Il fallait s’en douter, campagne présidentielle Américaine oblige…Il fallait bien se dire qu’une bande de tarés, en l’occurrence deux flingués dans leur coin, allaient brocarder un peu le candidat républicain si emblématique d’une Amérique de démesure, qu’il incarne en partie, et dans une certaine absence de mesure.

Il est vrai que l’homme à la coiffure improbable est si facilement caricatural qu’il en devient une caricature vivante, et donc une cible facile pour les blagues de potache en tout genre.

Et comme il n’est jamais avare de déclarations choc, de discours à l’emporte-pièce, d’aphorismes démagogiques, de saillies sexistes, racistes, homophobes, j’en passe et des plus lénifiantes, la constitution d’un répertoire pour narrer un peu son parcours durant cette campagne n’avait rien d’une énorme gageure à relever.

C’est ce qu’ont dû se dire Travis et Rob Trump, les deux abrutis à pseudo responsables de la formation ANAL TRUMP. D’ailleurs, l’un des deux ne cherche même pas la sécurité d’un anonymat absolu, puisque son identité a déjà été révélée sur les sites spécialisés…

Nous retrouvons donc au micro ce cher Travis Ryan de CATTLE DECAPITATION, et autant dire tout de suite qu’il n’a pas dû mettre une semaine pour enregistrer ses parties vocales…

Trente morceaux pour à peine trois minutes de boucan, nous sommes encore loin du record du monde de foutage de gueule, mais la performance est à souligner.

Mais avant toute chose, précisons que si le choix des titres, le graphisme du logo et de la pochette, et l’ambiance générale pourraient nous aiguiller sur un nouveau changement de patronyme de nos si chers ANAL CUNT, il n’en est rien, même si le mimétisme est flagrant. A moins qu’un des membres des chantres du Parodic Grind ne se cache derrière le deuxième masque/pseudo….

En dehors de ces considérations, et même si la précision ne s’impose pas, avouons tout de même que That Makes Me Smart! n’est rien de plus qu’une micro blague Grind destinée à procurer une bande son hilare à une élection chaotique à l’issue indécise. Si les débats entre Clinton et Trump sont finalement suffisamment théâtralisés pour se passer d’un tel pastiche, ce dernier s’impose non par son contenu musical, mais plutôt par le choix de ses intitulés qui reprennent tous des phrases clé du magnat de l’immobilier, ou d’autres qu’il aurait pu prononcer.

Et en trois minutes, pas le temps de traîner. Cet EP/LP/7’’ passe en effet aussi vite qu’un gros pet foireux lâché pendant une soirée de gala, et les pistes s’enchaînent sans temps mort, tant et si bien que lorsque tout est fini, on en demande encore.

Musicalement, la recette est simple. Du Grind rigolard, à mi-chemin entre les calembours d’AC et l’abattage des CATTLE DECAPITATION, des riffs interchangeables et une furie de blasts en symphonie de l’outrance rythmique.

ANAL TRUMP n’hésite pas à y aller à fond dans le fion du gros blond, et s’amuse beaucoup à empiler les faux hommages dont je me propose de vous relayer certains titres ici même.

Dans la plus grande tradition ANAL CUNT, les charges faussement homophobes sont légion, et nous avons donc droit à des « Le Journalisme, c’est Gay », « Changer des Couches, c’est Gay », mais aussi à quelques clins d’œil tout sauf innocents dont « Ted Nugent est cool » et « Dave Mustaine est cool » sont deux des meilleurs exemples…

Et puis, pêle-mêle, des trucs comme « Quelques Mexicains ne sont pas des Violeurs », « Tu dois les Traiter comme de la Merde », « Chope quelques Chattes », « Quelques Trucs que Saddam Hussein a réussis », « Construis ce Mur », ou encore « J’aime les Soldats qui ne se font pas Capturer », «Je Sortirais bien avec ma Fille » et évidemment, l’immanquable « Make America Great Again », histoire d’en rajouter une dernière couche, ce qui selon leur philosophie doit être gay aussi.

Rien de très sérieux là-dedans, bien au contraire, mais le Grind efficace du duo remporte l’adhésion, quoique sa brièveté un peu excessive finit par en minimiser l’impact.

On aurait quand même préféré que les deux clowns s’appesantissent un peu plus et proposent un véritable EP d’au moins une bonne dizaine de minutes, plutôt que cette piste de trois découpée en trente tronçons quasiment similaires.

Mais la blague est drôle, et s’inscrit parfaitement dans le contexte historique de ce duel qui n’en finit pas de s’enfoncer dans les scandales, les déclarations outrancières et les joutes verbales dignes d’un combat de catch oral. Mais je ne peux m’empêcher de regretter que le travail ait été pris un peu par-dessous la jambe, et que les ANAL TRUMP se soient contentés d’un gimmick, et d’aligner les titres de morceaux hilares, plutôt que de composer un tant soit peu pour enrichir leur pastiche.

 Du Grind OK, mais du bon, c’est mieux. Et même si les blagues les plus courtes sont les meilleures, il faut quand même parfois ajouter du fond au ton, même s’il est très con.

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 14/11/2016 à 10:56
60 %    322

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Maligner

Attraction To Annihilation

Black Bart

Casnewydd-Bach

Obszön Geschöpf

Master Of Giallo

Azusa

Heavy Yoke

Soulfly

Ritual

The Struts

Young & Dangerous

Northward

Northward

Malm

Kollaps

Bonehunter

Children Of The Atom

Amaranthe

Helix

Gaslarm

Dusk Mothers Children

Tourniquet

Gazing At Medusa

W.m.d.

Lethal Revenge

Daeria

Fenix

Antagonism

Thrashocalypse

Newbreed

Law

Khandra

There is no Division Outside Existence

Riser

Temple of Addiction

Chthonic

Battlefields Of Asura

Cor Serpentii

Phenomankind

Interview AZUSA (Eleni Zafiriadou)

mortne2001 / 11/11/2018
Azusa

Cortez + Stuntman

RBD / 10/11/2018
Hardcore

The Studio Experience #3

grinder92 / 08/11/2018
Benighted

Photo Report - Garmonbozia 20 ans !

Simony / 06/11/2018
Anniversaire

Concerts à 7 jours

+ Venenum + Slægt

16/11 : Le Mondo Bizarro, Rennes (35)

Samavayo + Greenleaf

16/11 : Le Glazart, Paris (75)

Watain + Rotting Christ + Profanatica

16/11 : Cc John Lennon, Limoges (87)

Watain + Rotting Christ + Profanatica

17/11 : Le Trabendo, Paris (75)

Omnium Gatherum + Wolfheart + Nothgard

19/11 : Le Petit Bain, Paris (75)

Sick Of It All + The Worst Doubt + Lugosi

19/11 : Espace Icare, Issy-les-moulineaux (92)

Photo Stream

Derniers coms

Pauvre Abbath... lui qui a dû se sentir comme un couillon après l'écoute du dernier Immortal. "Personne n'est irremplaçable" est une phrase qui lui sied à la perfection désormais !


Un nouvel album, donc ensuite une tournée... Ça promet donc encore de grands moments de solitudes pour les musiciens qui l'accompagneront sur scène ! :D


Don't feed the troll.


Je vous rejoins assez tout les deux (notamment pour les truc prog' machin et le côté mainstream) mais avec un bémol tout de même : la chronique de Charlélie Arnaud qui, en plus de nous faire découvrir des pépites méconnus, le fait avec un ton, une plume et une passion qui font plaisir à lir(...)


Oui c'est vrai que je me base sur l'ensemble de leurs parutions et ce qui était vrai à leurs débuts ne l'est plus forcément. De mon côté, je me disais que c'était moi qui avait des goûts peut-être de moins en moins "mainstream" et y trouvais de moins en moins mon compte, mais je vois que je(...)


P'tite erreur dans la news, les gars : Schammasch vient de Suisse et Der Weg einer Freiheit d'Allemagne :-)


Mouais, moyennement d'accord avec la dernière partie de la phrase de Simony, la ligne éditoriale de ce magazine étant clairement orientée prog/mou du genou et délaisse quasiment toute la scène extrême / true / thrash. S'il y a trois chroniques par numéro sur ces scènes, c'est le maximum. Au(...)


Juste monstrueux ce morceau... comme tout l'album en fait !!!


Malheureusement, c'est le genre de une qui fait vendre. Rock Hard a déjà maintes fois expliqué le dilemme auquel ils sont confrontés pour trouver le juste milieu entre coup de cœur et aspect purement mercantile, reste qu'à l'intérieur la mise en avant de certains groupes encore obscurs est to(...)


Metallica qui ressort son dernier album potable en remaster. Et cover. Décidemment la presse n'a pas fini de se prostituer pour sauver ses miches.


Merci beaucoup !
Quel talent !


Merci beaucoup !
Quel talent !


@meloman , et si tu t’asseyai un peu sur tes doigts, ça te ferait du bien non ?
Et au passage va faire un tour ailleurs, pas besoin de pleureuses comme toi au propos totalement inutiles.


Excellente affiche également que voilà là !


@ meloman : euh... la bière "de la merde" une "idée stupide" ? On a pas les mêmes valeurs :D !
Faut se détendre hein... quand Opeth sortira quelques choses musicalement t'en fais pas on en parlera.


@Meloman: on se détend, pourquoi tant d'agressivité? Tu es certain de ne pas déjà avoir un gode Lordi coincé quelquepart?


Je vois le nom Opeth, je me dis que c'est une new musicale concernant le groupe en question...mais non ça parle de bières, bientôt le groupe sortira des godemichets à son effigie et vous vous empresserez de publier tout ça avec photo à l'appuie...évidemment.

J'appelle ça de la(...)


Merci pour ce récit très instructif, qui complète ce qu'on peut capter du processus en regardant les DVDs de studios-reports qui sont parfois joints aux albums. Effectivement une réactualisation s'imposait, tant l'évolution est allée vite.
On comprend comment le Metal extrême est devenu(...)


Superbe affiche une fois de plus ouais (BETHLEHEM !!!)...
Malheureusement, cette année, cela sera sans moi (sob).


Ouais, ça va saigner !