Enchantress

Rebel Kings

17/03/2023

Autoproduction

Frontiers, Melodic Rock Records, AOR Heaven, les labels ne manquent pas pour promouvoir le Hard Rock mélodique à travers le monde, et pourtant, c’est un album totalement anonyme qui s’impose comme le chef d’œuvre de ce mois de mai. REBEL KINGS sort en effet de nulle part avec un disque parfait, concocté avec soin, et accouché naturellement, sans péridurale et sans douleurs. La légende voudrait que ce groupe inconnu soit constitué de figures de la scène et de vétérans au palmarès étoffé, et les photos promo semblent étayer cette thèse.

La page Facebook du groupe étant relativement peu diserte, et les rares renseignements glanés sur le net ne permettant pas d’identifier les créateurs et participants, autant se reposer sur la musique proposée, très ancrée dans une tradition eighties remise au goût du jour. Enchantress mérite amplement son nom, et nous séduit de ses mélodies incroyables et de sa fougue létale. L’équilibre entre puissance et nuance est donc parfait, et loin des projets montés de toutes pièces par Frontiers, REBEL KINGS respire le naturel et la joie de jouer une musique simple, mais réellement attachante.

Mais évidemment, il ne reste pas grand-chose à dire lorsqu’on ne dispose que d’une date de sortie approximative fournie par les plateformes de streaming, et qu’un éventuel line-up reste une arlésienne intouchable. Car encore une fois, parler de musique semble vain alors que seul le ressenti compte, et pour ce faire, il convient de se plonger dans un disque d’une qualité irréprochable.                    

Irréprochable car excellemment produit, avec un chant bien mixé, une guitare qu’on ne bride pas, quelques claviers épars et une dynamique globale fabuleuse. Et « The Warrior » de jeter ses forces dans la bataille tout en assurant ses arrières. On repense évidemment à des groupes comme SHY, DOMAIN, ECLIPSE, et à une palanquée d’artistes du cru, mais on se laisse vite séduire par la personnalité intrinsèque d’un quintet à qui on ne la fait pas, et qui connait toutes les ficelles du métier.

Truffé de tubes, rempli d’hymnes à ras-bord, Enchantress est une sirène qui vous attire dans les hauts fonds pour vous capturer, image renforcée par cette pochette en bateau fantôme mode « Le Hollandais Volant », qui n’est d’ailleurs pas sans rappeler une iconographie bien connue de SAVATAGE. Mais les deux groupes sont différents, et à vrai dire, REBEL KINGS EST différent, et se passe donc de comparaison. Le timbre chaud et lyrique d’un chanteur de talent, la frappe fluide mais assurée d’un batteur qui sait cogner, la basse ronde qui laisse quelques aigus percer, et la guitare agressive d’un chevalier qui joue collectif mais sait partir en solo font de ce premier né un véritable évènement de la scène.

Vous l’avez donc compris, peu importe qui sont ces musiciens, et seule compte la qualité de leur travail. Cette qualité s’étale sur près de cinquante minutes, de moments agressifs en pauses plus romantiques (« Beautiful Nightmare », pas loin de FOREIGNER et JOURNEY), entre Heavy abordable et Hard-Rock adorable (« Where Have You Gone »), avec des élans de tendresse sincères (« Shine on Me », tout simplement superbe), et des instincts qui ne sont pas sans évoquer le PRETTY MAIDS des années américaines (« The Scarlet to The Black »)

Je n’hésiterai pas à dire qu’Enchantress m’a bien plus convaincu que nombre de grosses productions reçues par mail. Non que les gros labels soient incapables de nous fournir notre bonafide mélodique d’année en année, mais ce disque, par sa fraicheur et son innocence est plus important et persuasif que bien des évènements promotionnels majeurs.                                                      

D’autant que les REBEL KINGS ont des ambitions, et se montrent capables d’évoquer la scène Progressive l’espace de quelques minutes poétiques et épiques. « The Enchantress », qui débute comme le classique « Dry County » de BON JOVI avant de s’éloigner en mode MARILLION des années Fish est sans conteste l’un des hauts-faits d’un album flamboyant, au niveau technique hallucinant et à la créativité remarquable, qui se paie le luxe d’éviter tous les écueils les plus dangereux pour respecter un plan de navigation impeccable.

Je suis conscient que ce concert de louanges vous semblera un peu excessif, mais en plus de deux décennies d’analyse musicale, je m’estime assez pointu pour reconnaître une œuvre d’exception lorsqu’elle tombe entre mes oreilles. Mais si jamais vous doutiez de la clairvoyance de mes choix, laissez-vous tenter par cette aventure simple mais riche, qui pendant une petite heure vous emmènera loin des soucis du quotidien.

Aucune esbroufe, aucune astuce facile, aucun gimmick cheap, juste de bonnes chansons, efficaces, dansantes (« Tear Me Apart »), jouées par des musiciens honnêtes et passionnés. Alors, le tout n’est pas très branché, sent même le formica parfois, mais reste un fabuleux témoignage d’un amour porté au Hard-Rock mélodique le plus racé et anobli.

Et une balade de la trempe de « Destiny » ne se déguste pas tous les jours.

 

                         

Titres de l’album:

01. Senshi

02. The Warrior

03. Beautiful Nightmare

04. Where Have You Gone

05. Shine on Me

06. The Scarlet to The Black

07. Garnets Rainbows & Tears

08. The Enchantress

09. Tear Me Apart

10. Guns a Blazin

11. Destiny


Facebook officiel


par mortne2001 le 24/05/2023 à 17:34
95 %    201

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Crisix + Dead Winds

RBD 20/02/2024

Live Report

Abbath + Toxic Holocaust + Hellripper

RBD 21/01/2024

Live Report

1984

mortne2001 10/01/2024

From the past

SÉLECTION METALNEWS 2023 / Bonne année 2024 !

Jus de cadavre 01/01/2024

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Tourista

@ Gargan : en parlant du best-of de Pestilence, les fans ont tellement gueulé qu'ils ont changé de visuel !  &(...)

05/03/2024, 11:42

Gargan

Faites chier, j'apprécie le groupe (enfin surtout l'ep comme beaucoup, je me demande si je ne l'ai pas découvert avec ce bon Shaxul) et je trouvais l'artwork très réussi ("oh bah c'est pas l'AI de Pestilence hein"), mais là(...)

05/03/2024, 09:43

Capsf1team

Balle de match...Un peu de silence s'il vous plait, les joueurs sont prêts...

05/03/2024, 08:03

Tourista

Hep ! on ne dépasse pas les bouées, siouplè !

05/03/2024, 07:05

Tourista

Acheté samedi, écoute en cours. BD absolument sans intérêt mais album bien plus intéressant que le dernier Maiden.

04/03/2024, 17:58

LeMoustre

Citer  INCUBUS, ASSASSIN et RIGOR MORTIS sur le même papier = obligé d'écouter les deux titres, et en effet, tout à fait ma came ! Merci pour cette petite découverte aux allures de pépite.M'en vais commander cela de ce pas(...)

04/03/2024, 09:59

LeMoustre

Excellent album

04/03/2024, 07:14

Saddam Mustaine

Le seul à être présent sur chaque album c'est Paulo Jr, peut-être le seul qui a vraiment les droits officiellement ? Kisser après est devenu très impliqué aussi 

02/03/2024, 19:55

RBD

Les frères Cavalera ont récemment réenregistré le premier album, le seul où Andreas Kisser n'était pas encore là. Cavalera Conspiracy existe déjà pour ceux qui voudraient un Sepultura avec les frères Cavalera, et tant mieu(...)

02/03/2024, 13:16

Humungus

Ah ah ah !Alors ça pour le coup, cela pourrait me faire plaiz...

02/03/2024, 07:27

Saddam Mustaine

Max et Igor vont donc pouvoir réformer Sépultura dans 2 ans...

01/03/2024, 18:15

Jus de cadavre

Ouais du tout bon. Assez balèze pour un groupe avec autant de bouteille de sortir un album aussi "frais" ! Et puis ce côté Metal "nola" : irrésistible !

01/03/2024, 15:22

Humungus

J'avais déjà hâte d'écouter ça, mais avec une chronique pareille...Vivement.Pis surtout, vivement la tournée de mai prochain bordel !

01/03/2024, 10:06

Tourista

Je me rappelle avoir vu UNE fois Sepultura avec Derrick Green en festoche, époque dreadlocks, j'ai dû tenir 3 morceaux.  Mais évidemment les propositions arriveront, les gros sous se profiler, le groupe reviendra avec une cote renforcée et des cachets g(...)

29/02/2024, 22:36

Gargan

´Vont ptêtre se reformer deux ans après la tournée, avec lui.

29/02/2024, 21:48

Cupcake Vanille

Quitter Sepultura pour peut-être (voir les rumeurs du moment) pour un autre groupe commençant par la lettre S sur le son américain du côté Iowa. 

29/02/2024, 21:24

RBD

Il a déjà un autre groupe de Rock chrétien qui marche bien au Brésil. C'est vrai que c'est bizarre de partir maintenant alors que la fin prochaine du groupe est déjà programmée à assez court terme. En tout cas c'est un batteur(...)

29/02/2024, 21:12

Buck Dancer

Même si je comprends l'opportunité de jouer dans Slipknot (si la rumeur dit vrai) dommage d'être resté toutes ces années pour partir juste avant la dernière tournée.

29/02/2024, 18:48

senior canardo

@Humungus sur la date de Magny le hongre, Paulo avait un tshirt Houwitser    sur scène ça ma remis un coup de (...)

29/02/2024, 10:09

Orphan

Batteur absolument génial.https://www.youtube.com/watch?v=PkmUSjkTJCgV'la le niveau du gamin qu'il était.

29/02/2024, 08:24