Le 29 août Metal Blade Records et BMG sortiront For the Sake of Heaviness: The History of Metal Blade Records, écrit par le fondateur du label Brian Slagel avec l'aide de Mark Eglinton avec une préface de Lars Ulrich (METALLICA). Célébrant les 35 années d'existence du label, For the Sake of Heaviness est un témoignage de l'intérieur sur comment Slagel a bati Metal Blade d'une initiative personnelle dans le garage non climatisé de sa mère jusqu'au statut de maison de la musique Heavy qu'il a encore aujourd'hui.

Pour précommander For the Sake of Heaviness: The History of Metal Blade Records, cela se passe par ici : http://smarturl.it/mbr35th 

Une box exclusive y est disponible, comprenant :

-- Le livre For the Sake of Heaviness: The History of Metal Blade Records book
-- La cassette For the Sake of Heaviness 

-- Le marque-page Metal Blade Records 35th anniversaire
-- Un ex-libris signé par Brian Slagel

Plus de détails ci-dessous.


For the Sake of Heaviness cassette track-listing:
SIDE A
1. Fates Warning "Guardian"
2. Lizzy Borden "Lord of the Flies"
3. Omen "Holy Martyr"
4. Cirith Ungol "Black Machine"
5. GWAR "Gor-Gor"
6. Cannibal Corpse "Stripped, Raped, and Strangled"
7. Six Feet Under "War Is Coming"

SIDE B
1. Mercyful Fate "Egypt"
2. King Diamond "Voodoo"
3. The Black Dahlia Murder "Funeral Thirst"
4. Unearth "Black Hearts Now Reign"
5. Amon Amarth "Twilight of the Thunder God"
6. Visigoth "From the Arcane Mists of Prophecy”

For the Sake of Heaviness lève le voile sur les début de Metal Blade, ce que le label a accompli et où il va. Slagel révèle les premiers conseils qu'il a donné à MÖTLEY CRÜE, comment il a aidé METALLICA pour le remplacement de leur bassiste, deux fois, son travail méticuleux sur les rééditions de THIN LIZZY et ALICE COOPER, son rôle en coulisse dans les carrières de SLAYER, GWAR, MOTHER LOVE BONE, ALICE IN CHAINS, FAITH NO MORE, GOO GOO DOLLS et LAMB OF GOD et ses entreprises improbables avec la star du hockey Ken Baumgartner, Chris Santos, Richard Christy, les comédiens Jim Florentine, Don Jamieson et Jim Breuer. 


par Simony le 09/08/2017 à 02:30
35

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Eeviomorfia

Sublime Saudade

Druid Lord

Grotesque Offerings

Infected Union

Embrace The Beast

The Weight

The Weight

Kidnapped

Crunch CS

Nosotros Los Muertos

Nosotros Los Muertos

Frozen Graves

Frozen Graves

Betrayed

The Unbeliever

Bucium

Miorița

Profane Order

Tightened Noose of Sanctimony

Midnight City

Не умрем

Phantasm

Three Men Make a Tiger

Jarun

Sporysz

Primero Muerto

Dividen Para Gobernar

The Animal In Me

Helping Won't Help

Obskuritatem

U Kraljevstvu Mrtvih...

In Shadows And Dust

A Fleur de Peau

Blackest Sin

Blood Eagle

Wargame

Dead Skaters Brigade

Steel Shock

For Metal To Battle

Septicflesh + Inquisition @ CCO

Bocchi / 17/01/2018
Black Metal

Gods Of Violence Tour

Simony / 15/01/2018
Death Metal

VAMACARA STUDIO

youpimatin / 05/01/2018
Vacamara Studio

Interview du groupe SKELETHAL

Jus de cadavre / 02/01/2018
Death Metal

Interview Samuel SANTIAGO (BLACK MARCH)

youpimatin / 30/12/2017
Black Metal

Concerts à 7 jours

Loudblast + Teska

19/01 : La Carene, Brest (29)

Inquisition + Septic Flesh

19/01 : Le Chabada, Angers (49)

Fleshdoll + Anamorh + Ascendance

20/01 : Le Mondo Bizarro, Rennes (35)

Inquisition + Septic Flesh

20/01 : La Machine Du Moulin Rouge, Paris (75)

36 Crazyfists + All Hail The Yeti + '68

23/01 : La Maroquinerie, Paris (75)

Suture + Der Rotte Milan

26/01 : La Chaouée, Metz (55)

+ Tagada Jones + Ultra Vomit

26/01 : La Laiterie, Strasbourg (67)

Photo Stream

Derniers coms

Miam miam !


A voir... ... ...
Cela peut-être très bon comme tout pourri cette histoire...
Et cela dépendra beaucoup je pense de ces fameux "invités spéciaux".
En tout cas, si ces futures concerts tournent autour de la thématique "Under cöver", cela n'augure vraiment rien de bon. Cette c(...)


L'intérêt que les Dio disciples montent un groupe est que ça serait un indice sur l'abandon par la mère Dio de son idée grotesque d'hologramme en live.


Comme quoi les goûts et les couleurs...Autant j'adore Septic Flesh sur album (même si depuis Communion ça sonne tjs un peu pareil) autant en live je trouve ça...A chier!
Aucune spontanéité, musiciens qui ont l’air de s'emmerder, bassiste avec basse inutile...bref vraiment pas mon truc.(...)


Voilà encore un pays qui aurait bien besoin d'une bonne baffe laïque dans la tronche.