Parler de l'Australie de nos jours est sujet de tristesse rappelant ce grand incendie géant raflant comme les flammes de l'enfer ne laissant que désolation et terres brûlées, mère nature ne fait pas dans la pitié quand celle-ci est de mauvais poil. Il faudra plusieurs années pour revoir ce paysage digne d'une carte postale. Mais concentrons nous plus sur la scène Australienne.
Celle-ci a vu naître sur son territoire une flopée de groupe ayant compté. Forcement on pense de suite aux vétérans de AC/DC une des plus grosses représentations du pays mais loin de ce produit commercial et si on creuse un peu plus loin on trouve des choses plus éloignées comme des groupes tel que : PORTAL, DESTROYER 666 etc.. et dans cette masse on trouve EARTH ROT, une bande totalement inconnue mais qui œuvre depuis 7 ans à trouver sa place.
   
Qu'il est bon de découvrir de nouveaux talents par hasard, j'ai connu ce groupe en traînant sur Instragram dans le #bosshm2 et oui je suis grand amateur de ce son tronçonneuse qui aujourd'hui est ultra exploité par la mode vintage, après peu importe j'en reste sous le charme et c'est là que commence l'histoire; en un simple clique je découvre cette jeune formation australienne avec un extrait du clip "Stares of Sempiternity" venant de leur premier album Follow The Black Smoke sorti pour le coup en 2014 et passé inaperçu sous les radars. Bon le clip est bien cliché et naze dans un sens mais ce qui s'en dégage est prenant, ça sonne gras, lourd avec un peu de groove le tout sous une grosse sonorité HM2 bien présente comme ENTOMBED période "Left Hand Path", dans un registre Old School Death et en combinant des éléments Black Metal. Ok c'est classique mais ils m'ont vendu le truc alors je fonce découvrir la discographie de la bande venu de Perth.  

Après la découverte je vous avoue n'avoir été séduit que par leur premier essai, leur second album Renascentia (2017)  ma totalement laissé de marbre, ne lui trouvant aucun intérêt, pour un groupe qui veut percer c'est un peu moyen le disque s'oublie très vite même; ou alors suis-je trop exigeant ? Coïncidence à ce moment là, le groupe annonce avoir signé avec le label Season Of Mist pour son nouveau album baptisé Black Tides Of Obscurity. L'excitation de la découverte va-t-elle encore tomber à l'eau ? Le groupe diffuse un premier titre "Dread Rebirth" et après une écoute attentive cela me réconforte dans un sens. EARTH ROT se veut un peu moins groovy, mettant plus en avant son coté sournois et vicieux le tout en incluant des mélodies comme son introduction qui vous séduit immédiatement, gardant aussi cette violence aux riffs agressifs et d'une batterie qui pilonne méchamment, bref on part sur une belle lancée.  

Comme un gamin impatient d'avoir son cadeau et après avoir déballé la surprise c'est plus l'effet de la douche froide tout compte fait, Black Tides Of Obscurity ma bien déçu après avoir patienté, croyant obtenir un groupe prometteur. Alors oui quelques webzines font déjà l'éloge de ce disque, hors cela n'est pas mon cas et pour des raisons simples, mais en premier temps on va évoquer les points positif.

Black Tide Of Obscurity est un album ou EARTH ROT évolue dans son travail, on peut noter l'effort sur l'ambiance. Avec ses racines Black Metal le groupe nous plonge dans un univers avec une noirceur froide et dominante puis d'un autre côté le groupe continue à nous balancer son petit rituel habituel quelque chose de massif et en incluant de plus en plus de mélodies (bon il reste quelques traces de groove quand même), je reprends encore l'exemple avec "Dread Rebirth" qui est vraiment bien accrocheur et exprime très bien la synthèse de ce que EARTH ROT a voulu faire ici sans négliger des bons passages de break. "Unparalleled Gateways To Higher Obliteration" en est l'opposé, il s'annonce plus sinistre, lourd avec un fond de mélancolie tout en recevant une sacrée décharge à son écoute ne faisant aucune pitié, c'est sale et malsain mais on en redemande bien une plâtré.  

Alors oui tout ce packaging peut être vendeur mais il y'a tout même un gros hic !  Car oui on a beau mettre une multitude d'ingrédients que cela ne va pas faire un plat raffiné, le résultat peut être écœurant voir fade. Le groupe cherche à suivre les traces des ENTOMBED, DISMEMBER, AT THE GATES, MARDUK voir SLAYER mais comment dire ? Mmmh "Hey fils ce n'est pas parce que tu portes le costume de papa que cela fait de toi un bonhomme", imité mais jamais égalé car à vouloir simplement faire un copié-collé de ses idoles sans sa touche personnelle n'est pas clé de réussite.
EARTH ROT a perdu de son petit grain de folie, cette petite étincelle qu'on trouvait dans Follow The Black Smoke et continue encore sur cette mauvaise lancée depuis l'ère Renascentia, un travail sans émotion, sans qu'on puisse prendre plaisir à écouter en boucle par son gros manque de personnalité. Quand à la production elle n'aide pas le groupe à remonter la tête hors de l'eau, cela se veut beaucoup trop clean, légère et d'un vu, vu et re-vu où ce genre de réalisation est malheureusement une sorte de monnaie courante pour accéder au gros label, il n'y a vraiment plus d'intérêt. Syndrome du monde actuel peut-être où quand vous avez de l'argent pour une grosse production on se dit "je vais séduire un large public" avec la forte persuasion que cela va marcher et comme une fin de séance de cinéma après un film vendu comme excellent de part de la hype qui tourne autour, j'en ressors plus que déçu avec deux mots comme arguments c'est raté et affreux.
Vous l'aurez compris cette œuvre est loin de séduire dans sa démarche et contenu, bien que cette chronique engage mon point de vu, je n'encourage toute fois pas à un boycott de Black Tides Of Obscurity. Les goûts et couleurs de chacun sont bien différents, libre à vous d'en tirer un jugement si la curiosité à vouloir l'entendre vous y pousse. Peut-être que certains lui trouveront une place parmi leur play-list ou comme un disque à valeur sûre...


Tracklist :

1.Dread Rebirth
2.New Horns
3.Towards A Godless Shrine
4.Unparalleled Gateways To Higher Obliteration
5. Ancestral Vengeance
6.The Cape Of Storms
7.Serpent's Ocean
8.Mind Killer
9.Unravelling Vapour Of Sanity
10.Out In The Cold

FACEBOOK OFFICIEL 
BANDCAMP OFFICIEL


par Baxter le 10/03/2020 à 12:00
80 %    168

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Harem Scarem

Change the World

Dreamlord

Disciples of War

Denial

Antichrist President

Trepalium

From The Ground

Mutilatred

Ingested Filth

Pearl Jam

Gigaton

Crypt Dagger

From Below

Lamentari

Missa Pro Defunctis

Almanac

Rush of Death

Mariana Semkina

Sleepwalking

Glaciation

Ultime Eclat

Milking The Goatmachine

From Slum to Slam - The Udder Story

Aevum

Multiverse

Burning Witches

Dance with the Devil

Aleister

No Way Out

Conny Bloom

Game! Set! Bloom!

Death. Void. Terror.

To The Great Monolith II

Vulcano

Eye In Hell

Vaisseau

Horrors Waiting In Line

Justify Rebellion

The Ends Justify The Means

LA CAVE #4 : une sélection d'albums / Spécial Black Metal

Jus de cadavre / 21/03/2020
Black Metal

Napalm Death + Eyehategod + Misery Index + Rotten Sound

RBD / 09/03/2020
Brutal Death Metal

Stolearm

RBD / 17/02/2020
New Wave

Pastor of Muppets

RBD / 12/02/2020
Brass Band

J'irais Mosher chez vous ! Episode 2 : Indonésie

Jus de cadavre / 08/02/2020
Asie

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

Pour moi le hellfest aura lieu si on sort du confinement au plus tard le 15 mai.


Je vais pouvoir travailler mon anglais !


Merci beaucoup pour le lien !
Visionnage obligatoire.


aussi chez Metal Force records.
https://metalforcerecords.bandcamp.com/album/under-siege


Tu m'étonnes !
PISSGRAVE n'a qu'à bien se tenir !


Oh bourdal de mardch !
La pochette o_O


Il fallait un commentaire négatif. Je déteste l'unanimisme...
Mais j'adore ce site et je croise les doigts pour qu'il ne soit pas éphémère.


J'ai toujours eu du mal avec leur musique, décidément je leur laisse une chance à chaque fois mais ...


j'adore se groupe


Je trouve ça complétement con.
Je vais pas argumenter parce que j'imagine que tout le monde s'en fout mais je trouvais que 10 messages unanimement élogieux c'était un peu beaucoup.
Voilà.


Poisson d'avril


Bon, même si c'est pas de vous ça reste génial, bravo donc a METAL EN FER !!!


Le Hellfest peut avoir lieu je pense mais les groupes américains c'est le probleme, pour le reste de l'europe ça peut le faire sans soucis, mais ça donne quoi sans les USA comme affiche...


Merci pour vos commentaires qui nous motivent à vous donner chaque jour le meilleur de l'info metal, mais presque.


C'est pas de nous hein Metal En Fer !
Toujours est-il que c'est bien marrant je trouve, une sorte de Gorafi Metal xD


Alors là bravo les gars !
Je dois dire que celui de cette année est vraiment très, très bon.
C'est effectivement super chiadé, et surtout j'ai ri plein de fois…
Pour ceux me connaissant, c'est gage de qualité au vu de mon intransigeance en la matière.


L'annulation du hellfest en tant que tel ne fait pas de doute, avec ou sans pq ...


HELLFEST : Des festivaliers réclament « moins de bruit pour une ambiance plus conviviale »


Sponsorisé par Lotus :-))))))))
Mouarf !


Ha ha ! Cela fait du bien de respecter la tradition dans les circonstances actuelles.