C'est lors de leur venue à Lille, pour un concert en première partie de W.I.L.D. et CRUSHER que j'ai découvert HEKSEN. Je n'avais jusque là jamais entendu parler de ce groupe mais leur venue dans ma région coïncidait avec une requête de leur part au sujet d'une éventuelle chronique de leur album. Je m'étais donc penché sur leur cas, en profitant pour pondre quelques rapides questions en vue d'une interviews que vous pourrez lire dans la foulée de cette chronique.

Pour ceux qui comme moi seraient complètement à la ramasse concernant ce groupe pas encore très connu un petit topo s'impose. HEKSEN dont le nom vient du finnois et signifie sorcière ne nous arrive pas d'un froid pays du nord mais d'une région pas très chaude située plus au sud, par rapport à moi. Si vous êtes basque ou corse ils sont d'une région située plus au nord mais moins au nord que la Finlande quand même... Enfin bref, ils nous arrivent de Clermont-Ferrand en Auvergne où le groupe existe depuis 2009 enfin pas tout à fait parce qu'à ses débuts le groupe était localisé à Argelès-sur-Mer dans les Pyrénées-Orientales, département situé encore plus au Sud toujours vu de chez moi mais moins au Nord pour un Basque ou un Corse.

Trêve de géographie, parlons plutôt musique car c'est quand même ce qui nous intéresse aujourd'hui et les autres jours aussi d'ailleurs, on est sur Metalnews oui ou merde ? Musicalement donc HEKSEN avec son nom finlandais ne donne pas dans le métal mélodique auquel nous ont habitué les groupes issus de ce pays. Non, c'est plutôt vers un autre pays situé plus à... heu, la Suède, c'est vers la Suède qu'il faut se tourner pour trouver les influences qui ont motivé nos cinq amis lors de l'écriture de cette galette.

Pour ceux qui seraient nuls en géographie et en métal, je voulais bien sûr parler de death old-school car c'est bien de cela qu'il s'agit ici. HEKSEN nous propose avec "Post-Mortem Psychanalyse", un album court mais efficace. Les textes traitent des troubles mentaux, d'hypocrisie, de dédoublement de personnalité... En gros de tout ce qui fait de notre société un si joli havre de paix et un endroit si agréable à vivre. IL y aurait sans doute là de la matière pour occuper la discographie du groupe pendant toute sa carrière, autant dire qu'en 30 minutes le sujet n'est qu'à peine effleuré.

Musicalement ça fleure bon le GRAVE, le DISMEMBER ou encore le old-ENTOMBED. HEKSEN ne cherche cependant pas à faire du old-school à tout prix. Il y a dans leur musique un côté moderne qui n'est pas sans rappeler BLOODBATH. Les tempos sont bien entendu plutôt mid mais il y a de temps en temps quelques variations histoire de ne pas s'ennuyer, ce qui ne risque pas trop d'arriver car le groupe à quand même en stock un bon paquet de rythmiques catchys qui vous reste assez facilement en tête.

La production n'est pas parfaite notamment la batterie dont le son est un peu cheap à mon goût, mais rien de bien dramatique à noter de ce côté là, les guitares et le chant s'en sortent bien et l'ensemble est plutôt bien équilibré. Pour un premier album enregistré à la maison, le résultat est tout de même plutôt convaincant. En revanche je suis un peu plus circonspect en ce qui concerne l'artwork. Il n'est pas mal mais ça aurait pu être bien mieux... Moins sombre peut-être et également plus en adéquation avec les thématiques évoquées dans l'album car s'il y a un rapport entre les troubles mentaux et ce zombie, il m'a échappé. Là aussi rien de bien grave, ce n'est qu'un détail secondaire. Au final, Post-Mortem Psychanalyse est un bon album de death old-school et HEKSEN semble être un groupe avec un certain potentiel. On verra dans les mois et années à venir ce que notre quintet en fait, pour l'heure profitons de ce Post-Mortem Psychanalyse.

Tracklist:

1.     Persecution          
2.     Behind the Mask          
3.     Neo Cortex Annihilation          
4.     The Man from Nowhere          
5.     Eternal Misanthropy          
6.     From Victim To Executioner          
7.     The Walking Dead          
8.     Post-Mortem Psychanalyse

Facebook



par Sheb le 18/01/2017 à 18:44
70 %    347

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Pagan Altar

Judgement of the Dead

Coventrate

Roots of all Evil

Ember

Ember & Dust

Towering

Obscuring Manifestation

Calamity

Kairos

Deathspell Omega

The Furnaces Of Palingenesia

Pectora

Untaken

Warchest

Sentenced Since Conception

Sangue

Culś

Wormwitch

Heaven That Dwells Within

Wings Of Decay

Crossroads

Ares Kingdom

By the Light of Their Destruction

Mosh-pit Justice

Fighting The Poison

East Of The Wall

NP-Complete

Spirits Of Fire

Spirits Of Fire

Brutal Sphincter

Analhu Akbar

Darkthrone

Old Star

Makkmat

Beina Brenner

Jess By The Lake

Under The Red Light Shine

Rammstein

Rammstein

Pitfest

Mold_Putrefaction / 08/06/2019
Crust

Warm-Up Hellfest

JTDP / 07/06/2019
Hellfest

Ad Patres / Iron Flesh / Origin'Hell - Live-report Rennes

Jus de cadavre / 28/05/2019
Death Metal

Mgła - Revenge - Doombringer // Paris

Mold_Putrefaction / 19/05/2019
Death Metal

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

pas terrible


Déjà je ne me considère pas comme un "métalleux" et oui il est permi de penser que cet album est une déception totale.


Thanks a lot guys!


Ouaip...


J'aime bien. Du thrash quoi, peut-être plus impersonnel qu'à l'époque...


Effectivement, une très bonne surprise; j'espère juste que le caractère 100% français ne va pas les pénaliser pour la suite.


@RBD +1 pour ton com en général, et la phrase suivante en particulier: "il faut assumer d'aimer des choses que beaucoup d'autres gens aiment aussi."


Pas mal du tout ! Ça me fais penser à du Malevolent Creation un peu !


J'attendais autre chose. Bof bof.


J'aime profondément le Black Album. Cela me fait sourire de voir combien '...And Justice..." est revenu dans le coeur des fans alors qu'il est resté longtemps mal aimé pour son côté moins direct que tous les autres. Mais c'était avant 1996. Le Black Album a un son dantesque, a touché un publi(...)


Commercial ou pas pour moi le Black Album est une énorme réussite.
La production met encore à l'amende bien des prod actuelles ! Le fait que les gens aient été très déçu de l'orientation prise par le groupe à l'époque, biaise le regard sur cet album selon moi. Si ça n'avait pas ét(...)


Evidemment que le black album était commercial: on ne serait pas encore à disserter dessus 28 ans après si ce n'était pas le cas. De là à dire que ce n'est pas une réussite...
Marrant cette propension du metalleux à vouloir d'un côté se démarquer à tout prix (en se targuant par ex (...)


C'est le nouveau dead can dance ?


Pas mal du tout, ça


Excellent morcif. Eh ben ça donne envie ça. Une chouette baffe en thrashmetal de ce milieu d'année. A voir si ça tient la route sur un album entier, comme le dernier Terrifier ou Maligner récemment.


le Black album est du heavy commercial, je ne le considère pas comme une réussite indiscutable


pas grand chose de mélodique la dedans


Saleté ! J'espère que cela a été vu à temps. Comme quoi les vies assainies ne sont pas à l'abri.


Haha, ouais. Bon en même temps, fallait pas s'attendre à voir autre chose venant d'eux.


Ca paiera les soins de Mustaine, touché par un cancer de la gorge. En espérant un prompt rétablissement au divin rouquin.
Endgame reste leur meilleur album depuis... Rust In Peace, et le plus agressif aussi.