Diabolica

Iron Mask

30/09/2016

Afm Records

Formés en 2002 et déjà auteurs de 5 très bons albums, les belges de IRON MASK sont de retour en cet automne 2016 avec leur nouvelle offrande intitulé Diabolica.

Sorti en 2013, Fifth Son Of Winterdoom, leur précédent album, était dans la continuité de l'excellent Black As Death (2011) et ce Diabolica était donc attendu comme le messie par tous les admirateurs de power mélodique à tendance néo-classique. L'attente ne fut pas vaine car ce nouvel album surpasse allègrement son prédécesseur et Dushan Petrossi (guitares, claviers, arrangements) est une fois de plus inspiré au plus haut point! 

D'entrée de jeu il nous époustoufle par son jeu impeccable et sa qualité de composition avec I Don't Forget, I Don't Forgive, titre ultra efficace appelé à devenir un classique du genre. Cette entrée en matière nous permet également de faire connaissance avec le nouveau vocaliste, Diego Valdez, frontman de l'excellent groupe argentin HELKER. Dushan Petrossi a toujours su bien s'entourer et il le prouve une nouvelle fois avec cette recrue de premier choix dont les intonations nous feront souvent penser au regretté Ronnie James Dio et dans une moindre mesure à Ralph Sheepers (PRIMAL FEAR). 

Bien évidemment, l'album ne se résume  pas qu'à ce titre introductif et dès Doctor Faust, véritable brûlot de plus de 7 minutes tout simplement jouissives, nous sommes pris dans le tourbillon créatif du groupe et de la maestria du maître à penser. Ces fortes impressions sont renforcés par la vicieuse et délicieuse piste intitulée Galileo ou des mélodies "Maideniennes" bienvenues font leur apparition et Diego Valdez y brille de toute sa classe et nous offre une prestation vocale de haut vol.

Le plaisir auditif se poursuit avec la vénéneuse March 666, mid-tempo guerrier et rageur rappelant les plus belles heures du heavy mais c'est All For Metal qui vous rendra certainement le plus nostalgique avec sa mélodie enjouée et entêtante à la HELLOWEEN. 

L'inspiration de Dushan Petrossi semble être sans fin quand arrive The Rebellion Of Lucifer, titre envoûtant et mystérieux qui aurait tout à fait sa place sur un album de RAINBOW mais la pièce maîtresse de l'album et qui clôture ce dernier est sans aucun doute Cursed In The Devil's Mill, véritable tour de force de plus de 13 minutes qui viendra vous achever une bonne fois pour toutes après ces plus de 70 minutes de bonheur.

IRON MASK réussit une fois de plus à nous mettre une véritable claque avec Diabolica et le recrutement de Diego Valdez est certainement la meilleure chose qui soit arrivée au groupe tellement l'impression d'une symbiose collective se ressent tout au long de ces 12 titres. Mais où vont-ils s'arrêter!?

Titres de l'album :

  1. I Don't Forget, I Don't Forgive
  2. Doctor Faust
  3. Galileo
  4. Oliver Twist
  5. March 666
  6. All For Metal
  7. The Rebellion Of Lucifer
  8. Diabolica
  9. The First And The Last
  10. Ararat
  11. Flying Fortress
  12. Cursed In The Devil's Mill

Page Facebook officielle



par JérémBVL le 28/10/2016 à 10:00
90 %    704

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Gateways To annihilation

Baxter 29/05/2020

Solstice

mortne2001 28/05/2020

The Triumph Of Steel

JérémBVL 27/05/2020

The Gathering 2006

RBD 26/05/2020

End Of Society's Sanity

mortne2001 25/05/2020

Dusk...And Her Embrace

JérémBVL 25/05/2020

Indecent & Obscene

Baxter 23/05/2020

Programmed

mortne2001 22/05/2020

Sodomizing The Archedangel

JérémBVL 22/05/2020

Concerts à 7 jours
Blue Oyster Cult 02/06 : Le Trianon, Paris (75)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Humungus

Je confirme la merde en live.
"Tellement inaudible que le groupe en était ridicule sur les planches..."
Mais même sans ça de toutes façons, ils étaient ridicules sur scène !
Je me souviens de gars en échasse au HELLFEST... C'te poilade bordel !!!

29/05/2020, 22:46

quaraz

plastigroup

29/05/2020, 22:14

lolilol

Nez Crotte quel nom ridicule pour un groupe...

29/05/2020, 22:12

JérémBVL

Je les ai vu à Lille pour la tournée de Cryptoriana et j'ai trouvé ça très carré musicalement...bon Dani y'a du mieux mais il est vite à l'agonie rythmiquement.

29/05/2020, 21:39

Living Monstrosity

Alors là, itou ! je ne connaissais que de nom et de très loin.
Ca a l'air d'être vachement bien !!! :-O
Merci pour la chro et le lien youtube qui donnent bien faim, je vais écouter ça attentivement.

(et merci aussi pour les tuyaux, il existe effectivement dans le shop(...)

29/05/2020, 18:55

Lifting Catastrophy

Ah je confirme : l'expression "bouillie sonore" était encore faible.
Dès que le groupe a eu un peu de presse chez nous, les chroniques de concerts ont été très peu flatteuses, mais j'avais quand même tenu à juger sur pièce, eh bien ça m'a littéralement dégoûté de ce groupe. :-( (...)

29/05/2020, 18:46

Smashing Jewelry

YES ! Bourdal dou mardch, ça c'est de la niouze !!

Ca va distribuer des baffes, cette histoire !!
(quoi, j'ai dit une connerie ?)

29/05/2020, 18:38

LeMoustre

Excellente nouvelle !

29/05/2020, 18:34

Arioch91

C'est une excellente nouvelle. Après, sur la page Facebook, que le leader ait quelque chose à se reprocher vis-à-vis de sa compagne relève du privé, voire ici du pénal.

La musique prime !

29/05/2020, 18:27

Jus de cadavre

Je confirme pour avoir entre aperçu le groupe sur scène à 1 ou 2 reprises il y a quelques années : c’était une bouillie sonore imbuvable en live (et c'était systématique selon beaucoup). Tellement inaudible que le groupe en était ridicule sur les planches...

29/05/2020, 17:23

Buck Dancer

J'attends cet album avec impatience. "Terminal redux" était, pour moi, l'abum de l'année 2016.

29/05/2020, 16:22

Buck Dancer

L'album le plus inquiétant de Morbid avec "Blessed are the sick" et un chef d'œuvre de plus dans leur discographie. Album magistral de puissance, de lourdeur et à l'ambiance unique, qui donne envie de croire que les Grands Anciens ont vraiment existés.

29/05/2020, 16:19

JérémBVL

@grinder, le groupe avait très mauvaise réputation à l'époque en live, sûrement pour ça.

29/05/2020, 14:43

Buck Dancer

C'est la fête des retours chez Obscura.

29/05/2020, 14:39

grinder92

"Et puis un jour, la connerie. MAIS LA CONNERIE : j'ai vu Cradle en concert...
Le mois suivant, mes CD étaient sur ebay," : pourquoi ?

29/05/2020, 13:34

Lifting Catastrophy

Ca sonnait nouveau à l'époque, en plus de l'album de Dimmu (enthroned darkness triumphant), et ça a apporté une certaine fraîcheur. J'ai quand même préféré l'album suivant, Cruelty and the beast, avec un son un peu plus rond. Tout ce qui sonnait un peu radical n'était pas déplaisant dans (...)

29/05/2020, 12:33

JérémBVL

Merci pour vos retours et anecdotes ! Ca fait plaisir de se savoir lu! ;)

29/05/2020, 10:15

Humungus

A mon sens le dernier bon album du groupe.
Et c'est vrai que ce putain de sampler Hard N' Heavy (quel zine bordel !) m'avait effectivement mis la salive aux babines. En même temps, le titre choisi était juste parfait pour ça : Ce cri du début… Mama !

PS : Je n'avais jamais f(...)

29/05/2020, 08:46

Gargan

Bon sang ! Je n’avais même pas vu qu’il s’étaient reformés depuis quelques années, j’en suis resté au Lp de 92 !

29/05/2020, 08:41

Humungus

Super album qui effectivement déroute d'entrée de jeu mais qui de fait à les couilles au cul de le faire. Je me souviens comme si c'était hier la première fois que j'ai écouté ce fameux "Achilles" : "Mais qu'est-ce qu'ils foutent là bordel ?!?!"... Ben ils avaient simplement réussi leur par(...)

29/05/2020, 08:39