En 2016, TWILIGHT FORCE avait créé la surprise en proposant un second album époustouflant ou le Power Metal et les bandes originales de films se mêlaient pour le plus grand plaisir des amateurs du genre, rappelant les débuts épiques de RHAPSODY (OF FIRE...).

Depuis le groupe s'était fait quelque peu discret mais ne chômait pas pour autant et ce malgré le départ en 2018 du chanteur Christian Eriksson, parti former NORTHTALE. La perte d'un chanteur n'est jamais chose aisée pour un groupe et encore plus dans ce style mais les suédois ont su rebondir en recrutant Alessandro Conti (TRICK OR TREAT, ex-LUCA TURILI'S RHAPSODY) à ce poste clé!

C'est donc renforcé par un chanteur plutôt exceptionnel que TWILIGHT FORCE revient en cette année 2019 avec leur troisième album, Dawn Of The Dragonstar, et les amateurs du précédent opus ne devraient pas être trop décontenancés car le groupe reprend les choses là où elles s'étaient arrêtés, tout en poussant un peu plus le curseur du grandiloquent!

La qualité des orchestrations était l'un des plus gros points forts de Heroes Of Mighty Magic et permettait au groupe de tirer son épingle du jeu et visiblement ils l'ont bien compris car le coté "Disney Metal" est ici pousser à son paroxysme et ravira les fans du groupe mais ne convaincra toujours pas les sceptiques. 

Déjà peu présentes sur Heroes Of Mighty Magic, les guitares se font de nouveau discrètes mais sont malgré tout utilisées à bon escient en nous offrant de magnifiques mélodies et solos apportant une réelle valeur ajoutée aux compositions clairement orientées "bande originale".

La variété des titres ici proposées nous font clairement voyager dans le monde épique et féerique de TWILIGHT FORCE et l'arrivée de Alessandro Conti transcende littéralement l'album de bout en bout. Dawn Of The Dragonstar s'avère donc être le digne successeur de Heroes Of Mighty Magic et poursuit donc son opération séduction auprès des amateurs de Power Metal Symphonique tout en ayant, comme RHAPSODY en son temps, mis au jour un nouveau style : le Disney Metal !

Titres de l'album

  1. Dawn Of The Dragonstar
  2. Thundersword
  3. Long Live The King
  4. With The Light Of A Thousand Suns
  5. Winds Of Wisdom
  6. Queen Of Eternity
  7. Valley Of The Vale
  8. Hydra
  9. Night Of Winterlight
  10. Blade Of Immortal Steel

Page Facebook


par JérémBVL le 20/08/2019 à 10:45
85 %    195

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Anal Slave Of Satan

Anal Slave of Satan

Detherous

Hacked to Death

Grand Slam

Hit The Ground

Lindemann

F & M

The Dead Daisies

Locked and Loaded (The Cover Album)

Sun

Brutal Pop

Sleep Token

Sundowning

Pretty Maids

Undress Your Madness

Morbid Cross

Disciples Of The Goat

Blood Incantation

Hidden History Of The Human Race

3rd From The Sun

3rd From The Sun

Agnostic Front

Get Loud!

Spoil Engine

Renaissance Noire

Lightning Born

Lightning Born

Sapiens

Sapiens Project

Nitrate

Open Wide

(echo)

Below The Cover Of Clouds

Exylle

Exylle

Goodbye June

Community Inn

Avatarium

The Fire I Long For

Godspeed You ! Black Emperor

RBD / 25/11/2019
Drone

BEHIND THE DEVIL #12 Interview avec David de SHARE YOUR PAIN RECORDS

L'Apache / 20/11/2019
Depressive Black Metal

Birds in Row

RBD / 13/11/2019
Emocore

The Murder Capital + Whispering Sons

RBD / 07/11/2019
Gothic Rock

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

On dirait du Pestilence la pochette.


Cet artwork très "old-school death metal" !


La musique me replonge directement dans les années 90' cassage de nuques et headbanging, mais j'ai plus de mal avec le chant.


L'intro de "Hell Awaits" sur Decade... M. A marqué à vie !


Gros respect pour Slayer même si j'ai seulement 2 mauvais souvenirs de concert (sur plus d'une quinzaine) Pour moi aussi decade reste le meilleur live , ne serait ce que pour l'intro de hell awaits qui plante le décor pour tout le reste de l'album.


Ah bon, pas le dimanche ?!


Qu'il revienne en 2021 pour les 40 ans et des dates en France et on en parle plus.


@Jus de cadavre ;

oui pour Decade of Aggression auquel je juxtapose Dance of the Dead, bootleg enregistré au Zénith le 22/11/1991.

Ca tombe bien, j'y étais :p


Ach !
Vous n'êtes peut-être pas assez trve pour brûler leur stock, mais dénoncez nous ce groupe si dégueulasse...
On veut un nom et le pourquoi du comment bordel !

(#Closer #Public #Voici)


@king : nan, le meilleur live de l'histoire c'est Decade Of Aggression !!! ;)
Concernant la violence de ce groupe, je me suis toujours demandé d’où venais leur colère et même cette haine palpable. Surtout à leur débuts : King est un premier de la classe à l'école, aucun dans le grou(...)


Je me retape le Still Reigning en ce moment.

LE MEILLEUR LIVE DE L'HISTOIRE.


+ 1000.

Le plus grand groupe de Metal de l'histoire tout simplement...


@JDC : j'aurai pas dit mieux ! J'ai eu la chance de les voir pour la tournée Divine Intervention en 94 au Zénith de Paris (Machine Head en 1ère partie). Effectivement, le concert le plus brutal que j'ai jamais fait. Les morceaux sur scène et sur album sont d'une intensité rare. Est-ce du aux ry(...)


J'aurais vraiment aimé les voir une dernière fois. Mais on connaît l'histoire, Hellfest tout ça ....

Jusqu'à maintenant je pensais aussi qu'un jour ils seraient de retour, mais maintenant je suis moins convaincu.

Dommage que Lombardo n'ai pas participé à la fête, m(...)


@Humungus :
Araya, ça m'étonnerait tout de même.

Veut profiter de sa retraite durement gagnée :p

Pis sans déconner, tune ou pas tune, le genre de zique pratiquée par Slayer + la vie en tournée + loin de chez soi au bout d'un moment, ça doit vraiment peser lour(...)


Arf, un pincement au cœur, pour un Label que nous avons crée il y a fort longtemps, et que d'autres ont repris par la suite. Merci à vous de votre dévouement et votre professionnalisme. Un estie de bon Label en Tabarnak, je ne pourrais en dire moins ... Bonne route.


Je plussoie tout les coms ici. Un groupe à part, d'une intensité rare sur scène comme sur album. Le Metal extrême ne serait pas ce qu'il est aujourd'hui sans Slayer. Reign In Blood sera à jamais un des albums les plus extrême, violent et intense jamais sorti. Slayer aura marqué au fer rouge n(...)


@ Arioch91 :
La tune mon brave… La tune...


Un groupe énorme qui a marqué mon adolescence.

Contrairement à Humungus, je ne pense pas que Slayer reviendra. Araya a voulu lâcher l'affaire à plusieurs reprises. Si ça se faisait, ça risquerait bien d'être sans lui.

Et il a bien raison. Faut savoir s'arrêter à t(...)


Pareil. Un groupe sans qui le metal au sens large ne serait pas le même aujourd'hui. Un héritage considérable et un palanquée d'albums et de shows d'une intensité rare. Un moment de vie qui s'en va, pour de nombreux fans pour sûr.