ARES KINGDOM c'est deux ex-ORDER FROM CHAOS, le batteur Mike Miller et le guitariste Chuck Keller qui forment en trio un groupe en 1996 avec, à partir de 2001, le bassiste chanteur Alex Blume, ex-NEPENTHE, et le guitariste lead Doug Overbay qui a quitté le groupe en 2015 avant l'avant-dernier album, The Unburiable Dead. cela devrait vous donner une idée de l'ambiance qui règne sur les disques du groupe, c'est crade plutôt primaire et sans volonté de révolutionner le genre !

Ayant laissé le groupe en 2010 avec la sortie de leur deuxième album, Icendiary, je ne suis pas vraiment au fait de ce que le groupe a pu proposer entre temps. Cependant, je retrouve cette même ambiance brute, sale et primairement old-school, on baigne toujours dans un Thrash Death Metal clairement 80's aux contours Black assumés. Le groupe varie bien les tempos avec ce titre d'ouverture "The Hydra Void" qui agît comme une énorme baffe en guise d'accueil, la batterie se fait nerveuse à défaut d'être totalement carrée, ce n'est pas le propos ici, le riff sur la fin lâche les chevaux et la caisse claire imprime un rythme que les cervicales ne peuvent pas suivre sans lésion ! On retrouve également cette production compressée, l'impression d'oppression est renforcée par ce biais de même que les guitares clairement envoyées vers les canaux low plutôt que medium. Le chant de Alex Blume se fait toujours aussi efficace, le bassiste rend une copie très sale, peut-être la plus sale de la discographie du groupe, il faut dire que l'ambiance s'y prête. Le riff d'introduction de "Burn, Antares (Scorpius Diadem)" peut laisser penser qu'une mélodicité accrue va faire son entrée mais il n'en sera rien, le départ de guitariste lead a gommé cet aspect du groupe, les solos à la SLAYER qui transperçaient cette fureur noire ne sont plus aussi présents, il faut dire que ce n'était pas non plus l'élément principal du groupe, on les retrouve ici sur ce deuxième titre par exemple, dans une structure des plus efficaces mais par contre, l'impression d'avoir la tête dans le sac pendant 40 minutes n'en est que plus forte !

Ainsi si vous avez posé une oreille sur les Return To Dust ou Incendiary, ce nouvel opus devrait largement comblé l'attente qui découlait depuis la sortie de leur troisième album. Certes, le groupe avait publié 4 EP digitaux l'an dernier et en début de cette année, mais basés sur d'anciens titres, ce nouvel effort montre un trio brise nuque de grande qualité avec des titres imparables même si convenus et d'une production dirons nous "originale". Écoutez donc "Eighteen Degrees Beneath", vous verrez si ça rentre pas dans le crâne sans en avoir l'air, le côté bestial de la musique d'ARES KINGDOM est mis plus en avant mais au fur et à mesure des écoutes, le charme des riffs à l'esprit Punk opère sans mal pour une efficacité basée sur des changements de rythmes salutaires et parfaitement placés, une capacité à aller droit au but et la conservation d'une part mélodique, plutôt bien dissimulée dans les riffs directs, exprimée de façon plus primaire de part le fait qu'un seul guitariste est présent désormais. Le groupe n'offre aucun temps faible, tout juste "Allegory" permet une courte pause, mais l'ambiance encore bien nerveuse de cet intermède ne reposera pas l'auditeur avec ces "The Bones Of All Men", "Iconologia" et "Tails Chimera Est" d'une sauvagerie qui tranche très bien avec son introduction aux percussions.
Le groupe entame donc un retour des plus bénéfiques sur le devant de la scène avec ce By The Light Of Their Destruction.

Tracklist :

  1. The Hydra Void
  2. Burn, Antares (Scorpius Diadem)
  3. Dark Waters Eridanus
  4. Eighteen Degrees Beneath
  5. Allegory
  6. The Bones of All Men
  7. Iconologia
  8. Tails Chimera Est

Facebook

par Simony le 20/05/2019 à 10:00
75 %    151

Commentaires (1) | Ajouter un commentaire


Rob
@78.192.38.132
20/05/2019 à 19:34:49
C'est pas tous les jours qu'un aussi bon album est chroniqué sur Metalnews, ne boudons pas notre plaisir. Un bon 8.5/10 pour ce thrash war metal.

Ajouter un commentaire


Monarque

Jusqu’à la Mort

Black Star Riders

Another State Of Grace

Sacral Night

Ancient Remains

Kryptos

Afterburner

Immortal Bird

Thrive On Neglect

Korn

The Nothing

Damim

A Fine Game Of Nil

Kobold

Masterpace

Warvictims

The Horse and Sparrow Theory

Dead Heat

Certain Death

Void King

Barren Dominion

The New Death Cult

The New Death Cult

Axxios

Beneath the Blood Red Sky

Reality Suite

Awaken

Beastmaker

Eye of the Storm

Slaughtbbath

Alchemical Warfare

Iroy

Donde Nace la Verdad

Abbygail

Gun Control

Mötley Crüe

Dr. Feelgood

Tool

Fear Inoculum

Dopethrone + Wormsand

RBD / 12/09/2019
Doom

DISOWNING, Interview avec Butcher (chant)

youpimatin / 10/09/2019
Death Metal

Photo-report MOTOCULTOR FESTIVAL 2019

Jus de cadavre / 08/09/2019
Motocultor

BRUTAL ASSAULT 2019 - Jour 4 + Bilan

L'Apache / 05/09/2019
Brutal Assault

BRUTAL ASSAULT 2019 - Jour 3

L'Apache / 04/09/2019
2019

Concerts à 7 jours

+ Overkill + Flotsam And Jetsam

16/09 : Cco, Villeurbane (69)

Uneven Structure + Mobius

18/09 : Rock'n'eat, Lyon (69)

Valley Of The Sun + Dirty Raven + Qilin

18/09 : Supersonic, Paris (75)

Belenos + Griffon + Nydvind

20/09 : Le Ferrailleur, Nantes (44)

Ultra Vomit + Astaffort Mods

20/09 : Le Rio Grande, Montauban (82)

Electric Shock + Praying Mantis + Sign Of The Jackal

21/09 : Jas'rod, Pennes Mirabeau (13)

Belenos + Griffon + Nydvind

21/09 : Salem, Le Haillan (33)

Darkenhöld + Bovary + Eternal Hunt

21/09 : Secret Place, St Jean De Védas (34)

Kadinja + Tranzat + Juggernautt

21/09 : Espace Le Goffic, Rennes (35)

Krassier + Frekkr + Conquerors

21/09 : Dropkick Bar, Reims (51)

Evil Invaders + Warkunt + Disgorged Foetus

21/09 : Maison Du Temps Libre, Rolampont (52)

Deficiency + Fractal Universe + Destinity

21/09 : ThÉÂtre De La MÉdiathÈque, Freyming (57)

Warfaith + Mortuary + Dust In Mind

21/09 : Salle Désiré Granet, Anould (88)

Photo Stream

Derniers coms

Malheureusement KRASSIER doit annuler sa participation à cette date pour cause de blessure d'un de ses membres. Mais vous aurez droit à des sets rallongés de CONQUERORS et FREKKR.


Yesss ! Il va falloir réviser les classiques ^^


Très chouette Chronique encore une fois ! J'attends plus rien de Korn depuis des années et j'ai l'impression que le groupe n'a plus rien à proposer depuis très longtemps. Chaque nouvel album s'essouflant à peine l'écoute terminé. Mais je vais donner sa chance a celui-ci. Le morceau "Cold" est(...)


Absolument excellent !! Vivement l'album.


Nul n'est parfait mon bon...


Bien vu ! Razor que j'ai découvert honteusement il y a peu seulement. Verdict sans appel : la grosse volée !


On devrait reparler de tout ça prochainement.


Avec une pochette hommage à RAZOR...


https://youtu.be/fgNl-aD64F8


Excellent xD ! Un groupe qui fait les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.. Et le morceau est bien cool !


Un bel objet à n'en pas douter ;-)


Ouuuh qu'il me le faut ce coffret !
J'étais au Hammer Of Doom cette année là…
Super show…
Raison de plus donc pour me l'acheter.


Pareil, billet en poche, ça peut pas se louper, ça.
Quel dommage, ce festival où j'ai pu aller le mois dernier est en effet très bien organisé, avec une sélection cohérente d'artistes et une jauge parfaite tant en nombre qu'en structure.
En espérant que ce festival perdurera au d(...)


1) J'étais malheureusement déjà au jus de cette trèèès mauvaise nouvelle.
Le big boss de l'orga m'a laissé sous-entendre que le flambeau serait ensuite repris par d'autres...
Intox ?
Quoi qu'il en soit, je croise vraiment les doigts pour que cela soit vrai.
2) N'oublie(...)


Si tu n'y est jamais allé, ^profites de l dernière édition, c'est vraiment un beau petit fest bien champêtre et chaleureux, avec une prog diabolique pour un coup très, très honnête. J'y suis allé trois ou quatre fois et chaque édition était superbe.


Nile est malheureusement en mode pilotage automatique depuis une bonne dizaine d'années maintenant. Ce n'est pas forcément mal en soi, mais dans ce cas présent, les américains sont vraiment en panne d'inspiration pour ce nouveau morceau. Rien de bien captivant. A voir sur l'album entier.


Jamais été à ce fest, mais toujours entendu de bonnes critiques. Bravo à l'équipe, et c'est classe de partir comme ça sur une dernière édition !


"Pas très bon", ce qu'il ne faut pas lire comme âneries ici...


En effet, ce n'est vraiment rien de transcendant pour du Nile. Mais le groupe est tellement au-dessus de la mêlée pour moi que même avec un titre passable ils restent en lévitation.


Pas très bon, mais tout de même au dessus de tout ce qu'ils ont sorti depuis qu'ils sont chez Nuclear Blast.