Bring It Back

Red Voodoo

16/04/2021

Autoproduction

Le Hard-Rock des années 80, une musique de jeunes pour vieux ? Pas vraiment, si l’on prend en compte l’engouement de la jeune génération pour les charts des eighties. Une fois encore, et quelques années après l’avènement des GRETA VAN FLEET, une bande d’adolescents plus si boutonneux se prend de passion pour les géants du passé, et nous livre sa version des choses, étonnamment fraîche et dispo. Mais alors que les GVF se sont immédiatement fait taxer de clones plus ou moins habiles du ZEP, les RED VOODOO évitent le piège du parallèle trop facile en s’inspirant d’un courant, d’un air du temps, d’une mode tout sauf passagère pour imposer son lifting incroyable et débordant d’enthousiasme. Assez connu sur la toile pour avoir lâché quelques titres fameux, ce jeune quatuor de Sacramento propose en 2021 ses réflexions via un premier album aussi court qu’euphorique, constitué de neuf morceaux aussi agités que murs pour leur âge.

Avec un line-up qui sent bon les dernières années de lycée, RED VOODOO se repose donc sur la complémentarité de quatre personnalités aussi fortes que déterminés, et rappelle de loin un autre combo exilé de sa Hollande natale et ayant élu domicile de fortune en Californie. Impossible en effet de ne pas dresser de parallèle entre VAN HALEN et RED VOODOO, ne serait-ce qu’à cause du leadership de ses deux têtes pensantes, qui nous rappellent avec bonheur la complémentarité improbable tissée entre Eddie Van Halen et David Lee Roth. Pour autant, la musique des gamins n’est pas qu’une resucée de Van Halen ou 1984, et loin de là. Plus normative dans l’esprit mais tout aussi fun elle tire son inspiration du Rock californien en vogue dans les années 86/89, et propose une synthèse globale assez intéressante de ces années d’insouciance. Et produit par la référence Frank Hannon de TESLA - un autre groupe iconique pour les quatre musiciens - Bring It Back ramène en effet l’hédonisme des années Pasadena au centre des débats, et la joie de jouer une musique simple et efficace dans une période plus que grise pour le moral.    

Dino McCord (18 ans) au chant, Davin Lolier (19 ans) à la guitare, Drew Edwards (17 ans) à la basse et Nick Pesely (20 ans) à la batterie, voici donc l’ossature d’un nouveau venu qui a tout d’une grosse star en devenir. Et avec un hit comme « Bring it Back » comme signe annonciateur d’une déferlante approchante, les quatre californiens ont de quoi surfer sur leur propre vague de nostalgie. Tout est là, les riffs agressifs mais souples, la rythmique parfois seventies dans sa frappe forte et ferme, et ce chant qui nous rappelle parfois un savant mélange de Sammy Hagar et Jeff Keith, soit la quintessence d’un Hard-Rock ultrabrite, aux dents blanches et au sourire permanent. Ramener l’esprit de fête, tel est donc le leitmotiv de ce groupe sympathique, conscient de ses possibilités, mais aussi du fait de n’avoir rien inventé.

Au fait des impératifs d’un premier album pour un groupe émergeant, les quatre musiciens ont joué la diversité, l’efficacité et la concision. Moins de quarante minutes, une petite place laissée à l’acoustique (« Morgan Lane », qui rappelle méchamment TESLA justement, comme quoi Frank Hannon a du se sentir comme chez lui), des citations dans le texte assez fameuses (le jeu très Van Halenien de Davin Lolier et ses hammer-on très appuyés), et une énergie globale nous ramenant dans le temps, à une époque où tout était encore possible pour peu qu’on y croit, Bring It Back fait donc tout ce qu’il peut pour ramener du passé un peu d’insouciance, et y parvient sans peine. Difficile en effet de résister à un burner classique comme « Ride to Win », sur lequel Davin lâche les watts et Dino donne du gosier, ou à « Mystery Girl », mid-tempo traditionnel qui ressuscite l’esprit Rock n’Hard de TESLA, mais aussi les chœurs de VAN HALEN et DEF LEPPARD.

Il est toutefois ardu de faire l’éloge d’un album aussi vif qui se ressent mais ne s’explique pas. Comme il était difficile de dire que « Hot For Teacher » était un hymne à la vie à la cool en Californie sans permettre au lecteur de sentir le sable, et le vent dans les palmiers. Je ne compare pas ici les RED VOODOO à leurs illustres aînés, puisque leur musique est quand même différente, et ce, malgré des accointances sévères entre les quatre jeunes adultes et Sammy Hagar, qui les a invités sur scène pour jouer un set acoustique avec lui. Il n’y a rien de vraiment surprenant dans ces chansons qui font montre d’une maitrise individuelle assez impressionnante, mais il y a du bonheur, de la joie, une indifférence du lendemain qui n’est pas encore là, et surtout, un survol de la culture musicale californienne qui nous ramène même dans les seventies.

« Rise Up » permet de construire un pont facile entre les RED VOODOO et les GRETA VAN FLEET, mais les différences entre les deux groupes sont plus nombreuses que leurs points communs. Entre TESLA, les BLACK CROWES, VAN HALEN, RED VOODOO démontre que la jeune génération Rock est consciente de tout devoir à ses aînés, qu’elle respecte au point de leur rendre hommage à longueur d’album. Et si ce premier album - aussi frais soit-il - est encore un peu « facile » dans l’approche, l’avenir nous confirmera que Dino, Davin, Drew et Nick ont tout le temps pour devenir des influences par eux-mêmes.

     

        

                                                

Titres de l’album:

01. K.S.A

02. Bring It Back      

03. Mystery Girl        

04. Action      

05. Morgan Lane       

06. Run to Win          

07. Hourglass 

08. Into the Unknown          

09. Rise Up


Site officiel

Facebook officiel


par mortne2001 le 12/05/2021 à 15:22
80 %    103

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Déluge + Dvne

RBD 29/09/2021

Live Report

Blood Sugar Sex Magik

mortne2001 25/09/2021

From the past

Benighted + Shaârghot + Svart Crown

RBD 22/09/2021

Live Report

Use Your Illusion I & II

mortne2001 18/09/2021

From the past

Witchfuck : le contre-pouvoir en Pologne

Simony 14/09/2021

Interview

Voyage au centre de la scène : CATACOMB

Jus de cadavre 29/08/2021

Vidéos

LA CAVE #6 : une sélection d'albums Metal Extreme

Jus de cadavre 20/08/2021

La cave

Suffocation 2014

RBD 09/08/2021

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Kerry King

https://www.blabbermouth.net/news/kerry-king-on-his-post-slayer-project-it-will-be-fking-good/Le pere King parle de son projet justement. 

15/10/2021, 23:04

afarf

bof 

15/10/2021, 21:01

Humungus

C'est plus ce que c'était c'est sûr, amis cela reste du UNLEASHED pur jus..."D'après les deux extraits, j'ai l'impression que le groupe s'assoupli alors qu'il gagnerait à se durcir"CLAIR !!!

15/10/2021, 09:05

Arioch91

J'ai aussi trouvé que la vidéo était too much pour les 30 ans de Machine Head.Un paquet de zicos présents sur la vidéo ont un groupe bien plus vieux que ça et ça balance des "30 years ! wooohhhhhhhhh ! Great ! Incredible ! Inbeliva(...)

15/10/2021, 08:21

RBD

Normal, j'en ai servi l'autre soir. C'est de saison.Monolord va tourner en Europe et en France en novembre prochain, je crois.

14/10/2021, 23:09

Gargan

Le premier truc auquel j'ai pensé : civet aux cèpes... pfff..

14/10/2021, 21:11

Hoover

 @Arioch91: Personnellement j'aime bien World painted blood, ça ne réinvente rien mais c'est bien fait, le seul album de trop pour moi c'est le dernier. Quant à King c'est de loin le membre de Slayer qui m'intéresse le moins, pas sûr(...)

14/10/2021, 18:13

l\'anonyme

@ Jus de cadavre: non, ce n'était pas avec Holt mais avec Phil Demmel. Holt avait mentionné qu'il se consacrait maintenant pleinement à Exodus et King avait dit que, avec Holt, ça ferait clone de Slayer et que ça n'aurait pas de sens. (...)

14/10/2021, 11:41

l\'anonyme

Personnellement, je trouve que "Where can you Flee?" est meilleur que "the king let his crown". Mais ce ne sera pas l'album du siècle et probablement le moins bon d'Unleashed. Et puis, ce son de guitare sur "The King...", pas vraiment percutant p(...)

14/10/2021, 10:59

pierre2

........... encore un groupe que j'ai vénéré mais qui aurait dû s'arrêter depuis bien longtemps !

14/10/2021, 10:34

Jus de cadavre

Ce n'était qu'une rumeur lancée par la femme de King (elle cause beaucoup pour ne rien dire elle) le projet de KK (ça parlait aussi de Phil Anselmo et Gary Holt, en gros Slayer sans Araya quoi). Mais rien de nouveau la dessus j'ai l'impression. Le jour ou (...)

14/10/2021, 10:25

Humungus

"Le projet du père King avec Paul Bostaph ça en est où ?"Ah bon ?!J'étais pas au jus de ça du tout...Alors du coup effectivement : Ça en est où ?

14/10/2021, 10:00

Arioch91

Pour moi, le dernier bon album de Slayer, c'était Christ Illusion.World Painted Blood partait un peu en roue libre et Repentless, j'ai pas aimé du tout.Araya étaint rincé et avait envie d'une seule chose : profiter de sa retraite.Le (...)

14/10/2021, 09:09

Kerry King

Le projet du pere King avec Paul Bostaph ça en est où ?

13/10/2021, 22:40

dawad

Ils ont fait un bon album, le premier.

13/10/2021, 20:32

RBD

Machine Head... c'est une vieille histoire de fidélité entre Flynn et moi, au gré des rédemptions successives et de lives toujours sérieux à défaut d'être très spontanés parfois. J'apprécie même les a(...)

13/10/2021, 13:41

Humungus

Je ne pensais vraiment pas à une reformation de SLAYER en disant ça mais à un autre projet monté par Kerry.Je suis en gros d'accord avec toi concernant le timing séparation de SLAYER... Même si cela me fait grandement chier hé hé h&e(...)

13/10/2021, 13:17

mortne2001

Et on va à la ligne de temps en temps monsieur AlexXxis???? TU VEUX NOUS FAIRE SUFFOQUER, C'EST CA??????

13/10/2021, 11:55

Jus de cadavre

Et bien de mon coté je ne souhaite vraiment pas le retour de Slayer par contre ! Déjà, Araya a prévenu que pour lui c’était définitivement terminé. Donc si Slayer venait à se reformer ce serait sans lui. Donc bon, ce ne serait mê(...)

13/10/2021, 11:47

Humungus

Croisons les doigts pour ça Jus de cadavre !Croisons aussi les doigts pour que cela soit bon si cela se fait... ... ...PS : Une news sur MACHINE HEAD où on fini par commenter sur SLAYER...CQFD

13/10/2021, 11:17