Formés en 2002 et déjà auteurs de 5 très bons albums, les belges de IRON MASK sont de retour en cet automne 2016 avec leur nouvelle offrande intitulé Diabolica.

Sorti en 2013, Fifth Son Of Winterdoom, leur précédent album, était dans la continuité de l'excellent Black As Death (2011) et ce Diabolica était donc attendu comme le messie par tous les admirateurs de power mélodique à tendance néo-classique. L'attente ne fut pas vaine car ce nouvel album surpasse allègrement son prédécesseur et Dushan Petrossi (guitares, claviers, arrangements) est une fois de plus inspiré au plus haut point! 

D'entrée de jeu il nous époustoufle par son jeu impeccable et sa qualité de composition avec I Don't Forget, I Don't Forgive, titre ultra efficace appelé à devenir un classique du genre. Cette entrée en matière nous permet également de faire connaissance avec le nouveau vocaliste, Diego Valdez, frontman de l'excellent groupe argentin HELKER. Dushan Petrossi a toujours su bien s'entourer et il le prouve une nouvelle fois avec cette recrue de premier choix dont les intonations nous feront souvent penser au regretté Ronnie James Dio et dans une moindre mesure à Ralph Sheepers (PRIMAL FEAR). 

Bien évidemment, l'album ne se résume  pas qu'à ce titre introductif et dès Doctor Faust, véritable brûlot de plus de 7 minutes tout simplement jouissives, nous sommes pris dans le tourbillon créatif du groupe et de la maestria du maître à penser. Ces fortes impressions sont renforcés par la vicieuse et délicieuse piste intitulée Galileo ou des mélodies "Maideniennes" bienvenues font leur apparition et Diego Valdez y brille de toute sa classe et nous offre une prestation vocale de haut vol.

Le plaisir auditif se poursuit avec la vénéneuse March 666, mid-tempo guerrier et rageur rappelant les plus belles heures du heavy mais c'est All For Metal qui vous rendra certainement le plus nostalgique avec sa mélodie enjouée et entêtante à la HELLOWEEN. 

L'inspiration de Dushan Petrossi semble être sans fin quand arrive The Rebellion Of Lucifer, titre envoûtant et mystérieux qui aurait tout à fait sa place sur un album de RAINBOW mais la pièce maîtresse de l'album et qui clôture ce dernier est sans aucun doute Cursed In The Devil's Mill, véritable tour de force de plus de 13 minutes qui viendra vous achever une bonne fois pour toutes après ces plus de 70 minutes de bonheur.

IRON MASK réussit une fois de plus à nous mettre une véritable claque avec Diabolica et le recrutement de Diego Valdez est certainement la meilleure chose qui soit arrivée au groupe tellement l'impression d'une symbiose collective se ressent tout au long de ces 12 titres. Mais où vont-ils s'arrêter!?

Titres de l'album :

  1. I Don't Forget, I Don't Forgive
  2. Doctor Faust
  3. Galileo
  4. Oliver Twist
  5. March 666
  6. All For Metal
  7. The Rebellion Of Lucifer
  8. Diabolica
  9. The First And The Last
  10. Ararat
  11. Flying Fortress
  12. Cursed In The Devil's Mill

Page Facebook officielle



par JérémBVL le 28/10/2016 à 10:00
90 %    462

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Meridian

Margin Of Error

Véhémence

Par le Sang Versé

A Pale Horse Named Death

When The World Becomes Undone

Jetboy

Born To Fly

Lugnet

Nightwalker

Insanity Alert

666-Pack

Triste Terre

Grand Oeuvre

Flotsam And Jetsam

The End of Chaos

Necrogosto

Necrogosto

Mayhem

De Mysteriis Dom Sathanas

Horrisonous

A Culinary Cacophony

Dust Bolt

Trapped in Chaos

Pissgrave

Posthumous Humiliation

Aberracion

Nadie Esta Libre

Malevolent Creation

The 13th Beast

Together To The Stars

An Oblivion Above

Queensrÿche

The Verdict

Musmahhu

Reign of the Odious

Cold Colours

Northernmost

Interview avec AMON AMARTH

Acid / 20/03/2019
Amon Amarth

Liévin Metal Fest #4 (samedi)

JérémBVL / 18/03/2019
Benighted

Cernunnos Pagan Fest 2019

Simony / 12/03/2019
Celtic Metal

LORDS OF CHAOS / Critiques du film

Jus de cadavre / 12/03/2019
Film

Concerts à 7 jours

+ Kryzees + Manigance

22/03 : Chez Paulette, Pagney-derrière-barrine (54)

Photo Stream

Derniers coms

(Quel naze ! Le nom exact de l'album est "Twilight Of The Thunder God", bien sûr...)


@humungus : C'est vrai, héhé ! A ta décharge, on ne peut pas nier que le groupe connait un certain polissage depuis quelques années, avec une tournure beaucoup plus Heavy (apparu avec "Thunder Of The God" je dirais, que j'adore pourtant, les ayant découvert avec cet album). Mais leur début de (...)


Encore une bonne interview pour un excellent label par et pour des passionnés. Merci à Infernö et à Metalnews !


J'avais prévenu hein : "Je vais faire mon chiant".


C'est génial! Merci pour cet itw ! ;-)


Bien sympa ce truc. Même les interludes acoustiques sont convaincants.

Au passage si je peux me permettre une petite critique, je pense que certaines chroniques gagneraient à être écrites plus simplement.
Pour illustrer mon propos deux petites définitions trouvées sur le Lar(...)


Bô ça va, y'a pire comme groupe "pas trve" ;-)


Putain !
Un groupe connu interviewé par METAL NEWS...
Bravo les gars.
... ... ...
Bon, je vais faire mon chiant : C'est juste dommage que vous débutiez votre success story par AMON AMARTH quoi... ... ...


Nan c'est de la merde quant même. C'est surement devenu culte pour tout ce qui entoure le groupe et le disque, mais clairement c'est de la merde. Album chiant, mou du genou et niveau violence et malsain on a fait mieux avant et après que cette daube.


Va falloir que je lui donne une deuxième chance mais cet album m'a jusque là laissé de marbre...


Exactement la même sensation d'un rendu un peu plus "pop" avec ce nouvel album mais une fois rentré dedans je le trouve absolument excellent. Je me suis forcé à l'enlever de ma platine parce que sinon il aurait fait l'année dessus, mais il va très vite y revenir comme ses illustres prédécess(...)


Aaaaaahhh !!!
A PALE HORSE NAMED DEATH !!!
Un des rares groupes actuels dont j'attends les sorties et tournées avec toujours la même réelle impatience.
Une fois de plus, je ne suis pas déçu par leur dernier ouvrage.
Comme le dit très justement Simony, il faut toujours u(...)


Un album juste incroyable. Une ambiance de fou, des riffs guerriers et mélodiques, une production très claire (limite trop "bonne", ce serait mon seul "reproche"). Le premier morceau est pour moi une leçon de Black épique. Juste excellent !
Un grand bravo au groupe et merci mortne pour ce(...)


Ah oui, bizarre, c'était 18h la semaine dernière.
Comme y'a "que" 3 groupes au lieu de 4, ceci explique cela. Cool, tant mieux !


Sur le site du Trabendo, il est annoncé une ouverture des portes à 19h00...
http://www.letrabendo.net/overkill-2/


Meshiakk a jeté l'éponge, remplacé par Chronosphere sur la tournée mais pas sur la date de Paris, ni en suivant. Dommage, c'était un choix plus cohérent. Du coup, pas de groupe local avant Flotsam n'est annoncé. Quelqu'un sait-il si le premier show démarre juste à l'ouverture des portes, pr(...)


"De Kristian Vikernes ou d’ Øystein Aarseth, qui est le vrai coupable ? On ne le saura sans doute jamais, et c’est tant mieux."

Le vrai coupable ça reste celui qui a tué l'autre.


Hmmm... le nouvel Abnormality n'a pas l'air de dévier et c'est bien ce qu'on demande !


plutot death que thrash. definitivement


mème chose on est loin du 1er album (ah jeunesse)....