitch Harris est bloqué à cause de raisons familiales (et parentales, une histoire de maladie, il me semble). Aux USA.


Billet en poche. Ca va chier. Je les ai vus au moins 12 fois sur scène. Pas grave, j'en serai encore.


Mais il n'a rien écrit pour le prochain album. Juste enregistré ses parties de guitare.


Il est toujours là mais pas sur scène


Et sinon Mitch Harris, il revient quand dans le groupe ?


Enormissime ce titre !! J'adore. Terrible !


Boucherie absolue !!! Oh la vache ! Trop pressé d'écouter ça en entier !


et le sujet *


Tu m'étonnes mec !!!
Et oser "Marc Dutroux national hero" pour un groupe belge… Quand tu sais le drame national que cela a été à l'époque (est le sujet "taboo" que c'est encore désormais), au delà de l'outrage, faut limite avoir de sacrées couilles au cul pour pondre un titre pareil(...)


Tel père tel fils bordel ! C'est marrant, en à peine 5 secondes tu sais que tu es dans la Bay Area...


Pas mal ce truc, connaissais pas du tout ! Merci pour la découverte, mais du coup fait chier de pas avoir été les voir au ND !
Joli titres de morceaux en tout cas :,D !


Only Theater of Pain, l'ultime chef d'oeuvre.


Merci, oui c'est souvent ça.


ah cool ! j'y croyait plus !