De ce qui semble être un quatuor, voici le premier EP, The Great Tired Ones, quatre titres qui oscillent tranquillement entre la lourdeur et l'écrasante lenteur du Doom Metal, une ambiance crade et dérangée typée Black Metal avec quelques bribes de racines Death Metal assez tenaces. C'est que le groupe aime conserver une part de mystère autour de son incarnation humaine, plus que sur ses influences que l'on situe très bien entre les débuts de MY DYING BRIDE, ENTOMBED et DEINONYCHUS ou BETHLEHEM, autant dire que le spectre est assez large.

On sait que le groupe est assez jeune et que la composition et l'enregistrement de cet EP est assez récent ce qui peut expliquer quelques facilités d'écritures, voire quelques longueurs (sur "Genetic Gloom" notamment), le riff principal n'est pas des plus originals et exceptionnels pourtant les Polonais le font tourner assez longuement. Autre point compliqué, le chant! Pourtant celui-ci n'est pas mauvais loin de là, mais s'il apporte réellement quelque chose sur "Feast On My Entrails", sur le très MY DYING BRIDE "Scents Of Regression" celui-ci se contente de suivre la guitare pour un effet pompeux. Toutefois, sur le reste du EP, la prestation au chant ne se révèle pas comme un défaut, une voix caverneuse et profonde vient habiter les abîmes de ce style tissé ici.

Cependant, cet EP n'étant qu'un premier jet, on se doit de remarquer ce qui fonctionne. La production, déjà, bien massive, la basse bien en avant, tout comme la voix caverneuse, le grain des guitares est assez épais ce qui donne aux lignes de lead un aspect sale qui colle parfaitement à l'esprit dégagé de ce Blackened Doom Metal. L'artwork, également est à souligner. Pour un EP, la pochette signée Robert A. Von Ritter est magnifique, ce même artiste Polonais qui avait fait la cover du dernier OUTRE, autre excellent groupe par  ailleurs. Et puis, hormis les 2 titres tout à fait acceptable que sont "Genetic Gloom" et "Scents Of Regression", il y a ce "Feast On My Entrails" très percutant et surtout cette ultime piste éponyme qui montre une maitrise parfaite de la lourdeur, de la saleté purulente et de la structure intelligente. Alors on pense parfois à BATUSHKA, mais aussi à BATILUS, BELUS ou FANGE, vous l'aurez compris, ça rampe dans une lourdeur ambiante qui ne trouve que peu de moments de répits. 

The Great Tired Ones est donc une entrée en matière largement conseillée pour ceux qui s'intéresseraient à des groupes comme THE GREAT OLD ONES, MOURNING DAWN, FANGE, BATILUS, FUNERARIUM et toute cette scène issue d'un Black Metal rampant. Même s'il faudra attendre une confirmation sur un format plus long, on sent à travers ces 4 titres et ces 28 minutes des capacités qui font que LOATHFINDER va très vite nous réveler quelques mystères qui trainent autour de cette formation.

Track-listing :

  1. Genetic Gloom
  2. Feast On My Entrails
  3. Scents Of Regression
  4. The Great Tired Ones

Bandcamp


par Simony le 13/07/2017 à 08:32
77 %    354

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Noctambulist

Atmospheres of Desolation

Gods Forsaken

Smells of Death

Mass Destruction

Panic Button

Vigilance

Enter The Endless Abyss

Conjurer

Sigils

Pagan Altar

Judgement of the Dead

Coventrate

Roots of all Evil

Ember

Ember & Dust

Towering

Obscuring Manifestation

Calamity

Kairos

Deathspell Omega

The Furnaces Of Palingenesia

Pectora

Untaken

Warchest

Sentenced Since Conception

Sangue

Culś

Wormwitch

Heaven That Dwells Within

Wings Of Decay

Crossroads

Ares Kingdom

By the Light of Their Destruction

Mosh-pit Justice

Fighting The Poison

East Of The Wall

NP-Complete

Tour Report - BARE TEETH Asie 2019

Simony / 23/06/2019
Punk Rock

Pitfest

Mold_Putrefaction / 08/06/2019
Crust

Warm-Up Hellfest

JTDP / 07/06/2019
Hellfest

Ad Patres / Iron Flesh / Origin'Hell - Live-report Rennes

Jus de cadavre / 28/05/2019
Death Metal

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

Surtout que officiellement c'est oas Entombed, c'est avec Hellid qui a reformé le groupe avec deux anciens époque Clandestine.


Un commentaire qui fait plaisir à lire, merci lolo pour ce retour.


Album acheté la semaine dernière à la suite de la lecture de cette chronique (+visionnage des deux deux clips disponibles, certes).
Je dois encore creuser mais les premières écoutes sont plus que prometteuses.

Un grand merci au chroniqueur, dont la plume m'a donné envie de m(...)


On a tous raison, sur le fil de coms, mais n'étant pas un fan absolu des albums d'Entombed depuis perpette (allez, Wolverine Blues reste le dernier indispensable à mon sens) disons que ce titre suscite de l'intérêt. Après, il est placé en opener, alors, de là à penser que c'est le meilleur t(...)


Bien, efficace, mais en effet pas très original...


J'y entends Grave époque Soulless vers 1'40, mais c'est vrai que le morceau est pas mal. De là a créer un intérêt pour l'album ?


Truc entendu 14 779 fois donc rien d'exceptionnel, mais ça envoi.


Idem, agréablement surpris...


Il est bien ce titre ! Etonné agréablement je suis.


autant pour moi, avec mozilla c'est nettement mieux


Moi j'ai pu voir Carcass.


Ca fonctionne pas pour tous leur livestream, j'ai pu mater ultra vomit, dropkick et kvelertak, mais là ça bugg pour pestilence ou carcass. En tous cas pour ultra vomit c'est géant, superbe concert


Entombed AD = Entombed Alex Down ?


Scandaleux ! Je ne comptais pas aller les voir, mais j'imagine la déception des fans.
Et Sabaton en remplacement, la blague...
Bref, Gojira juste énorme hier soir.


Bon c'est vrai que le MANOWAR bashing est facile mais il est tellement tentant, étant donné les dernières années ridicules de ce groupe, ils ne récoltent que ce qu'ils ont semé, même si pour le Hellfest, il s'avèrerait qu'ils n'ont pas tous les tords.
Et pour moi SHINING est également(...)


Sympa. A voir. Mais je m'attends tout de même au pire. Ca risque d'être dans la lignée de l'album 'Independant' et pour moi, ce disque était le début de la fin.


Ils traversent l'Atlantique pour donner des concerts, certains fans viennent de loin, de TRES loin.
Il n'y a donc pour moi aucun contentieux (technique ou autre) qui ne puisse se régler avec diplomatie, équilibre et intelligence avec les équipes des Fest, surtout lorsque des gens ont payé (...)


Ouais, enfin, je vais faire mon fanboy de Manowar, mais on ne connaît encore une fois ni les tenants ni les aboutissants du problème. La Manowar bashing est un peu facile, je trouve.
Ils annulent, c'est dommage pour ceux qui voulaient les voir. D'autant plus qu'ils avaient un concert déceva(...)


C'est plus Manowar c'est Manaurevoir.


Alors c'est ça, les autoproclamés Rois du Metal ?