Il fallait s’en douter, campagne présidentielle Américaine oblige…Il fallait bien se dire qu’une bande de tarés, en l’occurrence deux flingués dans leur coin, allaient brocarder un peu le candidat républicain si emblématique d’une Amérique de démesure, qu’il incarne en partie, et dans une certaine absence de mesure.

Il est vrai que l’homme à la coiffure improbable est si facilement caricatural qu’il en devient une caricature vivante, et donc une cible facile pour les blagues de potache en tout genre.

Et comme il n’est jamais avare de déclarations choc, de discours à l’emporte-pièce, d’aphorismes démagogiques, de saillies sexistes, racistes, homophobes, j’en passe et des plus lénifiantes, la constitution d’un répertoire pour narrer un peu son parcours durant cette campagne n’avait rien d’une énorme gageure à relever.

C’est ce qu’ont dû se dire Travis et Rob Trump, les deux abrutis à pseudo responsables de la formation ANAL TRUMP. D’ailleurs, l’un des deux ne cherche même pas la sécurité d’un anonymat absolu, puisque son identité a déjà été révélée sur les sites spécialisés…

Nous retrouvons donc au micro ce cher Travis Ryan de CATTLE DECAPITATION, et autant dire tout de suite qu’il n’a pas dû mettre une semaine pour enregistrer ses parties vocales…

Trente morceaux pour à peine trois minutes de boucan, nous sommes encore loin du record du monde de foutage de gueule, mais la performance est à souligner.

Mais avant toute chose, précisons que si le choix des titres, le graphisme du logo et de la pochette, et l’ambiance générale pourraient nous aiguiller sur un nouveau changement de patronyme de nos si chers ANAL CUNT, il n’en est rien, même si le mimétisme est flagrant. A moins qu’un des membres des chantres du Parodic Grind ne se cache derrière le deuxième masque/pseudo….

En dehors de ces considérations, et même si la précision ne s’impose pas, avouons tout de même que That Makes Me Smart! n’est rien de plus qu’une micro blague Grind destinée à procurer une bande son hilare à une élection chaotique à l’issue indécise. Si les débats entre Clinton et Trump sont finalement suffisamment théâtralisés pour se passer d’un tel pastiche, ce dernier s’impose non par son contenu musical, mais plutôt par le choix de ses intitulés qui reprennent tous des phrases clé du magnat de l’immobilier, ou d’autres qu’il aurait pu prononcer.

Et en trois minutes, pas le temps de traîner. Cet EP/LP/7’’ passe en effet aussi vite qu’un gros pet foireux lâché pendant une soirée de gala, et les pistes s’enchaînent sans temps mort, tant et si bien que lorsque tout est fini, on en demande encore.

Musicalement, la recette est simple. Du Grind rigolard, à mi-chemin entre les calembours d’AC et l’abattage des CATTLE DECAPITATION, des riffs interchangeables et une furie de blasts en symphonie de l’outrance rythmique.

ANAL TRUMP n’hésite pas à y aller à fond dans le fion du gros blond, et s’amuse beaucoup à empiler les faux hommages dont je me propose de vous relayer certains titres ici même.

Dans la plus grande tradition ANAL CUNT, les charges faussement homophobes sont légion, et nous avons donc droit à des « Le Journalisme, c’est Gay », « Changer des Couches, c’est Gay », mais aussi à quelques clins d’œil tout sauf innocents dont « Ted Nugent est cool » et « Dave Mustaine est cool » sont deux des meilleurs exemples…

Et puis, pêle-mêle, des trucs comme « Quelques Mexicains ne sont pas des Violeurs », « Tu dois les Traiter comme de la Merde », « Chope quelques Chattes », « Quelques Trucs que Saddam Hussein a réussis », « Construis ce Mur », ou encore « J’aime les Soldats qui ne se font pas Capturer », «Je Sortirais bien avec ma Fille » et évidemment, l’immanquable « Make America Great Again », histoire d’en rajouter une dernière couche, ce qui selon leur philosophie doit être gay aussi.

Rien de très sérieux là-dedans, bien au contraire, mais le Grind efficace du duo remporte l’adhésion, quoique sa brièveté un peu excessive finit par en minimiser l’impact.

On aurait quand même préféré que les deux clowns s’appesantissent un peu plus et proposent un véritable EP d’au moins une bonne dizaine de minutes, plutôt que cette piste de trois découpée en trente tronçons quasiment similaires.

Mais la blague est drôle, et s’inscrit parfaitement dans le contexte historique de ce duel qui n’en finit pas de s’enfoncer dans les scandales, les déclarations outrancières et les joutes verbales dignes d’un combat de catch oral. Mais je ne peux m’empêcher de regretter que le travail ait été pris un peu par-dessous la jambe, et que les ANAL TRUMP se soient contentés d’un gimmick, et d’aligner les titres de morceaux hilares, plutôt que de composer un tant soit peu pour enrichir leur pastiche.

 Du Grind OK, mais du bon, c’est mieux. Et même si les blagues les plus courtes sont les meilleures, il faut quand même parfois ajouter du fond au ton, même s’il est très con.

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 14/11/2016 à 10:56
60 %    536

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Seven Spires

Emerald Seas

The Dues

Ghosts Of The Past

Quiet Riot

Hollywood Cowboys

Angel Witch

Angel Of Light

Vastum

Orificial Purge

Divide

From Seed to Dust

Soul Grinder

The Prophecy of Blight

Silverstage

Heart n’Balls

Surgical Strike

Part of a Sick World

Annihilator

Ballistic, Sadistic

Scratches

Rundown

Mass Worship

Mass Worship

King Legba

Back From The Dead

Liturgy

H.A.Q.Q.

Obscure

Darkness Must Prevail

Beyond The Void

Ex Nihilo Nihil

Bütcher

666 Goats Carry My Chariot

Stormrider

What Lies Within

Coffin Rot

A Monument to the Dead

Merging Flare

Revolt Regime

Stolearm

RBD / 17/02/2020
New Wave

Pastor of Muppets

RBD / 12/02/2020
Brass Band

J'irais Mosher chez vous ! Episode 2 : Indonésie

Jus de cadavre / 08/02/2020
Asie

Incite + Skaphos

RBD / 04/02/2020
Black Death Metal

Concerts à 7 jours

Depraved + Adx + Factor Hate

01/03 : Salle Des Fêtes, Fismes (51)

Napalm Death + Rotten Sound + Eyehategod

03/03 : La Machine Du Moulin Rouge, Paris (75)

Visions Of Atlantis + Chaos Magic + Morlas Memoria

27/02 : Le Grillen, Colmar (68)

+ Putrid Offal + Sublime Cadaveric Decomposition

28/02 : Le Bistrot De St So, Lille (59)

Photo Stream

Derniers coms

Rose Hreidmarr au chant comme pour le précédent album. Pour le reste je sais pas... Pas de line-up annoncé sur Metal Archives (pour l'instant).


Ben voila, il n'y a pas de raison que le metal français n'ai pas le droit à son mélodrame de nom ;). Bon pour le moment nous avons qu'une seule version de l'histoire...

Pour parler musique, j'avais beaucoup aimé "Sur les falaises de marbre", surement un de mes albums préféré de 2(...)


Mmm, musicalement, les deux derniers albums étaient intéressants, pas faciles en terme de composition, mais plutôt ambitieux et instrumentalement réussis, même parfois brillants. Rien à dire sur le parti-pris et la prise de risque. C'est la voix de Greene qui ne me séduit pas au point d'achet(...)


A noter qu'a priori il y a baleine sous gravier avec ce retour de GLACIATION, au vu du post publié par Valnoir sur sa page fb => https://www.facebook.com/jean.simoulin.7/posts/651167092299009?__tn__=K-R
Pour ceux qui ont la flemme de lire en anglais, les collègues de Scholomance Webzine ont (...)


Bon, j'ai pas encore écouté ce dernier album, mais le peu que je m'en suis fourré dans les esgourdes pour l'instant ne me fait pas changer d'avis sur ce groupe que j'ai tant vénéré dans les 90's.
De fait, Yoloman + 1 000 000 !!!


Un des dieux de mon petit panthéon personnel.
Quand on sait que j'ai débuté ma carrière Métallique en me plongeant corps et âmes dans AC/DC, c'est donc à mon sens tout bonnement indispensable.


Tellement mauvais et tellement drôle à la fois qu'on leur accorde l'indifférence avec mansuétude.


"quand on veut écouter du vieux Death Metal qui schlingue la gerbe et la bile, on se coltine un vieil INCANTATION, un des premiers BOLT THROWER, et vogue la gerbe le long du canapé"
:D !


Ah et puis Sieur Simony, je n'ai pas pu attendre votre fameux crédit à si faible taux...
Ma pré-commande est déjà passée.


Titre plus que prometteur en effet !


Après quelques minutes de recherche sur la toile, voici ce qu'il y a réellement dans cette fameuse box :
"Vinyl Features:
+ Mud-Green / Black Marbled Vinyl
+ Gatefold Jacket
+ A1 Size Poster (~23.4" x 33.1")

Box Set Includes:
----------------------
(...)


@Blind :
Ah ah ah !!! !!! !!!
Ton intervention (très gentille au demeurant...) m'a laissé perplexe quelques secondes avant de me rendre compte que tu avais mal compris mon propos : N'ayant pas vu de descriptif de ladite box et ne m'étant donc fié qu'aux photos de NUCLEAR BLAST, je ne(...)


@Humungus: Les patches ce sont les bon vieux écussons à coudre sur ta veste en jean ou ton cuir (ou comme le faisait le lycéen que j'étais au début des années 2000 sur ton sac à dos Eastpack).


T'as ça aussi sur le label d'origine Metal Blade. Bon morcif, déjà que le EP contient un sacré titre, ils ont gardé leur sens de la composition, les gaziers. Hâte d'avoir ça en mains.


"J'vous ai d'jà dit que j'prêtais d'l'argent à des taux pas dégueulasses ?"


La pochette, c'est un peu ce qui reste sous mon cerisier à une certaine période.


Rooohhhlala !!!
Je viens de voir qu'il y avait actuellement chez NUCLEAR BLAST une preorder pour une box collector de ce futur album avec double vinyles + double CDs + drapeau + slipmat + patchs (autocollants ?)…
Pas bon pour mes finances tout ça bordel !


Dommage que ce soit loin de chez moi...


Miam miam !!!


Si mais il a quitté le groupe entre l'enregistrement et la sortie, d'où son absence dans le clip, même si, je te le concède, si Jean Noel avait été présent dans le clip, ça n'aurait pas été déconnant non plus.