Monachopsis

Brain For The Masses

02/06/2022

Autoproduction

Alors que le Portugal n’a pas fait de quartier contre les pauvres suisses en huitième de finale de la coupe du Monde 2022, le peuple lusophone se met à rêver d’une victoire tonitruante et sans appel en finale du dit tournoi. En attendant la suite de la compétition, je connais d’autres portugais qui eux n’évoluent pas dans le monde du football, mais bien dans celui de la musique, qui nous intéresse plus particulièrement, et qui eux non plus ne prennent pas de gants pour nous assommer de leur Metal moderne, décomplexé, et métissé.

BRAIN FOR THE MASSES est né il y a six ans, et son premier album ne voit le jour qu’en novembre de notre vilaine année 2022. Pourquoi ce délai ? Tout simplement parce que le quintet (Rui Monteiro - guitare/chant, André "Goghy" Loureiro - basse, Miguel Barbosa - guitare, João Shepperd - batterie et Francisco Gomes - claviers) est rentré en studio en 2019 pour une sortie attendue en 2020, ignorant alors que la pandémie de COVID et le confinement conséquent allaient stopper net leur allant pour les faire patienter encore deux ans.

Ce premier album/EP est donc une grosse victoire en soi pour ces cinq musiciens affamés de riffs et amateurs d’ambiances variées. Mais alors, quelle est la signification de ce titre qui fait penser à une vilaine névrose ou à une phobie peu amène ? Et bien selon le Dictionary of Obscure Sorrows, le terme Monachopsis désignerait le sentiment persistant de ne pas se sentir à sa place. Nous sommes sans doute nombreux à ressentir cette émotion, comme des parias perpétuels qui n’ont jamais le confort d’une situation rassurante et qui se demandent souvent comment trouver leur place dans ce monde moderne qui prend un malin plaisir à écraser les individualités.

BRAIN FOR THE MASSES, pour se mettre au diapason de son thème, nous prévient en amont : Cinq morceaux seulement, mas des morceaux différents, allusifs à bien des genres et sous-styles, et après écoute approfondie des titres en question, il est certain que le chroniqueur lambda aura bien du mal à ranger les portugais dans une catégorie bien précise.

Entre un Metalcore plus analogique, un Hardcore méchamment métallique et un Heavy Metal traditionnel défiguré pour convenir à son époque, Monachopsis louvoie et ne se fixe jamais, pour mieux nous surprendre et éviter cette sensation de redite si pénible chez les groupes les moins ouverts. Et si les arguments promotionnels promettent toujours monts et merveilles, ceux utilisés par BRAIN FOR THE MASSES sont justifiés et valides : en effet, les cinq morceaux de ce premier moyen-format possèdent tous leur identité propre.

Autant de fait abandonner toute volonté de catégorisation, et apprécier la musique pour ce qu’elle est. Une sorte de compromis trouvé entre un FEAR FACTORY moins robotique et un LINKIN PARK agressif, un mélange de riffs puissants et syncopés comme à la grande époque du Melodeath suédois. Comme vous le constatez, en une seule phrase, les genres se mélangent, et le résultat à parfois des allures de MESHUGGAH perdu dans les limbes d’un Néo-Metal épais et constructif.

On louera évidemment cette énorme production, ces guitares qui mordent sans prévenir, et cette rythmique polyvalente aux graves profonds, sans oublier ce chant versatile, entre growls virulents et chant clair pas si évident, et si « To Be Alike » semble s’imposer comme l’hymne incontournable de ce premier long, le reste du tracklisting ne se laisse pas pour autant marcher sur les croches.

Une envie d’efficacité doublée d’une ambition de composition certaine. Voilà ce qu’on peut retirer de ce premier cinq-titres, qui place la barre assez haut, mais qui assure son saut par des mouvements fluides et rapides. Si les quatre premiers morceaux sont les plus évidents dans leur agencement, « Stay Afloat » reste justement à flots pour assurer une fin d’album mémorisable et estimable.

Volutes de claviers, voix caressante, et soudaine montée en puissance, pour un voyage dans un pays qui n’existe pas, et dont tous les citoyens se sentent étrangers. Sorte d’espéranto musical qui parlera à quiconque veut bien écouter, Monachopsis est une prise de contact très sérieuse pour BRAIN FOR THE MASSES, qui outre ses tripes, utilise son cerveau pour ne pas se noyer dans la masse.

Six ans pour en arriver-là, mais l’attente en valait la peine. Ce premier effort semble imperfectible, et renforcé par une production énorme digne des plus grands studios. Si vous souhaitez écouter une musique beaucoup moins prévisible que la moyenne, alors Monachopsis est fait pour vous, entre colère gigantesque et nostalgie émouvante, pour mieux symboliser un âge de repli sur soi-même, et de confusion quant à l’appartenance sociale. Un malaise mis en musique, une sensation désagréable qui s’incarne au travers de chansons terriblement attachantes, et un nouveau venu sur la scène portugaise qui pourrait bien jouer un rôle important dans les années à venir.

A moins que les musiciens ne se sentent pas à leur place dans l’univers Metal. 

  

         

Titres de l’album :

01. Bleak

02. Retribution

03. Seclusion

04. To Be Alike

05. Stay Afloat


Facebook officiel


par mortne2001 le 07/12/2022 à 17:27
80 %    450

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Crisix + Dead Winds

RBD 20/02/2024

Live Report

Abbath + Toxic Holocaust + Hellripper

RBD 21/01/2024

Live Report

1984

mortne2001 10/01/2024

From the past

SÉLECTION METALNEWS 2023 / Bonne année 2024 !

Jus de cadavre 01/01/2024

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Gargan

Faites chier, j'apprécie le groupe (enfin surtout l'ep comme beaucoup, je me demande si je ne l'ai pas découvert avec ce bon Shaxul) et je trouvais l'artwork très réussi ("oh bah c'est pas l'AI de Pestilence hein"), mais là(...)

05/03/2024, 09:43

Capsf1team

Balle de match...Un peu de silence s'il vous plait, les joueurs sont prêts...

05/03/2024, 08:03

Tourista

Hep ! on ne dépasse pas les bouées, siouplè !

05/03/2024, 07:05

Tourista

Acheté samedi, écoute en cours. BD absolument sans intérêt mais album bien plus intéressant que le dernier Maiden.

04/03/2024, 17:58

LeMoustre

Citer  INCUBUS, ASSASSIN et RIGOR MORTIS sur le même papier = obligé d'écouter les deux titres, et en effet, tout à fait ma came ! Merci pour cette petite découverte aux allures de pépite.M'en vais commander cela de ce pas(...)

04/03/2024, 09:59

LeMoustre

Excellent album

04/03/2024, 07:14

Saddam Mustaine

Le seul à être présent sur chaque album c'est Paulo Jr, peut-être le seul qui a vraiment les droits officiellement ? Kisser après est devenu très impliqué aussi 

02/03/2024, 19:55

RBD

Les frères Cavalera ont récemment réenregistré le premier album, le seul où Andreas Kisser n'était pas encore là. Cavalera Conspiracy existe déjà pour ceux qui voudraient un Sepultura avec les frères Cavalera, et tant mieu(...)

02/03/2024, 13:16

Humungus

Ah ah ah !Alors ça pour le coup, cela pourrait me faire plaiz...

02/03/2024, 07:27

Saddam Mustaine

Max et Igor vont donc pouvoir réformer Sépultura dans 2 ans...

01/03/2024, 18:15

Jus de cadavre

Ouais du tout bon. Assez balèze pour un groupe avec autant de bouteille de sortir un album aussi "frais" ! Et puis ce côté Metal "nola" : irrésistible !

01/03/2024, 15:22

Humungus

J'avais déjà hâte d'écouter ça, mais avec une chronique pareille...Vivement.Pis surtout, vivement la tournée de mai prochain bordel !

01/03/2024, 10:06

Tourista

Je me rappelle avoir vu UNE fois Sepultura avec Derrick Green en festoche, époque dreadlocks, j'ai dû tenir 3 morceaux.  Mais évidemment les propositions arriveront, les gros sous se profiler, le groupe reviendra avec une cote renforcée et des cachets g(...)

29/02/2024, 22:36

Gargan

´Vont ptêtre se reformer deux ans après la tournée, avec lui.

29/02/2024, 21:48

Cupcake Vanille

Quitter Sepultura pour peut-être (voir les rumeurs du moment) pour un autre groupe commençant par la lettre S sur le son américain du côté Iowa. 

29/02/2024, 21:24

RBD

Il a déjà un autre groupe de Rock chrétien qui marche bien au Brésil. C'est vrai que c'est bizarre de partir maintenant alors que la fin prochaine du groupe est déjà programmée à assez court terme. En tout cas c'est un batteur(...)

29/02/2024, 21:12

Buck Dancer

Même si je comprends l'opportunité de jouer dans Slipknot (si la rumeur dit vrai) dommage d'être resté toutes ces années pour partir juste avant la dernière tournée.

29/02/2024, 18:48

senior canardo

@Humungus sur la date de Magny le hongre, Paulo avait un tshirt Houwitser    sur scène ça ma remis un coup de (...)

29/02/2024, 10:09

Orphan

Batteur absolument génial.https://www.youtube.com/watch?v=PkmUSjkTJCgV'la le niveau du gamin qu'il était.

29/02/2024, 08:24

Tourista

Bha, toujours moins grave que les fans qui ont quitté le groupe en 96.

29/02/2024, 07:13