Nightmare Come to Life

Honey

13/03/2020

Jjl Records

Une fois n’est pas coutume, je vais la faire très courte. HONEY est encore un de ces groupes sortis de nulle part, qui déboulent avec un LP ou un EP, dont on ne sait rien à moins de les connaître personnellement, et qui ne prennent même pas la peine de s’afficher sur une page Facebook ou un site officiel. Un simple Bandcamp, une seule sortie, une provenance, et un style. Pas de line-up, pas de précisions, pas d’influences, juste de la musique, une pochette bizarre, mais un style franc et efficace. Tout ce que je peux dire en substance, c’est que les mecs sont visiblement quatre si j’en crois la seule photo que j’ai vue, qu’ils viennent de Philadelphie, en Pennsylvanie, et…c’est tout. En traînant un peu sur d’autres pages, j’ai compris que beaucoup semblaient conseiller ce Nightmare Come to Life aux fans de POWER TRIP et VIO-LENCE, ce qui ma foi est un conseil assez avisé. On pourrait éventuellement rajouter à cette liste de comparaisons éventuelles les MUNICIPAL WASTE, le côté fun en moins, les SUICIDAL, pères de toute fusion Crossover, et pas mal d’autres qui n’ont pas vraiment d’intérêt à être nommé, tant l’utilisation de leur nom est devenu chose trop classique. Je l’avoue, pendant quelques secondes, j’ai aussi pensé à nos NOMED, en moins drôle et fluide, mais très logiquement, Nightmare Come to Life mélange avec bonheur tempo speed et écrasements plus Heavy pour faire tourner la machine. Les riffs sont classiques, plus sombres que la moyenne, l’ambiance virile mais délicatement Hardcore, et si la guitare donne parfois le sentiment d’avoir été accélérée au mixage, l’ensemble dégage une énergie incroyable qui convaincra les plus violents des fans de Crossover.

Sans savoir si ces quelques morceaux sont les premiers d’une carrière naissante, je les ai appréciés en tant que tels, puisqu’ils méritent tous une attention particulière. En utilisant les codes de violence du Thrash et les assombrissements typiques du Hardcore anglais, les américains sont parvenus à générer une énergie ambivalente, comme en témoigne la bombe « Suffer ». Menés par un chanteur à la voix possédée, les HONEY sont tout sauf du miel pour les oreilles, et avancent bon train, ne ralentissant que pour nous écraser de passages en mid tempo bien lourds. Leurs chansons sont agencées, intelligentes, rappelant parfois les géniaux LEEWAY, sans laisser les mélodies au placard. On est convaincu par cet allant qui ne se dément pas, et le son, grave et profond, leur permet de récolter l’adhésion des deux publics Thrash et Hardcore. N’hésitant pas à ralentir le rythme pour viser l’hymne absolu (« Red Sea »), le groupe montre un visage incroyablement fluide, une unité qui se sent dans le moindre des chœurs. Alternant toujours la cadence, Nightmare Come to Life offre de vrais classiques, qui s’emballent avec passion mais jamais gratuitement, nous gratifiant même de soli tout à fait convaincants. Ainsi, la folie contagieuse de « Your Time Is Up » est parfaitement délicieuse, alors que la démence globale du final « Killed You » atteint les sommets autrefois tutoyés par les tarés d’ASSASSIN sur un titre comme « Baka ». Entre Thrash raisonnable agrémenté d’une intro acoustique du plus bel effet (« Battle of One »), colère structurée mais à l’intensité décuplée (« Farewell »), HONEY propose donc une jolie synthèse Crossover des origines à aujourd’hui, piochant dans les eighties de quoi secouer le vingt-et-unième siècle, et nous bouscule sans cesse, nous forçant à agiter le drapeau blanc tout en en redemandant.

Bel effet donc que ce premier LP/EP, un peu anonyme dans la production actuelle par son manque de promotion, mais qui mérite de sortir de l’ombre au plus vite pour occuper la place qu’il mérite. Un concentré de violence, qui parvient à réconcilier Eternal Nightmare et Manifest Decimation, et peut-être un futur acteur majeur de la scène qui a en tout cas sa place à prendre. This is Philly man, not Los Angeles !     


Titres de l’album :

                        01. Battle of One

                        02. Farewell

                        03. Suffer

                        04. The Enemy

                        05. Red Sea

                        06. Your Time Is Up

                        07. Killed You

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 13/10/2020 à 17:13
80 %    99

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Antibody

mortne2001 19/10/2020

From the past

Les archives de la Mort 1984 - 1994

grinder92 14/10/2020

Livres

Livre TAPE DEALER / Chronique par David Martin

Jus de cadavre 11/10/2020

Vidéos

W.A.S.P, Bataclan 2012

grinder92 09/10/2020

Live Report

Demanufacture

Baxter 06/10/2020

From the past

Hanger Abortion

RBD 30/09/2020

Live Report

Night Of The Masks

Simony 26/09/2020

Live Report

Les 7 pêchés capitaux : Pierre

Simony 24/09/2020

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Raumsog

Ah on les voit les anciens crevards de VS!   

26/10/2020, 10:13

Betrayed

Je ne savais pas que ça existait encore ce truc.Souvenirs de VS...   

25/10/2020, 09:26

KaneIsBack

Haha, Shaka écrit des news ici, maintenant ?   

24/10/2020, 17:03

Solo Necrozis

Pas de nibards mis en évidence. Voilà, je fais gagner du temps à certains.

24/10/2020, 11:40

Humungus

Ca sonne effectivement à mort CANNIBOUL.Très bon donc.Pis j'adore cette pochette.

23/10/2020, 19:51

Saddam Mustaine

Il y a 8 mois il n'y avait de pandémie, et tout le monde s'en foutait les stades étaient pleins comme les concerts...Donc dans 8 mois impossible a dire, et les plus pessimistes ne vous laissez pas décourager par la dictature sanitaire de ce pauvre monde de fo(...)

23/10/2020, 19:41

Humungus

Satan + 1.J'avais encore quelques espoirs il y a peu, mais l'ITW de Barbaud dans le Figaro (???) me les a définitivement enterrés...Allez... On croise tout de même les doigts hein... ... ...

23/10/2020, 07:31

POMAH

Ouais y'a quelques Labels tu sens bien qu'ils sont géré par des mecs avec de fortes convictions. Van, Avangarde comme tu le soulignais, Iron Bonehead, y'en a d'autres bien sur. Mais eux clairement quand ils sortent un trucs que je ne connais pas je me dit Houlaaa(...)

23/10/2020, 03:47

Buck Dancer

Si, sur YouTube ! 

22/10/2020, 23:26

Satan

Il n'y aura pas des festivals l'été 2021, soyons réalistes.

22/10/2020, 22:28

Reg

The same ^^

22/10/2020, 18:55

NecroKosmos

Rien que pour Didier SUPER, je suis capable d'y aller. 

22/10/2020, 18:27

Simony

On ressent parfaitement la recherche de qualité dans les sorties du label, j'ai un peu la même image d'Avantgarde en Italie également.

22/10/2020, 14:11

David

Superbe reportage ! Bien dépaysant et qui montre que le métal est vraiment universel !manque peut être un peu de photos.

22/10/2020, 08:25

Harry Klein

J'aurais préféré pouvoir entendre un nouveau titre de Mavorim <3 mais qu'à cela ne tienne, bonne nouvelle ! et j'aime bien Ad Mortem aussi, mais moins. 

22/10/2020, 07:00

Buck Dancer

La pochette me dit vaguement quelque chose mais jamais écouté cet album. Le morceau en écoute est très très bon. Merci pour la découverte. 

22/10/2020, 04:52

Satan

Von? Laissez-moi rire...

21/10/2020, 21:49

Satan

Teaser années 80 au niveau du montage? Car là, j'espère que le gars qui a fait ça a été empalé au haut d'une colline depuis...

21/10/2020, 21:46

Zen

L'albûûûm VI de Seth ?!OK je file ...

21/10/2020, 20:27

Humungus

Putain c'est trop bon ce truc !J'connaissais pas du tout...Futur achat donc.PS : Y m'énerve ce mortne2001 à connaître plus de groupes que moi... ... ...

21/10/2020, 16:15