Nightmare Come to Life

Honey

13/03/2020

Jjl Records

Une fois n’est pas coutume, je vais la faire très courte. HONEY est encore un de ces groupes sortis de nulle part, qui déboulent avec un LP ou un EP, dont on ne sait rien à moins de les connaître personnellement, et qui ne prennent même pas la peine de s’afficher sur une page Facebook ou un site officiel. Un simple Bandcamp, une seule sortie, une provenance, et un style. Pas de line-up, pas de précisions, pas d’influences, juste de la musique, une pochette bizarre, mais un style franc et efficace. Tout ce que je peux dire en substance, c’est que les mecs sont visiblement quatre si j’en crois la seule photo que j’ai vue, qu’ils viennent de Philadelphie, en Pennsylvanie, et…c’est tout. En traînant un peu sur d’autres pages, j’ai compris que beaucoup semblaient conseiller ce Nightmare Come to Life aux fans de POWER TRIP et VIO-LENCE, ce qui ma foi est un conseil assez avisé. On pourrait éventuellement rajouter à cette liste de comparaisons éventuelles les MUNICIPAL WASTE, le côté fun en moins, les SUICIDAL, pères de toute fusion Crossover, et pas mal d’autres qui n’ont pas vraiment d’intérêt à être nommé, tant l’utilisation de leur nom est devenu chose trop classique. Je l’avoue, pendant quelques secondes, j’ai aussi pensé à nos NOMED, en moins drôle et fluide, mais très logiquement, Nightmare Come to Life mélange avec bonheur tempo speed et écrasements plus Heavy pour faire tourner la machine. Les riffs sont classiques, plus sombres que la moyenne, l’ambiance virile mais délicatement Hardcore, et si la guitare donne parfois le sentiment d’avoir été accélérée au mixage, l’ensemble dégage une énergie incroyable qui convaincra les plus violents des fans de Crossover.

Sans savoir si ces quelques morceaux sont les premiers d’une carrière naissante, je les ai appréciés en tant que tels, puisqu’ils méritent tous une attention particulière. En utilisant les codes de violence du Thrash et les assombrissements typiques du Hardcore anglais, les américains sont parvenus à générer une énergie ambivalente, comme en témoigne la bombe « Suffer ». Menés par un chanteur à la voix possédée, les HONEY sont tout sauf du miel pour les oreilles, et avancent bon train, ne ralentissant que pour nous écraser de passages en mid tempo bien lourds. Leurs chansons sont agencées, intelligentes, rappelant parfois les géniaux LEEWAY, sans laisser les mélodies au placard. On est convaincu par cet allant qui ne se dément pas, et le son, grave et profond, leur permet de récolter l’adhésion des deux publics Thrash et Hardcore. N’hésitant pas à ralentir le rythme pour viser l’hymne absolu (« Red Sea »), le groupe montre un visage incroyablement fluide, une unité qui se sent dans le moindre des chœurs. Alternant toujours la cadence, Nightmare Come to Life offre de vrais classiques, qui s’emballent avec passion mais jamais gratuitement, nous gratifiant même de soli tout à fait convaincants. Ainsi, la folie contagieuse de « Your Time Is Up » est parfaitement délicieuse, alors que la démence globale du final « Killed You » atteint les sommets autrefois tutoyés par les tarés d’ASSASSIN sur un titre comme « Baka ». Entre Thrash raisonnable agrémenté d’une intro acoustique du plus bel effet (« Battle of One »), colère structurée mais à l’intensité décuplée (« Farewell »), HONEY propose donc une jolie synthèse Crossover des origines à aujourd’hui, piochant dans les eighties de quoi secouer le vingt-et-unième siècle, et nous bouscule sans cesse, nous forçant à agiter le drapeau blanc tout en en redemandant.

Bel effet donc que ce premier LP/EP, un peu anonyme dans la production actuelle par son manque de promotion, mais qui mérite de sortir de l’ombre au plus vite pour occuper la place qu’il mérite. Un concentré de violence, qui parvient à réconcilier Eternal Nightmare et Manifest Decimation, et peut-être un futur acteur majeur de la scène qui a en tout cas sa place à prendre. This is Philly man, not Los Angeles !     


Titres de l’album :

                        01. Battle of One

                        02. Farewell

                        03. Suffer

                        04. The Enemy

                        05. Red Sea

                        06. Your Time Is Up

                        07. Killed You

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 13/10/2020 à 17:13
80 %    261

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Voyage au centre de la scène : Archives MORTUARY

Jus de cadavre 14/11/2021

Vidéos

Chiens + Unsu + BMB

RBD 09/11/2021

Live Report

Lofofora + Verdun

RBD 01/11/2021

Live Report

Fuzz in Champagne - épisode 1

Simony 26/10/2021

Live Report

Fange + Pilori + Skullstorm

RBD 25/10/2021

Live Report

Voyage au centre de la scène : SUPURATION

Jus de cadavre 17/10/2021

Vidéos

Déluge + Dvne

RBD 29/09/2021

Live Report

Blood Sugar Sex Magik

mortne2001 25/09/2021

From the past

Benighted + Shaârghot + Svart Crown

RBD 22/09/2021

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Mamoushka

Si Vivian Slaughter est UN MUSICIEN, le rédacteur est UNE TRUITE

26/11/2021, 19:05

Humungus

J'étais passé totalement à côté de cette "news"...J'aurais dû poursuivre sur ma lancée.

26/11/2021, 08:38

Humungus

Erratum : Vivian Slaughter est une femme.(C'est d'ailleurs la femme de Maniac)

26/11/2021, 08:32

Eric

Merci du plaisir d écouter cette musique

25/11/2021, 17:59

Saddam Mustaine

Meme Hellhammer a laissé les parties de Varg sur le premier album de Mayhem, le pere Mustaine c'est le mec le plus rancunier au monde mdr obligé Ellefson lui a fait une crase qu'on ignore. 

24/11/2021, 18:26

Chemikill

Oui c'est en tout cas lui qui a fait la tournée avec eux. 

24/11/2021, 14:02

Buck Dancer

C'est pas James Lomenzo le nouveau le nouveau bassiste ? 

24/11/2021, 11:52

Bones

@Arioch :  Testament... je n'ai acheté aucun de leurs albums récents. Vraiment c'est le bon exempl(...)

23/11/2021, 23:30

Arioch91

@Bones : tu parles de Testament là non, pour le pilotage automatique ?

23/11/2021, 19:37

Steelvore666

Le chant n'est pas ouf.

23/11/2021, 17:38

Zeitoun

Effectivement excellent. Rarement vu aussi efficace depuis longtemps.y'a que la pochette qui laisse à désirer...

23/11/2021, 17:12

senior canardo

c'est mou .... heureusement que l'album devait envoyer du poney ...a suivre mais pour l'instant les 1ers extraits ne vendent pas du reve..

23/11/2021, 15:11

Bones

Eh bien, première écoute... je trouve un groupe qui est plus en "pilotage auto" que jamais. Je vais bien sûr insister car j'adore vraiment ce groupe, mais là ça manque de riffs patatoïdes et du bon vieux groove rampant habituel. :-(  (...)

23/11/2021, 14:57

Chemikill

Ça tue! Faut pas regarder la vidéo...c'est tout 

23/11/2021, 07:48

Invité

La version Wish d'une pochette de Rhapsody… Voilà ce qui se passe quand on prend des graphistes sans vouloir trop dépenser.

22/11/2021, 17:22

Simony

Ce troisième extrait est franchement excellent avec cet effet et une ambiance qui ne sont pas sans rappeler un Type O Negative. Par contre le CD à 16.99€...

22/11/2021, 16:35

Humungus

Un pote vient de m'annoncer la chose ouais...Un putain de showman.Grand souvenir que la toute première fois où j'ai vu le groupe (que je ne connaissais ni d'Eve ni d'Adam à l'époque) au FURYFEST... Claquasse.

20/11/2021, 16:49

Excellent groupe

Excellent groupe qui tient vraiment bien la scène 

20/11/2021, 13:41

Humungus

Superbe pochette...

19/11/2021, 04:06

Sylvanus

C te baffe

18/11/2021, 20:54