Les aventures métalliques de Jus de cadavre aux Amériques !

Petit compte rendu sans prétention sur notre musique favorite de l'autre côté de l'Atlantique. Donc ce sera visite chez les disquaires, soirées/concerts Metal dans les bars et salles incontournables dans le coin etc... En bref : mes humbles impressions et observations de fan de Metal durant ce voyage de plusieurs mois.

On commence par une visites chez un ENORME disquaire à Los Angeles : Amoeba Music.

Le premier magasin de cette chaine ouvre à Berkeley, Californie en 1990. En 1997 un autre magasin ouvre à San Fransico puis le dernier à Los Angeles ouvre en 2001. Le magasin de LA étant le plus grand des trois. Vous allez me dire, "Qu'est ce qu'il nous raconte là ? On sait ce que c'est un disquaire !" Oui mais non ! Des disquaire comme ça j'en ai jamais vu en France... Amoeba Music c'est juste immense ! Démesuré, Américain quoi, c'est bien simple le magasin prend tout un block dans le quartier ! Alors ce n'est pas spécialisé Metal (on y trouve un beau gros rayon Jazz, Electro et surtout une énorme partie Rock) mais le rayon qui nous intéresse est bien balèze et carrément jouissif quand on met le nez dedans. J'étais comme un boulimique lâché dans un magasin de bonbons... 

Le rayon Metal est nommé "Metal Underground". Tout ce qui est Metal "mainstream" et moins extrême est classé en rock dans ce magasin... Donc pour Maiden, Slayer ou encore Metallica direction les immenses rayon rock...

Il y'a aussi un rayon Punk/Hardcore à faire piter un Black metalleux... impressionnant ! Et c'est même celui-ci le plus hallucinant en terme de taille et de références !

Bon, voici quelques photos du magasin, c'est toujours plus parlant...


Les metalleux en Californie maintenant...

 je vais être honnête je m'attendais à en croiser à tout les coins de rues ! La Californie étant l'un des Eldorados mondial en terme de scène Metal. Le Glam qui explose à Los Angeles au début des années 80, le Thrash Metal, donc le Metal extrême par extension, est né ici lui aussi. Dans la Bay Area de San Francisco !

Motley Crüe, Guns N' Roses, Slayer, Metallica, Exodus, Megadeth, Machine Head, Korn, Terrorizer, Possessed, Kyuss et encore tant d'autres noms mythiques, dans tout les styles de notre scène, sont nés (et souvent vivent encore) dans cet immense et puissant état américain. La liste est quasi infini ! 

Alors oui, je m'attendais à voir des headbangers partout... hé bien pas du tout. Déçu ! Peut-être se cachent ils, je ne sais pas... Même les clubs Metal cultes (Rainbow, Wiskhy a Go Go etc...) ne font plus rêver les metalleux avec qui je discute. Tout ces lieux, tout ces groupes légendaires font-ils parti d'un lointain passé ? Je n'irais pas jusque là,  mais bon... c'est l'impression que donnent certains pendant les discussions. A San Diego (pourtant la seconde ville californienne après LA en nombre d'habitants !), on me dit qu'il n'y a quasiment plus de salles de concerts ou de bars spécialisés Metal à part le Brick By Brick (cf. Live-report Archspire, Arkaik). Le tableau semble noir ! 

Bon je me dis que je suis tombé sur des metalleux dépressifs,  mais il est vrai que les disquaires spécialisés et autres bars Hard-rock / Metal ne se trouvent vraiment pas facilement... 

Concernant les festivals il y en a bien entendu quelques uns en été, mais là aussi pas de blockbusters incontournables prêt à tirer les plus petits vers le haut (à l'image du Hellfest en France). Pas non plus de petits festival spécialisé connu du monde entier comme peut l'être un Maryland Deathfest dans l'état du même nom ou un Roadburn pour la Hollande par exemple.

Toujours est-il que les quelques concerts auxquels j'ai assisté ont toujours été bien sympas, et les metalleux rencontrés, toujours avenants et curieux. 

Puis tout n'est pas si noir non plus, il y a toujours une scène Metal de fou ici, des groupes plus récents qui cartonnent, des vieux groupes toujours là prêt à péter des mâchoires. Et une grosse scène Punk très vivace, surtout à Los Angeles (à ce propos un excellent documentaire : Los Punks). 

Un petit mot sur la culture musicale au sens large maintenant. Là, les choses sont très différentes : les américains adorent la musique live. Ils en raffolent littéralement ! Et le rock est très ancré dans le paysage musicale (chez nous ce qu'on retient des Usa, c'est plutôt toutes leurs merdes pop et leurs starlettes à deux balles...). Pour les concerts il faut dire que tout est fait pour là bas : quasiment tout les bars sont équipés d'une petite scène. Voir d'une scène bien balèze dans certains cas. Et il y a des concerts parfois du mercredi au dimanche, voir même tout les soirs dans les bars les plus "branchés". Et quelques fois tu tombes sur des pépites... que ce soit folk, rock, country ou même rockabilly. L'ambiance là dedans est souvent géniale ! Il y a aussi un vivier de bons musiciens, c'est bien simple on a l'impression que tout le monde joue d'un instrument... On croise souvent des musiciens, instruments sur le dos, qui font du "porte à porte" dans tout les bars des rues pour voir si la scène est libre et si ils peuvent y jouer... je n'ai personnellement jamais vu ça chez nous...

Voilà pour la Californie "métallique", pour le reste c'est génial ici, plages, soleil, parcs nationaux magnifiques et gens sympathiques  ! 

Passons maintenant à l'autre région visitée durant ce périple : le Québec au Canada.

Et là ce n'est pas la même chose... c'est même l'opposé ! Là bas, esti de calice, les metalleux sont rois...

Déjà rien qu'en se baladant dans la ville de Montréal on voit des t-shirts de groupes partout. Bon l'habit ne fait le moine certes, mais tout de même. Et toutes les générations sont représentées, du vieux hardos de 65 ans avec sont t-shirt Black Sabbath, au jeune de 12 ans avec un sweet Marduk ! Ça fait plaisir à voir.

On croise tout les jours à Montréal au moins un mec avec sa veste à patchs. C'est une culture là-bas la veste à patchs ! Souvent ils la portent tout les jours, même au boulot pour certains... 

Bon on va pas causer chiffons plus longtemps, ça va bien 2 minutes... Les concerts maintenant. Il y en a des tas... Incroyable ! Plusieurs par semaine et le weekend il faut parfois choisir ! Et en semaine quand il n'y a pas de concert, dans les salles et bars spécialisées il n'est pas rare d'avoir des soirées à thèmes : karaoké Metal, soirée avec DJ, boutiques Metal/Rock organisées dans les bars, etc... impossible de s’ennuyer ici. Niveau concerts il y en a aussi pour tout les goûts, festivals Grindcore ou Black Metal, petits shows bien underground avec des groupes d'ici (et d'ailleurs), grands groupes internationaux de passage en tournée, bref, de tout. La proximité des USA aident bien entendu à cette profusion de groupes en concerts. Il est très facile pour les américains de venir jouer ici (Montréal est à seulement 45 minutes de la frontière américaine !).

Du côté des disquaires c'est le paradis. 2 ou 3 spécialisés Metal, plus un paquet d'autres non spécialisés mais avec un rayon Metal déjà impressionnant ! 2 magasins en particulier pour nous :

Aux 33 tours. Que du vinyles, un rayon Metal pas très grand mais très pointu.

Freeson. Vinyles aussi et un peu de cd, du rock progressif au Black Metal. Très très grand choix. Je bave dans une telle boutique !

Les festivals maintenant. Il y en a, et beaucoup ! Du plus petit au plus grand. 

Le Heavy Montréal déjà, le Hellfest d'Amérique du Nord. Pas aussi pointu mais sinon ça se ressemble en terme de taille et de têtes d'affiches. Première édition en 2008. Pas d'édition cette année à cause de problèmes financiers, mais ça repart en 2018. Maiden, Slayer, Megadeth, Mastodon ou encore Hatebreed, Amon Amarth, Behemoth, etc... y ont posé leur riffs.

Le Rockfest aussi. Dans la même veine que celui du dessus. Mais un peu plus grand public encore...

La Messe Des Morts. Festival Black Metal. Un incontournable par ici pour tout black metalleux qui se respecte. 6 éditions déjà. Avec une annulation de la journée du samedi cette année... hé oui les groupes invités ne plaisent pas à tout le monde, loin s'en faut... Une programmation de folie chaque année. Tsjuder, Mgla, Aosoth, Horna, Taake, Samael... mais aussi une grosse place laissée à la fameuse scène BM du Québec. Le Metal Noir comme ils disent ici. Un classique.

Plus une liste interminable de petits fests de Thrash (Sainte-Thérèse Metal fest) , de Grind (Earslaughter), de Death, etc...

Je vous fais un petit listing des salles et bars Metal incontournables de Montréal, si un jour vous y mettez les pieds vous saurez où aller...

Les Katacombes : bar/salle de concert spécialisé Metal et Punk. Une capacité d'environ 350 personnes, une belle scène même si pas trop grande, un super son, une très bonne déco et surtout une programmation de malade. C'est là que jouent les gros groupes Metal de Montréal et les groupes (de taille moyenne on va dire) étrangers (Bolzer, Weedeater, Grim Reaper, les français de Flayed, etc...). Beaucoup de tributes band aussi et quelques petits festivals... Ma salle préférée à Montréal.

Piranha Bar : plus petit que la précédente, un bar en bas et salle de concert à l'étage. Spécialisé en Rock/Metal. Une salle pas vraiment jolie. Les groupes plus petits de Montréal jouent ici. Capacité de 200 personnes je dirais. Bonne programmation. Soirée à thème en semaine. Beaucoup de tributes band ici aussi (trop même...). 

Foufounes Électriques : là on est dans le plus gros déjà. Une institution à Montréal et même au Québec. Fondé en 83. Un lieu culte des scènes Punk et Metal ici. Surtout du Punk à ses débuts. Aujourd'hui les plus gros grsoupe québécois s'y produisent, c'est là que joue Kataklysm, Cryptopsy etc... beaucoup de groupes internationaux : D.R.I, Cannibal Corpse, Vader mais aussi Green Day, Mano Negra, Queens of the Stone Age mais surtout la fierté de la salle : Nirvana en 92. Du beau monde quoi... la déco est magnifique et la bière pas chère ! Une politique assez restrictive dans le choix des groupes par contre, il faut être "politiquement correct" quoi. Même un spectateur avec des patchs "tendencieux" sur sa veste pourrait se voir refuser l'entrée par exemple... Et je ne pense pas qu'il faudrait trop discuter avec les portiers...

Voilà pour les 3 salles et bars Metal vraiment incontournables à Montréal, mais on pourrait aussi citer le Théâtre Fairmount, le TRH bar (punk rock et skate...), le Crobar, etc...

Voilà pour mes "impressions" de metalleux dans ces 2 régions d'Amérique du nord. En espérant que ça servira à certains un si un jour ils bougent dans ces coins là ! 

Comme je l'ai déjà dit par ici, on entend souvent dire que Montréal est la capitale Metal dans toute l'Amérique du Nord... après avoir passé plusieurs mois là bas, je vous le confirme... à 100% !

Hail Montréal ! 


Retrouvez les live reports de Jus de Cadavre aux Amériques :

Tech Trek II San Diego (ARCHISPIRE, ARKAIK, GRAVESPELL)

NAILS + TOXIC HOLOCAUST + GATECREEPER

DEATHBRINGER + PARALYSIS + HUMANITY'S DISGRACE

No More Safe Space 2017 (SHINING + REVENGE + WOLVHAMMER + DEATHBRINGER)

CONAN + DOPETHRONE + NORTH

Earslaughter Festival Vol. 2 (HAEMORRHAGE + BLOOD + MESRINE + METH LEPPARD...)

Devastation On Nation Tour (CRYPTOPSY + RIVERS OF NIHIL)

Ainsi que l'interview de DEATHBRINGER réalisée au Canada.


par Jus de cadavre le 12/08/2017 à 09:10
   211

Commentaires (2) | Ajouter un commentaire


Simony
membre enregistré
13/08/2017 à 11:40:29
Quelle aventure ! Le magasin Amoeba est particulièrement impressionnant, je pense que je sors les pieds devant après un infarctus. Merci pour toutes ces découvertes !

Sheb
membre enregistré
11/09/2017 à 13:15:47
très sympa à lire...

Ajouter un commentaire


Various Artists

Grind Against Trump

Motorhead

Under Cover

Angels Cut

Sick Sick Sick

Ceaseless Torment

Forces Of Evil

Grizzlor

Destructoid

Kee Of Hearts

Kee Of Hearts

The Rinn

Stories of the Green Fairy

Cannabis Corpse

Left Hand Pass

The Donner Party

Pizza Patrol

Lynch Mob

The Brotherhood

Leucosis

Liminal

Hedger

Unshaped Thoughts / With Eyes Unbound

Horde Victorieuse (horde V.)

Horde Victorieuse

Peropero

Lizards

Janet Gardner

Janet Gardner

Black Bleeding

The Awakening

Integrity

Howling, For The Nightmare Shall Consume

Excöriator

Horned Is The Hunger

Yards

Excitation Thresholds

Muscadeath Festival XVI

Jus de cadavre / 25/09/2017
Death Metal

Gogol Premier + The Rhinogrades

Sheb / 21/09/2017
Punk

MetallicA + Kvelertak

RBD / 13/09/2017
Thrash Metal

Les Tambours du Bronx + Mountain Men

RBD / 29/08/2017
Blues Rock

Motocultor Festival 2017

Jus de cadavre / 24/08/2017
Heavy Metal

Concerts à 7 jours

Ufomammut + Usnea

01/10 : Le Ferrailleur, Nantes (44)

Satyricon

01/10 : Mjc De Reze, Nantes (44)

Evergrey

01/10 : La Boule Noire, Paris (75)

Ensiferum + Wolfheart + Skyclad

01/10 : La Machine Du Moulin Rouge, Paris (75)

Satyricon

02/10 : Le Metronum, Toulouse (31)

Alcest + Anathema

02/10 : La Cartonnerie, Reims (51)

Evergrey

02/10 : Marché Gare, Lyon (69)

Archgoat + Bölzer + Svartidauði

02/10 : Le Petit Bain, Paris (75)

Alcest + Anathema

03/10 : L'etage, Rennes (35)

Tagada Jones + Urban Blaster + Headcharger

29/09 : L'etage, Rennes (35)

Bellator + Scum + Smerter

30/09 : La Jument Pavoisée, Rennes (35)

+ Pulmonary Fibrosis + Defenestration

30/09 : T'es Rock Coco, Angers (49)

Ufomammut + Usnea

30/09 : La Boule Noire, Paris (75)

Satyricon

30/09 : La Maroquinerie, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

Joli plateau ! C'est intéressant d'avoir la vision de quelqu'un de plus jeune sur Mercyless, qui était l'une des institutions de la première scène, puis qui avait cherché une évolution musicale très audacieuse aujourd'hui gommée méthodiquement des mémoires. Cela m'amuserait de revoir Carca(...)


Il est clair qu'il y a bon nombre d'albums de MOTÖRHEAD sur lesquels se pencher avant de s'attarder sur celui-là.


Ouais l'affiche se démarque réellement du festival Metal lambda. Pour moi c'est loin mais j'espère que le côté ouest et le sud de la France vont se bouger en masse pour supporter ce fest


Pour répondre à ma propre question le batteur de Benighted c'était Kevin Paradis (Svart Crown etc...). Merci à Carcariass et Red Dawn pour la réponse ;)


Le très gros défaut de cet album est que je ne vois pas quel public il vise. Pour ceux comme moi qui ont chez eux la plupart des albums du groupe, il n'apporte pas grand chose (un des rares trucs que j'aurais aimé récupérer car probablement la reprise la plus inspirée et pas la plus facile à (...)