C'est lors de leur venue à Lille, pour un concert en première partie de W.I.L.D. et CRUSHER que j'ai découvert HEKSEN. Je n'avais jusque là jamais entendu parler de ce groupe mais leur venue dans ma région coïncidait avec une requête de leur part au sujet d'une éventuelle chronique de leur album. Je m'étais donc penché sur leur cas, en profitant pour pondre quelques rapides questions en vue d'une interviews que vous pourrez lire dans la foulée de cette chronique.

Pour ceux qui comme moi seraient complètement à la ramasse concernant ce groupe pas encore très connu un petit topo s'impose. HEKSEN dont le nom vient du finnois et signifie sorcière ne nous arrive pas d'un froid pays du nord mais d'une région pas très chaude située plus au sud, par rapport à moi. Si vous êtes basque ou corse ils sont d'une région située plus au nord mais moins au nord que la Finlande quand même... Enfin bref, ils nous arrivent de Clermont-Ferrand en Auvergne où le groupe existe depuis 2009 enfin pas tout à fait parce qu'à ses débuts le groupe était localisé à Argelès-sur-Mer dans les Pyrénées-Orientales, département situé encore plus au Sud toujours vu de chez moi mais moins au Nord pour un Basque ou un Corse.

Trêve de géographie, parlons plutôt musique car c'est quand même ce qui nous intéresse aujourd'hui et les autres jours aussi d'ailleurs, on est sur Metalnews oui ou merde ? Musicalement donc HEKSEN avec son nom finlandais ne donne pas dans le métal mélodique auquel nous ont habitué les groupes issus de ce pays. Non, c'est plutôt vers un autre pays situé plus à... heu, la Suède, c'est vers la Suède qu'il faut se tourner pour trouver les influences qui ont motivé nos cinq amis lors de l'écriture de cette galette.

Pour ceux qui seraient nuls en géographie et en métal, je voulais bien sûr parler de death old-school car c'est bien de cela qu'il s'agit ici. HEKSEN nous propose avec "Post-Mortem Psychanalyse", un album court mais efficace. Les textes traitent des troubles mentaux, d'hypocrisie, de dédoublement de personnalité... En gros de tout ce qui fait de notre société un si joli havre de paix et un endroit si agréable à vivre. IL y aurait sans doute là de la matière pour occuper la discographie du groupe pendant toute sa carrière, autant dire qu'en 30 minutes le sujet n'est qu'à peine effleuré.

Musicalement ça fleure bon le GRAVE, le DISMEMBER ou encore le old-ENTOMBED. HEKSEN ne cherche cependant pas à faire du old-school à tout prix. Il y a dans leur musique un côté moderne qui n'est pas sans rappeler BLOODBATH. Les tempos sont bien entendu plutôt mid mais il y a de temps en temps quelques variations histoire de ne pas s'ennuyer, ce qui ne risque pas trop d'arriver car le groupe à quand même en stock un bon paquet de rythmiques catchys qui vous reste assez facilement en tête.

La production n'est pas parfaite notamment la batterie dont le son est un peu cheap à mon goût, mais rien de bien dramatique à noter de ce côté là, les guitares et le chant s'en sortent bien et l'ensemble est plutôt bien équilibré. Pour un premier album enregistré à la maison, le résultat est tout de même plutôt convaincant. En revanche je suis un peu plus circonspect en ce qui concerne l'artwork. Il n'est pas mal mais ça aurait pu être bien mieux... Moins sombre peut-être et également plus en adéquation avec les thématiques évoquées dans l'album car s'il y a un rapport entre les troubles mentaux et ce zombie, il m'a échappé. Là aussi rien de bien grave, ce n'est qu'un détail secondaire. Au final, Post-Mortem Psychanalyse est un bon album de death old-school et HEKSEN semble être un groupe avec un certain potentiel. On verra dans les mois et années à venir ce que notre quintet en fait, pour l'heure profitons de ce Post-Mortem Psychanalyse.

Tracklist:

1.     Persecution          
2.     Behind the Mask          
3.     Neo Cortex Annihilation          
4.     The Man from Nowhere          
5.     Eternal Misanthropy          
6.     From Victim To Executioner          
7.     The Walking Dead          
8.     Post-Mortem Psychanalyse

Facebook



par Sheb le 18/01/2017 à 18:44
70 %    381

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Freternia

The Gathering

Urkraft

Our Treacherous Fathers

Monarque

Jusqu’à la Mort

Black Star Riders

Another State Of Grace

Sacral Night

Ancient Remains

Kryptos

Afterburner

Immortal Bird

Thrive On Neglect

Korn

The Nothing

Damim

A Fine Game Of Nil

Kobold

Masterpace

Warvictims

The Horse and Sparrow Theory

Dead Heat

Certain Death

Void King

Barren Dominion

The New Death Cult

The New Death Cult

Axxios

Beneath the Blood Red Sky

Reality Suite

Awaken

Beastmaker

Eye of the Storm

Slaughtbbath

Alchemical Warfare

Iroy

Donde Nace la Verdad

Abbygail

Gun Control

Dopethrone + Wormsand

RBD / 12/09/2019
Doom

DISOWNING, Interview avec Butcher (chant)

youpimatin / 10/09/2019
Death Metal

Photo-report MOTOCULTOR FESTIVAL 2019

Jus de cadavre / 08/09/2019
Motocultor

BRUTAL ASSAULT 2019 - Jour 4 + Bilan

L'Apache / 05/09/2019
Brutal Assault

Concerts à 7 jours

Uneven Structure + Mobius

18/09 : Rock'n'eat, Lyon (69)

+ Valley Of The Sun + Dirty Raven

18/09 : Supersonic, Paris (75)

Belenos + Griffon + Nydvind

20/09 : Le Ferrailleur, Nantes (44)

Ultra Vomit + Astaffort Mods

20/09 : Le Rio Grande, Montauban (82)

Electric Shock + Praying Mantis + Sign Of The Jackal

21/09 : Jas'rod, Pennes Mirabeau (13)

Belenos + Griffon + Nydvind

21/09 : Salem, Le Haillan (33)

Darkenhöld + Bovary + Eternal Hunt

21/09 : Secret Place, St Jean De Védas (34)

Kadinja + Tranzat + Juggernautt

21/09 : Espace Le Goffic, Rennes (35)

Krassier + Frekkr + Conquerors

21/09 : Dropkick Bar, Reims (51)

Evil Invaders + Warkunt + Disgorged Foetus

21/09 : Maison Du Temps Libre, Rolampont (52)

Deficiency + Fractal Universe + Destinity

21/09 : ThÉÂtre De La MÉdiathÈque, Freyming (57)

Warfaith + Mortuary + Dust In Mind

21/09 : Salle Désiré Granet, Anould (88)

Photo Stream

Derniers coms

Cette affiche... J'en rêvais... ... ...


@kairos +1 !


Cool report, comme d'hab' ! Et toujours intéressant de retracer l'historique musical d'une ville ;-)


Si Scott Wino ne peut plus se défoncer en paix, ou va le monde !


DEMONIAC, c'était génial. Surtout le second et troisième album. La suite avec DRAGONFORCE m'avait un peu dépité...


Bah c'est fou car je pensais justement à la future tournée européenne de THE OBSESSED très tôt ce matin et me demandais donc où en était ce brave Wino avec ces anciens soucis scandinaves.
Bah me voilà (malheureusement !) renseigné sur le sujet…
Salauds de norvégiens ! Depuis (...)


Bah ce qui est le plus dingue avec cette immondice qu'est DRAGONFORCE, c'est que ce groupe est né des cendres de DEMONIAC... Jamais compris ça quand on voit la merveille qu'était "Prepare for war".
Comme quoi, il faut de tout pour faire un monde...


Mon dieu c'te pochette ?!?!
Le père Joël nous avait pourtant habitué à bien mieux merde…
On se croirait ici en main avec un album de Synthwave bas de gamme bon dieu de dieu.


Attention le site du Bikini annonce la date à Toulouse le 20 mai. C'est un mercredi, veille de l'Ascension.


Le nouveau Korn m'a l'air excellent du coup.

A mince c'est Lacuna Coil.


J’ignore le niveau d’affinité de leclercq avec le heavy speed mélodique, mais à la base c’est un fan d’extreme. Il suffit d'écouter sinsaenum, projet plus personnel et qui n’a vraiment rien a voir avec dragonforce
Perso kreator, jamais accroché, mais c’est un grand groupe et u(...)


Ca promet... Ce groupe va s'enfoncer encore plus dans la melochiasse.


Cela aurait été vraiment la grande classe il y a plus de 15 ans.
Désormais beaucoup (beaucoup !) moins.
Mais bon, cela sera toujours mieux que d'être membre de DRAGONFORCE... Ca c'est certain... ... ...


Un français dans Kreator, la grande classe ! Bravo à lui !


Malheureusement KRASSIER doit annuler sa participation à cette date pour cause de blessure d'un de ses membres. Mais vous aurez droit à des sets rallongés de CONQUERORS et FREKKR.


Yesss ! Il va falloir réviser les classiques ^^


Très chouette Chronique encore une fois ! J'attends plus rien de Korn depuis des années et j'ai l'impression que le groupe n'a plus rien à proposer depuis très longtemps. Chaque nouvel album s'essouflant à peine l'écoute terminé. Mais je vais donner sa chance a celui-ci. Le morceau "Cold" est(...)


Absolument excellent !! Vivement l'album.


Nul n'est parfait mon bon...


Bien vu ! Razor que j'ai découvert honteusement il y a peu seulement. Verdict sans appel : la grosse volée !