Post-Mortem Psychanalyse

Heksen

 

Autoproduction

C'est lors de leur venue à Lille, pour un concert en première partie de W.I.L.D. et CRUSHER que j'ai découvert HEKSEN. Je n'avais jusque là jamais entendu parler de ce groupe mais leur venue dans ma région coïncidait avec une requête de leur part au sujet d'une éventuelle chronique de leur album. Je m'étais donc penché sur leur cas, en profitant pour pondre quelques rapides questions en vue d'une interviews que vous pourrez lire dans la foulée de cette chronique.

Pour ceux qui comme moi seraient complètement à la ramasse concernant ce groupe pas encore très connu un petit topo s'impose. HEKSEN dont le nom vient du finnois et signifie sorcière ne nous arrive pas d'un froid pays du nord mais d'une région pas très chaude située plus au sud, par rapport à moi. Si vous êtes basque ou corse ils sont d'une région située plus au nord mais moins au nord que la Finlande quand même... Enfin bref, ils nous arrivent de Clermont-Ferrand en Auvergne où le groupe existe depuis 2009 enfin pas tout à fait parce qu'à ses débuts le groupe était localisé à Argelès-sur-Mer dans les Pyrénées-Orientales, département situé encore plus au Sud toujours vu de chez moi mais moins au Nord pour un Basque ou un Corse.

Trêve de géographie, parlons plutôt musique car c'est quand même ce qui nous intéresse aujourd'hui et les autres jours aussi d'ailleurs, on est sur Metalnews oui ou merde ? Musicalement donc HEKSEN avec son nom finlandais ne donne pas dans le métal mélodique auquel nous ont habitué les groupes issus de ce pays. Non, c'est plutôt vers un autre pays situé plus à... heu, la Suède, c'est vers la Suède qu'il faut se tourner pour trouver les influences qui ont motivé nos cinq amis lors de l'écriture de cette galette.

Pour ceux qui seraient nuls en géographie et en métal, je voulais bien sûr parler de death old-school car c'est bien de cela qu'il s'agit ici. HEKSEN nous propose avec "Post-Mortem Psychanalyse", un album court mais efficace. Les textes traitent des troubles mentaux, d'hypocrisie, de dédoublement de personnalité... En gros de tout ce qui fait de notre société un si joli havre de paix et un endroit si agréable à vivre. IL y aurait sans doute là de la matière pour occuper la discographie du groupe pendant toute sa carrière, autant dire qu'en 30 minutes le sujet n'est qu'à peine effleuré.

Musicalement ça fleure bon le GRAVE, le DISMEMBER ou encore le old-ENTOMBED. HEKSEN ne cherche cependant pas à faire du old-school à tout prix. Il y a dans leur musique un côté moderne qui n'est pas sans rappeler BLOODBATH. Les tempos sont bien entendu plutôt mid mais il y a de temps en temps quelques variations histoire de ne pas s'ennuyer, ce qui ne risque pas trop d'arriver car le groupe à quand même en stock un bon paquet de rythmiques catchys qui vous reste assez facilement en tête.

La production n'est pas parfaite notamment la batterie dont le son est un peu cheap à mon goût, mais rien de bien dramatique à noter de ce côté là, les guitares et le chant s'en sortent bien et l'ensemble est plutôt bien équilibré. Pour un premier album enregistré à la maison, le résultat est tout de même plutôt convaincant. En revanche je suis un peu plus circonspect en ce qui concerne l'artwork. Il n'est pas mal mais ça aurait pu être bien mieux... Moins sombre peut-être et également plus en adéquation avec les thématiques évoquées dans l'album car s'il y a un rapport entre les troubles mentaux et ce zombie, il m'a échappé. Là aussi rien de bien grave, ce n'est qu'un détail secondaire. Au final, Post-Mortem Psychanalyse est un bon album de death old-school et HEKSEN semble être un groupe avec un certain potentiel. On verra dans les mois et années à venir ce que notre quintet en fait, pour l'heure profitons de ce Post-Mortem Psychanalyse.

Tracklist:

1.     Persecution          
2.     Behind the Mask          
3.     Neo Cortex Annihilation          
4.     The Man from Nowhere          
5.     Eternal Misanthropy          
6.     From Victim To Executioner          
7.     The Walking Dead          
8.     Post-Mortem Psychanalyse

Facebook



par Sheb le 18/01/2017 à 18:44
70 %    516

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Xtreme Fest 2016

RBD 08/07/2020

38'48 Regeneration

mortne2001 07/07/2020

Harmony Corruption

mortne2001 03/07/2020

Little Monsters

mortne2001 30/06/2020

Complicated Mind

mortne2001 15/06/2020

Dossier spécial Bretagne / LA CAVE #5

Jus de cadavre 15/06/2020

Screams and Whispers

mortne2001 12/06/2020

Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
JérémBVL

Une des claques de l'année!

15/07/2020, 16:55

LeMoustre

Hey voilà un truc intéressant. Un peu court pour juger, mais ça m'a évoqué un peu comme si Primordial faisait du thrash. M'en vais suivre ca se près. Merci

15/07/2020, 11:00

Humungus

LeMoustre + 1.

15/07/2020, 08:29

LeMoustre

La même. Sauf que je préfère le 1er album au second. M'enfin, celui-ci est dans le panier. Bon groupe assez personnel en plus.

14/07/2020, 17:47

LeMoustre

Commande faite en LP et CD. Super label en plus. Hâte...

14/07/2020, 17:45

Gargan

Arkona, ça restera toujours pour ma pomme le groupe d'un premier album, "imperium". De la seconde vague bien foutue qui grésille, avec le petit truc, le charme, l'ambiance, enfin on se comprend...

14/07/2020, 14:02

Jus de cadavre

Mais oui c'est juste excellent ça ! Bien vu pour le coté Dissection, juste terrible !

14/07/2020, 13:59

Jus de cadavre

Boss HM-2 worship ! Excellent !

14/07/2020, 13:42

Saddam Mustaine

Je prefere Vader comme porte drapeau de la Pologne.

14/07/2020, 12:32

Hoover

Je n'aime vraiment pas ce qu'est devenu ce groupe. Perdition city était une évolution osée mais avec un résultat brillant, depuis ça oscille entre le chiant et le sans grand intérêt.

13/07/2020, 19:34

sart

Pas mal du tout.

13/07/2020, 19:28

sart

Meilleur et moins mélodique que le précédent, ce dernier Pocahontas n'en reste pas moins trop polissé, sans âme et s'oublie très vite.

13/07/2020, 19:27

sart

Du metal pompeux dit "'epique" bien raccoleur et de fort mauvais goût auquel sont juxtaposées quelques parties dites folk. A oublier au plus vite...

13/07/2020, 19:23

sart

Ca sonne comme du death suédois sans les fréquences basses.

13/07/2020, 19:21

Saddam Mustaine

Pas si mauvaise la suite, bien que très varié.

13/07/2020, 19:06

Humungus

Bien d'accord avec vous les gars.
... Même si j'ai tout de même une nette préférence pour leur premier album.
Quand au reste de leur discographie, elle m'en touche une sans faire bouger l'autre.

13/07/2020, 13:22

Gargan

Idem, dans mon top 10. Totalement dérouté à l'époque mais je ne m'en suis jamais lassé depuis, riffs et mélodies imparables. T'en écoute un morceau, puis deux puis l'ensemble sans t'en rendre compte. Enfin ce sont surtout les autres qui s'en rendent compte, because air guitar et air drums heh(...)

13/07/2020, 11:51

Saddam Mustaine

Amorphis cet album est sensationnel.

12/07/2020, 14:20

Pomah

Y'a clairement un côté synthwave pas dégeu, à creuser.

11/07/2020, 14:36

RBD

Voilà un groupe et un homme qui m'ont marqué à une époque où je commençais à être blasé. Ce n'est pas toujours facile à suivre d'un album sur l'autre, c'est un vrai fêlé. Mais comme dit le proverbe, ce sont des esprits comme ça qui font entrer la lumière.

10/07/2020, 23:41