Ahhh la Norvège ! Ses forêts luxuriantes, ses groupes de black metal légendaires et tellement d’autres joyaux enfouis là-bas. Le trio du groupe NACHASH (nom donné a une espèce de serpent dans la bible) a forgé, en ces contrées scandinaves, leur premier album contenant 6 titres et intitulé « Phantasmal Trinunity ». Ce dernier ne sonne pas seulement comme un n-ème groupe de black metal classique mais, s’approprie différentes genres tirées du death metal , du black metal voire du heavy metal.

   Leur premier EP Conjuring the Red Death Eclipse, sortie en 2015, ne renfermait pas le même panel de style : on oscillait plutôt sur du black metal  avec quelques relents de doom metal. Trois années plus tard, revoici NACHASH signant un album tout frais chez Shadow Kingdom Records. Décortiquons un peu ce nouvel opus.

   Le premier morceau Red Death Eclipse (A Savage Darkening) est, si on enlève le cri carverneux de la fin, entièrement instrumental et semble faire partiellement référence à leur premier EP de part le titre et le genre. On y retrouve en effet un black metal à la GRAND BELIAL’S KEY, figure underground du black underground US. La batterie passe du rythme tranquille d’un Born For Burning de BATHORY à de la double endiablée : ce morceau pose vraiment le type d’ambiance de l’album pour s’enchaîner directement avec Apex Illuminous. Direct, j’ai pensé à une introduction d’un morceau SODOM quand j’ai entendu les premiers riffs. Les guitares reflètent un black/death déterminé et acéré par moment mais sans pour autant rentrer dans le cliché inévitable de l’aller-retour  monotone et propose une deuxième  partie du morceau plus ambiant. On y retrouve des influences clairement du groupe DEATH sur ce passage guitare plus aérien. Mais là où le génie opère est le mélange parfait de la fin du morceau entre cet influence de DEATH et de black scandinave, dont NACHASH semble maîtriser le genre.  L’atmosphère du troisième titre Astral Sacrifice est assez variée : une introduction digne de celle de VARATHRON suivie de riffs heavy & black qui restent en tête. La voix caverneuse et torturée du chanteur lead Anders se mélange à merveille avec l’accompagnement. Fleshtemple Incineration, quatrième morceau  de « Phantasmal Trinunity »est pour moi le meilleur mélange en termes de black & death de l’album. On a toujours ce chant carverneux  qui oscille entre growl et cri strident. Les accords mineurs du black démangent les gratteux, la double déboule et balaie tout sur son passage : on est vraiment dans un mélange cadavérique parfaitement maîtrisé par le trio.  Arf… déjà le 5ème titre : Vortex Spectre. On commence tranquillement par un petit riff black et on accélère tranquillement la machine avec des cris en arrière plan qui plombe un décor de malaisance. Une fois le régime de croisière atteint, le black/death opère et fonctionne comme il se doit. Une influence pour ce morceau ? Je dirai SACRIPHYX, groupe de death/black Australien qui maîtrise également le changement entre death, black et certains passages plus atmosphériques. Dernier morceau répondant au nom d’Elder Night (Arcane Fires) et qui sent la Norvège à plein nez. Durant 8 minutes, on assiste à du BATHORY comme présenté dans « Blood, Fire & Death » mais avec une voix toujours  oppressante et tortueuse. On sent que ce titre est là pour rappeler comment doit sonner un bon vieux morceau de black metal accrocheur. Le tout vous enferme dans les abysses, en attendant la sortie d’un nouvel opus de NACHASH.

   Il existe certes de nombreux groupes qui mélangent les styles extrêmes et qui portent une étiquette deathly black metal ou blackened death metal. Mais, le mélange ici est tel que l’on pourrait dire qu’il oscille entre ces deux « pseudo genres ». NACHASH fait preuve d’ingéniosité par le combo « riff scandinave » et « gutturalement vôtre » mais aussi par l’enchaînement parfait des titres entre eux. Personnellement et vous l’aurez compris j’ai beaucoup aimé cet album. La production est bonne (oui, de l’underground avec une bonne prod ça existe !), les riffs sont géniaux et je m’ennuie sur aucun morceau malgré leurs longueurs. Bonne écoute !


Track-list

  1. Red Death Eclipse (A Savage Darkening) (3:19)
  2. Apex Illuminous  (5:54)
  3. Astral Sacrifice (6:49)
  4. Fleshtemple Incineration (5:21)
  5. Vortex Spectre (6:55)
  6. Elder Night (Arcane Fires) (8:22)


Facebook

Bandcamp



par Albert_Bathory le 21/08/2018 à 08:00
90 %    213

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Pristine

Road Back To Ruin

Tytus

Rain After Drought

Palehørse

Palehørse

Statement

Force Of Life

Cara Neir

Part III - Part IV

Project For Bastards

Project For Bastards

Aftermath

There Is Something Wrong

Nostromo

Narrenschiff

Charge

Ain’t The One

Herod

Sombre Dessein

(false) Defecation

Killing With Kindness

Rosy Vista

Unbelievable

Gorgon

Elegy

Parad1gm

Parad1gm

Laceration

Remnants

Dragon's Daughters

Tits on Fire

Ad Patres

A Brief Introduction to Human Experiments

SOEN + GHOST IRIS + WHEEL - Backstage By The Mill - Paris

Kamel / 20/04/2019
Backstage By The Mill

Orphaned Land + Subterranean Masquerade

RBD / 18/04/2019
Folk Metal

Crippled Black Phoenix I Villingen-Schwenningen

Simony / 16/04/2019
Cold Wave

EVERGREY - Le Gibus - Paris

Kamel / 15/04/2019
Evergrey

LA CAVE : une sélection d'albums Metal Extreme #1

Jus de cadavre / 02/04/2019
Metal Extrême

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

Bonjour, moi aussi j’ai été arnaqué de plus de 178.000 euros, je l’ai rencontré sur Meetic un site de rencontres, il est parti soi-disant en Côte-d’Ivoire à Abidjan pour travailler (photographe), il vit dans un hôtel, et bien sûr il s’est fait agressé en sortant de cet hôtel, plus (...)


Ah oui, quand même...


De la dentisterie au marteau piqueur ! Un bonheur !


RIP grand musicien.


Bah c'est une pochette de Prog quoi...


Cette pochette est comment dire ... ... ...


C'est une histoire de dingue là... Je comprend pas trop le but de ce genre d'arnaque en fait... C'est pas en vendant 3 albums de groupes totalement underground qu'on fait du fric bordel !?


Une plus grande exposition à l'internationale tout simplement. Si ça marche, l'aspect financier suivra mais ce ne sera qu'une conséquence indirecte. La médiatisation prime avant tout. Pour ce qui est de leur revendication comme tu dis, si tu regardes les commentaires de cette new sur leur facebo(...)


Sans compter le fait que les mecs de Metal Bastard Enterprises (Oliver et ralf Schaffelhuber) sont ceux qui ont fait le célèbre label rip off Turbo records/Turbo Music ! mais aussi Braincrusher records, Metal age, sont aussi ceux qui ont fait un label qui sortait des groupes de RAC néo nazi nom(...)


Oui Goughy, ce sont clairement des classiques, c'est indiscutable.
Loin de moi l'idée de descendre les albums qui ont précédé ce Russian.
Je voulais dire que les journalistes avaient un peu eu tendance à les faire passer pour les "seuls" classiques des allemands. Et c'est vrai qu'Ac(...)


Je suis bien content que quelqu'un aie pu y aller. Je suis encore vert que la date dans le Midi ait été annulée deux jours avant, je la guettais depuis des mois, réservation et tout... C'est la deuxième fois que je rate Soft Kill notamment sur annulation.


Quelque chose m'échappe totalement dans la démarche : ils ont toujours revendiqué d'être "à part" et là ils signent sur un label impersonnel. Il va falloir qu'ils m'expliquent ce qui a pu les motiver à quitter un label aussi pointu que Prophecy, hormis de basses considérations financières.


Je n'ai jamais vraiment écouté Accept, à part Balls... et encore, (je ne sais même pas vraiment pourquoi en fait... c'est pas ma génération on va dire...), mais vos coms de passionnés donne envie de s'y pencher un peu plus sérieusement.


Eh ben merci à Metalnews et à toi Monsterman, vous relancez un débat que j'ai avec moi même et quelques amis sur la place de cet album dans la discographie d'Accept (avec Udo hein, restons sérieux).
Pour l'instant il est derrière le quatuor indiscutable (j'ajoute "Breaker" aux trio que t(...)


En me relisant, je me suis mal exprimé : je voulais dire que j'ai fait écouter cet album il y a 4 ou 5 ans à un vieux fan de Heavy qui était totalement passé à côté... eh bien il avait pris SA CLAQUE ! Voilà le souvenir qui revient. :-)
un album qui a sacrément bien vieilli !


Sans doute le meilleur Accept. Le plus mur, le mieux produit...
des textes monstrueux et bien plus affutés que chez la concurrence (lisez attentivement ceux de "Heaven is hell" ou "TV War")...
cet album est un must à écouter à fort volume ! Tuerie de prod !!
Souvenir d'un pote (...)


Jamais accroché à ce groupe... Et ce n'est pas leurs dernières productions qui ont pu me faire changer d'avis. Néanmoins, très chouette live-report ! Bienvenue Kamel ! :-)


Groupe vu sur la tournée d'In Search of Truth, depuis je trouve que le groupe tourne en rond se reposant trop sur la voix exceptionnelle de son chanteur. Mais en live si je peux les revoir... j'hésiterais pas une seconde.
Bienvenue à Kamel !


Bienvenue à Kamel dans l'équipe!


Je pense que ça vient du fait que le groupe "travail" (ils sont payés quoi) et que c'est donc un visa particulier qu'il faut et non un simple visa touristique. En fait si j'ai bien compris il n'y a pas eu de refus de visa mais un retard (c'est très long les délais apparemment) et du coup le grou(...)