Blistered Earth

Life Cycles

18/06/2021

Autoproduction

Petit en-cas entre deux chroniques plus conséquentes, avec l’EP des américains de LIFE CYCLES, qui malgré leur nom n’ont pas grand-chose à voir avec le morceau éponyme de WATCHTOWER. Pas question de Thrash progressif ou de Jazz ciselé ici, mais plutôt de Hardcore salement métallique, et remonté comme une comtoise suisse. Digne produit de son époque, Blistered Earth nous propose donc cinq morceaux pour moins d’un quart d’heure, et cette concision est tout à l’honneur de ces américains se définissant eux-mêmes comme chantres du Southeast Metal.  

Jeremy Cuevas (chant), Xavier Rios (batterie), Chris Buckner (guitare) et Christoph (basse) ne cherchent donc pas Medhi dans le Bronx, et animent d’une saine rage leur musique percussive et classique. Dans un registre très recherché par les amateurs de Hardcore qui ne crachent pas sur un brin de virilité supplémentaire, Blistered Earth développe de beaux arguments formels pour convaincre son public potentiel. On est immédiatement pris par cette production épaisse et dense, qui accentue encore plus la dangerosité des riffs, et par cette conviction purement Metal qu’un chant salement street et Hardcore vient renforcer de ses harangues très convaincantes. A la limite d’un crossover assumé et d’un Thrash féroce, les quatre américains butinent donc toutes les fleurs du mal, rappellent les miraculeux JUDGE, les MDC, mais aussi BIOHAZARD, EXILE, et d’autres exemples plus ou moins fidèles, mais imposent leur patte que cet EP qui frappe fort, vite, et qui se barre dare-dare.

Envoyez-vous pour goûter le terrifiant et rapide « Blistered Earth », encore plus Thrash et poilu qu’un side-project Black Metal de Phil Anselmo. Mais rassurez-vous d’un autre côté : les LIFE CYCLES ne sont pas qu’une bête assemblée de gros bourrins jouant les fiers à bras dans un bar avec leur matos, et savent aussi se servir de la mélodie pour provoquer le malaise. On sent par exemple l’importance du SUICIDAL de la fin des eighties sur le très séduisant « Return of the Creature », et son solo digne du Rocky George le plus inspiré, et cet intermède ombrageux permet de reprendre son souffle après trois bourre-pif bien saignants.

Bourrins donc, avec un sens de l’à-propos rythmique indiscutable (la double grosse caisse écrasante de « Evil Desire »), mais intelligents, et aptes à composer des morceaux vraiment fédérateurs. On imagine sans peine l’impact de ces parpaings en live, là où le groupe prendra toute sa dimension. Loin de la linéarité du Hardcore métallique le plus lénifiant et monolithique, LIFE CYCLES joue le côté versatile dans les détails, et ose cinq morceaux différents aux inflexions personnelles.

J’avoue une préférence pour le title-track et ce final dantesque et féroce comme un pitbull affamé, mais l’ensemble du EP vaut méchamment le détour, et montre les dents sans faire semblant d’être méchant. Cet EP est un concentré de ressentiment, un résumé de la haine de la rue, et une démonstration de style qui vaut bien des discours plus ambitieux. De quoi attendre patiemment la suite de ces aventures l’écume aux lèvres, rêvant d’en découdre avec quelques petits bobos s’étant égarés dans les quartiers les plus malfamés de la ville.

Une façon assez directe de dire « j’encule le boulgour, le quinoa, les brunchs, et les petits polos sur les épaules ».  

   

         

                                                                                                                                                                                                        

Titres de l’album:

01. Frozen In Hell

02. Eternal Flame

03. Blistered Earth

04. Return of the Creature

05. Evil Desire


Facebook officiel


par mortne2001 le 14/05/2022 à 15:21
78 %    32

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Peter Hook and The Light

RBD 24/05/2022

Live Report

Kraftwerk 3 D

RBD 14/05/2022

Live Report

Mosh Fest 7

RBD 12/05/2022

Live Report

The Exploited + Fat Society + F.O.M.

RBD 27/04/2022

Live Report

100 Albums à (re)découvrir - Chapitre 1

mortne2001 25/04/2022

La cave

DEFICIENCY : entretien avec Laurent Gisonna (guitare/chant)

Chief Rebel Angel 20/04/2022

Interview

Author and Punisher + Mvtant + HAG

RBD 10/04/2022

Live Report
Concerts à 7 jours
Kaleidobolt + Sacri Monti 24/05 : Shop , Chalons-en-champagne (51)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
ars

Ils auraient du arreter depuis longtemps. Les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures.

24/05/2022, 10:32

asr

Vince Neil n'a jamais su chanter. Il a juste bousille ses cordes vocales en forcant sans aucune technique

24/05/2022, 09:38

Chief Rebel Angel

C'est la tournée qui devait avoir lieu avant le confinement il me semble. Motley Crue ont eu toutes les peines du monde pour justifier ce retour mdr

23/05/2022, 11:25

L\'Anonyme

Vince Neil sait de nouveau chanter ?

23/05/2022, 09:29

Sharon Osbourne sale putain

New Noise, c'est pour les bobos élevés au soja

21/05/2022, 19:50

Le zizi au cancer de LG Petrov

Humungus le sale assisté, c'est pas parce que t'es occupé à boire ton RSA qu'il ne faut pas aller te rencarder sur le net. Enfin, je veux dire, te rencarder pour autre chose que les dernières vidéos de Pascal OP.

21/05/2022, 19:48

Simony

Désolé Humungus !   

21/05/2022, 15:33

Chief Rebel Angel

@Humungus mieux vaut tard que jamais ;)

21/05/2022, 13:52

Humungus

Simony + 1 (comme d'hab'...).Seul bémol à tout ça : Pourquoi vous prévenez si tard du bazar ?!?!

21/05/2022, 13:10

NecroKosmos

Comparez NEW NOISE et METALLIAN et vous comprendrez tout. Et à propos de ROCKHARD, avez-vous déjà vu la version allemande ? Le jour et la nuit...

21/05/2022, 07:23

NecroKosmos

Pas faux, surtout depuis la fermeture du Mondo Bizarro.

21/05/2022, 07:18

Simony

Au-delà de la ligne éditoriale du magazine que l'on aime ou pas, moi c'est plutôt la longévité, 30 ans tout de même, lorsque l'on connait la scène Metal française, c'est une durée qui en impose. Après je parta(...)

20/05/2022, 22:46

Arioch91

J'achète Metallian de temps à autre, p'tet 2 fois par an mais guère plus.Pour moi, ça a toujours frôlé l'amateurisme, ce mag et j'aime pas leur manière de proposer autant de pages pour un gros groupe que pour un groupe net(...)

20/05/2022, 20:42

BOULOGNE WOOD NECRO TRANNY

Rennes, cette ville de clodo et de cafards.

20/05/2022, 19:37

Brutal caca

Comme quoi, on peut faire de la merde sur le long terme. Merci Merdallian!

20/05/2022, 19:36

Jus de cadavre

La scène rennaise qui continue de mettre des taloches bien comme il faut ! Terrible !

20/05/2022, 09:44

Namless

Metallian, ou le magazine non reçu 1 mois et demi après l'avoir commandé ?

20/05/2022, 08:38

Jus de cadavre

J'y trouve un petit coté Revenge aussi... Ça aussi c'est sale décidément !   

19/05/2022, 18:59

Jus de cadavre

Ah ouais   Bestial et old-school la vache ! Je sais pas ce qu'ils bouffent en Australie mais ils aiment le sale !Exce(...)

19/05/2022, 18:56

Fred

Sans parler de la partie restauration avec toutes les pénuries , vaut mieux s’abstenir des stands et apporter sa bouffe . 

19/05/2022, 17:02