Une question comme ça en passant. A quel âge vous êtes-vous fait sauter la cerise ? En principe on s’en rappelle non, c’est le genre d’évènement qui laisse des traces…

Mais attention, point d’allusion au sexe ici, mais plutôt à la musique. Je veux dire, à quel âge vous êtes-vous rendu compte que vous n’étiez plus vierge et que l’album que vous veniez d’écouter vous avait transformé à jamais en adulte qui ne le deviendrait pas ?

Moi, ça a dû m’arriver à cinq ans…C’est tôt non ? Oui, mais c’était les BEATLES, alors j’y étais allé à fond…En parlant de cerise qui saute, celle de ce quatuor de Long Island, New-York, a certainement explosé lorsqu’ils ont découvert les albums des FLAG, des SLITS, ou des HEARTBREAKERS. Ou peut-être un truc d’AGNOSTIC FRONT tiens, je ne sais pas…

Tout ce que je sais, c’est ce qui est indiqué sur leurs pages officielles respectives, et ce que leur musique me permet de déduire.

Quoi donc ?

Que le Hardcore roots et rock n’roll à encore de trèèèèèèèèèès beaux jours devant lui.

Les CHERRY POP, se sont trois gars, une fille, aux pseudos qui sentent bon la révolte Punk urbaine (Dylan Acid – guitare/chœurs, Nick Hero – batterie, Kyle Filth – basse/chœurs, et Cherry Bee – chant), et qui ont longtemps traîné ensemble au sein de différents combos avant de se décider à unir leurs forces pour déclarer de concert leur amour d’un Punk Hardcore sans fioriture ni barrières.

Se déclamant aussi admiratifs des MISFITS, que de GG Allin, NO DOUBT, BIKINI KILL, Joan Jett, Richard Hell, ANAL CUNT ou les BLACK FLAG, ces jeunes énervés venant d’horizons divers (ACID BOY, FILTH BOMBS, HOLD FAST HOPE, ADAM'S ATOMS) jouent crânement la carte de la spontanéité, et avouons tout de go que ça leur va très bien.

Pas de chichis, juste un axe basse/batterie/guitare/chant, une production rêche qui ne cache en rien les approximations, et qui offre un rendu live un peu comme si nous étions dans le local de répète avec ces trublions.

Alors est-ce pour autant que notre cerise chérie va s’envoler dans les airs à l’écoute des quatre proposés par ce quatuor plus pro qu’il n’en a l’air ?

Tout dépend de votre perméabilité à un Hardcore qui ne se prend pas la tête, qui impose le binaire et les guitares incendiaires, qui restent collées à des thèmes simplifiés pour ne pas se compliquer…la vie. Elle l’est déjà assez comme ça, alors avec ce premier EP quatre titres, pas de blabla, juste du Punk joué en urgence puisqu’on n’a plus de temps de latence.  

Mais du coup, de quoi parle-t-on ? En étant plus précis et généraliste dans le temps, les CHERRY POP pourraient se concevoir comme une jonction entre la naissance de la scène NYHC du début des années 80 (STIMULATORS en tête) et le mouvement Riot Grrrl des nineties (BIKINI KILL), puisqu’ils empruntent les mêmes codes musicaux, à base de guitares sincères et abrasives, de vocaux à demi chantés ou hurlés, et d’une rythmique binaire basique qui porte le tout à ébullition.

Et tout ça fonctionne à merveille, et exhale un doux parfum de fraicheur juvénile qu’on respire comme du teen spirit, spécialement lorsque le mélange aboutit à des fragrances populaires qui ont tout d’un hit de revers (« Dyldo », néologisme associant le guitariste Dylan avec un objet de plaisir ?).

On n’oublie pas au passage de signer un très sain pamphlet direct et sans ambages (« Fuck You », aux accents Punk/Pop Punk délicats et solo tailladé dans le gras), et de jouer un peu la montre pour justement montrer qu’on est capable de composer des morceaux plus ambitieux (« Fallen Victim », au son fluctuant et à la justesse approximative, mais qui place un riff d’anthologie au milieu des décombres de chœurs bien vindicatifs).

En gros, un truc qui respire le vécu et qui ne joue sur aucune ambiguïté en mélangeant la fureur du Punk et la rage du Hardcore. Des origines évidemment.

Niveau technique, on s’en fout, là n’est pas le propos, mais soulignons quand même le chant méchamment aguicheur et frondeur de Cherry Bee, à l’aise dans les suggestions et les convictions, et l’allégeance de la guitare de Dylan à une base rock n’punk rouillée, mais pas encore figée.

Tout ça sent bon le EP instinctif, ce que le Hardcore devrait toujours être, et qui survole trois décennies de rébellion en passant des cases Punk/Hardcore new-yorkais jusqu’au ciel alternatif de Seattle, sur un jeu de marelle qui dispose d’un bon stock de cailloux.

 En sus, le truc est cadeau sur leur Bandcamp, alors dépêchez-vous tant qu’il en reste. Avec ça, votre cerise ne sautera peut-être pas, mais ça vous mettra une bonne dose de chantilly rance dessus.


Titres de l'album:

  1. Menace to Society
  2. Dyldo
  3. Fuck You
  4. Fallen Victim

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 06/02/2017 à 18:38
70 %    346

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Religious Observance

Utter Discomfort

Visavis

War Machine

Cemetery Urn

Barbaric Retribution

Nekrofilth

Worm Ritual

Of Hatred Spawn

Of Hatred Spawn

Wyrms

Altuus Kronhorr - La Monarchie Purificatrice

Barshasketh

Barshasketh

Ravenface

Breathe Again

Blosse

Era Noire

Perversor

Umbravorous

Calcined

Discipline

Devil On Earth

Kill The Trends

Skald

Le Chant des Vikings

Cosmic Atrophy

The Void Engineers

Pissgrave

Suicide Euphoria

Blood Feast

Chopped, Sliced and Diced

The Intersphere

The Grand Delusion

Nachtmystium

Resilient

Billy Bio

Feed the Fire

Sacrosanct

Necropolis

Powerwolf + Amaranthe + Kissin' Dynamite

JérémBVL / 18/01/2019
Powerwolf

Klone unplugged

RBD / 17/12/2018
Acoustique

Brutal Metal DTP Gig

Simony / 12/12/2018
Black Metal

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 2

Mold_Putrefaction / 05/12/2018
Black Metal

Concerts à 7 jours

+ Venefixion + Defenestration

19/01 : Brasserie Bleizi Du, Morlaix ()

Photo Stream

Derniers coms

Excellente chronique... j'avais découvert avec l'album précédent sans approfondir plus que ça. Tu viens de réanimer ma curiosité Mortne2001 !
C'est d'une saleté indécemment propre au niveau de la production là où la concurrence balance des riffs lambda avec une production crasseuse p(...)


J'espère juste que le film dira clairement que les protagonistes n'étaient que des petits cons paumés... Mais sinon, oui, rien qu'avec l'attention portée aux détails, ça donne envie, clairement.


Trailer bien plus convaincant que les précédents. Et oui le " Based on truth and lies " est bien pensé.
Ça fait envie.


En tout cas beau job de l'ensemble de l'équipe de ce site, avec une chouette ergonomie. Bon, j'ai pas pigé comment on fait pour aller directement suivre un fil de discussions/commentaires sans passer par le titre du thème concerné, mais pas grave.


Sans conteste, ce qui précède est en lice pour être la meilleure discussion dans le futur top 2019...


Putain, ça donne envie tout de même hein...
Pis le "Based on truth and lies" est tellement bien trouvé bon dieu de dieu !


Vive le Méan !


Lemmy disait : "Tant qu'il y aura 2 ou 3 mecs pour jouer et 2 ou 3 autres pour les écouter, le rock se portera bien".
Donc tant qu'il y a aura 2 ou 3 personnes pour écrire et 2 ou 3 autres pour les lire, Metalnews se portera bien ! :-D
Lemmy disait aussi : "C'est pas ta soeur qui m'i(...)


Putain, vla l'équipe :D ! Entre un promoteur de boxe véreux, moi qui pète une durite pour rien et un Bernard Pivot sous je ne sais quelle(s) substance(s) ! Les gens vont se barrer !


Pas eu le temps d'appeler le docteur... je m'excuse ! :-)


... et de consulter... oui, de consulter... vite !


Alors non, une bonne fois pour toutes, on ne s'excuse pas ! C'est bien trop facile !!! On demande pardon, on présente ses excuses, on prie de bien vouloir nous excuser mais tout ! L'excuse est à présenter à l'autre et non à soi même !

"Salut M'dame, je viens de m'introduire chez t(...)


Enfoiré :D Mais c'est ça, lu (beaucoup) trop vite donc compris de travers et je m'en excuse ;).
Rien à voir mais j'en profite, y'a du monde qui va à Morlaix pour la date la plus bestiale de l'année ce samedi ?


On a lu le même livre Grinder92 !!


1) "Mais qui c'est le plus fort l'hippopotame ou l'éléphant ?"
Hé hé hé !
2) LeMoustre et Jus de cadavre vous êtes de vraies zoulettes !!! (sic)
Devenir aussi rapidement cordiale et conciliant...
Pfffffffffffff...
Même pas eu le temps de juter dans mon calbute bo(...)


L'éléphant... J'ai lu un livre là-dessus y a pas longtemps, et les mecs expliquaient qu'en fait, c'est parce que toute leur force est concentrée dans la trompe.


Mais qui c'est le plus fort l'hippopotame ou l'éléphant ?


@LeMoustre & @Jus de cadavre : vous avez brisé mon plan, j'allais annoncé un combat sur le ring à l'Hotel Accor Arena à la Booba vs Kaaris, je me serais fait des c***lles en or... ah ah ah ah ah !


@Jus de cadavre : Pas mon genre, j'ai juste dit que une fois je n'avais pas été au Xtrem parce que l'affiche ne m'avait pas plu alors que c'était à côté. Mais j'y suis allé une fois aussi. Mais je vois ce que tu as pu comprendre, et mes mots étaient maladroits. En tout cas, pas de conflit no(...)


J'ai du mal comprendre alors. Je croyais avoir à faire à quelqu'un qui choisi pour toi ce qui est bien ou pas, comme on en croise très souvent en ce moment (et pas qu'en musique hélas !). Donc "conflit" clos ;)
Et bon fest quel qu'il soit !